16 avril 2013

La chronique internet 422

 

lemans-centre

Le Mans, photo Benoit Marembert, Survol de France, 09.06.2006 (détail)
source : http://www.survoldefrance.fr/affichage2.php?img=5708



La chronique internet 422 à paraître dans la revue Historiens & Géographes est accessible au format pdf en ligne
http://aphgcaen.free.fr/chronique/422/aphg422.pdf
version HD :
http://aphgcaen.free.fr/chronique/422/aphg422-hd.pdf

L'affichage peut poser problème avec certaines versions de Firefox.
Dans ce cas, télécharger le fichier pdf en local
ou utiliser un autre navigateur.

au sommaire,
Culture de l'information et numérique
Technologies éducatives en HG
Guerres mondiales
Sites académiques
Open Access, open edition
Humanités digitales et droit de citation
(dans la conclusion, lire DAVDSI, droit d'auteur et aux droits voisins dans la société de l'information - et non dadvasi)


.


.

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


02 août 2012

Conditions d'intégration des tice

 

- « Les TIC sont omniprésentes dans la vie des élèves et des étudiants du Québec : ceux-ci s’en servent continuellement pour se divertir, pour communiquer avec leurs amis ou pour faire leurs devoirs. En fait, les TIC sont partout… sauf dans les salles de classe ! » CEFRIO 2011
http://www.cefrio.qc.ca/fileadmin/documents/Publication/GenerationC_leger_version2.pdf


- Les conditions optimales d'une intégration réussie des TIC en classe
Christelle Vaufrey, le mardi 22 novembre 2011
http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/17798/les-conditions-optimales-une-integration-reussie/

« Les observations et enquêtes menées par la Fédération des Cégeps aboutissent en 2004 à la conclusion suivante : il n'y a pas de relation de cause à effet entre l'utilisation des TICE et la hausse des résultats scolaires ».

Un constat renforcé par Jean Loisier : « il ressort des recherches, études, analyses et discours de toutes sortes, qu'il ne faut pas chercher dans les technologies la recette de l'élévation du taux de réussite des apprenants. Les facteurs de réussite sont ailleurs : d'une part, dans la personnalité de l'apprenant et, d'autre part, dans l'art du pédagogue qui le guide et l'accompagne ».


CV cite principalement : Guy Beliveau, Impacts de l'usage des TICE au collégial
http://philosophie.cegeptr.qc.ca/2011/08/analyse-des-recherches-sur-les-tice/

Un prof de philo de Trois-Rivières propose, à la suite de Christian Barrette, de déplacer la question : « quelles sont les conditions d'une intégration réussie des TICE ? »

Beliveau distingue cinq niveaux d'utilisation des tice, et s'intéresse à la question cruciale de la stratégie pédagogique. «l'active learning a fait chuter considérablement les taux d'échecs pour les étudiants en condition expérimentale comparés à ceux, en condition de contrôle, qui suivaient le même cours selon les méthodes traditionnelles ».


«Rolland Viau apporte une intéressante précision sur ces conditions : Il faut que ce dernier [l'élève] soit constamment invité à faire des choix et avoir " son mot à dire " dans sa façon d'apprendre. De plus, il faut qu'il reçoive des encouragements appropriés et des commentaires judicieux sur les actions qu'il pose et sur sa démarche d'apprentissage. Il faut également qu'il puisse faire des erreurs, sans pour autant être critiqué. Enfin, il faut que l'environnement soit convivial et attirant sans pour autant être à l'image des jeux-vidéos ».
Viau, R. (2005), « 12 questions sur l’état de la recherche scientifique sur l’impact des TIC sur la motivation à apprendre », Université de Sherbrooke
http://tecfa.unige.ch/tecfa/teaching/LME/lombard/motivation/viau-motivation-tic.htm

 

École 2.0 - Un choix de sites à découvrir.
http://rire.ctreq.qc.ca/thematiques/ecole-2-0/


.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 avril 2012

Le numérique en rapports



 
Éric Bruillard, Discours généraux sur les TIC en éducation :
beaucoup de slogans peu étayés, en quête de débats
. Revue de l'EPI, oct 2011
http://www.epi.asso.fr/revue/articles/a1110e.htm
Les autres articles parus en octobre : http://www.epi.asso.fr/epinet/epinet138.htm


