07 novembre 2011

Claire Lemercier et l'estrangement

 

- Parmi les 250 carnets de recherche (blogs universitaires) de la plateforme Hypotheses.org,

Le blog Devenir historien a mis en ligne un entretien avec Claire Lemercier
« L'histoire implique une démarche d’estrangement qui ressemble à celle de l’anthropologue qui travaille sur un terrain lointain (on va loin pour retrouver du proche) »
« Je suis un produit de la tradition orale. Ce sont surtout des cours, des séminaires, des conversations qui ont été décisifs pour moi, plus que des livres ».
http://devhist.hypotheses.org/541

En décembre 2010, le Centre de sociologie des organisations (Sciences-Po - CNRS) a mis en ligne un autre entretien avec Claire Lemercier. http://www.cso.edu/fiche_actu.asp?actu_id=927

Claire Lemercier a rédigé avec Claire Zalc Méthodes quantitatives pour l'historien, coll repères, La Découverte
http://www.quanti.ihmc.ens.fr/-Le-Reperes-.html

voir le site http://www.quanti.ihmc.ens.fr/

cl-cz-quanti                    clairelemercier

                                                     Claire Lemercier - source : CSO

 
.

 

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


07 février 2010

Le programme de SES ne passe pas - 3

Lycée : la réforme relance la guerre des programmes d’économie (en fait de Sciences Economiques et Sociales). La Tribune 02/02/2010
.
Chatel a sévèrement amputé l'horaire prévu pour les SES en seconde (1 h 30 au lieu de 3 h) ; son cabinet a imposé un programme d'économie ""classique"" (10 questions obligatoires, contre 2 de sciences sociales en option) ; il met en concurrence les SES et l'Eco-Gestion (PFeG) avec deux programmes de tonalité voisine.

- La presse patronale met en avant l'économie vue sous l'angle de la seule entreprise, rarement la société dans son ensemble, et se fait "la tribune" et "les échos" d'un ministre markerteur ... Arnaud Parienty dans le journal, Gilles Raveaud sur son blog répondent au " florilège d'arguments nuls" de l'éditorialiste de la Tribune.

Plusieurs textes pour prolonger cet affrontement sévère :
- Les articles retenus dans la revue de presse de l'APSES : http://www.apses.org/debats-enjeux/

- Philippe Watrelot - Le programme de SES de 2nde et ses enjeux expliqués à mes collègues, aux parents et aux élèves...

.
- En 2008, le rapport Guesnerie menait déjà la charge contre nos collègues de SES.

- Dans SOS SES !  - Jean Gadrey  voit dans cette réforme le résultat d'une campagne menée par  « le Medef et ses lobbies - dont le très actif IDE, Institut de l’entreprise, présidé par Michel Pébereau, qui a proposé sa vision d'un programme scolaire -, mais aussi d’une fraction des économistes ».
« ... Je  n’ai pas le moindre doute sur le fait que cette offensive vise non seulement à dénaturer un enseignement assez remarquable, mais aussi à le détruire progressivement. La désaffection qui se produira si de telles réformes sont adoptées est délibérément souhaitée par leurs instigateurs. Il faut de larges alliances pour stopper cette (contre)révolution conservatrice et anti-pédagogique ». Voir en annexe de l'article la comparaison des thèmes et notions avant et après la tornade néo-libérale

.
- En 2005, André Orléan analysait la faillite du modèle interdisciplinaire traditionnel dans les sciences sociales, et l'effort de certains économistes pour « naturaliser » et autonomiser leur domaine spécifique.
La sociologie économique et la question de l’unité des sciences sociales
http://www.pse.ens.fr/orlean/depot/publi/ART2005tSOCI.pdf

.
08/02/2010 :
Lycée : Eco sans Socio n'est que ruine de l'âme (Libération)

Stéphane Beaud évoque ses débuts au lycée Carnot à Dijon. Selon lui, « les sciences sociales ont cette vertu, indispensable en démocratie, de donner à voir la réalité sociale telle qu’elle l’est et non pas telle que le pouvoir, ou les pouvoirs, souhaiteraient qu’elle soit ». « La réforme concoctée ces dernières semaines, sans la moindre concertation » menace une série qui « parlait aux enfants de la démocratisation scolaire ... en les ouvrant sur le monde ».
L'ironie de l'histoire, c'est que cette « réforme » survient dans une période de faillite des dogmes de l'orthodoxie économique. « Elle s’inscrit dans un dispositif plus global de disqualification de la formation à l’esprit critique. Elle fait peser, comme d’autres réformes au lycée (la diminution de l’horaire d’histoire en terminale S) un grave danger sur le débat démocratique ».

.
De la véritable culture économique

Jean Gadrey et Gilles Raveaud contestent que l'existence d'un « langage commun » aux économistes (en fait, il est commun à une fraction de la profession). Cette « nouvelle grammaire », essentiellement spéculative et mathématique, fait l'impasse sur la compréhension du réel et sur la motivation des lycéens. Il est en rupture totale avec la complémentarité de l'économie et de la sociologie, enrichies par l'histoire, voulue par les fondateurs de la série ES.

« Il y a fort à craindre qu'une telle réforme ne serve en rien la culture économique de la jeunesse. Elle risque, au contraire, de l'en détourner ».

.

- 09/02/2010 : Proposition de programme de l'APSES
1- Ménages et consommation
2. Les entreprises et les marchés
3- Formation et emploi
4. Famille et socialisation

- Taire la crise économique aux lycéens ? - Mediapart
Le futur programme de SES oublie le social, la société et la sociologie pour ne laisser subsister que la théorie économique néo-classique. Trente enseignants, chercheurs, économistes... s’insurgent.

- Quand la blogosphère se mêle des nouveaux programmes de SES - IDIES


Posté par clioweb à 03:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 janvier 2010

Le programme de SES ne passe pas - 2

- suite -
un clin d’œil vers la présence de nos collègues de SES (photo 73)
à une manif parisienne sans dinosaure mais avec un chameau (photo 70), :-):-)
http://picasaweb.google.fr/averdurandneu/FSUManif30Janvier2010#

ses_chomage

source : liste APSES

Posté par clioweb à 13:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 janvier 2010

Le programme de SES ne passe pas

- Enseignement d’exploration en classe de seconde :
un programme de SES (sciences économiques et sociales) qui ne passe pas !
Gérard Grosse sur le site de l'IDIES (24/01/2010)

- dans un communiqué, l'APSES exprime son " refus de ce programme démesuré, inadapté et dénaturé ". Si le programme n’était pas profondément remanié à la suite de la consultation des profs, l’APSES se verrait " dans l’obligation d’appeler les collègues à la désobéissance citoyenne ".

- Comparaison du programme actuel et du projet Chatel

- 26/01/2010 - dans Le Figaro Chatel : «Un enseignement en économie pour tous», SES ou Eco-Gestion

- La nature de la réforme des lycées, analyse de Christian Laval pour Mutations Libérales (FSU)
http://tinyurl.com/fsu-laval-lycees

L'avis d'un lycéen lambda, ou plutôt lumpda

Posté par clioweb à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,