28 avril 2016

RDE : les Edtech dans le monde

 

Le tour du monde des Edtech, Rue des écoles, 24.04.2016
http://www.franceculture.fr/emissions/rue-des-ecoles/le-tour-du-monde-des-edtech


Svenia Busson, Audrey Jarre, 2 étudiantes d'HEC se sont intéressées
à la mise en place des technologies éducatives dans 6 pays
http://www.edtechworldtour.com/

2 rapports de Think Tanks
Terra Nova : L'école sous algorithmes
http://tnova.fr/etudes/l-ecole-sous-algorithmes
http://tnova.fr/system/contents/files/000/001/142/original/10032016_-_L'_cole_sous_algorithmes.pdf

Le rapport de Terra Nova (15 pages) souligne le poids pris par la technique dans la gestion des décisions pour l'Education,
ainsi que le succès d'applications commerciales qui reposent sur le pillage des données personnelles.

Terra Nova suggère de « reprendre la main :
- développer dans le monde de l’éducation une culture numérique qui permette à chacun
d’être, dans la mesure du possible, maître des outils qu’il emploie ;
- construire l’environnement juridique permettant à la puissance publique de définir les cahiers
des charges des logiciels dont elle a besoin ;
- enfin, permettre le contrôle, par le politique et par le citoyen, des dispositifs numériques et de
la façon dont ils atteignent, ou non, les objectifs qui leur auront été assignés ».


Institut Montaigne : Le numérique pour réussir dès l'école primaire
http://www.institutmontaigne.org/fr/publications/le-numerique-pour-reussir-des-lecole-primaire
http://www.institutmontaigne.org/res/files/publications/le_numerique_pour_reussir_des_l_ecole_primaire_institut_montaigne_rapport_mars2016.pdf

En face, l'Institut Montaigne a bcp mobilisé et livre un rapport de 142 pages

L'institut a l'ambition de diviser par 2 le taux d'échec,
notamment en exploitant le temps hors école,
et en utilisant la technologie pour une inidividualisation massive de l'enseignement,

Il suggère de repenser la formation des profs :
« 6 - Inciter les enseignants à innover et à développer leur créativité en facilitant leur ouverture à la recherche et au monde de l’entreprise »
«  Sécuriser les enseignants sur leurs productions innovantes et leur permettre plus facilement d'exercer une activité secondaire (favoriser le statut d’auto-entrepreneur) ».


Micro-schools et Alt-school, dont Brooklyn
http://www.newyorker.com/magazine/2016/03/07/altschools-disrupted-education
http://educationnext.org/rise-micro-schools/
http://www.nytimes.com/2015/12/06/nyregion/in-the-spirit-of-mark-zuckerberg-an-experimental-school-in-brooklyn.html
http://nypost.com/2015/10/17/is-this-mark-zuckerberg-funded-school-the-future-of-education/

 

Dans ces regards extérieurs sur l'Ecole,
accent très utile sur l'importance majeure des relations entre prof et élève,
sur l'équilibre entre travail en groupe
et tentation de l'individualisation et du traçage (en partie facilitée par la technologie) 

Forte pression vers la privatisation :
. Intérêt des startups pour le marché du périscolaire (et du scolaire).
. Exploitation marchande possible des données personnelles
lors de l'utilisation d'applications mises à disposition par les FMN américaines.

Evocation de nouveaux types d'école aux USA, les micro-schools
(Philippe Meirieu a fait des propositions pour le collège)


A compléter par la réflexion des éducateurs,
par exemple André Tricot (Toulouse) à Cenon ou à Nancy
http://clioweb.canalblog.com/tag/tricot

ou Jean-François Cerisier (Poitiers) lors de la Concertation de 2015 sur L'Ecole numérique
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/03/04/31641574.html

 

.

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


29 mars 2016

Manuels : quelle édition scolaire ?

 

Manuels scolaires, faites-les vous-mêmes !
http://www.franceculture.fr/emissions/rue-des-ecoles/manuels-scolaires-faites-les-vous-memes
(autre annonce : A quoi ressembleront les livres scolaires de demain ? )

Le titre est en partie trompeur : l’émission a surtout porté sur le modèle économique de l’édition scolaire.


