21 novembre 2017

CH - Histoire critique des sciences XVI-XVIII

 

ch136-couv

Histoire critique des sciences (XVIe-XVIIIe siècles)
Cahiers d'histoire, revue d'histoire critique 136 - 2017 (jt-sept)
http://chrhc.revues.org/6051



dont
Sciences, techniques, pouvoirs et sociétés à l’époque moderne
Essai bibliographique, Jérôme Lamy

« Personne n’invente seul et en dehors de tout contexte »
Entretien avec Pascal Brioist, université de Tours-CESR, VP du CAPES,
réalisé par Johann Petitjean le 22 août 2017


comptes rendus
- Pascal Brioist, Léonard de Vinci, homme de guerre
- Alexandre Koyré, De la mystique à la science. Cours, conférences et documents, 1922-1962
- Science et technique au Moyen Âge, (XIIe-XVe siècles) Joël Chandelier, Catherine Verna, Nicolas Weill-Parot (dir.)

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


21 avril 2017

22 avril : Marche pour les sciences

 

Samedi 22 avril 2017 : La marche pour les sciences
http://www.marchepourlessciences.fr/


« La  Marche  pour  les  Sciences  n’est  pas  une  manifestation  de  scientifiques  pour  défendre  les scientifiques.
 C’est  une  manifestation  initiée  par  des  scientifiques,  pour  et  avec  l’ensemble  des citoyens,
pour soutenir la recherche, pour que les connaissances soient mieux diffusées
et pour que les  résultats  scientifiques  pèsent  davantage  dans  les  décisions  politiques 
concernant  la  santé, l’environnement, l'énergie, mais aussi les innovations technologiques »
http://www.marchepourlessciences.fr/wp-content/uploads/2017/04/texte-public.pdf

 

Pourquoi marcher ?
http://framespa.univ-tlse2.fr/actualites/la-recherche/marche-pour-les-sciences-toulouse-506493.kjsp

extraits

Quelle est l'ambition de la Marche ?
Refonder les relations entre scientifiques, citoyens et politiques, actuellement marquées par de profondes incompréhensions mutuelles

Le mouvement s'arrêtera-t-il le 22 avril au soir ? Non !

Est-ce que cela va améliorer la situation dans les laboratoires ?
La Marche propose de rompre avec l'image trop répandue que les sciences valent surtout par leurs applications immédiates et par l'innovation.
Est-ce que cela va améliorer la situation des jeunes scientifiques ?

C'est tout ? Non, les propositions de la Marche couvriront aussi la médiation scientifique et les sciences participatives, l'enseignement des sciences du primaire au lycée, et les moyens d'améliorer la culture scientifique des élus en particulier au Parlement.

N'est ce pas trop ambitieux ? Non !

Pourquoi la Marche pour les Sciences sera-t-elle entendue ? Parce que vous serez nombreux, scientifiques et citoyen-ne-s, à descendre dans les rues pour le grand rendez vous du 22 avril. Parce que le niveau de soutien institutionnel et associatif à la Marche pour les Sciences est historique par le nombre, le prestige et la diversité des soutiens. Parce que les propositions seront soumises à une consultation populaire à l'automne.

Mais pour que tout cela soit possible, ne ratons pas la première étape:
SAMEDI 22 AVRIL, JOUR DE LA TERRE, DANS TOUTE LA FRANCE, MARCHONS.
http://framespa.univ-tlse2.fr/actualites/la-recherche/marche-pour-les-sciences-toulouse-506493.kjsp




                            marche-sciences




.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 novembre 2015

radio : histoire des sciences, migrations, Girard

 

- dans la rediffusion de Mystères d’archives sur Arte,
14.11 Buffalo Bill
17.11 Lindbergh
13.11 Pearl Harbor
(capture possible avec le logiciel Captvty )


- Dominique Pestre, Histoire des sciences et des savoirs, Seuil 2015
La science objet de science , La suite dans les idées, 07.11.2015
http://www.franceculture.fr/emission-la-suite-dans-les-idees-1

L'histoire des sciences en majuscule, 12.11
http://www.franceculture.fr/emission-la-marche-des-sciences-1

- René Girard, l'anthropologue du désir du 9 au 13.11
rediffusion de l'émission du 30/08/2004
http://www.franceculture.fr/emission-a-voix-nue-1

- 18.11.2015 - Planète terre
Les migrations en Méditerranée : un atout économique et démographique pour l'Europe ?
http://www.franceculture.fr/emission-planete-terre-1

- Des frontières héritées au retour du Califat,
la seule table ronde 22e Averroes à avoir eu lieu
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-2

avec Malika Rahal, Pierre-Jean Luizard, Julien Loiseau et Vincent Lemire
« En Europe, nos nations tiennent parce que nous sommes enfermés dans nos langues »
Facteurs internes ou poids des interventions extérieures ?
(cf. la politique menée par Bush et les néo-cons.
Sur les attentats de vendredi, le relatif silence des medias sur ce qu'on vécu et enduré
les habitants de Beyrouth ou ceux de Bagdad (depuis 2003) semble surprenant.

