02 septembre 2020

Sedan 2 sept 1870 - La débâcle



sedan1870b

sedan-capitulation2
...
Sedan le 2 septembre 1870 : Capitulation de l'empereur Napoléon III
devant Guillaume Ier, roi de Prusse
https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Schlacht_von_Sedan_Uebergabe_des_Kaisers.jpg - Library of Congress
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Sedan
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Battle_of_Sedan

La guerre de 1870, carte manuel Nathan 1962
http://clioweb.canalblog.com/tag/guerre1870


Sedan, plan du champ de bataille, Gallica, tweet O Varlan
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8495296p/f2.item.r=bataille%20sedan




- 1962 - La débâcle de Sedan - 2 sept 1870

La guerre de 1870-1871,
un chapitre de 12 pages dans un ouvrage de 546 pages)
Histoire 1848-1914, JB Duroselle, P Gerbet, coll Monnier, Nathan 1962


L’armée de Bazaine est bloquée dans Metz.
« Restait l'armée d'Alsace en retraite, à laquelle s'étaient jointes des réserves de troupes fraîches, soit 130 000 hommes, sous le commandement de Mac Mahon, Napoléon III voulait les utiliser pour protéger Paris.
Au lieu de cela, il céda encore une fois aux instances de l'Impératice et de ses nouvсaux ministres. Venu à la tête des troupes, l'Empereur se mit lenterncnt en marche pour aller délivrer Bazaine, mais soucieux de se réserver la possibilité de se rabattre vers Paris ou le Nord, il allongea son itinéraire vers les Ardennes. Des indiscrétions de la presse française informèrent les Allemands qui concentrèrent leurs IIIe et IVeme armées aux environs de la Meuse.
Le 1er seprembre, l'armée francaise se trouvant à Sedan, au fond de la vallée. fut encerclée par l'ennemi posté sur les versants. Mitraillée par 700 canons, elle essaya vainement de s'ouvrir le passage par des charges de cavalerie. A 17 heures, le drapeau blanc fut hissé. Moltke exigea une capitularion sans conditions.
L'Empereur était fait prisonnier avec 100 000 hommes.
Il n'y avait plus d'autre armée française organisée que celle de Bazaine assiégé à Metz ».


- 2019 - La Fce et la construction des nouveaux états (1848-1870)
d'après Le livre scolaire, 1ere, 2020  - p 138 sq

https://fr.calameo.com/read/000596729751ba6b7cd07

La France de Napoléon III aide les mouvements nationaux.
Mais les mutations ne sont pas dûes à la seule diplomatie française.

Bismarck réalise l’unité allemande «par le fer et le sang ».
En 1870, après la débâcle de Sedan, Napoléon III est renversé,
la défaite de la France conduit à l’annexion de l’Alsace-Lorraine (ou plutôt Alsace-Moselle).

L’Europe des Etats-Nations met en place les tensions
qui mènent la Grande Guerre en 1914, avec 9 millions de morts.


- De nombreuses images illustrent l'humiliation profonde de la France.
  (le départ de Napoléon III pour la captivité à Cassel avant l'exil en Angleterre,
    regards sur la bataille, la cavalerie, La disette, Le combat du Bourget, L’Alsace attend, Les prélimaires de paix...
   https://histoire-image.org/recherche-avancee?keys=1870

  Cette défaite a permis et marqué les débuts de la IIIe République
  (cf. la bio de Ernest Lavisse ou de Louis Pasteur).
  Mais ses traces ont été effacées par la débâcle de 1940
   (et les accusations lancées contre le Front Populaire).
 

- Bataille de Sedan : la débâcle française en question Géo 18.10.2018

Napoléon III a-t-il eu raison de prendre le commandement ?
L’état-major : les chefs militaires étaient-ils compétents ?
(les maréchaux Mac-Mahon, Bazaine et Canrobert,
  les généraux de Wimpfen, Frossard, Failly, Ladmirault et Douay, Bourbaki) 
P
ouvait-on éviter le désastre ?
https://www.geo.fr/histoire/bataille-de-sedan-la-debacle-francaise-en-question-193046

[ il y aurait bcp à dire sur les chefs militaires, ceux de 1870 ou ceux de 1940 ]


Azincourt est riant. Désormais Ramillies,
Trafalgar, plaisent presque à nos mélancolies ;
Poitiers n'est plus le deuil, Blenheim n'est plus l'affront,
Crécy n'est plus le champ où l'on baisse le front,
Le noir Rosbach nous fait l'effet d'une victoire.
France, voici le lieu hideux de ton histoire,
Sedan. Ce nom funèbre, où tout vient s'éclipser,
Crache-le, pour ne plus jamais le prononcer...

