15 février 2016

Charles Darwin (1809-1882)

 

Charles Darwin (1809-1882)
http://en.wikipedia.org/wiki/Charles_Darwin
oeuvres sur Wikisource
https://en.wikisource.org/wiki/Author:Charles_Robert_Darwin


Une vie une oeuvre 13.02.2016
http://www.franceculture.fr/emissions/une-vie-une-oeuvre

La marche des sciences 04.02.2016
http://www.franceculture.fr/emissions/la-marche-des-sciences

 

.

Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


19 juin 2013

Le bac et le dentifrice

 

- Qui veut vraiment en finir avec le bac ?
Emmanuel Davidenkoff - L'Etudiant, 19.06.2013
http://www.letudiant.fr/educpros/opinions/qui-veut-vraiment-en-finir-avec-le-bac-la-chronique-d-Emmanuel-Davidenkoff.html

« Les détracteurs du bac peuvent s’époumoner : le gouvernement y regardera à deux fois avant de prendre le risque de mettre les jeunes dans la rue ».
« Transmise de génération de cabinet ministériel en génération de cabinet ministériel, depuis qu’elle a été popularisée par Christian Forestier, une formule suffit à doucher l’ardeur des plus hardis : « Les lycéens, c’est comme le dentifrice : ça sort vite et après essayez toujours de le remettre dans le tube… » ».

Pourquoi les lycéens voient-ils dans le bac « le symbole indépassable de l'égalité républicaine, alors qu'il est, en l'état, un des instruments de sélection les plus hypocrites qui soit » ?


- En 2013, les critiques sont très vives sur les épreuves du bac en HG.
En première où les défauts des épreuves 2012 n'ont pas été corrigés.
En Term ES-L.
La chatelisation, la casse méthodique menée par le ministre précédent,
continue de produire ses effets désastreux.
Au point d'inquiéter sur le sort de l'HG.
https://groups.google.com/forum/?fromgroups#!forum/aggiornamento-histgeo

 

- HG au bac : les mauvais choix continuent, SNES, 19.06.2013

Le communiqué du SNES évoque le désarroi des profs d'HG, face à des programmes infaisables et des épreuves problématiques, deux éléments à revoir d'urgence. [13 mai après le 6 mai 2012]  


- Un point de vue de lycéen sur un blog du Monde
« Moi qui ai passé le bac aujourd’hui en terminale ES, je suis aussi étonnée des sujets qui sont tombés.
Je me demande vraiment ce qui est passé par la tête des personnes qui ont fait les sujets car interroger des élèves sur une étude de cas et non du cours qu’on pourrait qualifié de  » concret « , c’est traître ! ( Afrique du Sud ). De plus le sujet sur la mondialisation était tellement vaste qu’on ne sait pas par où commencer.
Je rajouterais que nous avons passé des heures à étudier ( et par la suite à apprendre ) des cartes et à les faire ( croquis schémas ) alors que le programme est déjà très très lourd et compliqué à terminer et nous ne sommes pas interrogés sur ça. Une étude critique de documents c’est ce qu’on nous demande en 3eme. A un moment il faut arrêter de prendre les élèves pour des idiots ».
http://baccalaureat.blog.lemonde.fr/2013/06/18/bac-2013


- Le point de vue de Céline Gianfermi sur la liste H-Français
http://tinyurl.com/hf-celine-g-term
http://tinyurl.com/hf-celine-g-1s
Céline utilise le blog - Réussir en Histoire et Géographie - au service des élèves
http://lewebpedagogique.com/reussirenhg/author/cmartinhg/

Cette année, à nouveau, lycéens et profs paient au prix fort, en différé, la chatelisation.

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 janvier 2012

Une France du savoir déclassée

 

- Le gouvernement a appauvri et déclassé la France du savoir.

Christophe Charle (Paris 1) – Charles Soulié (Paris 8) - Le Monde Idées 20/01/2012

Extraits :
L' année universitaire s'est ouverte sous une triple menace.
La première est née de la crise financière et de ses conséquences économiques.
La seconde menace tient aux évolutions contrastées entre les filières et les disciplines.
La troisième dimension de la crise du crédit universitaire concerne l'ensemble des stratégies d'orientation des politiques universitaires à l'oeuvre depuis plus de dix ans.

Le processus de Bologne reste un vernis cosmétique qui n'efface pas la profonde divergence des logiques universitaires… il ne donne ni la force de frappe de la politique fédérale des Etats-Unis, ni le volontarisme scientiste et technophile de la Chine, du Japon, de l'Inde ou de la Corée.

« La force des universités anglo-américaines réside au moins autant dans des facteurs extra-universitaires que dans leurs vertus académiques intrinsèques. Pourtant, on fait comme si des annonces de crédits non encore investis, des changements de nomenclature et de titulature ronflantes, l'agitation continue autour de projets qui s'empilent sans être jamais ni évalués ni critiqués, la dilapidation de l'argent public au profit d'opérateurs privés allaient opérer ce miracle dont plus de trente années de fausses réformes n'ont toujours pas accouché : faire de la France une grande nation universitaire ».

Un candidat cherche à vanter la réussite de sa politique universitaire. C’est faire bien peu de cas du …« remplacement de l'autonomie annoncée par la directivité de la rigueur et du sacrifice des faibles, des crédits de recherche et d'équipement promis qui ne sont que des traites sur de l'argent emprunté, ce qui enfonce encore le "crédit" international de la France, prétention à jouer dans la cour des grands de l'internationalisation universitaire alors qu'on n'est même pas capable de loger convenablement ses propres étudiants, d'assurer leur emploi, leur santé et leur orientation et qu'on voit dans tout étudiant étranger depuis la circulaire Guéant, non la future Marie Curie du XXIe siècle, mais un immigrant clandestin ou un terroriste potentiel ».

