30 novembre 2015

LM : Etat d'urgence : le débat piégé

 

Etat d'urgence : le débat piégé
Sécurité, libertés, quel équilibre ? Le Monde, culture et idées, 26.11.2015

http://www.lemonde.fr/attaques-a-paris/article/2015/11/26/securite-ou-libertes-publiques-le-debat-piege_4818143_4809495.html


Depuis les attentats, le gouvernement a adopté des mesures d'exception qui réduisent les libertés publiques.
Pour protéger la démocratie, la France doit-elle affaiblir les valeurs qui la fondent ?

« Les dérives américaines de l'après-11-Septembre ne pourraient pas se produire dans l'Hexagone : si la police française instaurait, comme la CIA, des  « interrogatoires renforcés » semblables à ceux décrits par le rapport du Sénat américain de 2014 – simulations de noyade, bains glacés, privation de sommeil –, elle serait condamnée par les juges de Strasbourg. La torture paraît si éloignée de la culture policière française du XXIe  siècle que beaucoup jugent ce veto superflu, mais Jean-Noël Jeanneney rappelle que « la pente est glissante ». « La gauche, en Algérie, au temps de Guy Mollet, abîma dans la torture, et pour longtemps, le meilleur d'elle-même ».

... « Le danger invoqué par les défenseurs des droits de l'homme a un autre nom : l'habitude. Les régimes d'exception sont toujours votés dans l'urgence et la fébrilité, mais ils s'installent peu à peu dans les pratiques et deviennent, au fil des ans, des dispositifs routiniers de la justice pénale. S'habituera-t-on, peu à peu, aux normes juridiques de l'antiterrorisme, au point de les conserver lorsqu'elles ne seront plus nécessaires ? " Les crises donnent souvent naissance à des législations d'exception mais, en général, elles sont supprimées lorsque la paix est de retour, souligne Antoine Garapon. Le problème, avec la guerre contre le terrorisme, c'est qu'elle n'aura sans doute pas de fin. " Nous entrons sans doute pour longtemps dans l'ère de l'antiterrorisme et de la justice prédictive ».

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


09 avril 2015

Loi sur le renseignement

 

- Loi sur le renseignement : entre interrogations et mobilisation - Libération 27.03.2015
http://www.liberation.fr/societe/2015/03/27/loi-sur-le-renseignement-entre-interrogations-et-mobilisation_1228956

Les inquiétudes portent sur la définition des missions du renseignement : un champ «immense et amalgamant», selon Pierre Tartakowsky, le président de la LDH
Le patron de RSF, Christophe Deloire, dénonce pour sa part «une accumulation de textes qui peuvent compromettre la liberté d’informer» et «une possible atteinte au secret des sources»
«  En ligne de mire également, le fameux «dispositif destiné à révéler, sur la seule base de traitement automatisé d’éléments anonymes, une menace terroriste», qui alarme aussi bien les acteurs du Net que la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) ou le Conseil national du numérique (CNNum), et dont on ne connaît à ce stade ni le fonctionnement, ni l’étendue, ni le coût »

« Les parlementaires ... sont sur le point d’adopter un texte dont ils ne peuvent pas mesurer l’efficacité ni le sens réel.»

- Maître Eolas suggère la relecture de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, notamment l'article 8 :
« La Loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires,
et nul ne peut être puni qu’en vertu d’une Loi établie et promulguée antérieurement au délit, et légalement appliquée
». (source SN)


.

Posté par clioweb à 08:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 mars 2015

Crash d'Airbus et TV en continu

 

libe2603        libe2703

26.03 : Crash aérien : une boite noire et des questions
   27.03 : Crash de l'A320 - Les mystères d'Andreas Lubitz

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20150327.OBS5760/en-direct-crash-de-l-a320-l-avion-en-pilote-automatique-lors-du-drame.html


A partir de ce crash, plusieurs questions :

- Le crash et lex TV en continu. Comment BFM-TV et I-Télé ont-elles réagi à l'annonce de la catastrophe ?

Un jour de breaking news dans les chaines info - Le Petit Journal du 25.03.2015
http://www.canalplus.fr/c-divertissement/c-le-petit-journal/pid6515-le-petit-journal.html
http://www.canalplus.fr/c-divertissement/c-le-petit-journal/pid6515-le-petit-journal.html?vid=1237787

Le Petit Journal a montré comment les chaînes de pub en continu ont réagi à l'annonce du crash de l'Airbus A 320 de Germanwings (Lufthansa) ?
A BFM-TV et I-Tele, beaucoup d'agitation pour réussir avant le concurrent, beaucoup de monde, mais l'info vérifiée manque cruellement.
Comment obtenir des images pertinentes, à 800 km de Paris ?
800 km, c'est loin pour des rédactions qui ne semblent pas entretenir un réseau de correspondants permanents en province. Alors on téléphone aux mairies, aux restaurateurs proches du lieu de la catastrophe. BFM évoque l'usage possible... de drones pour filmer les lieux de l'impact. (pas les hélicos argentins de la prétendue télé-réalité).
La pub est suspendue, les experts appelés en toute hâte, il faut surtout éviter de citer la source de l’info quand elle vient de concurrents (RTL).
Faute d’info, il faut meubler. Cela des pros des TV publicitaires savent faire...


