13 mars 2019

Fukushima 2019

 

- Au Japon, la réputation de Fukushima irradie toujours - Libération

https://www.liberation.fr/planete/2019/03/11/au-japon-la-reputation-de-fukushima-irradie-toujours_1714443


Près de 8 ans après, la région de Fukushima reste une terre profondément meurtrie

Partout, le même acharnement à vouloir démontrer que tout va bien…
Les quantités d’eau souillée ont été réduites, néanmoins 80 m³ doivent être stockés chaque jour.
Reste à extraire les assemblages des combustibles usés des réacteurs 1, 2 et 3.
Peut-être dans un mois, avec 4 ans de retard.
La visite s’achève.
Agriculteurs, pêcheurs et employés du nucléaire s’évertuent tant à affirmer que tout est normal qu’on se demanderait presque si la principale rumeur néfaste ne serait pas de croire qu’un accident a eu lieu en 2011.


- IRSN 2019 - http://bit.ly/2Hj7JHM

. État des installations de la centrale de Fukushima Daiichi en 2019
. Impact sur la santé en 2019 de l’ « accident » de 2011
. Conséquences sociales de l’ « accident » dans la préfecture de Fukushima


- Fukushima, quelles nouvelles ?

Sylvestre Huet, blog Huet Le Monde 21.03.2018
http://huet.blog.lemonde.fr/2018/03/21/fukushima-quelles-nouvelles/


rappel :
Fukushima (dont Sciences2)
http://clioweb.canalblog.com/tag/fukushima


- La saison des docteurs Folamour du nucléaire est ouverte
Cécile Asanuma-Brice, Japosphère - 20.02.2018

http://japosphere.blogs.liberation.fr/2018/02/20/fukushima-quand-communication-et-populisme-prennent-le-dessus-sur-la-prevention-des-risques/

Cette propagande active pour le consentement au nucléaire avait été mise en place après la seconde guerre mondiale, générant la construction de centrales nucléaires dans un Japon qui venait pourtant de subir l’explosion des bombes américaines de Hiroshima et Nagasaki. Faut-il que l’être ait la mémoire courte pour s’apprêter à entrer de nouveau dans l’ère nucléaire ?

blog Japosphère : http://japosphere.blogs.liberation.fr/


.

 

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


21 juin 2018

Suite : Pour que la science infuse

 

Pour que la science infuse, La suite dans les idées, 16/06/2018
http://www.franceculture.fr/emissions/la-suite-dans-les-idees/pour-que-la-science-infuse

Yves Gingras, histoire (et sociologie) des sciences, QSJ
Nicolas Martin, La Méthode scientifique, FC

- importance essentielle du contexte et de la vision du monde.

- Le problème repose sur les médias généralistes,
où les journalistes manquent trop souvent de culture scientifique
et s’imposent le besoin de singer une controverse (avec des polémistes pros)
même quand la science a déjà fait son travail


- pub interne pour une chaîne de podcasts, Les idées claires (vidéo ou audio)
http://www.franceculture.fr/dossiers/les-idees-claires

1 exemple : Avons-nous livré toute notre vie privée à internet ?
Antoinette Rouvroy (Namur) : seule la partie numérisable de notre vie privée peut être sur internet


rappel : Sciences2 le blog de Sylvestre Huet,
Libération, puis Le Monde
http://huet.blog.lemonde.fr/
http://huet.blog.lemonde.fr/?s=nucléaire
http://twitter.com/HuetSylvestre


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

09 octobre 2016

S. Huet : Le Nobel 2016 avait tout faux

 

Le Nobel de chimie 2016 avait tout faux
http://huet.blog.lemonde.fr/2016/10/07/le-nobel-de-chimie-2016-avait-tout-faux/


extraits :
« Jean-Pierre Sauvage soutient en 1971 une thèse brillante. Il entre aussitôt au CNRS (un truc dont plus personne ne rêve dans les labos où passer sa thèse signifie démarrer une phase de CDD) et y reste jusqu’en 2009 (retraite, mais il continue de travailler comme « émérite »).
Il représente donc le type même du chercheur « fonctionnaire » (en fait seulement depuis 1982) qui, selon Nicolas Sarkozy lors d’un discours célèbre le 22 janvier 2009, viendrait au labo parce que « c’est chauffé et il y a de la lumière ».
Or, c’est justement ce statut qui permet aux scientifiques recrutés sur concours, largement ouvert à l’international aujourd’hui, de se consacrer entièrement à leur sujet de recherche. Tout en tissant des liens avec leurs pairs-concurrents-collaborateurs dans le monde et avec les universitaires, doctorants et autres personnels des laboratoires (aujourd’hui tous « mixtes » entre organismes de recherche et universités).

