06 juillet 2017

Simone Veil au Panthéon

 

- Simone Veil reposera avec son époux au Panthéon, Le Monde 05.07.2017
http://www.lemonde.fr/mort-de-simone-veil/



-  Novembre 1974, l’avortement en question, par Patrice Gélinet, L’Histoire en direct 04.01.1988)
http://www.franceculture.fr/emissions/hommage-simone-veil-1ere-partie/simone-veil-sur-lavortement-dans-ce-debat-je-massumais

50 ans après, la loi de 1920 est devenue caduque,
mais elle garde son pouvoir de nuisance entre les mains de ceux qui refusent l'émancipation des femmes

Le 30 juin, Inter a rediffusé
Simone Veil et la lutte pour l’IVG : le droit de choisir
http://www.franceinter.fr/emissions/affaires-sensibles/affaires-sensibles-30-juin-2017


- Simone Veil, le face-à-face entre témoins et historiens de la Shoah

Un texte d'Henry Rousso en hommage à Simone Veil
http://bit.ly/2slhBFD

« Dans son combat pour la mémoire de la Shoah, Simone Veil se confronta aux historiens avant de comprendre l’importance de leur travail ».

Lors d’un débat TV sur le procès Barbie (après 1987), « Simone Veil me fit part de l'évolution de son état d'esprit. Elle me dit en substance qu'elle avait réfléchi à ces échanges houleux avec les historiens. Quelle que soit la nécessité des témoignages, le travail historique devait jouer, à son avis, un rôle déterminant car c'est le processus de connaissance, parallèle à la relation d'expériences, qui allait, en définitive, permettre de mieux comprendre un événement aussi considérable que la Shoah ».

NB : les témoins étaient surtout des acteurs qui avaient fait le choix de combattre la terreur nazie, au risque de leur existence.


Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


04 mars 2017

Rescapés, réfugiés, survivants 1944-1947

 

après-shoah



Après la Shoah - Rescapés, réfugiés, survivants 1944 – 1947
expo 2016, dossier de presse
http://www.memorialdelashoah.org/wp-content/uploads/2016/05/dossier_de_presse_apres_la_shoah.pdf


CR exposition au Mémorial de la Shoah, Catherine Montjanel, Cercleshoah
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article542


Henry Rousso a tweeté
la rediffusion le 20.08.2016 de l’émission La marche du monde du 23.01.2016
http://www.rfi.fr/emission/20160820-shoah-exposition-rousso-memorial-paris-juifs-camps-holocauste-nazis

http://www.rfi.fr/emission/20160123-shoah-exposition-memorial-paris-juifs

 

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 février 2017

Rousso : Les EU sont-ils encore les EU ?

 

 

rousso-tw



- Henry Rousso, l'historien, a fait l'expérience de la politique "migratoire" mise en place par T.
http://www.huffingtonpost.fr/henry-rousso/muslim-ban-donald-trump-etats-unis/

Il faut désormais faire face outre-Atlantique à l'arbitraire et à l'incompétence la plus totale.

« Vers 21h, il reste une demi-douzaine de personnes, somnolentes et inquiètes, un Africain ne parlant pas bien l'anglais,
les autres sans doute d'origine latino-américaine. Je suis apparemment le seul Européen – le seul "blanc".
Arrivent alors deux officiers de police. Ils se dirigent vers le monsieur assis devant moi, peut-être un Mexicain, bien mis de sa personne.
Ils lui montrent un billet d'avion et lui disent qu'ils vont l'emmener.
Invité à se lever, il est alors menotté, enchaîné à la taille, et entravé aux chevilles.
Je n'en crois pas mes yeux. Des images d'esclaves me traversent l'esprit: la policière qui lui met les fers aux pieds
est une Africaine-Américaine, vaguement gênée. J'imagine le temps qu'il va mettre pour rejoindre la porte d'embarquement.

Je me demande surtout si c'est le même sort qui nous attend. Je préfère croire que lui a commis un délit sérieux.
J'apprendrai par la suite que "c'est la procédure".
Cette façon de faire – proprement indigne – serait exigée par les compagnies aériennes.
Je ne suis pas sûr, au demeurant, que les conditions d'expulsion soient plus humaines chez nous
».