Rue des Ecoles du 27.03.2016  pourrait servir à une activité de lecture distanciée :
le statut et la fonction des invités déterminent largement leur argumentaire.

Le patron de Canopé était présent pour s'expliquer sur un accord récent avec Amazon. Il rappelle que la production de manuels n’est pas de la compétence de l'ex-CNDP. Il vante les échanges entre enseignants (grâce aux plateformes publiques). Il espère une rationalisation d’une offre publique trop hétérogène.

La patronne de Belin met en avant le livre imprimé. Pour elle, il faut donner à l’édition nationale les moyens de se défendre face aux appétits démesurés des géants américains. Les contenus de qualité doivent continuer d’être achetés et monétisés. Elle interroge : pour l’enseignant, produire ses propres supports de cours, est-ce le coeur du métier de professeur ?

Pour le fondateur du Livre scolaire, le numérique ébranle l’édition et l’éducation. Pourquoi continuer à payer très cher ce qui est diffusable à faible coût ? Ne faut-il pas imaginer d’autres formes économiques ?  
Il souligne l'importance d’une démarche créative et collaborative entre enseignants (plus de 1500 professeurs pour concevoir les manuels du LLS), sur la mutualisation des ressources et des activités (50 000 professeurs inscrits sur le site web).


L'émission fait le silence sur ce qui concurrence le manuel scolaire : le marché traditionnel du périscolaire, le soutien scolaire dont les startup essaient de faire leur fond de commerce, les ENT (espaces numériques de travail élaborés par des consortiums et achetés par les collectivités territoriales),

En fin d'émission, une allusion est faite aux élèves, "les consommateurs 2.0 de ces manuels".
Une autre a abordé les contenus : Inégalités scolaires : les manuels sont-ils trop abstraits ? Rue des Ecoles, 04.03.2015
http://www.franceculture.fr/emissions/rue-des-ecoles/inegalites-scolaires-les-manuels-sont-ils-trop-abstraits


Une autre émission pourrait faire le point des pistes déjà explorées dans le domaine des manuels numériques et dans celui des alternatives aux manuels
(cf en maths, en SES, en Lettres, en HG...). Belin et le LLS auraient beaucoup à dire sur la numérisation, mais une démonstration en direct, sur écran, serait davantage parlante qu’un discours à la radio. Les utilisateurs auraient aussi beaucoup à dire sur les obstacles à l'utilisation (disponiblité des ordis et des tablettes, formats propriétaires exotiques, mots de passe...)
Il serait possible d’évoquer les attentes des élèves et leurs usages réels du numérique scolaire (pas seulement le copier-coller)



Les manuels sont depuis longtemps au coeur du travail des pédagogoques et des didacticiens.
En histoire, vers 1970, le manuel était le complément du cours magistral, avec des documents en nombre restreint, et un cours venant compléter/concurrencer celui du professeur.
Aujourd'hui, le manuel doit être à la fois un cours (5 lignes sur la crise de 1929 !), un livre d'images, un recueil de documents, un cahier de TD, un lexique, un support de travail à la maison. La version numérique permettrait même d'espionner en permanence le travail accompli par chacun des élèves...

2 questions annexes :
- A quoi peut servir un manuel d'histoire ou de SVT dans un TPE ou un EPI ? A quoi peut-il ressembler ?
- N'y aurait-il pas à interroger le rôle des préconisations hieérarchiques ? Pas de schéma sur la seigneurie disaient les textes de 2008 en histoire pour le collège. Presque tous les manuels ont reproduit le plan de la seigneurie de Wismes, même si elle n'est jamais datée avec précision et si aucune étude approfondie n'en avait été faite auparavant. Une exeption : le Magnard utilise la thèse de Juliette Dumaisy sur Séverac-le-château.
http://clioweb.free.fr/dossiers/medievale/wismes/wismes.htm
http://medievalista.revues.org/599



Pour la place du numérique, une réflexion a été menée par la FING vers 2008-2009 :
Les cartables électroniques - L'élève, le prof et leur cartable dans l'école de demain :
Sous la direction de Daniel Kaplan
http://documentum.free.fr/cdi/projets%202008-2009/cartable.pdf


