17 février 2014

Les Sentiers de la Gloire

 

paths-chefs


Ce soir, 17 février 2014, Arte diffuse Les Sentiers de la Gloire et l'Adieu aux Armes

De nombreux extraits sont disponibles sur les sites de vidéo (préférer la version en anglais avec sous-titres)
par exemple,
http://www.dailymotion.com/video/x3jvqh_paths-of-glory-1_shortfilms

Quelques moments forts du film :
11e minute, l’assaut
http://www.dailymotion.com/video/x3jvyi_paths-of-glory-2_shortfilms

9e mn, le procès militaire à l’américaine
(" this is a general court martial... don’t take up the court’s time with technicalities ".
http://www.dailymotion.com/video/x3jw67_paths-of-glory-3_shortfilms

http://www.dailymotion.com/video/x3k5gz_paths-of-glory-4_shortfilms

3e mn, l’exécution
7e, Colonel Dax, vous me décevez
10e, une petite perle
http://www.dailymotion.com/video/x3k5oc_paths-of-glory-5_shortfilms


Autre copie avec sous-titres
http://www.dailymotion.com/video/x6n1iu_les-sentiers-de-la-gloire-1-6_shortfilms


Les sentiers de la gloire, Stanley Kubrick (Paths of Glory, 1957) - CNDP
http://www2.cndp.fr/tice/teledoc/dossiers/dossier_sentiers.htm

Une fiche à Strasbourg
http://www.ac-strasbourg.fr/fileadmin/pedagogie/histoiregeographie/HDA/FicheSentiers.rtf

 

paths-chanteuse

In the final scene, Christiane Susanne Harlan sings
folk song Ein treuer Husar (The Faithful Hussar)

un choix de photos :
http://hal0000.blogspot.fr/2009/02/paths-of-glory-1957.html

Posté par clioweb à 08:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


16 novembre 2010

Conseils de guerre en 14-18

- Emmanuel Saint-Fuscien (EHESS) était l'invité d'Antoine Garapon dans le dernier Bien Commun
Il a soutenu une thèse sur Obéissance et autorité militaires en France de 1890 à 1918 dirigée par SAR

En 1914, la justice militaire dépend d'une loi très répressive datant de 1857. Elle est fortement réformée en avril 1916.

Il existe 2 structures
. Les conseils de guerre aux armées, avec instruction, un commissaire, un rapporteur, 5 juges - 140 000 décisions de justice (soit au moins 300 000 plaintes, à rapprocher du nombre des officiers, environ 195 000 au cours du conflit)
. Dès le début de la guerre, l'Etat-major met en place des conseils de guerre spéciaux, parfois désignés comme cour martiale, 3 juges, sans instruction préalable, sans recours de grâce obligatoire - ils ont concerné moins de 800 cas

2 exemples :
6e - Marcel Hubert va voir sa femme enceinte, en désobéissant aux ordres. Il est condamné à 3 mois avec sursis

10e - Louis Marie, couvreur d'Isigny est condamné à plusieurs reprises (20 ans la dernière fois)
Il bénéficie d'une amnistie en 1922.

Les mutilations volontaires ont été illustrées par le Long dimanche de fiancailles. Habituellement, le refus avait lieu à l'arrière, pas au front. Statistiquement, elles sont très rares : pour une division (environ 15 000 hommes), entre sept 14 et mars 19, ESF a repéré 16 cas sur 1329 décisions de justice (dont 5 acquittements).

.
- Un tableau à confronter avec la justice mise en scène (à l'américaine, avec Kirk Douglas en officier et avocat de la défense)
dans Les Sentiers de la Gloire
Voir dans cet extrait en anglais avec sous-titres
( 9e mn : « this is a general court martial... don't take up the court's time with technicalities ».

paths_techn

La rumeur sur la censure sévit encore dans la version française de Wikipedia. Si vous avez le temps et l'envie de corriger...
« Contrary to a persistent urban legend, the film was not banned in France; however, the French government placed enormous pressure on United Artists, the European distributor for the film, through diplomatic channels, to refrain from releasing the film. As a result, the film was not submitted to French censors, and was not shown in France until 1975, when moral codes had changed »  http://en.wikipedia.org/wiki/Paths_of_Glory

