17 mai 2016

Conférences sur le Front populaire

 

Paris - Conférences sur l'histoire du Front populaire

vendredi 20.05 - Le Front populaire et les femmes
Laure Machu
l’auditorium de l’Hôtel de Ville - 5, rue Lobau, Paris 4e
réservation : dac-comited’histoire@paris.fr / 01 42 76 77 40


autres conférences
Vendredi 12h30 - Auditorium du Petit Palais
Avenue W. Churchill, Paris 8e
http://quefaire.paris.fr/fiche/146961_qu_est_ce_que_le_front_populaire_

06.05 - Le Front populaire comme mouvement social
Danielle Tartakowsky

13.05 - Mobilisations et régulations sociales en 1936
Michel Margairaz

27.06 -  Le Front populaire, réforme coloniale manquée ?
Claire Marynower

03.06 - Le Front populaire paie le prix du réarmement face à l’Allemagne
Robert Frank

10.06 - Les droites et le Front populaire
Olivier Dard

17.06 - Comment le Front populaire inventa la politique culturelle
Pascal Ory

24.06 - Photographier le Front populaire
Françoise Denoyelle


pain-paix-liberte

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


25 octobre 2015

Les raccourcis rodés du culturalisme

 

- Le 23 octobre, France 3 a diffusé « Profs en territoires perdus de la République ? » un documentaire de Georges Benayoun
Le documentaire est une nouvelle version de la thèse de l'ouvrage « Les territoires perdus de la République » dirigé par Georges Bensoussan/Emmanuel Brenner publié en 2002, au lendemain du 11 septembre 2001. Dans les banlieues, les élèves issus de l'immigration montreraient des velléités antisémites et sexistes.

Laurence de Cock et d'autres enseignants contestent cette explication culturelle simpliste.
« Ce n’est pas en enseignant davantage le fait religieux ou la laïcité qu’on fabriquera de la tolérance, c’est un vœu pieu (si j’ose dire) ;  c’est en sensibilisant l’ensemble des élèves à la responsabilisation politique, à l’action politique, au fait de se sentir partie-prenante d’un avenir dans lequel ils auront non seulement droit mais devoir de cité ».
http://www.lecourrierdelatlas.com/1025923102015Le-documentaire-Profs-en-territoires-perdus-de-la-Republique-met-en-colere-des-enseignants-de-banlieue.html


Un entretien avec le réalisateur
http://laregledujeu.org/2015/10/20/26075/rencontre-avec-georges-benayoun

Caméra perdue en territoire de la République
La réponse collective à lire sur le site Aggiornamento
http://aggiornamento.hypotheses.org/3036


- Les propos tenus récemment par Georges Bensoussan ont aussi provoqué des réactions vigoureuses.

Christian Ingrao et Johann Chapoutot, historiens du nazisme, réagissent à un article publié par Atlantico le 27.09.2015
Les raccourcis rodés du culturalisme pédagogique
http://www.liberation.fr/debats/2015/10/02/les-raccourcis-rodes-du-culturalisme-pedagogique_1395126

Une Répliques de trop, Médiapart 13.10.2015 (Bensoussan chez Finkilekraut le 10.10)
http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/131015/une-repliques-de-trop

« Je n’ai jamais dit ni écrit nulle part ce genre d’ignominie »
précise Smaïn Laacher que Bensoussan avait cité lors de l'émission de France-Culture :
http://blogs.mediapart.fr/blog/laacher/161015/la-mise-au-point-de-smain-laacher


Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

04 novembre 2012

NY 1911 : the Triangle Factory Fire

 

ny-burns


- Arte a projeté ce dimanche un documentaire de 1999 sur l'histoire de New York
New York: A Documentary Film is an eight-part, 17½ hour,
The series was written by Ric Burns and James Sanders
http://en.wikipedia.org/wiki/New_York:_A_Documentary_Film
Télécharger le Teacher 's guide : http://www.pbs.org/wnet/newyork/series/resources/NY_Guide.pdf

Une rediffusion est annoncée mardi 20 November 2012, 9:40 am
Youtube en héberge des extraits


- The 1911 Triangle Factory Fire est très documenté sur le web en anglais.

