07 septembre 2015

Arte - Spoliation nazie

 

schiele-soleil

Schiele, Soleil d'automne (Grünwald)

 

Après l'invasion de la France par l'armée allemande en 1940, les nazis - via l'ERR Einsatzstab Reichsleiter Rosenberg (« Équipe d'intervention du Reichsleiter [Alfred] Rosenberg ») - pillent de façon systématique les biens juifs. La collection d'œuvres d'art d'Édouard de Rothschild est tout particulièrement visée, et celui-ci se voit spolié en novembre 1940 des 5 003 pièces qui la composaient. Les œuvres saisies sont d'abord réunies et exposées au musée du Jeu de Paume, dans les jardins des Tuileries à Paris, avant d'être envoyées en Allemagne ou en Autriche. Elles sont réparties entre Hitler et Hermann Göring. Wikipedia articles L'astronome (Vermeer)  + ERR  
Pour la France, 100 000 œuvres volées ont été recensées, 60 000 ont été rapatriées juste après la guerre, dont 45 000 ont été restituées très vite à leurs propriétaires. Des 15 000 restantes, entre 12 et 13 000 ont été vendues par les Domaines (qui dépendaient des Finances), et 2 000 entreposées dans les musées sous l'étiquette MNR (Musées nationaux récupération). Le Monde


Spoliation nazie, documentaire d'Olivier Lemaire 2015,
Arte 06.09.2015

Parcours de 3 tableaux volés :
Matisse, Profil bleu devant la cheminée (le tableau appartenait à Paul Rosenberg)
Schiele, Soleil d'automne (Karl Grünwald) ;
Braque, L'Homme à la guitare (Alphonse Kann)
http://television.telerama.fr/tele/programmes-tv/spoliation-nazie,96079801.php

Braque à Pompidou en 1981,
Google images : http://tinyurl.com/oy6zhrk

Georges Braque (1882 - 1963) L'homme à la guitare
(Le Joueur de guitare; Homme au violon; Le Guitariste) printemps 1914, 130 x 72,5 cm
Achat avec un crédit spécial de l'Etat et la participation de la Scaler Foundation, 1981
http://www.centrepompidou.fr/cpv/resource/cMejMnk/rrbRbx8

Le Schiele a été retrouvé dans l'Est de la France en 2005

Matisse, Profil bleu devant la cheminée
Un musée norvégien rend un Matisse volé par les nazis, Le Monde 21.03.2014
http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/03/21/un-musee-norvegien-restitue-un-matisse-vole-par-les-nazis_4387476_3246.html

Le casse-tête des tableaux volés Télérama 28.02.2014
http://www.telerama.fr/scenes/le-casse-tete-des-tableaux-voles,110380.php


rappel : Le Musée disparu - Le Monde 15.03.2014
http://clioweb.canalblog.com/archives/2014/03/16/29447267.html


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


26 mai 2011

Enseigner l'histoire des arts


Les programmes de terminale avancent.
Les initiés semblent avoir été informés du texte qui sera soumis au prochain CSE.
Les manuels de première sont arrivés. La chronologie y est parfois malmenée... 

.
L’enseignement de l'histoire de l'art / L'enseignement de l'histoire des arts
L'adresse http://clioweb.canalblog.com/tag/histoiredesarts
guide vers les billets précédents sur ce sujet.

Excellent débat dans la Fabrique de ce jeudi 
avec Irene Baldriga, Manuel Charpy, Sophie Gaujal, Henri de Rohan-Csermak.
A archiver et écouter en différé
La Fabrique de l'histoire au format mp3

Sur le même thème, les émissions prédécentes en mp3 :
Lundi 23 mai 2011 (Rosenberg) - Mardi 24 mai (Manet-Zola) - Mercredi 25 mai 2011 (Vasari)


4 observations :

- Beaucoup d'Aggiornamento, un mot qui plait visiblement à l'inspecteur général...
Une variété d'approches qui tranche avec le lobbying forcené de l'ancien patron du Louvre, qui semble vraiment mal informé sur ce qui se passe dans les classes. Le débat suggère une distance (rassurante ?) entre l'inspecteur et les profs de terrain...
http://aggiornamento.hypotheses.org/tag/histoire-des-arts

- La formation de l'esprit critique est sans cesse revendiquée, y compris par ceux dont la fonction suppose l'autorité et la carrière un certain conformisme. 
Pourquoi une telle énergie mise à toujours définir la lettre et l'esprit selon le ministère du moment ? Ne peut-on aussi faire confiance aux professeurs ? Si les instructions officielles sont claires et explicites, les professeurs ne sauraient-ils pas faire les choix intellectuellement efficaces, du moins là où leur formation n'a pas été massacrée ?

- Les conditions matérielles auraient peut-être mérité davantage : l'accès au spectacle vivant et aux grands musées est souvent une course d'obstacles, aussi bien financiers qu'administratifs. Le patrimoine local (les petites patries) peut être riche, mais suffit-il dans le cadre d'un tel enseignement ?

- Un détail : l'école n'apprendrait pas à regarder et à voir
Pourtant, ce matin, l'histoire de la peinture a dominé les débats, bien plus que le cirque, les marionnettes ou l'art des jardins...

rappel :

Les œuvres étudiées appartiennent à six grands domaines artistiques : 
    Arts de l'espace : architecture, arts des jardins ;
    Arts du langage : littérature (récit, poésie) ;
    Arts du quotidien : design, objets d'art ;
    Arts du son : musique (instrumentale, vocale) ;
    Arts du spectacle vivant : théâtre, danse, cirque, marionnettes ;
    Arts du visuel : arts plastiques, cinéma, photographie.
http://eduscol.education.fr/


- Plusieurs débats du Festival de l'histoire de l'art (sic) seront retransmis
sur Culture-Académie, la webradio de
 F-Culture vers le 10 juin.
http://www.franceculture.com/theme/moduletheme-culture-academie/arts-et-lettres

- L’art et l’artiste hors normes. Una grande matta pazzia. Déraison et marginalité dans les Vies de Vasari.
- L’art et l’artiste hors normes. Benvenuto Cellini, l‘artiste au-delà de la loi. 
- Mélancolie et création artistique.
- Mécénat et histoire de l’art aujourd’hui.
- Démesure? Folie ou modernisation contrôlée. L'architecture à Moscou, Rome et Berlin dans les années 1930-40 
http://www.franceculture.com/evenement-1er-festival-de-l-histoire-de-l-art.html

 chailloux

source : Michel Chailloux, Survol de France, 19 avril 2009


Posté par clioweb à 10:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,