C’est donc en ayant « tout faux » au regard des responsables politiques tous formés à Sciences-Po – ENA et complètement étrangers au monde de la science et des laboratoires, que Jean-Pierre Sauvage construit une carrière qui, en creusant profond un même sillon, débouche sur des avancées scientifiques majeures ».


Sylvestre Huet a travaillé pour Libération de février 2008 à janvier 2016.
http://sciences.blogs.liberation.fr/
http://sciences.blogs.liberation.fr/feeds/

voir ou revoir ses articles à propos de la catastrophe de Fukushima
ou son texte de 2015 sur les relations entre science, expertise et décision politique
http://sciences.blogs.liberation.fr/2015/11/24/le-prix-2015-de-lunion-rationaliste/


Le blog {Sciences²} est maintenant hébergé par Le Monde
http://huet.blog.lemonde.fr/2016/05/03/bonjour-tout-le-monde/
http://huet.blog.lemonde.fr


..

Posté par clioweb à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 novembre 2015

Sylvestre Huet, Science et Politique

 


Sylvestre Huet* sur les relations entre science, expertise et décision politique
* Prix 2015 de l’Union rationaliste
http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2015/11/le-prix-2015-de-lunion-rationaliste.html
. http://sciences.blogs.liberation.fr/

extraits :
« Les objectifs de l'Union Rationaliste, depuis sa fondation par Paul Langevin (1930) :  « faire connaître dans le grand public l'esprit et les méthodes de la science » afin de « promouvoir le rôle de la raison dans le débat intellectuel comme dans le débat public » sont en effet au cœur de ma conception du métier de journaliste spécialisé en science comme de mes convictions de citoyen. A l'heure où les conceptions les plus archaïques des religions sont en cause dans les guerres qui ravagent le Proche Orient et dans les tueries qui ont endeuillé notre capitale, le combat pour la raison et la laïcité de l'Union Rationaliste est plus que jamais nécessaire ».


L'ignorance en partage ?
« Que connaissent de la science les scientifiques eux-mêmes, et je parle des chercheurs, pas des ingénieurs de l'industrie ? Ils connaissent, à fond la plupart du temps, leur coin de science. Et ont bien du mal avec le reste, immense. En voici deux témoignages issus du tout début de mon expérience professionnelle, vers le milieu des années 1980.

A l'époque, l'un de vos membres, le mathématicien Jean-Pierre Kahane, me dit – je cite en substance et de mémoire -  « lorsque j'étais jeune, je pouvais lire l'essentiel de ce qui était produit dans les mathématiques, au moins celles qui m'intéressaient. Aujourd'hui – c'était donc il y a près de 30 ans – je peux à peine lire ce qui se publie dans ma sous-sous-discipline ».

A la même époque un physicien dont le frère a reçu le Prix Nobel me racontait une excursion dans une réunion du laboratoire voisin. On y faisait de la physique nucléaire, lui étant physicien des particules. Très intéressante, la réunion, me confie t-il,  « mais à un moment, ils ont parlé technique, avec des maths, et là j'étais perdu ». Ce jour là, j'appris que les maths des particules ne sont pas celles du noyau... mais, surtout, que je devais vraiment faire très attention aux choix de mes « sources » dans les laboratoires. Ne pas demander à un spécialiste des poissons de me parler des baleines, à un astrophysicien de m'éclaircir les mystères des colloïdes, ne pas compter sur un physicien nucléaire pour comprendre la tenue d'une enceinte en béton de centrale nucléaire ou la rupture des tubes d'un générateur de vapeur, et, surtout, au grand jamais, ne pas demander à un géophysicien spécialiste de paléomagnétisme de m'expliquer l'évolution du climat depuis 150 ans.

Au delà de la méthode à suivre pour le journaliste débutant que j'étais à l'époque, cette perception brutale des limites du partage du savoir là où il se constitue, dans les laboratoires, contenait une leçon radicale. Même s'il faut sans relâche tenter d'élargir le cercle des connaisseurs, comme disait Brecht, et c'est ce que j'ai tenté de faire depuis 30 ans, il ne faut pas s'illusionner sur ce point : ce n'est pas par le partage avec tous les citoyens des connaissances scientifiques, telles qu'elles sont produites, que l'on pourra prendre en démocratie les décisions liées à ces connaissances par les technologies qu'elles permettent ».