«  Comment expliquer ce zèle, évident, de la part du policier qui m'a examiné
et de son supérieur hiérarchique sinon par le souci de faire du chiffre et de justifier,
au passage, ces contrôles accrus? J'étais d'autant plus "intéressant"
que je ne tombais pas dans la catégorie habituelle des "déportables " ».


« Telle est donc la situation aujourd'hui. Il faut désormais faire face outre-Atlantique
à l'arbitraire et à l'incompétence la plus totale.
Je ne sais ce qui est le pire.
Ce que je sais, aimant ce pays depuis toujours,
c'est que les États-Unis ne sont plus tout à fait les États-Unis. »


- L’historien Henry Rousso a été « détenu par erreur » pendant dix heures à l’aéroport de Houston.
A la suite d'une erreur d’interprétation de son visa, il a failli être renvoyé en France. Le Monde 26.02.2017
http://www.lemonde.fr/international/article/2017/02/26/rousso

Les responsables de l’université sont parvenus à empêcher son expulsion avec l’aide
de Fatma Marouf, une professeure de droit spécialisée dans les questions d’immigration


L’université A&M du Texas (A&M pour Agricultural and Mechanical)
College Station, 150 km au nord-ouest de Houston

Le même article signale que le fils du légendaire boxeur Mohamed Ali
a été retenu et interrogé deux heures durant à son retour de Jamaïque.


- AHA Protests against Detainment of French Historian Henry Rousso (March 2017)
http://www.historians.org/news-and-advocacy/

« The Rousso case is a clear example of how the recent crackdown on immigration
by the T. administration threatens the free exchange of scholarly ideas.»


The following affiliated societies have signed on to the AHA statement:
Berkshire Conference of Women Historians
Conference on Asian History
Forum on European Expansion and Global Interaction
French Colonial Historical Society
New England Historical Association
Society for Historians of the Gilded Age and Progressive Era
Society for the History of Authorship, Reading and Publishing
Society of French Historical Studies
Urban History Association
Western Association of Women Historians
World History Association


« The American Historical Association energetically protests the recent shabby and completely
unwarranted treatment of Professor Henry Rousso by American immigration authorities last week »
L'Association Historique américaine proteste énergiquement contre le traitement récent et totalement
injustifié du professeur Henry Rousso par les autorités américaines de l'immigration la semaine dernière »
...

« The American Historical Association requests an investigation of this incident,
a formal apology to Professor Rousso, and some reasonable assurance that this won't happen again »
L'association demande une enquête sur cet incident, des excuses formelles au Professeur Rousso,
et une assurance raisonnable que cela ne se reproduira pass ».

http://www.facebook.com/huguette.meunierchuvin/posts/10207815558378528


..

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 janvier 2017

75 ans de Que sais-je ?

 

Que sais-je ? Tout - Olivier Le Naire L'Express 02/08/2001
http://www.lexpress.fr/culture/livre/que-sais-je-tout_797892.html

Que sais-je ? : comment ne pas être sceptique ?
A 75 ans, la collection tente un nouveau rajeunissement, Libération, 17.01.2017

 

qsj-hist-normandie

édition 1948 d'un titre de 1945


« Que sais-je ? » (QSJ) est une collection des PUF fondée en 1941 par Paul Angoulvent.
Un spécialiste reconnu ou prometteur fait en 128 pages le point des connaissances sur le sujet abordé.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Que_sais-je_?

L'article de Wikipedia comporte une liste des titres parus


Parmi les premiers titres parus,
10 La corporation (Vichy veut en finir avec la lutte des classes)
15 La tuberculose
14 Les progrès de l’éducation nouvelle

qsj-socio-algerie-1961

En 1958, Pierre Bourdieu signe le 802 sur Sociologie de l’Algérie. Il a 28 ans.
(version 1961)


« Que sais-je ? est la première collection de livres de poche à avoir été lancée sur le marché et, pourrait-on dire,avant même que le terme existe ». Vers 1975, elle assure 1/4 du chiffre d’affaire des PUF. Il y 1600 titres au catalogue. Les sciences pures dominent avec 350 titres, l'histoire suit avec 270 titres.
Parmi les auteurs, Jean Rostand, Robert Escarpit, Maurice Duverger, Jean Fourastié, Emmanuel Leroy-Ladurie
« Que sais-je ? » : une collection qui a réponse à tout, Jean Feller, Communication et langages 1975
http://www.persee.fr/doc/colan_0336-1500_1975_num_28_1_4251