Plusieurs articles traitent du manuel numérique dans Le café pédagogique :
Le manuel numérique peut-il remplacer le manuel papier ? 31.03.2012
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2012/05/31052012Article634740348636988552.aspx
Et si l’on arrêtait d’utiliser des manuels scolaires ? Devauchelle, 23.05.2012
http://www.brunodevauchelle.com/blog/?p=1073
Le manuel scolaire et le numérique, Devauchelle 19.04.2013
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2013/04/19042013Article635019516655763829.aspx
Quel avenir pour le manuel scolaire, rapport 23.01.2010
http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/laclasse/Pages/2010/119_2.aspx


« Les symboles de la République sont durables, le livre scolaire en est un, il le revendique, il est soutenu même la République. Le développement du numérique a ouvert des brèches, elles se referment vite. La question à venir est probablement davantage celle du modèle scolaire que celle du seul livre scolaire ». Bruno Devauchelle

.

Posté par clioweb à 09:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 octobre 2012

L'Education et les medias

 


Les médias exploitent l'instantané (le fait divers), les oppositions (souvent artificielles) et la mise en spectacle *.
D'où le succès des guerres de religion (cf la lecture, républicains vs pédagogues)
D'où un enjeu multiple :
côté profs : comment attirer l'attention des médias sur la pédagogie et faire connaître une démarche originale ?
côté journalistes : comment rendre compte du travail patient dans la durée ? comment ne pas se limiter à la com' d'un ministre ou d'un recteur ? comment capter l'attention d'un public parfois peu concerné par l'école ?

- Rue des Ecoles aborde le sujet avec deux invités :
Philippe Watrelot (CRAP) et Emmanuel Davidenkoff (L'Etudiant)
http://www.franceculture.fr/emission-rue-des-ecoles
en mp3 :
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11192-27.10.2012-ITEMA_20414254-0.mp3


- La revue Les Cahiers pédagogiques fête son 500ème numéro.
Elle organise à Paris une journée : L’école dans les médias et les réseaux sociaux
http://www.cahiers-pedagogiques.com/spip.php?article7986

[ Si vous pouvez enregistrer en mp3 les 2 tables rondes,
merci de le signaler ].

[ Un choix de sites web en Education : http://clioweb.free.fr/unes.htm#education

La rubrique Education du Monde a été très fournie sous chatel.
Elle avait disparu pendant plusieurs années, noyée au sein d'une rubrique Société.
Le Monde Education a aussi disparu des kiosques.
Le succès du Café pédagogique a rappelé l'importance sociale de l'Education.
Depuis septembre, sur France-Culture, Rue des Ecoles ne dispose plus que de 30 minutes]


Vidéos de Peillon invité par Médiapart
http://www.dailymotion.com/video/xuh811_en-direct-de-mediapart-vincent-peillon-et-l-ecole-des-enseignants_news
http://www.dailymotion.com/video/xugq1r_en-direct-de-mediapart-vincent-peillon-et-l-ecole-des-eleves_news
http://www.dailymotion.com/video/xugrmt_en-direct-de-mediapart-vincent-peillon-l-ecole-et-la-societe_news

 

* autre constat : La France une nation de paysans ?
Comparer l'article en 2000 signes de la Nouvelle République
avec ce que disent les intervenants de la table ronde en 90 minutes.
http://www.lanouvellerepublique.fr/Loir-et-Cher/Loisirs/Fetes-festivals/n/Contenus/Articles/2012/10/21/Rien-de-mieux-que-des-ancetres-paysans
http://www.canalc2.tv/video.asp?idVideo=11571
L'histoire ? un sujet de la sous rubrique : Loir-et-Cher/Loisirs/Fetes-festivals/

.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 juillet 2012

Education : la crise du recrutement

 

