19 avril 2015

Subrahmanyam, Leçons indiennes

 

subra-lecons

Sanjay Subrahmanyam publie Leçons indiennes.
Itinéraires d’un historien. Delhi, Lisbonne, Paris, Los Angeles
.
Is « Indian Civilization » a Myth ? : Fictions and Histories, Ranikhet Permanent Black, 2013

L'ouvrage regroupe une vingtaine d’articles (1995-2012)
présentation Claire Judde de Larivière dans Le Monde des livres 16.04.2015
http://www.lemonde.fr/livres/article/2015/04/16/sanjay-subrahmanyam-briser-les-frontieres_4616816_3260.html

L'historien polyglotte est devenu l’un des interlocuteurs essentiels du débat contemporain sur l’histoire globale

Il plaide en faveur d’une « histoire connectée, qui croise les préoccupations de nombreux historiens :
élargir les horizons géographiques en évitant l’européocentrisme, dépasser les cadres nationaux, penser une histoire du monde à partir des connexions et des relations - pacifiques ou violentes - au sein d’entités politiques ou économiques hétérogènes (des empires, des océans ou des compagnies commerciales, par exemple…) »

C’est sans doute en France que ses propositions méthodologiques ont trouvé le plus d’écho.

Il combat le repli nationaliste de l’histoire en Inde.
« il insiste sur la nécessité de continuer à « briser les frontières habituelles » pour « aller regarder là où personne n’a voulu regarder ». En laissant de côté la « nation », souvent artificielle et peu pertinente pour les périodes antérieures au XIXe siècle, il faut se départir des conventions historiographiques spatiales ou temporelles tout en prenant garde de ne pas banaliser le projet : « Dès que l’histoire connectée devient une histoire conventionnelle, alors il faut trouver autre chose. »


- sur le site du Collège de France
Histoire globale de la première modernité
http://www.college-de-france.fr/site/sanjay-subrahmanyam/inaugural-lecture-2013-11-28-18h00.htm
Histoire connectée des sociétés de cour
http://www.college-de-france.fr/site/sanjay-subrahmanyam/index.htm


- dans la liste de ses publications :
http://www.history.ucla.edu/people/faculty/faculty-1/faculty-1?lid=3586

. Aux origines de l'histoire globale (Leçon inaugurale au Collège de France), Paris Fayard, 2014.
. Mondi connessi : La storia oltre l'eurocentrismo, sec. XVI-XVIII, Rome: Carocci, 2014.
. The Cambridge World History, Vol. VI : The Construction of a Global World, 1400-1800 CE, Books 1 & 2,
(Co-editor) Cambridge University Press, 2015 (forthcoming).
. Historical Teleologies in the Modern World, London, Bloomsbury, 2015 (forthcoming).
(Ed. with Henning Trüper and Dipesh Chakrabarty)


rappel : billets précédents sur Sanjay Subrahmanyam


.

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


09 janvier 2014

Sanjay Subrahmanyam

 

- Sanjay Subrahmanyam, pionnier de l'Histoire globale - La suite dans les idées, 04.01.2014
http://www.franceculture.fr/emission-la-suite-dans-les-idees-sanjay

- Histoire globale de la première modernité,
Leçon inaugurale au Collège de France, 28.11.2013
http://www.college-de-france.fr/site/sanjay-subrahmanyam/inaugural-lecture-2013-11-28-18h00.htm

Vers la 45e minute : La conscience de la globalité ... « faut-il traiter le sujet en fonction des débats actuels sur la globalisation et de l'histoire de ses origines, posée par les théoriciens du système monde d'un côté, par les économistes néo-libéraux du National Bureau of Economic Research de l'autre » ?
« Pour ma part, je reste agnostique sur l'utilité du concept de globalisation comme sur toute potion magique à fort contenu téléologique »
Les autres cours, la biblio : http://www.college-de-france.fr/site/sanjay-subrahmanyam/


Sanjay Subrahmanyam, pionnier de l'Histoire globale.
Né à New-Dehli, spécialiste de l'Inde du Sud aux XVIème et XVIIème siècles,  cosmopolite et polyglotte, il enseigna pendant 7 ans à l'EHESS en France (au Centre d'études sur l'Inde et l'Asie du Sud), avant  d'accéder à la chaire d'Histoire indienne à l'Institut d'études orientales à Oxford. Depuis 2004, il est engagé à l'Université de Californie à Los-Angeles (UCLA) au département d'Histoire, et a été nommé en juin 2013 Professeur au Collège de France à la Chaire d'Histoire globale de la première modernité. Il a prononcé sa leçon inaugurale en novembre dernier.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sanjay_Subrahmanyam
http://en.wikipedia.org/wiki/Sanjay_Subrahmanyam


Parmi ses publications :

Comment être un étranger : Goa-Ispahan-Venise - 16ème - 18ème siècles" (mars 2013)

Vasco de Gama : légende et tribulations du vice-roi des Indes
(Il évoque dans la suite dans les idées la réception difficile du livre au Portugal
et le malentendu qui lui a valu les critiques virulentes des nationalistes qui voyaient en lui un nationaliste indien :-)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sanjay_Subrahmanyam#Bibliographie
http://en.wikipedia.org/wiki/Sanjay_Subrahmanyam#Selected_publications

lire également : Sanjay Subrahmanyam , voyageur perpétuel,
portrait par Daniel Bermond dans L'histoire n°368
http://www.histoire.presse.fr/actualite/portraits/sanjay-subrahmanyam-voyageur-perpetuel-01-10-2011-39363

 

sanjay-cdf

Sanjay Subrahmanyam - Collège de France

 .

