11 décembre 2015

NS : je n'ai pas prononcé cette phrase...

 

Pour Sarko, « voter Rousset, voter socialiste et voter FN, c'est la même chose »

Le lendemain sur France inter :
Sarko : « Non non non je n'ai pas prononcé cette phrase ! »
« ce n'est pas exact, vous n'étiez pas là.
Je me permets de vous le dire tout à fait respectueusement ».

mais des caméras y étaient et ont enregistré le discours...

LPJ-Officiel, jeudi 10.12.2015
http://twitter.com/LPJofficiel/status/675032159594278912

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


13 juin 2015

Poitiers-Berlin en Falcon

 

Manuel Valls, mauvaise passe, Libération 09.06.2015
http://www.liberation.fr/politiques/2015/06/09/mauvaise-passe_1326334

« en quatre jours, à force d’amender sa version sur son aller-retour express Poitiers-Berlin,
samedi, le Premier ministre a commis son premier écart de conduite ».

Arrivé vendredi soir à Poitiers, Valls « parle à sa gauche et fait applaudir François Hollande trois longues minutes »
Samedi, à l’heure du dîner, il s’envole en Falcon pour Berlin. « J’y vais parce que Michel Platini m’a invité ».

Dimanche, de retour à Poitiers, Valls assiste au sacre de Cambadélis avant… de filer à la finale de Roland-Garros.

Lundi, Hollande confirme la « réunion » entre Valls et Platini, qui vient à Paris le mercredi.
A Matignon, devant des sportifs, Valls parle de « passion »

Mardi, on apprend que deux fils Valls étaient à bord du Falcon.
Valls : aller à Berlin, c’était important pour l’image du pays et les emplois.
Valls va rembourser 2500 euros (sur les 20 000 dépensés)

La droite voudrait pilonner celui qui passe son temps à donner des leçons de morale.
Les allusions fusent, mais elle retient ses coups.

« Il est vrai qu’en matière de voyages luxueux et de mélange des genres, l’ex-chef de l’Etat avait placé la barre très haut. De sorte qu’en comparaison, Valls fait encore figure d’amateur, malgré de prometteurs efforts.
En mai 2007, après avoir célébré sa victoire au Fouquet’s, Sarkozy s’était envolé pour une croisière au large de Malte sur le yacht du milliardaire Vincent Bolloré. Trois mois plus tard, il s’envolait pour quinze jours de vacances aux Etats-Unis, dans une villa hors de prix louée par des amis fortunés. En décembre de cette même année 2007, c’est encore le Falcon de Bolloré qui le portait dans le plus bel hôtel de Louxor, au bord du Nil. Tout le quinquennat sera ponctué de ces escapades luxueuses qui défraieront la chronique. « Après cette affaire du Poitiers-Berlin, la gauche devra en rabattre dans son procès du bling-bling sarkozyste», se réjouit un député sarkozyste »...

Valls, une faute éthique et politique
La droite mal placée pour attaquer
En Suède, on ne badine pas avec la morale
Valls, un mea culpa contre nature

rappel :
le Voyager modeste du président normal de mai 2012 (l'auto, le TGV, le pédalo, la trottinette plutôt que le #Falcon ?)
Paris-Bruxelles 2*5972 euros ou 60 000 euros ?
Paris-Le Havre 2015 pour un patron de parti politique, cela coûte combien ?
http://www.leparisien.fr/politique/le-cout-de-bruxelles-25-05-2012-2016236.php

[ Cahuzac, Thevenoud, Poitiers-Berlin... Les dirigeants actuels de gauche ont une énorme capacité : celle  de fournir des armes exceptionnelles à ses adversaires (ennemis ?) qui peuvent s'en servir pour tenter de faire oublier leur goût prononcé pour le grand luxe et leurs malversations inutiles dans le financement de leurs campagnes électorales ].

.

Posté par clioweb à 09:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 janvier 2015

Quand Sarko tente de bousculer le protocole

 

 

1101-sarko

De l'art de se placer ?
NS a un peu bousculé l'agencement du cortège des chefs d'Etat
en réussissant à se glisser un court moment en première ligne de la marche républicaine, dimanche.
(avec l'aide du garde du corps de Neta).