ILR Cornell, original sources on labor and industrial relations.
http://www.ilr.cornell.edu/trianglefire/

Wikipedia : http://en.wikipedia.org/wiki/Triangle_Shirtwaist_Factory_fire

US Labor History 1911 - The Triangle Fire - Mitch Abido
http://www.marxists.org/history/usa/workers/triangle-fire/introduction.htm

Triangle, l'incendie qui a changé l'Amérique (L'usine nouvelle, 26.03.2011)

The Triangle Factory Fire Scandal - a 1979 Mel Stuart s'film
http://www.imdb.com/title/tt0080048/


En mars 1911, un incendie provoque la mort de 146 ouvrières du textile.
Les patrons, qui avaient fermé à clé les issues, échappent à toute condamnation.

Le documentaire replace la tragédie dans le contexte social, celui de l'afflux d'une main d'oeuvre peu exigeante venant de l'Europe de l'Est et du Sud, et le combat difficile des salariés pour des conditions décentes de travail.
Par la suite, une importante législation sociale a été mise en place, sous pression syndicale, avec l'accord d'Al Smith.
Frances Perkins y voit un premier pas vers le New Deal.
http://en.wikipedia.org/wiki/Al_Smith



Voir également dans ce documentaire

- Les émeutes de 1863, en pleine Guerre de Secession
http://en.wikipedia.org/wiki/New_York_City_draft_riots

- Commissioners' Plan of 1811
http://en.wikipedia.org/wiki/Commissioners%27_Plan_of_1811

- le Canal Erie
http://en.wikipedia.org/wiki/Erie_Canal

- Central Park
http://en.wikipedia.org/wiki/Central_Park

- L'arrivée des immigrants, surtout entre 1900 et 1914
http://en.wikipedia.org/wiki/Ellis_island


La version en français des articles attend des contributeurs en histoire sociale
http://fr.wikipedia.org/wiki/Incendie_de_l%27usine_Triangle_Shirtwaist


.

Posté par clioweb à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

02 juillet 2012

Internet dans l'Histoire

 

Histoire de l’Internet, l’Internet dans l’histoire

Les numéros thématiques sur l’histoire de l’Internet appliqué aux sciences sociales se multiplient ces derniers temps (cf SHMC, Eric Guichard...). Deux nouveaux chemins d’accès aux recherches des historiens :

- Le Temps des médias, no 18 
Le sommaire n’est pas encore en ligne sur le site web,
mais il l’est chez Cairn : http://www.cairn.info/revue-le-temps-des-medias.htm
http://www.histoiredesmedias.com/-Le-Temps-des-Medias-.html

extraits :
Aux origines américaines de l'Internet
La gouvernance de l'Internet. Une internationalisation inachevée
Révolution 0.1
Les médias sociaux : une histoire de participation
R@S : la naissance d'un acteur majeur de l'« Internet militant » français
Protester sur le Web chinois (1994-2011)
La mémoire culturelle d'Internet : le folklore de Usenet
Les langues sur Internet : de l'hégémonie de l'anglais au règne de la traduction
 « A l'image de l'Homme » : cyborgs, avatars, identités numériques
Réseaux de communication horizontale, un aperçu à travers le temps
L'historiographie de sites Web : quelques enjeux fondamentaux
L'histoire de l'Internet au prisme des STS


- Une demi-journée a été organisée par la Société d’histoire des médias à l’INA
Le compte rendu est à lire en ligne
http://www.histoiredesmedias.com/Compte-rendu-de-la-journee-d-etude.html


4 chantiers ont été abordés lors de la journée du 21 mai 2012 :