Comment développer une expertise solide scientifiquement,
indépendante du pouvoir politique et des pouvoirs économiques et financiers,
à la fois fiable et audible ?

« L'efficacité de l'expertise n'exige pas seulement sa robustesse scientifique, son indépendance, son adéquation à la demande..., il faut qu'elle soit entendue, non seulement du pouvoir mais aussi de la société ».  S Huet rappelle l’importance de la commande et la capacité des experts à prendre en compte les différents points de vue et à déjouer les pressions.

Il souligne la suspicion des citoyens :
« Lorsque le peuple n’a plus confiance dans ses dirigeants... le discrédit s'étend à toute expertise, vécue comme un simple habillage de décisions politiques prises pour des raisons autres ».

« L'expérience populaire retient avec vigueur ce qu'elle a perçu, à tort ou à raison, des défaillances ou des mensonges. “Ils” - un « ils » souvent peu clair - nous ont menti sur l'amiante, sur le tabac, sur le sang contaminé au virus du Sida, sur les bienfaits de la technologie pour l'emploi, sur les risques du nucléaire (cf. Tchernobyl et Fukushima) ... Pourquoi nous diraient-ils la vérité maintenant sur les plantes transgéniques ou les nanotechnologies ? »

 

shuet

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sylvestre_Huet


.

 

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 mars 2012

Japon - La cicatrice

 

libe-09032012


- Japon, La cicatrice
- Libération 09.03.2012

La société nippone paie la fracture
Opacité nucléaire, classe politique discréditée, la catastrophe a mis en lumière tabous et tensions.
http://www.liberation.fr/monde/01012394845-la-societe-nippone-paie-la-fracture

Un an après, les joueurs de flûte de Fukushima
http://www.liberation.fr/monde/01012394771-un-an-apres-les-joueurs-de-flute-de-fukushima


- Le Japon post-nucléaire.

. Couverture de la revue Carto n° 10,
. plus un article de Philippe Pelletier (avec une carte des partenaires commerciaux du Japon),
. et une description des richesses de la BNF en cartes anciennes du Japon

Le sommaire détaillé :
http://www.carto-presse.com/?p=1243


- Rappels :

. Le Japon quatre fois frappé, Philippe Pelletier, Echogéo, avril 2012
  http://clioweb.canalblog.com/tag/Pelletier

. Japon 11 mars 2011 -  Du cataclysme à la catastrophe, Remy Scoccimarro
  http://clioweb.canalblog.com/tag/scoccimarro

Japon : face à la catastrophe, le recours aux échelles géographiques
Les catastrophes ont changé de nature
Le Japon, trois mois après
Planète Terre, Sylvain Kahn, l'émission et le blog - http://clioweb.canalblog.com/tag/kahn

. Fukushima et ses conséquences, Sylvestre Huet, blog Sciences 2
http://sciences.blogs.liberation.fr/home/energies_nuclaire/

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

14 mars 2011

Japon - Tsunami et peur nucléaire - 3b


jp_ipgp

http://www.ipgp.fr/pictures_lib/3427.jpg

Séisme de Sendai au Japon - Magnitude Mw 9 - vendredi 11 mars 2011 - 14 h 46
page web de Robin Lacassin pour l'Institut de Physique du Globe - http://www.ipgp.fr/pages/040117.php
dont  cette carte cité par Sylvestre Huet (Sciences 2)
http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2011/03/menace-dun-nouveau-s%C3%A9isme-au-japon-.html

- Le Japon, la catastrophe, dossier de Libération

dont la chronologie des incidents dans les centrales nucléaires
(Fukushima Daichi, vendredi, les barres de contrôle arrêtent le réacteur,  mais explosion du réacteur 1, samedi 12, 15 h36   Fukushima Daini à 12 km au sud appartient également à la Tepco (Tokyo Electric Power), une entreprise déjà critiquée pour avoir dissimulé des incidents.
A Fukushima, la course pour refroidir les réacteurs - Libération 14/03/2011
Sylvestre Huet, à lire aussi sur le blog Sciences 2. - les titres en flux rss
Sylvestre Huet envisage plusieurs scénarios, allant du plus optimiste au pire, en passant par les intermédiaires.