- 706 postes non pourvus en 2012 (au Capes, il y a eu 6314 admissibles pour 4847 postes)
(826 n'avaient pas été pourvus en 2011)
La crise du recrutement est confirmée
En lettres classiques, cela va jusqu’à plus de la moitié des postes  ( 75 reçus pour 170 postes)
source : AFP
http://www.liberation.fr/societe/2012/07/11/a-la-rentree-2012-706-postes-non-pourvus-dans-l-education_832561


Que faire ? - Claude Lelièvre, blog Educpros
La « démastérisation » est improbable.
[pourtant la hamsterisation et la demolition de la formation initiale ont une lourde part dans le problème.
cf les pubs dérisoires sur les rêves de Laura et les ambitions de Sébastien ]
Une forte augmentation des salaires aussi.
Reste  à « refonder » de l’espoir dans un fonctionnement (moins chaotique) du système scolaire
Claude Lelièvre - http://blog.educpros.fr/claudelelievre/

L'article du Figaro



La France doit investir dans ses enseignants - Le Monde édito 12.07.2012
http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/07/12/la-france-doit-investir-dans-ses-enseignants_1732684_3232.html



- Catherine Gaudy, nouvelle DRH (elle vient de l'INSEE)
http://www.education.gouv.fr/cid1175/direction-generale-des-ressources-humaines.html


- La concertation - Quels enjeux pour la concertation en cours ?
Peut-elle accoucher d’un projet innovant, fédérateur et surtout opératoire ?
Quelle place pour les acteurs habituellement peu écoutés ?

Rue des Ecoles avec Nathalie Mons (Grenoble), une des chevilles ouvrières,
Thierry Cadart (SGEN) et Alice Mazeaud (La Rochelle)
http://www.franceculture.fr/emission-rue-des-ecoles
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11192-11.07.2012-ITEMA_20384606-0.mp3

Le site web officiel Refondons l'Ecole

.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 juin 2010

Ministre ou tiroir-caisse

Hamsterisation
« A-t-on trouvé un meilleur moyen pour dégoûter nos jeunes collègues d'un métier qui demande aujourd'hui de plus en plus de courage, certes, mais aussi un réel savoir faire, qui ne s'improvise pas... »
« ... en tout état de cause, je ne souhaite pas continuer à me rendre complice d'un système qui dévalorise à ce point le métier que j'exerce et qui abandonne à leur sort nos futurs jeunes collègues » écrit Sylvie Rachet dans une lettre publiée par Historiens et Géographes.
http://aphgcaen.free.fr/aphgn/srachet.pdf

Supprimer la formation professionnelle en alternance est une décision politique simple.
Mettre en place un autre système est beaucoup plus long et compliqué : d'abord, l'hamsterisation perturbe gravement les mutations des enseignants. Elle se heurte à d'énormes problèmes d'organisation des services. Sans compter la prise en charge des étudiants candidats aux concours de novembre 2010.

Au moins un rectorat étudie une combinaison du bâton (refus à soumettre au Recteur) et de la carotte (2000 euros par stagiaire) pour tenter de contrer le rejet de cette politique de démolition et de mépris.
Par des profs soucieux « d'Agir en fonctionnaire de l'État et de façon éthique et responsable » ?

.
- « Laurent Chatel  que fais-tu de notre école ? »

C'est au moment où tous les Français se soucient de l'avenir de leurs enfants (et de l'école) que le gouvernement  « organise, sciemment et en silence, la casse du service public de l'Education ». Il nomme « un tiroir-caisse » au ministère. Que dit-il de son projet pour l'éducation ? Rien. Que propose-t-il au monde de l'enseignement ? Rien. Autant dans ces conditions confier ce ministère  à un ordinateur.
Laurent Neumann dans Marianne
http://clioweb.free.fr/presse/1temp/neumann.jpg
(en face d'une pub avec fauteuil roulant...)

Prenez le temps de podcaster le dernier Rue des Ecoles.
5 mn pour la syndicaliste, 50 mn pour la DRH du MEN et sa langue de bois assumée...

Avec Chatel, le politicien élevé chez les Jésuites, homme de marketing et de L'Oréal, ceux qui écrivent l'histoire de l'Education auront une étude de cas passionnante à faire, mais aux conséquences à coup sûr désastreuses

Posté par clioweb à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,