1 - Faire l’histoire de l’internet comme d’un média parmi d’autres (quelles sources ? quels concepts pour une histoire largement auto-référencée ?)
« Sortir d’une perspective techno-centrée, portée notamment par le discours des entreprises qui promeuvent les technologies, qui tend à parler trop vite de changement radical, pour interroger l’épaisseur sociale, le contexte composite de production et d’usages des technologies ».
Quelle gouvenance ? Le CR parle de « Pluralité normative » (Lessig) résultat d’un arbitrage entre l’architecture technique, la loi, les pratiques, les exigences commerciales.
Au temps du télégraphe, les polémistes vilipendaient déjà la dégradation du langage, la perte de l’intimité …

2 - Relier l’histoire de l'Internet à celle des autres médias.
Un moyen d’échapper au couple extase - effroi
Enjeux de la conservation du web, types de source, indexation et métadonnées …
Louise Merzeau - http://prezi.com/s4ftpmd52cj8/ateliers-dlweb/

3 - Faire l’histoire des médias autrement à cause d’internet.
« Comme le montre par exemple Janet Abbate, l’internet contribue à bousculer des catégories acquises, à relier technologie et contenu, ou bien production et usages, mais aussi la catégorie du « national », ce qui contribue à revenir sur l’histoire des médias telle qu’elle s’est écrite jusqu’à ce jour ».

4 - Relier l’histoire de l’Internet à l’histoire contemporaine.
cf les lectures actuelles de la notion de démocratie (généralité et particularité, redistribution ou reconnaissance).

Philippe Rygiel : quelle formation informatique des historiens ? quelle collaboration entre historiens et informaticiens ? Faut-il développer un groupe d’intermédiaires ?


Un changement à obtenir des marchands :
L'abonnement à 2 numéros de la revue coûte 45 euros.
La vente à la découpe des articles coûte près de 100 euros (19*5).
Curieuse exploitation commerciale des gains de productivité permis par l'Internet.


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

19 janvier 2012

France : La fécondité reste élevée

 

- Les politiciens et les médias ont un point commun : le sens de la com' (la propagande ?).

3 illustrations :

- La fécondité reste élevée, affirme INSEE première n°1385
http://www.insee.fr/fr/ffc/ipweb/ip1385/ip1385.pdf

Que comprennent les titreurs du Monde (17/01) :
En France, la vitalité démographique va diminuer selon l'Insee !!! - Le Monde le 17.01.12
Le coeur d'Insee Première parle d'un léger repli par rapport à 2010 (– 0,7 %), donc à très court terme.

- « Sept Français sur dix vivent aujourd'hui dans la région où ils sont nés ».
2 cartes illustrent cette mobilité jugée insuffisante dans Le Monde, un discours qui serait aussi à analyser et à commenter (l'obsession de la flexibilité intégrale voulue par le patronat ?)

. « Nous avons l'impression de vivre dans une société fluide et mobile, mais ceux qui restent dans leur région d'origine demeurent nombreux », relève Jean-Michel Floch
L'Insee met en place un outil interactif, disponible sur son site Insee.fr, qui permettra à chacun de savoir vers quels lieux de résidence  émigrent les natifs de sa région, ou d'où viennent ses habitants actuels.


- Quand le pouvoir en place se sert du mot social ( Sommet """social""")
ses relais dans la TV de la TNT (les économistes présentés comme experts du social...) tirent à boulets rouges contre les syndicats (utiles au XIXe !!!),
ils mettent en avant un Zéro charges patronales,
et font l'éloge du chômage partiel allemand (la flexibilité imposée aux salariés, sans contrepartie)...

Quant à la TVA sociale (le spectre du CPE dit Le Monde),
elle ne serait efficace, selon ces mêmes ""experts"" que si la réduction des charges patronales était de l'ordre de 6 %
http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/


- Lejaby : Les repreneurs conservent moins de la moitié des salariés - Le Monde
( conservent moins de ...  ou licencient plus de la moitié?)

- La libéralisation des télécoms a quinze ans et son bilan est jugé plutôt positif - Le Monde
(la libéralisation, n'est-ce pas d'abord une privatisation qui a précédé la gestion Lombard et beaucoup trop de suicides chez FT ?)