.
- Egalement dans Le Monde Idées, à propos de l'université :
. L'autonomie est une chance pour nos établissements
Alain Beretz -  Strasbourg

. Ne bradons pas les diplômes de la licence ! - Le Monde
Alain Caillié -  Marcel Gauchet
On ne peut demander aux universités d'accueillir tout le public refusé ailleurs et de le diplômer envers et contre tout.

Le taux d'échec pour les titulaires du bac pro serait de 90 % en premier cycle universitaire.


. Une autre pédagogie s'impose face à la montée de la précarité étudiante - Le Monde 20/01/2012
Aziz Jellab,  Lille-III

Autonomie des universités : le piège du budget -
carte de l'évolution des budgets par université en 2007 et 2012

Posté par clioweb à 09:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 octobre 2011

The Power to Kill Innovation

 

-  Bilan démographique 2010 - Insee Première 1332 - JFJ
http://t.co/WF27Ov93

- La carte de France des emprunts dits « toxiques », distribués par Dexia Crédit local (DCL), de 1995 à 2009 - Libération
http://labs.liberation.fr/maps/carte-emprunts-toxiques/#
repérée par Philippe Rekacewicz
Seen This -  http://seenthis.net/tags/cartographie

- 2 exemples de tweets regroupés grâce à Paper.li (2010)
http://descary.com/leweb-paper-li-le-service-de-presse-de-twitter/

. Des flux humains autour du Monde
le blog de Benoît Kermoal (et de LG ?)
http://blog.crdp-versailles.fr/istorbacblogversion2/
http://blog.crdp-versailles.fr/istorbacblogversion2/index.php/post/25/09/2011/Des-flux-humains-autour-du-Monde
une des nouvelles retenues par François Arnal pour la Twitgéographie -  - http://paper.li/arnalgeo


. Google Maps : La vue hélicoptère
http://www.presse-citron.net/nouveau-et-superbe-sur-google-maps-la-vue-helicoptere

un lien retenu par Isabelle Quentin, agrégée économie-gestion et doctorante, sur EcoGest News
http://paper.li/Iquentin/1312642704#
http://www.stef.ens-cachan.fr/annur/quentin.htm


- 50 activités pour intégrer les TICE à la maternelle
extraits et liens d'un ouvrage récent
http://www.crdp-toulouse.fr/spip.php?article21020

- The Power to Kill Innovation (tw LG) -
George Couros à propos d'une annonce de Matt Gomez : the end of Facebook in his Kindergarten classroom.
«  For me, this is something that those that administrators need to understand.  They have the power to encourage or kill innovation in our school, and I am wondering what happens to the heart and morale of a teacher that has tried something which has been proven to be successful, to only find that it is shut down ? ». 
http://georgecouros.ca/blog/archives/2360


- La sélection à l'entrée de la Fac ?
« Je ne renonce pas à cette idée.
Mais les Français ne sont pas encore prêts à l'accepter ». 
Jean-Robert Pitte devenu délégué... auprès du 1er ministre parle du label Orientation pour tous
http://www.france-info.com/chroniques-question-d-education-2011-10-03


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 août 2011

LM : Chatel en Finlande


L'école rêvée de Luc Chatel

Autonomie, déconcentration, statut des enseignants : l'école finlandaise ressemble fort à ce que le ministre de l'éducation imagine pour l'après-2012. Le ministre, en déplacement en Finlande les 17 et 18 août, est sûr d'avoir déjà un peu finlandisé l'école française...Maryline Baumard, Le Monde 19/08/2011
http://www.lemonde.fr/education/article/2011/08/19/

Autonomie, personnalisation, (démolition du) statut des enseignants, fin du collège unique (à rebours de l’école finlandaise) … « C'était aussi l'occasion pour Luc Chatel de remettre en avant des thèmes qui risquent de compter pour la présidentielle de 2012 » ajoute Isabelle Ficek dans Les Echos.

.
« 
Et pourtant, l'école finlandaise ne ressemble guère à la nôtre. Dans l'esprit, c'est même l'antithèse », rétorque Maryline Baumard dans Le Monde.

« Dans un pays où le ministre de l'éducation est un ancien métallurgiste et la ministre de l'économie une ancienne institutrice, l'école se moque bien de faire émerger une élite. En revanche, cette société nordique ne tolère pas l'analphabétisme. Dès le XVIe siècle, un pasteur se devait de vérifier si les futurs époux savaient lire et écrire avant de prononcer leur mariage ».

« Entre culture et formation, la société finlandaise a aussi tranché. La formation des individus relève de la responsabilité de l'école. La culture, à l'inverse, est un choix personnel, même si son accès est facilité. La société n'exige donc pas de l'école qu'elle produise des élèves cultivés. Une autre différence de taille avec le modèle éducatif français ».
http://www.lemonde.fr/education/article/2011/08/19/


.

[ « Ce voyage me conforte dans l'idée que nous sommes dans la bonne voie… » « rassuré sur ses choix, il allait pouvoir aller plus loin dans ce sens ».

Pourquoi les politiques abusent-ils autant de la langue de bois, trop souvent partisane ? Ne pourraient-ils pas chercher à surprendre (dans un sens positif) ? N'ont-ils pas conscience que les journalistes sérieux savent prendre leur distance avec le marketing et la mise en spectacle télévisuel ? Convoquer quelques journalistes complaisants et en faire des relais, c'est simple et reposant. La politique n'est-ce pas aussi des débats, des choix, des négociations en vue d'une société plus juste ? ]

Lire également le blog http://profencampagne.over-blog.com

et le site web : http://www.sauvonsluniversite.com/

 

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,