jp_nuclea

Les centrales nucléaires de la côte Est de Honshu
 source : blog Sylvestre Huet


- Dans l'Edition spéciale (Canal +, lundi 14),
écouter Corinne Lepage (2e partie, vers la 7e mn, 3e partie vers la 12e mn) sur le culte du secret (armée et nucléaire). Elle estime avoir été agressée par l'ex-chef des expulsions... « Je suis prudente parce que je suis comme vous, je ne sais pas » (ou du moins, pas plus que ce que la Tepco et le gvt japonais veulent bien dire...
Les TV utilisent des images prises au téléobjectif, depuis la mer. Dans toute autre catastrophe, les images de vidéo-surveillance sont utilisées à l'excès. N'y a-t-il pas de caméras à l'intérieur des centrales ? Les images sont-elles si redoutables pour les habitués de la com' industrielle ?
http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid3355-c-p-edition-speciale.html

Posté par clioweb à 09:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Japon : Photos du tsunami - 3


48 photos de la catastrophe sur le site de The Atlantic
http://www.theatlantic.com/infocus/2011/03/earthquake-in-japan/100022/

jp_atlantic

Les photos de The Atlantic dans Google images

100023

A wave approaches Miyako City from the Heigawa estuary in Iwate Prefecture - 11/03/2011
Alan Taylor, The Atlantic, Infocus
http://www.theatlantic.com/infocus/2011/03/japans-earthquake---the-aftermath/100023/

jp_atlanctic_s_j14

Japan quake and tsunami 11/03/2011 - Houses are swept by water in Natori City
(The Atlantic, Infocus - image n° 14)

 [ ajout 30/03 :

Un survol aérien de la côte au nord de Sendai :
http://www.ajiko.co.jp/bousai/touhoku2011/touhoku_eng.htm

Les images d'ABC Australie
http://www.abc.net.au/news/events/japan-quake-2011/beforeafter1.htm
http://www.abc.net.au/news/events/japan-quake-2011/beforeafter2.htm

Natori, photos dans The Indu (voir aussi les photos 4 et 7)
http://www.thehindu.com/news/international/article1528566.ece?viewImage=1

une page de la Cité des sciences sur le tsunami et Fukushima
http://tinyurl.com/sc-tsunami2011

Boston.com, The big picture
March 11 : Massive Earthquake hits Japan
(Natori, Sendai (vague), Oarai (cercles), Iwaki, Hitachinaka (autos)
http://www.boston.com/bigpicture/2011/03/massive_earthquake_hits_japan.html

March 12 : Earthquake aftermath
Kamaishi, Minamisanriku, enfant radiation F Daini, Kensennuma, Sendai (conteneurs), Natori inondé , Minamisanriku devasté, sauveteurs
http://www.boston.com/bigpicture/2011/03/japan_earthquake_aftermath.html

March 14 : Japan: Vast devastation
Otsuchi (immeubles, navire sur un immeuble), survivants, radioactivité 
http://www.boston.com/bigpicture/2011/03/japan_-_vast_devastation.html

.
- Plusieurs adresses sont signalées par François Arnal : http://twitter.com/arnalgeo


Centrales et zones sismiques dans le monde
- The Washington Post
http://www.washingtonpost.com/wp-srv/special/world/japan-nuclear-reactors-and-seismic-activity/

infographie de la centrale nucléaire de Fukushima - The New York Times
http://www.nytimes.com/interactive/2011/03/12/world/asia/the-explosion-at-the-japanese-reactor.html?ref=asia


Onogawa, Miyagi, Natori, Soma, Fuksushima, 
Misawa, Hachinohe, Minamisanriku , Miyako , Miyagino ...

A Strasbourg le Sertit a cartographié les zones potentiellement affectées par le tsunami

miyagino

Ex de Miyagino et Fukushima -  Image à télécharger en taille d'origine

Qui connaîtrait l'adresse d'une carte topographique du littoral du Nord-Est du Tohoku (courbes de niveau ) ?

La page Séisme au Japon (Tôhoku) 11 mars 2011 
du site de Rémi Scoccimarro, le toulousain, contient la réponse.
Il propose aussi une analyse du géographe Philippe Pelletier

http://japgeo.free.fr/ (source : François Arnal)

 

 

 

Posté par clioweb à 09:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,