Le numérique à l'Ecole
, ce sont 4 rapports conséquents en moins d'un an et demi :
celui du député ump  Jean-Michel Fourgous (15 février 2010),
celui du Haut Conseil de l'Éducation (avril 2010),
celui du Conseil d'Analyse Stratégique (18 avril 2011 ; Auverlot et al., 2011)
et celui des députés Patrick Bloche et Patrice Verchère (22 juin 2011) - Révolution numérique et droits de l'individu.
Y ajouter le Plan de développement des usages du numérique à l'École - MEN 25.11.2011


Eric Bruillard fait une lecture sans concession du contenu de ces rapports,
et de l'écho qu'en donnent la presse et les médias :
. reprise des mêmes chiffres non vérifiés,
. silence sur les sources primaires utilisées,
. incapacité de mettre en contexte les expérimentations vantées...
. pauvreté de l'argumentaire médiatisé (le poids serait-il le seul avantage du cartable électronique Véolia ?)
Une même rhétorique répétitive, le cliché d'un retard français, sert à légitimer des plans d'équipement qui concernent davantage les marchands que le travail en classe.

Qu'apportent les technologies éducatives à la formation intellectuelle des élèves ?
La question centrale est passée sous silence.
Pour ne pas fâcher ?
Parce que c'est une question impossible (SPL)?

La Corée du Sud est souvent évoquée, à cause de Pisa. Une allusion à un usage des robots en classe est une parfaite illustration des travers de ces rapports, avec des citations qui hésitent entre contresens et faux-sens.

« On reproche fréquemment aux élèves de ne pas vérifier leurs sources. Les auteurs de rapports et les journalistes ne font pas mieux ... Le problème, ce n'est pas seulement les erreurs et les approximations ; c'est plus encore le mode de pensée en action ».
 

« Ces discours et leur circulation constituent un formidable plaidoyer CONTRE les TIC à l'école, attestant du risque important qu'elles véhiculent quant au développement d'un embryon d'esprit critique. En tous cas, cela montre que l'éducation a du pain sur la planche pour enseigner aux élèves à utiliser les TIC autrement, pour les armer afin qu'ils comprennent ce qui peut être masqué et développent des compétences pour acquérir une maîtrise éclairée de ces technologies ».

Dans le domaine des technologies éducatives, les chercheurs semblent peu audibles.
Mais existe-t-il une volonté de les entendre ?

EPI


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 novembre 2011

Réfléchir, c'est mon truc



Dans l'émission Rue des Ecoles du 05/10/2011, les 40 premières minutes s'intéressent à l'évolution des technologies éducatives. A travers l'exemple de la tablette tactile, on peut entendre des raisons multiples et habituelles de vanter les outils d'aujourd'hui et de faire de la pub pour ...Orange... 
avec P.Chavernac, E.Bruillard et E.Allouche
« Réfléchir, c'est mon truc » dit une jeune élève dans le reportage du début.
L'émission au format mp3 :
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11192-05.10.2011-ITEMA_20313130-0.mp3

.
Vers 27 mn 20, Eric Bruillard (ENS Cachan) tempère l'enthousiasme des discours technicistes de promotion.

- La nouveauté ?
L'effet nouveauté de la tablette va disparaître comme celui de tout ce qui l'a précédé.

- Les digital natives ?
Les ados ont développé des compétences au service de leur construction identitaire et de leur vie sociale (avec les effets de tyrannie des groupes). Ils utilisent des technologies immatures, fondées sur l'immédiateté et la satisfaction de besoins parfois superficiels.
Pour Eric Bruillard, ces usages constituent un obstacle pour le travail scolaire. A l’école, il ne faut pas s'arrêter au fait que ces technologies facilitent parfois la réalisation de certaines tâches. On peut utiliser les mêmes technologies, mais il faut le faire dans un autre sens : il faut casser la course à l'instantané, ralentir le tempo, mettre de la distance.

.
vers la 30 mn 15
Q - ... Aux USA, des études scientifiques montrent que l'équipement en ordinateurs, avec des enseignants formés ne fait pas progresser les élèves en lecture ou en maths [en fait il s'agit d'un article du NYT sur le seul district de Kyrene dans l'Arizona)

R - EB propose une réponse à plusieurs étages :
. L'informatique est en train de changer la société, la maîtrise des outils est donc essentielle.
. Il faut un temps d'appropriation de ces technologies par les acteurs.
. L'important, ce n'est pas l'outil, mais la nature de l'activité qui est imaginée et mise en place par l'enseignant. La pédagogie est donc centrale, tout comme le rôle du professeur.
. L'essentiel, c'est de raisonner en terme de système. Changer un élément isolé ne suffit pas, il faut repenser l'ensemble des processus si l'on veut que ces technologies soient acceptées et utilisées en vue d'une maîtrise avisée. Sinon, on se contente de poser un emplâtre sur une jambe de bois.
 

ordicollege19

 
.