.

Posté par clioweb à 07:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

03 décembre 2011

Racialisme et xénophobie

 

naz-nez

 L'humiliation au nom d'une anthropologie complice du racisme nazi
source - Bordas, Terminale, 1980 - arch Ringart


- Le racisme, un conditionnement. Le Monde, entretien avec Lilian Thuram - 28/11/2011
Son exposition, Exhibitions, l'invention du sauvage, ouvre au Musée du quai Branly à Paris
http://www.lemonde.fr/culture/2011/11/28/

- Comment le sauvage est devenu l'unique figure de l'autre lointaindurant le XIXe siècle industriel et colonialiste. Aucun pays occidental n'a échappé à cet engouement écoeurant qui attire des millions de visiteurs dans les expositions coloniales. 
http://www.lemonde.fr/culture/2011/11/28/

.
- Histoire du racisme 3/4 - La Fabrique de l'Histoire 16.11.2011

avec Laurent Dornel, La France hostile : socio-histoire de la xénophobie : 1870-1914 (2004)
et Carole Reynaud-Paligot,
De l'identité nationale : science, race et politique en Europe et aux Etats-Unis, XIXe-XXe siècle (2011)
La République raciale : Paradigme racial et idéologie républicaine 1860-1930 (2006) - CR par Bruno Bertherat - RH du XIXe
L'émission au format mp3 :
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10076-16.11.2011-ITEMA_20322737-0.mp3


Laurent Dornel souligne la distinction nécessaire entre la xénophobie (la haine du voisin étranger caricaturé), et le racialisme, la volonté de classer et de hiérarchiser les hommes en fonction de critères physiques supposés. Il admet la porosité entre les deux discours : l'anthropologie raciale, très active entre 1860 et 1945, a pu contaminer l'ensemble des relations humaines.

Ainsi, en 1919, quand le capitaine de Gaulle (qui a été captif en Allemagne) commente le Traité de Versailles, il écrit :
« Nous allons donc nous heurter de suite à toute cette science de chicanes gémissantes, de délais prolongés, d'entêtements sournois, qui est la plus claire aptitude de cette race » (race au sens de nation).  http://clioweb.free.fr/textes/29dg19.htm

En 1894, Barrès décrit la dégradation du capitaine Dreyfus :
« Quand il s'avança vers nous, le képi enfoncé sur le front, le lorgnon sur son nez ethnique (sic), l'oeil furieux et sec, toute la face dure et qui bravait, il s'écria d'une voix insupportable : "Vous direz à la France entière que que je suis innocent » 
"Judas ! Traître ! Ce fut une tempête.
Ah ! non, certes, il n'est pas au monde un groupe d'hommes qui puissent accepter cet individu. Il n'est point né pour vivre socialement. Seule, dans un bois décrié, une branche se tend vers lui. Pour qu'il s'y pende ».
Maurice Barrès, Scènes et doctrines du nationalisme (Bordas manuel de 3eme, 1971, p 149)
http://clioweb.free.fr/dossiers/dreyfus/dreyfus.htm


L'anthropologie raciale prend son essor à la fin du XVIIIe, lorsque les scientifiques veulent classer toutes les plantes, tous les animaux, tous les humains. Le comte de Gobineau, un diplomate, est souvent incriminé. 
L'Essai sur l'inégalité des races, est publié à partir de 1853 à compte d'auteur et se vend peu. La notoriété vient plus tard, du fait des ultra-nationalistes allemands qui apprécient son affirmation d'une supériorité de la race germanique aryenne sur les autres. Les nazis font traduire ces écrits et leur donnent encore plus d'écho.