- Pourquoi faut-il passer par le NY Times pour avoir accès aux questions sur le copilote ?
   (pourquoi un syndicat de pilotes veut-il porter plainte contre la "fuite" ?)

Relire ou écouter les commentaires du jour du crash.
« toutes les hypothèses sur les causes du drame sont encore ouvertes - y compris celle d'un acte terroriste » écrit Le Monde du 26.03.2015, mais tout semblait fait pour dédouaner les responsabilités d'une compagnie à bas coût, filiale de Lufthansa

Un article du NY Times a changé la donne :
Germanwings Pilot Was Locked Out of Cockpit Before Crash in France - NYT 25.03.2015
http://www.nytimes.com/2015/03/26/world/europe/germanwings-airbus-crash.html
(le vendredi midi, le Syndicat national des pilotes de ligne porte plainte contre X
pour les fuites de l'enquête du BEA à l'origine des révélations du "New York Times", jeudi.

26.03 : Le Gorafi se moque de cette situation
Flash: Le Bureau Enquête Accident annonce sa fermeture
et transfère ses compétences d'expertise aéronautique aux chaînes d'infos en continu

a320-alpes

Where the Germanwings Plane Crashed - NYT 24.03.2015
http://www.nytimes.com/interactive/2015/03/24/world/europe/germanwings-plane-crash-map.html



- Les rumeurs et les ragots ne vont-ils pas de pair avec le type de communication
(cf France inter, service public)
  et la rétention d'informations chez les entreprises qui les possèdent (Germanwings et Lufthansa) ?

- En 1987, le pilotage à deux de l'A320 fit l’objet d'un mouvement de grève important chez Air Inter de la part des navigants.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Airbus_A320

Pourquoi un tel silence sur les conditions réelles de travail dans les compagnies low cost ?

(pourquoi si peu de rappel du long conflit sur le nombre de pilotes dans un Airbus ?)



 - Crash : la porte blindée, maudite sécurité - Libération 26.03.2015
http://www.liberation.fr/societe/2015/03/26/la-porte-blindee-maudite-securite_1229215
Le commandant de bord interdit d’accès au cockpit de l’Airbus !
Quand les spécialistes oublient une approche globale des questions de sécurité aérienne...

« La porte blindée s’inscrit dans l’interminable, et sans cesse allongée, liste des mesures adoptées depuis 2001 qui, en voulant nous prémunir de certains risques, nous exposent à d’autres ». Rue 89 27.03.2015
http://rue89.nouvelobs.com/2015/03/27/porte-blindee-terrible-symbole-besoins-securite-258400

- Comment fonctionne une boite noire ? Libération 25.03.2015
http://www.liberation.fr/societe/2015/03/25/comment-fonctionne-une-boite-noire_1228054


- Pages Facebook et le co-pilote - Affordance
http://affordance.typepad.com//mon_weblog/2015/03/les-19-morts-andreas-lubitz.html



.

Posté par clioweb à 13:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 mars 2014

GM rappelle 3 M d'autos

 

General Motors rappelle plus de 3 millions de voitures - Le Monde entreprises 18.03.2014
Le groupe américain a reconnu son manque de réactivité dans une affaire qui a fait douze morts
http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/03/18/general-motors-rappelle-plus-de-3-millions-de-voitures_4384938_3234.html

extraits :
« En l'espace de deux mois, General Motors a rappelé plus de 3 millions de véhicules (des véhicules anciens de marque Chevrolet, Pontiac et Saturn, des Buick, des GMC et des Cadillac fabriquées entre 2008 et 2014). Le défaut constaté provoque une coupure inopinée du contact, qui empêche les airbags de se déployer en cas d'accident ».

« Le 24 février, GM avait affirmé à la NHTSA, l'agence américaine de la sécurité routière, que la connaissance du défaut remontait à 2004, mais, le 12 mars, on apprenait que les premières alertes avaient été lancées dès 2001 ».

Pourquoi avoir tant attendu pour faire corriger ce défaut ?