Jacques Le Goff, Marchands et Banquiers du Moyen Age, Que sais-je ? n° 699 - 1re éd. 1956, 7e éd. mise à jour octobre 1986
Jacques Le Goff, Les intellectuels au Moyen-Age,
Collection Microcosme « le Temps qui court », Le Seuil 1957.
Collection Point Histoire 78, Seuil, Paris, 2014, 7,60 €


qsj-vichy2007

1720 Le régime de Vichy, Henry Rousso, 2007

Les titres se multiplient (La scientométrie). La concurrence est vive (Découvertes chez Gallimard, Repères à La Découverte). Les ventes baissent dans les années 1990. En 2001, l’éditeur est privatisé, la couverture change, le catalogue se concentre sur 700 titres.


qsj-100-impressionnisme

4028 Les 100 mots de l'impressionnisme (Jean-Jacques Breton, 1re éd. 2015)


La couverture a changé trois fois en 15 ans.
La dernière comporte une photo et le logo des PUF a disparu (?).

4020 Histoire de l'Allemagne (1806 à nos jours), Johann Chapoutot
3955 Histoire de la Rome antique, Yann Le Bohec
4033 Shakespeare, Jean-Michel Déprats


PS :
En 1997, un QSJ était vendu 42 F, soit 7,16 euros
1 Point Seuil simple valait 50 F, soit 7,63 euros
En 1998, un titre de la collection Synthèse chez Armand Colin était vendu 39 F soit 5,95 euros

weimar-qh-flamm

En 1969, la collection Question d'histoire chez Flammarion était vendue... 3,50 F soit 0,53 euros


.

 

Posté par clioweb à 10:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 juin 2016

Henry Rousso à Vichy

 

rousso-vichy


« Alors que la France n’a jamais autant commémoré son passé, il n’y a presque aucune trace de la présence du Maréchal Pétain et de l’Etat français à Vichy. Valérie Nivelon visite les lieux historiques de la ville en compagnie d’Henry Rousso ».

un docu sonore de 46 minutes pour RFI (source PM)
avec :
- Henry Rousso
- Jacques Thierry et Michel Promerat, du CIERV, Centre International d’études et de recherches de Vichy.
http://www.rfi.fr/emission/20160625-rousso-vichy-france-face-passe-histoire-memoire-guerre-mondiale-petain


L’historien de la mémoire de la 2 GM vient de publier « Face au passé » Belin mars 2016 (recueil d'articles ?)
CR Non-Fiction
http://www.nonfiction.fr/article-8362-henry_rousso__les_itineraires_de_la_memoire.htm

Henry Rousso: «Le surinvestissement dans la mémoire est une forme d’impuissance» Libération, 08.04.2016
http://www.liberation.fr/debats/2016/04/08/henry-rousso-le-surinvestissement-dans-la-memoire-est-une-forme-d-impuissance_1444888

La photo, à la manière de BFM et des selfies, est prise devant l'ex-casino où 569 parlementaires ont voté les pleins pouvoirs le 10 juillet 1940.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Vichy

vichy-hotelduparc

Pour l'hôtel du Parc,
lire l'article de Wikipedia et les photos de Commons
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hôtel_du_Parc_(Vichy)
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Hôtel_du_Parc_(Vichy)


.

Posté par clioweb à 08:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 avril 2016

La mémoire joue-t-elle contre l'histoire ?

 

- La mémoire joue-t-elle contre l'histoire ?
du grain à moudre, 28.03.2016,
avec Henry Rousso et Patrick Boucheron
http://www.franceculture.fr/emissions/du-grain-moudre/la-memoire-joue-t-elle-contre-l-histoire


« Allons-nous éternellement nous déchirer et nous entretuer ? »

La mémoire devient une prérogative du président.

A vouloir utiliser l'oubli des crimes de la collaboration (le milicien Touvier),
Pompidou fait fausse route. Il prend le contrepied des mentalités
et d'un courant de fond qui interroge la responsabilité spécifique du régime de Vichy
dans les crimes de la 2 GM (cf. l'ouvrage de Paxton).

