08 novembre 2015

Marion Duval, d'un salaud l'autre

 

salaud-duval

 

Marion Duval participait à Caen aux Mémoriales et à l'entretien avec Didier Daeninckx (07.11.2015)

Elle enseigne dans l'Ohio (collège privé Wooster)
A partir d'une thèse sur la figure de salaud dans le roman, elle a publié
D'un salaud l'autre - Nazis et collaborateurs dans le roman français
Presses universitaires François Rabelais, 2015
http://pufr-editions.fr/livre/dun-salaud-lautre


Présentation par l’éditeur

« Intriguée par l’incroyable succès du roman de Jonathan Littell Les Bienveillantes (2006) - qui s’est vendu à plus de 700 000 exemplaires dès sa première année de parution en France et qui a été récompensé par le Prix Goncourt et par le Grand Prix de l’Académie - Marion Duval s’est penchée sur les œuvres de six romanciers qui relatent les atrocités de la seconde guerre mondiale du point de vue des tortionnaires : Louis-Ferdinand Céline, Robert Merle, Patrick Modiano (prix Nobel de littérature 2014), Michel Tournier, Didier Daeninckx et, donc, Jonathan Littell.

Ce livre met en évidence l’existence d’un archétype littéraire de la figure du « salaud » : un personnage banal à la sexualité paradoxalement marginale.
Cet ouvrage est aussi une réflexion sur le choix de ces auteurs d’écrire à propos et à la place des bourreaux, et non pas des victimes, et de bousculer ainsi à l’extrême la représentation de cette période de l’Histoire. Ce livre, rédigé dans un style alerte et très limpide, aborde des personnages singulièrement complexes, héros de romans désormais populaires, qui nous renvoient aux atrocités du présent »


extrait du sommaire à consulter en ligne :

Le cas Célinien
La banalité du mal chez Céline , Merle, Schmitt, Daeninckx et Littell
Une sexualité pas si banale
La voix de l’auteur parfois inaudible


.

 

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,