.
match-bidonne

 « NS s’est incrusté sur la photo » ou il a été « propulsé par la cohue » ?
Les Inrocks
ont décrit la manipulation de l'article opérée hier par Paris-Match et archivée par Paul Dentin
http://www.lesinrocks.com/2015/01/buzzodrome/comment-paris-match-retouche-un-article-pour-eviter-de-ridiculiser-sarkozy/
 

- 4 millions de français. Et moi et moi et moi
commente Olivier Ertzscheid sur Twitter
http://www.parismatch.com/Actu/Politique/Comment-Sarkozy-s-est-invite-sur-la-photo-687584

nsc-a2

La suite en vidéo sur France 2
http://youtu.be/qc03SlaK_KA


- Angela Merkel et Anne @Anne_Hidalgo effacées
Un autre titre israelien n'a pas supporté la présence de deux femmes sur la photo.
Une censure opérée par des religieux ?

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 mai 2014

Laïcité : Lettre à Manuel Valls

 

Laïcité : Lettre ouverte à Manuel Valls : L'exemple de Georges Clémenceau
Henri Pena-Ruiz
http://www.libre-penseur-adlpf.com/article-laicite-lettre-ouverte-a-manuel-valls-123503463.html
ou au format pdf
http://clioweb.free.fr/debats/lettre-ouverte-valls.pdf

extraits :
Monsieur le Ministre,

« … sans polémique, j’entends vous dire mon incompréhension devant votre décision de représenter la France, ès qualité, dans l’exercice de vos fonctions, pour la canonisation de deux papes. Il n’y aurait évidemment aucun problème si vous vous rendiez à Rome à titre privé, en ne représentant que vous-même. En république laïque les
croyants sont pleinement libres, mais leur foi ne doit engager qu'eux seuls. De même pour l’athéisme… »

En novembre 1918, Clémenceau, Président du Conseil, dissuade Poincaré de se rendre à Notre-Dame de Paris :
« Suite à la loi sur la séparation de l'Eglise et de l'Etat, le gouvernement n'assistera pas au Te Deum donné à Notre Dame. Mmes Poincaré (femme du président de la République) et Deschanel (femme du président de la chambre des députés) n'étant pas membres du gouvernement pourront par contre y assister ».

« Quand Nicolas Sarkozy a eu l’audace, dans le Discours de Latran, de placer le prêtre au-dessus de l’instituteur, j’ai rédigé un article pour lui rappeler l’ineptie d’une telle hiérarchisation. Car l’instituteur ne vise que la liberté de l’élève, telle que la fonde la culture, et refuse toute inculcation. C’est cela la grandeur de l’école laïque, ce lieu où l’élève apprend ce qu’il ignore pour pouvoir un jour se passer de maître ».

« Ne pensez vous pas, Monsieur le Ministre, qu'un si bel idéal requiert une défense et illustration exemplaire de la part des responsables politiques ? »

Dernier ouvrage paru :
Dictionnaire amoureux de la laïcité (Editions Plon)

rappel : Laïcité http://clioweb.free.fr/debats/laicite.htm

.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

08 mars 2014

Trafic d'influence ?


Soupçon de trafic d'influence dans le camp Sarkozy - Le Monde 07.03.2014
http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/03/07/soupcon-de-trafic-d-influence-dans-le-camp-sarkozy_4379445_3224.html


L’affaire est sans précédent. Un ex-président de la République et deux de ses anciens ministres de l’intérieur ont été placés sur écoute téléphonique. Gilbert Azibert, l’un des plus hauts magistrats français, est suspecté de renseigner discrètement Nicolas Sarkozy sur l’affaire Bettencourt, en échange d’une sinécure à Monaco ... Les ingrédients d'un scandale d'Etat sont réunis.


extraits :
« les conversations téléphoniques entre M. Sarkozy et son avocat, Me Herzog, retranscrites par les enquêteurs, montrent que les deux hommes sont très bien renseignés sur la procédure en cours. Et pour cause. Gilbert Azibert, avocat général près la Cour de cassation, affecté à une chambre civile, est un vieux routier de la droite judiciaire. … il a accès au service intranet de la haute juridiction. Tous les avis y sont consignés, notamment les travaux préparatoires aux débats. Il sait tout de ce monde feutré. Il renseigne le camp sarkozyste sur l’évolution des tendances au sein de la Cour de cassation, les écoutes en font foi.