Touvier est grâcié en 1971, accusé de complicité de crime contre l'humanité en 1973,
arrêté seulement en 1989, condamné à la réclusion à perpétuité en 1994.
http://tinyurl.com/libe-touvier-071996
http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Touvier

 
Henry Rousso, Face au passé.
Essais sur la mémoire contemporaine - Belin, 25.03.2016
http://www.editions-belin.com/ewb_pages/f/fiche-article-face-au-passe-27503.php

.


 

.

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 mai 2015

Projets de programme : 2 réactions

 

- Projets de programme : le point de vue d’Henry Rousso (sourfce Aggior)
http://www.huffingtonpost.fr/henry-rousso/on-nenseigne-plus-lhistoire-de-france-a-lecole-mais-on-y-enseigne-quoi-alors_b_7200640.html

« les critiques les plus violentes viennent souvent de libéraux proclamés ou de conservateurs assumés. Ils devraient pourtant être les premiers à refuser l'idée que les enseignants se réduisent à de simples courroies de transmission d'un programme imposé par le pouvoir politique, quel qu'il soit. Ils devraient être également les premiers à raisonner non à partir des textes formels mais des réalités humaines sur le terrain scolaire ».



- Nouveaux programmes scolaires : Géographes, à vos plumes !
http://didageo.blogspot.fr/2015/05/nouveaux-programmes-scolaires.html
« une avancée réelle certes mais aussi des pistes de recherche à creuser. Au-delà des compétences, les programmes notamment celui de cycle 4 appellent également plusieurs réserves de nature épistémologique ».


Claire Andrieu, « Les résistantes, perspectives de recherche »
in Antoine Prost (dir.), La Résistance, une histoire sociale, 1997
Le Mouvement social n° 180, juillet-septembre 1997

une version artisanale est en ligne au format pdf :
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/andrieu-resistantes.pdf

 

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 mai 2014

1940-45 : Les juifs et l'entraide

 

1940-1944 : la France occupée face aux persécutions
http://www.franceculture.fr/emission-repliques-1940-1944-la-france-occupee-face-aux-persecutions-2014-05-10

La violence de ton, la recherche du mot qui tue sont difficilement supportables, surtout venant d'historiens de métier.
Le débat enregistré le 28 juin 2013 à Cluny entre Robert Paxton et Jacques Sémelin est plus serein et sans doute plus intense.
La Fabrique de l'histoire, vendredi 12.07.2013
prise en vidéo : http://www.dailymotion.com/video/paxton-semelin2013


La question posée par Jacques Sémelin dans ce dernier ouvrage :
« Comment 75% des juifs en France ont échappé à la mort ? ».
Vers 1985, l’accent était mis sur les déportés assassinés par les nazis, avec la complicité active de Vichy.

Les juifs (dit « étrangers ») qui avaient fui l’antisémitisme de l’Europe orientale ou de l’Allemagne ont été les principales victimes. Mais JS souligne que « les juifs se sont d'abord sauvés par eux-mêmes » : ils ont beaucoup bougé, ils ont mis sur pied des politiques d’entraide.
L’attitude des Français est contradictoire. La délation a envoyé à la mort, mais elle ne touche pas seulement des juifs. La solidarité des petits gestes a aussi sauvé des juifs.
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article314
http://www.la-croix.com/Actualite/France/Jacques-Semelin-75-des-juifs-vivant-en-France-ont-echappe-a-la-deportation-_NP_-2013-03-21-923518
http://www.agoravox.tv/culture-loisirs/culture/article/debat-entre-robert-paxton-et-39983

3 citations :
Vers la 36e minute - Stanley Hoffman : « dans mes mémoires à moi, le souvenir du professeur âgé de 76 ans est toujours vibrant. Il m'enseigna l'histoire de France, il me donna de l'espoir dans les pires jours, il sécha mes pleurs quand mon meilleur ami fut déporté avec sa mère, il nous fabriqua de faux papiers à ma mère et à moi pour que nous puissions fuir Nice, une ville infestée par la Gestapo, où la complicité des amis et des voisins n'était plus une protection suffisante. Cet homme efface tous les mauvais moments, les humiliations et les terreurs. Sa douce épouse et lui n'étaient pas des héros de la Résistance, mais s'il existe un Français moyen, c'est cet homme-là qui représentait son peuple et pour cette raison, la France et les Français mériteront toujours notre hommage ; je ne cesserai jamais de les aimer ».