La radio ne permet pas de voir les cartes.
un détour possible :
La Turquie et le Traité de Sèvres (1920)
La Turquie et le Moyen-Orient en 1925
http://www.atlas-historique.net/1914-1945/cartes_popups/EmpireOttoman1920GF.html

 

.

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 février 2014

Les filles, osez les sciences !

 

Les filles, osez les sciences ! Maryline Baumard, Le Monde 27.02.2014
Chronique - Économie de la connaissance
http://www.lemonde.fr/idees-chroniques/
http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/03/03/les-filles-osez-les-sciences_4373701_3234.html


extraits :
« 58 filles sur 400 élèves en première année de Polytechnique à la rentrée 2013… Dans cette institution où la première femme professeur est arrivée en 1992, soit 198 ans après la création de l'Ecole, en 1794, la jupe n'a pas investi les salles de cours.
Et l'X n'est pas la seule institution scientifique où les filles sont sous-représentées. Les listes des lauréats 2013 aux concours des ENS scientifiques font état de la même catastrophe. Une fille sur 21 y a été reçue en physique-chimie ; une sur 28 en maths-physique-informatique ».

« Au collège, les filles sont les meilleures. Quelque 88,9 % d'entre elles décrochent le brevet, contre 83,4 % des garçons. En fin de lycée, elles sont plus nombreuses à ne pas avoir été écartées des filières générales. Parmi les candidats qui se présentent à un bac, 86,7 % des filles l'obtiennent contre 82,3 % des garçons. Alors, pourquoi ne valorisent-elles pas cette avance ? » …

 Une étude intitulée
« Bibliometrics : Global Gender Disparities in Science "- Bibliométrie : les disparités mondiales de genre dans les sciences, publiée en décembre 2013 dans Nature, a montré que, pour 100 travaux de recherche, 22 sont signés par des femmes aux Etats-Unis, 20 au Royaume-Uni, 18 en Chine, 12 en Allemagne et 10 au Japon. La France fait mieux, avec 25, [mais on est loin de la parité] et en 2014, on ne forme que 27 % de femmes ingénieurs

Il y a urgence à ce que les filles investissent la filière scientifique ».

Posté par clioweb à 08:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 novembre 2012

Les SHS changent-elles le monde ?

 

- « Les sciences humaines changent-elles le monde ? », L'Humanité, 9-11 novembre 2012
table-ronde avec Yves Citton, Philippe Corcuff et Bernard Lahire,

Bernard Lahire : « Lorsqu’on a une véritable volonté de connaître la réalité objective des choses en s’appuyant sur des faits constatés, objectivés ; lorsqu’on procède avec méthode pour produire des « données » systématiques et contrôlées sur le monde social ; lorsqu’on s’efforce de produire des interprétations robustes qui sont respectueuses de la vérité des faits et qui s’appuient sur des matériaux empiriques riches et diversifiés, je ne vois pas pourquoi on devrait abdiquer la scientificité de sa recherche. Sinon, qu’est-ce qui nous distinguerait de l’essayisme le plus relâché ? Quand elles sont correctement pratiquées, les sciences humaines et sociales sont donc pleinement des sciences. Elles sont même plus cumulatives qu’on ne le dit parfois. ... Il est aberrant que des personnes n’ayant elles-mêmes aucune espèce de pratique scientifique parlent ainsi au nom de l’ensemble des chercheurs et décrètent que la sociologie, l’histoire ou l’anthropologie (pour ne prendre que ces trois grandes disciplines) ne sont pas de vraies sciences. C’est, à mon sens, d’une grande malhonnêteté intellectuelle car s’ils parlent en définitive d’eux-mêmes (de leur propre pratique ou absence de pratique), ils prétendent parler de façon générale. ».

http://www.humanite.fr/debats/les-sciences-humaines-changent-elles-le-monde-508229

- Faire des Sciences Sociales - La Suite dans les idées, 17.11.2012
http://www.franceculture.fr/emission-la-suite-dans-les-idees-faire-des-sciences-sociales-2012-11-17
    
Quel est l'avenir des sciences Humaines en France aujourd'hui ?
3 volumes publiés par l'EHESS :
"Faire des Sciences sociales". - Critiquer - Généraliser - Comparer -


- Le Salon du livre en SHS - 23-25 nov, Paris Espace des Blancs Manteaux
http://www.salonshs.msh-paris.fr/

 

- « Pour Thea Dorn, les derniers grands intellectuels allemands sont tous d’âge canonique – comme Habermas, Enzensberger, Günter Grass, Martin Walser… ou morts, comme Ralf Dahrendorf.
Ce n’est pas que pays manque de grands esprits, c’est que les générations plus jeunes ont subi le lavage de cerveau déconstructiviste. Pour eux, tout n’est que discoursrécit, effet de réel. Il ne saurait être question de vérité - c’est obscène ! -, mais seulement de positions discursives, ne faisant l’objet d’aucun investissement personnel. On comprend que, dans ces conditions, le prestige des intellectuels soit en baisse, en Allemagne, concurrencés qu’ils sont par les vulgarisateurs patentés du petit écran ».
Books présenté par un ex-mao sur F-Culture : http://tinyurl.com/acczrge

.

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,