.
- Réhabilitations.
En reprenant mes notes de l'intervention d'André Bach, Réhabiliter les fusillés, lors de la journée sur La Grande Guerre aujourd'hui.14-18 dans le monde social, Sorbonne, 8 novembre 2008 :

André Bach a évoqué la Loi du 9 Mars 1932 qui a modifié la composition de la Cour Spéciale de Justice Militaire
Cela a conduit à la réhabilitation de 17 cas sur 27 examinés, dont celle de Théophile Maupas et les trois autres caporaux de Souain dont le dossier était déjà bouclé (par Blanche Maupas, avec l'aide de la Ligue des droits de l'homme).
http://clioweb.free.fr/dossiers/14-18/souain.htm

.
- Shot at dawn, Côté britannique voir les liens de la page Wikipedia
et le compte rendu de l'ouvrage de Will Ellsworth-Jones,
We Will Not Fight : The Untold Story of World War One's Conscientious Objectors
dans The Guardian en 2008 - http://www.guardian.co.uk/books/2008/may/17/history
et la revue de presse sur la liste H-Francais 18/05/2008

05 novembre 2010

L'héroïque cinématographe

Plutôt que les 900 caractères de la fiche produit du sceren, plusieurs pistes sur le web à archiver et exploiter...

- La fiche de Teledoc lors de la sortie TV du documentaire
http://www.cndp.fr/tice/teledoc/mire/teledoc_memoiresdelagrandeguerre.pdf
http://www2.cndp.fr/tice/teledoc/actuel/dossiersarchives.htm
Voir aussi la liste H-Français le 14 Nov 2008 - et Claude Robinot

.
- En cherchant (en vain) des extraits de l'héroique en vidéo, j'ai croisé un débat organisé en nov 2009 à la Scam avec JF Delassus, L Veray, P Ory... Une occasion de revenir sur des échanges qui ont été très vifs autour du film Le bruit et la fureur (et sur Apocalypse).  http://www.dailymotion.com/video/xbfq8h_philippe-collin

Vers la 19e mn, une courte séquence exploitable en classe, en 2 versions, la séquence originelle muette et en noir/blanc, avec piano, la séquence colorisée, bruitée et dialoguée (mais non retenue dans le film final).

14_18NB

14_18COL

Le débat vérifie l'écart entre une guerre mise en spectacle et en émotion pour faire de l'audience sur France 2, et un regard d'historien sur les images produites par les opérateurs en arrière du front ou les reconstitutions d'après-guerre. (cf la 24e de l'Héroïque, l'attaque, les prisonniers, les cadavres... ou vers la 42e, les civils, Allemands ou Alsaciens)

Le débat est aussi révélateur des représentations de nos élites, sur la brutalisation consentie,   sur le recadrage en 16/9,
sur le choix de manipuler les archives au risque de brouiller les repères historiques.

Surprenant l'obsession de JFD de dévaloriser les images de 39-45 pour vanter celles tournées en 14-18 ou après...

Un paradoxe : l'obsession de la mise en récit  mène vers la fiction au détriment du documentaire.
Dans ce cas, pourquoi ne pas se contenter des excellents films de fiction déjà existants (Les Sentiers de la Gloire,
pas encore colorisés...) ?

une dernière observation : dans l'expo Filmer les camps, Fuller explique que le cinéaste ment : s'il filmait réellement la guerre, la violence insupportable des images nous ferait fuir les salles de cinéma.

Lire aussi sur le Cine Club de Caen
http://www.cineclubdecaen.com/realisat/veray/heroiquecinematographe.htm

- NB hors sujet : les médias s'agitent bcp autour du théâtre d'ombres politicien (course à Matignon, description à la minute près d'un voyage officiel chinois...). Combien de secondes les JT de ce midi ont-ils consacré au climat social et aux manifestations annoncées ce samedi ?

 

Posté par clioweb à 14:14 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,