Vers la 31e minute : « Dans notre diocèse, des scènes d’épouvante ont eu lieu dans les camps de Noé et de Récébédou. Les Juifs sont des hommes, les Juives sont des femmes. Les étrangers sont des hommes, les étrangères sont des femmes. Tout n’est pas permis contre eux …
À lire dimanche prochain [23 août 1942], sans commentaire … »
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jules_Saliège

vers la 33e minute - AF : « mon père juif étranger apatride a été déporté de Paris, son frère est allé en zone libre, ses parents veulent le rejoindre, ils ont été dénoncés par un passeur. Ils ont été déportés depuis Bordeaux par un des convois Papon, je l'ai su en écoutant Me Zaoui au procès Papon »


Ces derniers mois, nous savons que les affrontements politiques ont quitté le terrain rationnel. A écouter cette émission, sur le terrain intellectuel, les clivages peuvent être aussi violents entre l’histoire dominante et les autres. La vigueur de la polémique semble avoir cheminé de la radio au forum Aggior.

Laissons les spécialistes se prononcer sur l’ouvrage de Jacques Sémelin et sur l’histoire des mémoires de la 2GM.
De mémoire de prof, Klarsfeld mettait vers 1985 l’accent sur les juifs déportés et massivement assassinés,
avec la complicité active de Vichy. Ce n’est que plus tard que le regard a intégré aussi ceux qui ont échappé à la destruction par les nazis.

Le discours de Chirac en 1995 a été porté aux nues pour
« La France, patrie des Lumières et des Droits de l'Homme, terre d'accueil et d'asile, la France, ce jour-là, accomplissait l'irréparable. Manquant à sa parole, elle livrait ses protégés à leurs bourreaux ».
L’accent a beaucoup moins été mis sur l’autre France, la « vraie » France des gaullistes …
« Mais il y a aussi la France, une certaine idée de la France, droite, généreuse, fidèle à ses traditions, à son génie. Cette France n'a jamais été à Vichy. Elle n'est plus, et depuis longtemps, à Paris. Elle est dans les sables libyens et partout où se battent des Français libres. Elle est à Londres … ».
Wikisource : http://tinyurl.com/chirac-1995-veldhiv
Henry Rousso y ajoute la place faite aux Justes en 2005.

« La France, nous le savons tous, n'est nullement un pays antisémite » dit Chirac.
Au temps de Sharon, le contraire a été affirmé : la France a condamné le capitaine Dreyfus. C'était faire le silence sur tous ceux qui ont combattu pour que son innocence soit reconnue en 1906. En 2006, lors d'un colloque, Epstein avait  présenté le parcours de dreyfusards devenus vichystes et collabos.
 

Deux observations
- Quand vers la 28e mn, Sémelin évoque trois facteurs (le christianisme, l’héritage républicain, l'esprit patriotique), que retient et commente l’animateur ? La seule dimension religieuse et le choc des confessions. Rien sur les deux autres aspects.

- Le réac en habit vert semble avoir des comptes à régler.
Il s'abrite derrière la citation de Bédarida : « vous n'avez pas vécu cette période, vous ne pouvez pas comprendre » !
A qui profite une telle négation du métier de l’historien ?
Que penser du travail des historiens de la Rome antique ?
Faut-il avoir été bourreau nazi ou victime des nazis pour avoir une légitimité à écrire une histoire de la barbarie nazie ou de ceux qui l'ont combattue en Europe ?

En 2006, au micro de l’INA, Wieviorka (Annette) aborde ce rapport de l’historien au témoin
(le témoin n'est-il pas aussi un acteur ?).
http://clioweb.canalblog.com/archives/2010/04/07/17491914.html

Jacques Sémelin, Persécutions et entraides dans la France occupée. Comment 75% des juifs en France ont échappé à la mort. Les Arènes - Le Seuil, 2013
Pierre Laborie, Le chagrin et le venin : la France sous l'Occupation, mémoire et idées reçues, Bayard, 2011
Henry Rousso, Eric Conan, Vichy, un passé qui ne passe pas - Gallimard, 1996
Henry Rousso, La dernière catastrophe : l'histoire, le présent, le contemporain, Gallimard, 2012

