01 février 2015

Nuit et Brouillard, ce soir sur HD1

 


La chaîne HD1 a diffusé le dimanche 1er février, à minuit, Nuit et Brouillard,
le chef d'oeuvre d'Alain Resnais en 30 minutes,
avec un texte de Jean Cayrol lu par Michel Bouquet, musique d'Hanns Eisler.

Le film est une commande du Réseau du souvenir et du Comité d'histoire de la 2GM,
après l'exposition de la rue d'Ulm « Résistance, Libération, Déportation » (nov 1954-jan 1955).
Il est financé en partie par les ministères de l'éducation et des anciens combattants.

voir également :
La déportation dans les camps nazis :
http://clioweb.free.fr/camps/deportes.htm

http://clioweb.free.fr/camps/deportation1.htm
http://clioweb.canalblog.com/tag/auschwitz

Le Cercle d'étude : http://www.cercleshoah.org/


Dans Télérama, François Ekchajzer répète l'attaque simpliste habituelle (« pas de juif » dans le commentaire)
de ceux qui oublient qu’un film ce sont aussi des images, par exemple celles du convoi de Westerbork
[Resnais n'avait pas accès aux images des militaires français].
FE laisse aussi planer une ambiguïté sur le képi (une exigence de la gendarmerie française) ...


Il mentionne « Nuit et Brouillard, Face aux fantômes » un docu de Jean-Louis Comolli et Sylvie Lindeperg
et « Nuit et brouillard, un film dans l'histoire », l’ouvrage de référence de l'historienne (2007).
http://clioweb.free.fr/camps/lindeperg.htm
.
http://clioweb.free.fr/camps/nuitetbrouillard.htm

Y lire comment un film sans juif est exploité lors du procès Eichmann,
utilisé en classe en France (en 16 mm en noir & blanc, puis en VHS
et aujourd'hui en couleurs en DVD, avec pause possible pour l'analyse des images)
diffusé par la TV française en 1980 après l’attentat de la rue Copernic,
ou distribué en cassettes VHS après la profanation de Carpentras.
Ou encore déstructuré par une chaîne de TV américaine en 1959...


En mars dernier, j'avais regroupé quelques réponses aux détracteurs de ce film,
http://clioweb.canalblog.com/archives/2014/03/06/29373720.html

Une formule récurrente peut lasser :
« redécouvrir ce film hors du cadre scolaire
et de la pompe mémorielle permet d'en apprécier la valeur intrinsèque »

« Hors du cadre scolaire ? »
Pourquoi ce dénigrement systématique du travail mené dans les classes ?
Pour donner raison à ceux qui voudraient privatiser toute l’éducation ?
Pour vanter les industriels qui truquent les images d’archive, sous prétexte de rendre tout « ludique » et vendeur,
y compris les amoncellements de cadavres produits
par une dictature portée au pouvoir dans un pays considéré jusqu'alors comme civilisé ?

.

Posté par clioweb à 07:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


29 décembre 2011

L’Ecole à contretemps

 

L’école à contretemps - 16 Mars 2011
Conférence d’Antoine Prost à Lodève, transcription par Sébastien Rome
http://blogs.mediapart.fr/edition/changer-les-rythmes-scolaires-lodeve/article/160311/l-ecole-contretemps

Les temps scolaires ont toujours été des temps sociaux ; les choix économiques et culturels ont souvent pesé plus lourd que la pédagogie et l’intérêt des élèves.

Pour Antoine Prost, les vacances concernent d'abord exclusivement le secondaire.
Au XIXe, les vacances d’été allaient du 15 août au 1er octobre. Il n’était pas question de foin et de travaux des champs, mais de sociabilité des classes dirigeantes, et notamment de chasse. Il n’y avait pratiquement pas de petites vacances, à cause du coût et de la lenteur des transports.
En un siècle, les vacances d'été vont remonter dans l'année.
En 1891 elles commencent le 1er août.
En 1912 : elles vont du 14 juillet au 1er octobre.
En 1959, les grandes vacances passent du 1er juillet au 15 septembre ( peu avant l’ouverture de la chasse).
L’industrie touristique s’en mêle en 1972, avec la création des (petites) vacances d’hiver par zones.
En 1986, le couple 7 semaines/2semaines est tenté mais aussitôt abandonné.