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 février 2011

L'Ecole et les technologies

Dans L'Edition spéciale (Canal Plus, mercredi 2 février)

2 mn 30 de reportage à Dunkerque et en Corrèze,
2 mn 30 de commentaires sur le plateau.

A regarder, écouter ou lire pour le choix et le choc des arguments ...
« Réfléchir, c’est mon truc ».
« il y a 40 000 applications, dans le tas, on va obligatoirement tombé et trouver des applications adaptées à ce que l’on veut ».
« On les intéresse plus, mais est-ce qu’ils apprennent mieux ? On n’a pas de preuve de cela »...
« C'est une méthode d’apprentissage de la lecture extrêmement ludique. C’est moins rébarbatif, quoi, plutôt que le b.a ba »...
« La lecture, c'est aussi une imprégnation, un effort solitaire »

- En ligne en vidéo pdt qq jours (mercredi 2 février, 3eme partie, de la 12e à la 17e minute) :
http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid3355-c-edition-speciale.html?progid=415419

- Les discours au format mp3 :
http://clioweb.free.fr/presse/1temp/cplus-tw-ecole.mp3

- Une transcription du reportage et des commentaires.
http://clioweb.free.fr/presse/1temp/cplus-tw-ecole.doc

Question connexe : Comment passer de 15 000 fans d'une émission à 1 000 000 de fans ?

dunk_prov

Posté par clioweb à 09:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 juillet 2010

La Chronique internet 411

La prochaine Chronique internet 411 est en ligne, au format pdf, en version quasi définitive. La rédaction est individuelle, mais la veille documentaire est à la fois personnelle et mutualiste. Un grand merci à tous ceux qui accompagnent cette rédaction

.
Deux extraits à propos de l'HG et des technologies éducatives.

La situation des technologies éducatives est pour le moins paradoxale  :

Les médias se font l’écho des annonces ministérielles répétées sur le « Tout Numérique  » à l’Ecole, et parlent de « révolution  » au sens de la publicité commerciale. Les instructions officielles ordonnent « d’utiliser les TIC - ordinateurs, logiciels, tableaux numériques ou tablettes graphiques pour rédiger des textes, confectionner des cartes, croquis et graphes, des montages documentaires  ».

Mais dans les lycées, cette injonction est contredite par une entreprise de démolition méthodique de tout ce qui permettait de travailler sur ordinateur : nouveau statut des modules, gonflement prévisible des effectifs du fait de la « passerelle  » en première…

Les sites web sur «L’aide à l’entrée dans le métier  » commencent à fleurir  ; ils ne compenseront pas la suppression de la formation professionnelle en alternance ; les futurs professeurs ont appris à se servir d’un ordinateur, mais avec 18 heures de cours et des classes chargées, ils auront bien d’autres priorités… Quant aux plus âgés, l’obligation de travailler au-delà de 60 ans ne sera sans doute pas la meilleure des incitations.

.
Le numérique, une vulgaire roue de secours.

Le parcours des prochains manuels est très révélateur. La quasi suppression de nos disciplines en Terminale S a déstabilisé toute la chaîne. Horaires, contenus, agenda, mise en oeuvre, la pédagogie est passée sous les fourches caudines de la politique politicienne…

Les analyses des didacticiens, les recherches sur le web au service du travail scolaire, les procédures patiemment élaborées, tout a été pulvérisé au nom d’une gestion à court terme et en flux hypertendus. Les « experts  » et les éditeurs ont dû agir dans l’urgence absolue.

Les libraires ne peuvent pas faire leur travail  : quand il est apparu impossible de livrer les manuels en juin, le numérique a été convoqué, mais comme un simple expédient, au mépris des conditions réelles du travail dans la classe. La mise en ligne (gratuite  ?) des premiers chapitres a été vantée comme une nouveauté délibérée, alors que cette pratique commerciale était de plus en plus courante chez les éditeurs.

Enfin, les Régions, qui participent depuis plusieurs années au financement des manuels, n’ont guère apprécié d’être mises devant un fait accompli.

Posté par clioweb à 14:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,