Victor Hugo, L’Année terrible, (1872) page 26
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6558092h/f36.image.texteImage


***

Aebergabe des Kaisers Napoleon III. an den König Wilhelm von Preußen zu Sedan, Frankreich, 2. Sept. 1870.

Nach Beendigung der Schlacht bei Sedan, um etwa 6 Uhr Nachmittags, erklärte der Kaiser brieflich seine Uebergabe und am nächsten Tage, um etwa 2 Uhr Nachmittags, begab sich der König mit seiner Leibrache, begleitet vom Kronprinzen und seinem Stabe von Generaloffizieren, nach einem Schlosse in der Nähe von Sedan, um den Kaiser zu empfangen ; derselbe, 80 wie sein Stab, waren von einer. Escorte begleitet, und wurde der letztere auf der einen Seite der Strasse aufgestellt.

Reddition de l'empereur Napoléon III. à Guillaume ier, roi de Prusse  - Sedan, France, 2 sept 1870.

 

À la fin de la bataille de Sedan, vers 6 heures de l'après-midi, l'Empereur a déclaré sa reddition par lettre. Le lendemain, vers 2 heures de l'après-midi, le Roi avec sa garde rapprochée, accompagné du Prince héritier et de son état-major se sont rendus dans un château près de Sedan pour recevoir l'Empereur. Son état-major était accompagné d’une escorte qui a été placée sur un côté de la route.


Wikipedia : Le 2 sept, vers 8 heures, l'empereur quitte Sedan car il veut s'entretenir avec le roi de Prusse. Il se rend au bourg de Donchery, par la route impériale menant à Mézières, pensant que le roi Guillaume s'y trouve. Prévenu, Bismarck vient à sa rencontre à l'entrée du village. Une entrevue a lieu dans la maison d'un tisserand sur le bord de la route. Se doutant que l'empereur veut tenter d'adoucir les conditions de la capitulation, le ministre du roi de Prusse refuse que Napoléon III rencontre Guillaumeà Vendresse. Bismarck lui indique en outre que le roi ne le verra qu'après la signature de l'acte de reddition.


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


La guerre de 1870, carte Nathan


guerre1870-carte-nathan1962

La Guerre de 1870-1871

Histoire première - Nathan 1962

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

02 septembre 2015

Sedan 1870, capitulation de Napoléon III

 

sedan-1870

Sedan le 2 septembre 1870 : Reddition de l'empereur Napoléon III
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Sedan
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Battle_of_Sedan

http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_franco-allemande_de_1870
http://fr.wikipedia.org/wiki/Catégorie:Mémoire_de_la_Guerre_franco-allemande_de_1870_en_France


sedan-napo

« L'ex-Empereur Napoléon III se fait prendre (sic) à Sedan
et livre aux Prussiens une armée française de 80.000 hommes ».
C'est le désastre de Sedan traduit dans les mots de L'histoire par l'image
http://www.histoire-image.org/site/oeuvre/analyse.php?i=893
http://www.histoire-image.org/site/rech/resultat.php?mots_cles=Bataille+de+Sedan


Le 4 septembre, Léon Gambetta fit acclamer la déchéance de l’empereur
dans l’enceinte du Corps législatif, envahie par la foule.
Au balcon de l’hôtel de ville, accompagné de Jules Ferry, Jules Favre et d’autres députés,
Gambetta proclama la République.
Un gouvernement provisoire dit « de défense nationale » fut instauré.
La guerre contre la Prusse continue.
La médaille avec le nom des 12 membres de ce gouvernement :
http://www.carnavalet.paris.fr/fr/collections/proclamation-de-la-republique-4-septembre-1870

empire-paix

« L'Empire, c'est la paix ».
Louis-Napoléon Bonaparte, discours de Bordeaux, 9 octobre 1852
dessin de Daumier
http://expositions.bnf.fr/daumier/images/3/148.jpg


.

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,