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

16 juin 2013

Sanjay Subrahmanyam au CdF

 

Le Collège de France accueille un nouveau professeur :
Sanjay Subrahmanyam occupe à partir de juin 2013 la chaire «Histoire globale de la première modernité» (décret du 21.04.2013)
http://bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20130613.OBS3285/sanjay-subrahmanyam-un-historien-global-au-college-de-france.html

sa page web à l'UCLA :
http://www.history.ucla.edu/people/faculty?lid=3586

Un entretien à l'occasion de sa bio de Vasco de Gama - Le Nouvel Obs, 18.06.2012
http://bibliobs.nouvelobs.com/essais/20120618.OBS8944/ignorant-assassin-paranoiaque-cupide-lache-cruel-le-vrai-vasco-de-gama.html

La Fabrique - 08.06.2012
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-histoireactualites-du-vendredi-080612-2012-06-08
Les Lundis de l'histoire - 21.05.2012
http://www.franceculture.fr/emission-les-lundis-de-l-histoire-vasco-de-gama-decouvreur-de-l-inde-2012-05-21

 

subramanyam

Sanjay Subrahmanyam - source : history.ucla.edu

.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

08 juin 2012

Vasco de Gama, carrière et légende

 
vasco


- Vasco de Gama. Légende et tribulations du vice-roi des Indes (Alma éditeur)
http://www.alma-editeur.fr/index.php?vasco-de-gama
http://www.alma-editeur.fr/images/stories/Alma/Catalogue/revue-de-presse-vasco-de-gama.pdf

La traduction en français a attendu 15 ans…
The Career and Legend of Vasco da Gama, Cambridge: Cambridge University Press, 1997
(Spanish translation, Vasco de Gama, Barcelona: Crítica, 1998;
Portuguese translation, A Carreira e a Lenda de Vasco da Gama, Lisbon: CNCDP, 1998).
Lecture critique par Serge Grunziski dans les Annales, 2001
http://www.persee.fr/web/revues/


- Vasco de Gama, découvreur de l'Inde ? - Les Lundis de l'histoire - 21.05.2012
Avec Sanjay Subrahmanyam, qui publie
Comment devient-on Vasco de Gama ? Le découvreur de la route maritime des Indes était un homme de petite noblesse, âpre et rude, qui mourut vice-roi des Indes.
L'émission au format mp3 :
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10193-21.05.2012-ITEMA_20370241-0.mp3

- Vasco de Gama - La Fabrique de l'histoire, 08.06.2012
L'émission au format mp3 :
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10076-08.06.2012-ITEMA_20375368-0.mp3


- Le goût de l’archive est polyglotte
Entretien avec Sanjay Subrahmanyam
par Anne-Julie Etter & Thomas Grillot [La vie des idées - 27.01.2012]
http://www.laviedesidees.fr/Le-gout-de-l-archive-est.html

extraits :
« J’appartiens à une génération qui est en quelque sorte post nationaliste. L’histoire faite par les gens de la génération de mon père, des gens nés dans les années 1920 et 1930, était toujours nationale, et parfois nationaliste …On est ensuite passé à la critique de cette histoire, et ce fut en partie le travail des Subaltern Studies. Dépasser la critique s’est avéré très difficile : on revenait toujours sur les mêmes choses, quoique ce fût dans une autre optique ou bien avec quelques mea culpa au départ… il fallait prendre une direction nouvelle. J’avais l’avantage d’avoir accès à un certain nombre d’autres archives »
Lire l'entretien sur les « Connected histories », l'histoire connectée, à propos d’un article de 1997.

Quel public ?
« … On peut créer ses lecteurs, mais on écrit d’abord pour les gens qui s’intéressent à l’histoire en professionnels, pas cette masse de lecteurs qui, en Inde, lisent vos livres avec un regard politique, donc de travers. Mon livre sur Vasco de Gama a par exemple été utilisé comme une polémique contre l’Occident, ce qu’il n’est pas du tout – jusqu’à faire de Gama un précurseur du FMI et de la Banque mondiale ! Mon travail avec Muzaffar Alam, qui porte notamment sur les rapports entre les communautés religieuses, a aussi été exploité pour noircir l’image des musulmans aux XVIIe et XVIIIe siècles »
« Das Gupta a beaucoup écrit en bengali, mais de manière plus populaire. Moi-même, j’ai publié directement en tamoul seulement en tant que journaliste. Ne pas écrire des monographies d’histoire en langues indiennes, c’est assez culpabilisant. Mais le faire, c’est se priver de marché, d’interlocuteurs ».


subrah

Sanjay Subrahmanyam
Liste de ses travaux sur la page web du site de l'UCLA


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,