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 janvier 2013

Le délit de bonne gueule

 

Hélène Ciré-Wiesner, Rue 89  24/01/2013

Depuis trois semaines, deux aéroports américains expérimentent « le délit de bonne gueule » aux portails de sécurité, pour pouvoir trier les passagers sans êtres taxés de discrimination négative. Objectif : rentabiliser équipements et personnels. A côté de ça, des voyageurs prudes ont réussi à faire interdire des scanners révélant leur intimité.

La TSA (Transportation Security Adm vient de mettre en place un « programme de détection comportementale » : les agents vont être formés à repérer les voyageurs ne présentant aucune menace pour la sécurité, qu’ils inviteront à passer dans la file rapide.

http://blogs.rue89.com/americanmiroir/2013/01/24/des-aeroports-americains-testent-le-delit-de-bonne-gueule-229481

Posté par clioweb à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

22 juillet 2012

Archives : reviser la loi de 2008

 


Les archives françaises et les archives du Vatican - Le Monde Opinions - 20.07.2012
Sonia Combe, historienne, auteur de Archives interdites. L'histoire confisquée, La Découverte, 3e édition, 2010.

La ministre de la Culture a affirmé sa volonté de réviser la loi sur les archives votée le 15 juillet 2008.

Ne conviendrait-il pas de revoir entièrement une loi qui, pour avoir fait un pas en avant (réduction de certains délais), en fit deux en arrière ? Que penser de cette autre disposition concernant les documents relatifs à la sécurité des personnes et la défense nationale dont le délai de communication est de 100 ans ?

Aux USA, le Freedom of Information Act (FOIA) garantit l'accès aux archives, dès lors qu'elles ont été déclassifiées, à tous les citoyens sans distinction. Il existe de surcroît un organisme non gouvernemental, le National Security Archive, qui veille à son application. Cela nous semble a voie à suivre.

http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/07/20/les-archives-francaises-et-les-archives-du-vatican_1735801_3232.html

Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 septembre 2010

Urgences sociales, outrance sécuritaire

Urgences sociales, outrance sécuritaire,
Laurent Bonelli, Le Monde diplomatique, septembre 2010
a venir en ligne dans quelques mois...

Extraits :
« Les faits sont têtus et les assourdissants discours sur la responsabilité individuelle … ne peuvent masquer l’échec… Néanmoins, il ne s’agit pas d’un simple échec de l’option policière et judiciaire qui permettrait un retour au statu quo quante. Chaque mouvement de l’un des acteurs (« gendarmes » ou « voleurs ») joue sur le comportement des autres et influence les mouvements suivants ».

« La plupart des hauts responsables policiers étaient tombés d’accord : seule une police entretenant une présence visible et continue sur le terrain est à même de jouer un rôle utile ».

« En situation de sous-effectifs policiers… les discours sécuritaires portent en germe leur propre échec, puisqu’ils prétendent faire disparaître des comportements sur lesquels ils n’ont de prise qu’à la marge. La seule issue reste la surenchère verbale et législative ».

« Dans la société industrielle, les mécanismes disciplinaires étaient étroitement imbriqués dans le quotidien des individus, le travail, le quartier, l’école, le logement, l’Eglise, le parti ou le syndicat. Ils résultaient d’une multitude de liens, de croyances, de contraintes et leur légitimité restait dépendante des contreparties qu’ils procuraient à ceux sur lesquels ils s’exerçaient…
Il est peut-être temps d’en finir avec la coupure artificielle instaurée entre la petite délinquance et la question sociale, de l’y réencastrer… Le seul mode de gouvernement par l’insécurité qui ait fonctionné durablement fut … l’invention du purgatoire par les clercs catholiques du XIIe siècle ».

Posté par clioweb à 11:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Sûreté et sécurité

- La sécurité de Sarkozy n’est pas la sûreté de la Révolution
Par Guillaume Mazeau, Paris1, IHRF, CVUH - http://www.liberation.fr/politiques/

La «sûreté» des personnes, un des droits naturels et imprescriptibles dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen vise à protéger les individus contre l’arbitraire de l’Etat.
Elle n’a donc rien à voir avec la notion de «sécurité» telle que l’emploie Eric Besson. La «sécurité», la protection contre les violences civiles ne s’est imposé que depuis les années 1980, à la suite de la stratégie électoraliste d’Alain Peyrefitte.

- Sécurité : une offensive préparée à l'Elysée depuis l'échec des régionales
Le Monde 06/08/2010 - 2010/08/06/comment-nicolas-sarkozy-a-prepare-l-offensive-securitaire
Le chef sondages en vacances, Minc aux USA. Selon Le Monde, la dernière sortie a été préparée par Guéant, le discours rédigé par Tandonnet et Goubet, les hommes de Guéant, pas par Guaino.

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,