L'émission rappelle le célèbre désaccord entre Jules Ferry (le prétendu devoir de civiliser les races inférieures
http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/ferry1885.asp
et Georges Clémenceau (« J'en rabats singulièrement depuis que j'ai vu des savants allemands démontrer scientifiquement que la France devait être vaincue dans la guerre franco-allemande parce que le Français est d'une race inférieure à l'Allemand »).
http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/7ec.asp

rappel : Trésors photographiques de la Société de Géographie, Expo de la BNF en 2007.
Sylvain Kahn (Planète Terre) avait invité Olivier Loyseaux pour la présenter. En janvier 2010, Jean-François Staszack a traité de la Géographie post-coloniale : les désirs d'exotisme mis à nu 
http://clioweb.free.fr/dossiers/colonial/tresorsg.htm

L'anthropologie est bien en cour dans les années 1880 (Abel Hovelacque). Elle légitime la conquête coloniale et impose dans les manuels (Paul Bert) une vision raciste en contradiction avec les valeurs républicaines. Cette dimension raciale ne concerne pas les seuls républicains de 1885, elle touche l'ensemble du continent européen et les Etats-Unis.  

Dans L'Histoire (coll n° 10) Serge Bernstein distingue 3 âges de l'antisémitisme : l'antijudaïsme catholique, l'antisémitisme socialiste, l'antisémitisme racial. Michel Winock décrit les fantasmes du racisme (supposé) scientifique (L'Histoire n° 269), et cite Drumont, Vacher de Lapouge, Alfred Fouillée, Jules Soury...

La lecture raciste culmine dans les années 1930 : exposition coloniale de 1931, recherche de boucs émissaires au lendemain de la crise de 1929. Une des formulations les plus violentes, en France, c'est celle d'Henri Béraud :

« C’est l’immense flot de la crasse napolitaine, de la guenille levantine, des tristes puanteurs slaves, de l’affreuse misère andalouse, de la semence d’Abraham et du bitume de Judée ». 
http://clioweb.free.fr/textes/depotoir.htm

En Allemagne, les délires eugénistes nazis étaient largement acceptées dans les milieux scientifiques. 
cf Benoît Massin, De l’eugénisme à la Shoah, Cercle d'étude, 2001
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article31

.
Lorsqu'après la capitulation des nazis, l'UNESCO a voulu déconstruire ces préjugés (Race et histoire 1952), elle s'est heurtée à la réticence de nombreux anthropologues installés. C'est le moment où l'Afrique du Sud installe le régime d'apartheid, et où le combat contre la ségrégation commence aux Etats-Unis. Aujourd'hui encore, la race est un élément des recensements aux EU, les traducteurs de séries américaines inventent une race caucasienne ; d'autres critères d'assignation (religion) et d'autres mots (ethnique) masquent souvent mal une vision raciale et raciste.


L'anthropologie raciale a durablement marqué les esprits. Encore en 1960, quinze ans après la capitulation des nazis, elle donne encore cette vision de l'humanité dans une double page d'un manuel de géographie de 6e (Pernet - Hachette) :

pernet-blancs


pernet-j

 Manuel de géographie 6e, Hachette, 1961
 http://clioweb.free.fr/manuels/pernet.htm

.
« La République assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion (Constitution art 1)»

Le terme race est-il encore nécessaire ?
Jean Gayon, philosophe, professeur à l’université Paris-I
propos recueillis par Eric Rohde pour Télérama hors série (fév. 2007)
http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article1943
http://www.ldh-toulon.net/spip.php?rubrique15


- Pensées raciales et mythes nationaux
Histoire transnationale des pensées raciales XVIII-XXe siècles - NYU Paris

« Si d’une certaine façon les catastrophes du XXème ont rendu la notion de race impensable, elle continue à structurer les pensées et la politique dans un monde où les frontières d’antan deviennent de plus en plus fluides ».

Le séminaire organisé par Beth Epstein (NYU) et Carole Reynaud Paligot (NYU, Centre d’histoire du XIXe) – en collaboration avec Ann Thomson (Université de Paris) veut « rendre tout son historicité à la notion de race » et étudier son rôle dans l’entreprise de naturalisation et de biologisation du social (du XVIIIe siècle à nos jours) et dans « la construction des identités collectives dans l’espace occidental des années 1850-1940 ».
http://nyufresearch.wordpress.com/

 

.