La situation est différente pour le primaire.
« Au XIXème, les enfants des paysans et des ouvriers vont en classe quand ils n'ont rien de mieux à faire. Ce qui est normal, en quelque sorte, ce n'est pas qu'ils soient en classe, c'est qu'ils soient ailleurs, occupés à aider leurs parents. La question n'est pas de savoir quand il faut leur donner des vacances, c'est de les faire venir ». La fréquentation scolaire est donc une bataille menée par les républicains.
Le jeudi sans classe n’a pas été inventé en 1882 ; il existe pour le primaire depuis 1858. C’est en 1972 qu’il est remplacé par le mercredi, pour équilibrer la semaine jusqu’au samedi midi (4 demi-jounées avant, 5 après). En 2008, Darcos impose la semaine de 4 jours, choisie alors par seulement ¼ des écoles.

Pour Antoine Prost, le volume horaire annuel est passé de 1128 h en 1939 à 840 en 2008. Réclamer un retour à des méthodes massivement répétitives est doublement contestable : elles ont montré leurs limites à la fin des années 1950 ; elles consomment un temps considérable dont l’Ecole d'aujourd'hui ne dispose plus.
AP aborde aussi l’organisation du travail dans la journée scolaire.

Au temps des vacances scolaires – Claude Lelièvre – blog Médiapart - 26/12/2011
http://blogs.mediapart.fr/blog/claude-lelievre/261211/aux-origines-des-vacances-scolaires

 

 

Posté par clioweb à 07:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20 novembre 2011

Le marché de l'angoisse scolaire

 

Dans les coulisses du marché de l'angoisse scolaire - Rue 89 - 17/11/2011

Le boom du soutien scolaire et du privé
Services sur Internet et bachotage
Le coaching pour motiver les ados
« Prépas de prépas » et « boîtes à colle » (6000 euros par an)
Des parents de plus en plus inquiets
Sans diplôme, 7 fois plus de chômage
L'école, hôpital qui met ses malades dehors

Pour François Dubet, les parents ont une part de responsabilité importante dans la dérive actuelle : « La marchandisation de l'éducation ne relève pas d'une machination perverse des acteurs privés. Ces derniers surfent sur une demande, et la vraie question est : Pourquoi cette demande existe-t-elle ? »
http://www.rue89.com/2011/11/17/

 

 

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 avril 2011

Pour un aggiornamento en HG


Un nouveau blog vient d'être créé à l'adresse http://aggiornamento.hypotheses.org/

Pour un aggiornamento de l'enseignement de l'histoire et de la géographie. 
Ce blog a pour objet de proposer une réflexion et des propositions dans l’optique d’un renouvellement de l’enseignement de l’histoire et de la géographie de l'école à l'université.

Des assises en 2012. Ce blog réunit une équipe d’enseignants et de chercheurs de différentes disciplines et degrés d’enseignement qui souhaitent tout à la fois organiser une veille en ce domaine et construire un espace de discussions et de propositions à destination de la communauté éducative et du grand public. Il s’agira de discuter aussi bien des questions de programmes, de pratiques, d’épistémologie des deux disciplines, en confrontant des travaux scientifiques, des analyses et des témoignages. L’un des objectifs principaux est de permettre l’organisation d’assises prévues en 2012

Les billets publiés sur ce blog sont soumis à un comité de lecture composé de Suzanne Citron, Laurence De Cock, Patricia Legris, Philippe Olivera et Emmanuelle Picard. Toute personne intéressée peut envoyer des propositions à l’adresse suivante: hypotheses.aggio@yahoo.fr

Un groupe de discussion accompagne ce blog (les messages sont modérés). Vous pouvez vous y inscrire en envoyant en message à l'adresse hypotheses.aggio@yahoo.fr 

 

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,