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

19 janvier 2013

La guerre n'a pas eu lieu

 

- 2006 : Jean Birnbaum - 1914-1918, guerre de tranchées entre historiens - Le Monde
http://controv.free.fr/clioweb/tranchees.htm

- 2012 - Guerre et société 4/4 - La Fabrique du 17.01.2013 (à archiver et écouter en différé)
La querelle du consentement, partir à la guerre : contrainte ou enthousiasme ?
invités d'E Laurentin : Nicolas Offenstadt et Stéphane Audoin-Rouzeau.
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-guerre-et-societe-44-2013-01-17


Consentement ?
Contrainte ?
Crainte du conseil de guerre ou pression conformiste du groupe social ?
Ecole historique de Péronne ? Ecole du Midi ou du CRID 14-18 ?
Clivage droite-gauche ?
Les historiens, les écrivains et les cinéastes ?
Quelle place donner aux témoins très diserts ?
Histoire culturelle et histoire sociale ?
Appartenance sociale ou solidarité combattante ?

silence relatif sur la culture de guerre,
sur le poids de l'état-nation (patriotisme ou chauvinisme ?)
Plus de place pour les conflits sociaux en 1917 ou pour l'engagement en faveur de la paix avant 1914.

8e minute : Ce qui a cristallisé et caricaturé le débat, ce sont les extérieurs,
les médias qui ont besoin de clivages simples (simplistes ?)
et les fabricants de manuels qui n'ont pas tjs lus les ouvrages jusqu'au bout
et ne les ont pas forcément compris. :-)

[ La guerre n'a pas eu lieu (!)
Cette Fabrique de la fraternisation est impressionnante.
Elle ferait presque oublier la virulence des affrontements vers 2005, et une biblio de 2003 où les historiens du Midi sont mis volontairement en marge. Les candidats aux concours de 2005 se seraient-ils effrayés à tort ?]


quelques rappels, sur la brutalisation consentie, cependant, pour ceux qui n'ont pas la mémoire courte :

- 2008 : 1914-1918 : retrouver la controverse
par François Buton & André Loez & Nicolas Mariot & Philippe Olivera [10-12-2008]
http://www.laviedesidees.fr/1914-1918-retrouver-la-controverse.html

« En ce sens, cette perspective suggère encore de ne jamais détacher l’étude des croyances ou des représentations de celle des situations et des cadres dans lesquels les individus évoluent. Car la Première Guerre mondiale, comme toutes les grandes épreuves sociales (guerres, épidémies, Terreurs, crises économiques) est d’abord un événement évident qui s’impose à tous et à chacun, en réduisant très fortement les marges de choix. Comprendre celles-ci suppose de reconstruire plus qu’une culture, fût-elle partagée : un réseau complet et complexe de représentations, de mécanismes institutionnels et de relations sociales ».

- 2003 : La biblio officielle :
http://www.ihtp.cnrs.fr/pdf/biblio_guerre_rousso.pdf

- Brutalisation – Consentement – Culture de guerre ...
lire André Loez sur le site du CRID 14-18 :
http://www.crid1418.org/espace_scientifique/textes/conceptsgg_01.htm

- Antoine Prost, La Grande Guerre : Armées, Combats, Sociétés
(France, Allemagne, Royaume-Uni) - 2004
http://aphgcaen.free.fr/conferences/prost.htm

- Et plus récemment : 30 000 tués en Corse ?
Jerôme Cahuzac corse le bilan de la Grande Guerre – Libération désintox - 15 janvier 2013
http://www.liberation.fr/politiques/2013/01/15/cahuzac-corse

Yann Lagadec et Jean Yves Le Naour, deux historiens, ont calculé le nombre de décès par département de naissance à partir de la base Mémoire des hommes
. Le département qui a payé le plus lourd tribut est en réalité la Lozère : 6 239 natifs du département sont tombés, soit 5,08% de la population de 1911. Suivent la Mayenne (4,48%), la Vendée (4,37%) puis les Côtes-d’Armor (4,26%). La Corse est plus loin. Contrairement à l’idée reçue, véhiculée à son insu par Jerôme Cahuzac, elle est 45e sur 87 départements, avec 3,41%, à peine plus que la moyenne nationale (3,06%).

Posté par clioweb à 07:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,