 . 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

21 juillet 2011

Le peuple et la Révolution


Trois invités et trois regards sur la Révolution pour la 4e émission de la Fabrique de l'histoire consacrée au Peuple : 

. Michel Vovelle, La Révolution française : 1789-1799 - Armand Colin, 2011
Les sans-culottes marseillais : le mouvement sectionnaire du jacobinisme au fédéralisme, 1791-1793
http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Vovelle

. Christine Peyrard, Les Jacobins de l'Ouest : sociabilité révolutionnaire et formes de politisation dans le Maine et la Basse-Normandie, 1789-1799 

. Bernard Peschot, La chouannerie en Anjou. De la Révolution à l'Empire. 1999


Vers la 42e  Michel Vovelle insiste sur la symbiose pluriséculaire profonde à l'intérieur de l'espace français entre le peuple et la République, le peuple et la Nation ; vers 1798, on assiste selon lui également à l'injonction aux peuples à hâter le cours trop lent de l'histoire, la Révolution sort de ses frontières et amorce ce qu'on appelera le printemps de peuples.

1795 : l'Insurrection du peuple pour obtenir du pain et reconquérir ses droits (extraits du manifeste).
Le second texte lu est disponible en ligne :
http://renoirclioblog.over-blog.com/article-20978076.html
http://www.vacarme.org/article1772.html


Une excellente Fabrique de l'histoire à écouter et archiver au format mp3 :
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10076-21.07.2011-ITEMA_20298119-0.mp3

.
Les nouvelles fractures du peuple - Montpellier - Rencontres de Pétrarque 2011

L'universel, le social, les identités ethniques (et religieuses ?)
vers la 48e, Jean Birnbaum fait une présentation synthétique du débat sur les nouvelles fractures.
Le social a-t-il été submergé par le racial, l'ouvrier syndiqué par le descendant d'esclave ou d'immigré ?

Jean-Loup Amselle fustige « les entrepreneurs d'ethnicité et de mémoires, porte-paroles autoproclamés de communautés imaginaires qui participent au recul des revendications sociales, à la fragmentation ethnique du peuple, pour le plus grand bénéfice des démagogues racistes ».

 

Posté par clioweb à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 juillet 2010

La géographe et l'écologiste

La géographie, l'écologie, l'esprit critique et… les nouveaux programmes   Le Monde 13.07.10
Aurélien Dupouey-Delezay, professeur d'HG.

Extraits :
Le point de vue commence par critiquer l'esprit critique : « poussé à outrance (il) peut facilement devenir borné »

« Le programme (geo 2de) en lui-même semblait aller dans la bonne direction »

Les profs d'HG ? « Face à la nécessité de traiter dès la rentrée prochaine des thèmes qu'ils n'auront encore jamais travaillés (sic !), les enseignants vont naturellement se ruer (re-sic) sur les spécimens des manuels... »

La cible du point de vue ? une interview d'Yvette Veyret dans le livre du prof du Magnard. Sa faute impardonnable ? Elle ose demander de « ne pas faire du développement durable un dogme » [dans la trilogie écologie - économie et social elle estime que le premier élément submerge les 2 autres, et parle d'oreilles de Mickey)

« Franchement, qu'est-ce que les géographes ont à faire en climatologie ? »
No Comment.

Seul le Magnard a droit à cette volée de bois vert. Les autres spécimens sont encore attendus dans les salles des profs et chez les libraires. La course effrénée imposée par le marketing ministériel a perturbé toute la chaîne, de la conception des programmes à la livraison des manuels.

- Autre point de vue : celui de Gilles Fumey sur les manuels de la bande des 4 en 5e - Les cafés géographiques

- Le développement durable, un choix d'adresses dans la prochaine Chronique internet (411) dont la conférence d'Yvette Veyret pour la régionale du NPDC de l'APHG.

Posté par clioweb à 07:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,