Il aurait ainsi assuré à Me Herzog que la Cour de justice de la République, saisie d’une partie de l’affaire Tapie, a fait pression, par l’intermédiaire de sa présidente, pour que la saisie des agendas de Nicolas Sarkozy soit validée. Cette initiative supposée n’a guère trouvé d’écho, puisque l’avocat général, Claude Mathon, a estimé, lors des débats, que la justice a eu tort de refuser d’annuler la saisie des agendas. Un avis qui satisfait pleinement le camp Sarkozy en vue de l’échéance du 11 mars.

Me Herzog s’en ouvre au téléphone à M. Sarkozy. Et lui confie au passage que M. Azibert serait ravi de bénéficier d’un coup de pouce professionnel. En effet, proche de la retraite, celui-ci postule pour un poste de conseiller d’Etat à Monaco. Il aimerait bien, aurait-il glissé à l’avocat, que l’ex-chef de l’Etat, doté d’un fort pouvoir d’influence, intervienne en sa faveur… »

.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 mars 2010

L'État Sarko

« A-t-on parlé trop vite de « sarkozysme » ?

Nous expliquions ici même il y a deux ans et demi, et alors que le Président était au faîte de sa popularité, que le sarkozysme était moins une idéologie cohérente amenée à bouleverser la France qu'un symptôme des évolutions de la société. Une manière d'exprimer les angoisses face au présent (mondialisation, montée des insécurités, défiance à l'égard du politique) plus qu'un corps de doctrines susceptible d'y remédier.
Où en sommes-nous alors que le quinquennat entre dans sa seconde partie ? »
« À force de [prétendre] briser des tabous, le Président a aussi placé son règne sous le signe de la polémique permanente, qui a malheureusement peu à voir avec la culture du conflit qui peut irriguer la démocratie ».

etat_ns
Esprit - Mars-Avril 2010

Au sommaire ** :
1. La critique difficile
2. Des Réformes en trompe l'oeil
3. L'Etat recentré et recentralisateur
http://www.esprit.presse.fr/archive/review/detail.php?code=2010_3/4

Les nouveaux contours de l'État,
l'introduction rédigée par  Michaël Foessel et Marc-Olivier Padis est en ligne :
http://www.esprit.presse.fr/archive/review/article.php?code=35564

Pierre Musso, « Le président  télé-réel  d'un État-entreprise »
Voir son analyse du sarko-berlusconisme

.
En novembre 2007, Esprit a publié : Qu'est-ce que le sarkozysme ?
http://www.esprit.presse.fr/archive/review/detail.php?code=2007_11

Retour au politique ou nouvelles illusions ?
l'introduction est également disponible en ligne

.
** 1. La critique difficile
  La critique désarmée. L'antisarkozysme qui n'ose pas se dire - Michaël Foessel
  Une hégémonie maintenue sur la droite ? - Michel Marian
  Le président « télé-réel » d'un État-entreprise - Pierre Musso
  Le sarkozysme est-il la « vérité » de la démocratie ? (entretien) - Myriam Revault d'Allonnes
  L'idéologie de l'air du temps (entretien) - Steven Erlanger

2. Des Réformes en trompe l'oeil
  Nicolas Sarkozy et les réformes - Pierre-Yves Cossé
  Revenu de solidarité active : quelle nouvelle donne sociale ? - Matthieu Angotti
  La droitisation des plans banlieue - Jacques Donzelot
  Encadré : Les étrangers et l'identité nationale - Joël Roman
  Politique de sécurité : les chiffres et les images - Tanguy Le Goff

3. L'Etat recentré et recentralisateur
  Le consultant et le préfet - Marc-Olivier Padis
  Le sarkozysme, mort de la Ve République ? - Lucile Schmid
  Le Grand Paris et la réforme des collectivités territoriales. Quel retour de l'État ? - Olivier Mongin
  Le pôle de La Défense vu de Nanterre. Une politique pour satisfaire les besoins réels (entretien) - Sophie Donzel
  Détruire la démocratie au motif de la défendre » (entretien) - Mireille Delmas-Marty


obs_ns

Sarkozy imperator, c'est fini.
Nouvel Obs 2367 18 mars 2010
http://hebdo.nouvelobs.com/hebdo/parution/p2367/dossier/a421456-sarko.html


Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,