10 juin 2016

Le massacre d'Oradour

 

vie-avec-oradour

[Robert Hébras] Une vie avec Oradour, documentaire de Patrick Séraudie 2011

Le massacre d'Oradour-sur-Glane
Le Centre de la Mémoire
 
Oradour-sur-Glane, village martyr
 
Robert Hébras, Une vie avec Oradour, 2011
Joachim Gauck à Oradour, 4 septembre 2013

Sarah Farmer, Oradour : arrêt sur mémoire, Calmann-Lévy‎ 1994
.

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


18 octobre 2013

Robert Hébras : condamnation annulée



Poursuivi pour avoir émis un doute sur le caractère forcé de l'enrôlement des treize Malgré-Nous alsaciens ayant pris part le 10 juin 1944 au massacre d'Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne), dont il est l'un des rares survivants, Robert Hebras a finalement été blanchi par la justice. La Cour de cassation a en effet annulé mercredi l'arrêt de la cour d'appel de Colmar.

Deux associations de malgré-nous alsaciens poursuivaient le rescapé du massacre du 10 juin 1944, lui reprochant d'avoir laissé son éditeur reprendre en 2008-2009 une formule utilisée en 1992 :  « parmi les hommes de main, il y avait quelques Alsaciens enrôlés soi-disant de force dans les unités SS ». Déboutées en première instance à Strasbourg en octobre 2010, les associations avaient obtenu gain de cause en appel à Colmar.

Bernadette Malinvaud, la co-fondatrice de ce comité Justice pour Robert Hebras a fait part d'un « immense soulagement ».

http://www.lepopulaire.fr/page-2/france-monde/actualites/a-la-une/national/2013/10/16/


rappel : Robert Hébras, Une vie avec Oradour 
le documentaire de Patrick Séraudie 2011


.

 

 
.

Posté par clioweb à 06:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

05 septembre 2013

Joachim Gauck à Oradour



oradour-gauck

Joachim Gauck, Robert Hébras, François Hollande à Oradour - photo - AFP/Nicolas Tucat


- Oradour : Hollande et Gauck écrivent une nouvelle page de la réconciliation - Le Monde - 04.09.2013
http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/09/04/oradour-sur-glane-poignee-de-main-symbolique-entre-hollande-et-gauck_3471143_823448.html

Joined hands heal scars of France and Germany's past - AFP - September 04, 2013
http://www.timesofoman.com/News/Article-22038.aspx

Communion franco-allemande à Oradour - Libération 04.09.2013
http://www.liberation.fr/politiques/2013/09/04/communion-franco-allemande-a-oradour_929470

Hollande et Gauck, main dans la main à Oradour - Le Figaro 04.09.2013
http://www.lefigaro.fr/politique/2013/09/04/01002-20130904ARTFIG00414-hollande-et-gauck-main-dans-la-main-a-oradour-sur-glane.php

 

oradour-fr2

Joachim Gauck, Robert Hébras, François Hollande à Oradour - France 2

 

oradour-spqr

quelques Unes de la PQR (presse régionale) du 5 septembre
http://unes.spqr.fr/?date=20130905

 

Quelques photos, à partir du reportage diffusé par France 2

barthout

Jean-Marcel Darthout **

oradour-ci

oradour-tr

 

oradour-ries

oradour-f

 

oradour-gauck-t

 


Quand la mémoire prend le pas sur l'histoire, ce sont les communicants qui imposent leur mise en scène à ceux qui font ou ont fait l'histoire. Le résultat est souvent décevant. Et la communication coûte très cher, dans tous les sens du terme, surtout si le réel vient la contredire.
Les journalistes se mettent parfois à la remorque des communicants : ils investissent beaucoup de temps dans l'annonce d'un événement, en anticipant ce que pourrait être la mise en scène.Ils oublient parfois de dire ensuite comment les choses se sont vraiment passées.

** L'interview de  Jean-Marcel Darthout est un morceau d'anthologie, vers 1h35. Il a visiblement oublié d'apprendre ce que France 2 voulait lui faire dire. L'écouter répondre avec bon sens aux questions de la journaliste parisienne.

F2 : Jean-Marc (sic pour Jean-Marcel) Darthout a perdu sa mère ainsi qu'une soeur.
R - Ma femme, ma mère et c'est déjà pas mal.
F2 : Qu'est-ce qui s'est passé dans la grange Laudy ?
R - Ce n'est pas le moment de vous le raconter.
F2 : Qu'est-ce que vous ressentez aujourd'hui l'idée qu'un président allemand vienne ici à Oradour
R - Je dis bravo,merci, enfin
F2 : Pourquoi enfin ?
R - Parce que cela fait longtemps que moi j'ai demandé qu'une personne importante en Allemagne vienne voir ce qu'avaient fait les SS. Je n'ai jamais pu l'obtenir, aussi bien par M Chirac que avant.
F2 : Qu'attendez-vous du discours qui va être fait ?
R -  Eh bien on verra ce qu'il dira.
F2 : Vous souhaitez quoi ?
R - Rien. J'ai 89 ans, qu'est-ce que vous voulez que l'on fasse. A Oradour, on a fait à peu près tout ce qu'il fallait. En France, Oradour représente quelque chose qui a été important. Que voulez-vous de plus ?
F2 : Est-ce que vous avez vu les deux présidents dans l'église et aussi les deux présidents en train de s'embrasser ?
R - En train de s'embrasser, non. Je n'ai pas vu cela.
F2 : Les deux présidents dans l'église, qu'est-ce que vous en avez pensé ?
R - Rien.
F2 : Est-ce que c'est un symbole ?
R - Peut-être oui. Peut-être
F2 : Est-ce que vous avez hésité à venir ?
R - Oui, ma santé me soucie.
F2 : Est-ce que c'est un moment important aujourd'hui ?
R - Bien sûr, très important.
F2 : Si vous étiez en présence du président allemand, qu'est-ce que vous lui diriez ?
R- Qu'est-ce que vous voulez que je lui dise ? Bravo ! Merci ! Merci d'être là. C'est tout. Cela dit tout.

F2 :  Jean-Marcel Darthout va assister au discours des deux présidents et va certainement ensuite saluer Joachim Gauck et François Hollande.

.

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 septembre 2013

Oradour, mémoire franco-allemande

 

oradour-place


A Oradour, mémoires vives franco-allemandes - Thomas Wieder, Le Monde 02.09.2013
http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2013/09/02/a-oradour-memoires-vives-franco-allemandes_3469788_3208.html

Le 10 juin 1944, la division Das Reich (Lammerding,  Barth) massacre la population d'Oradour (642 personnes) et incendie le village. Mercredi 4 septembre 2013, Joachim Gauck, le président allemand ira à Oradour, en compagnie de François Hollande rendre hommage aux victimes de la barbarie hitlérienne.

En France, un contentieux entre Oradour et l'Etat (le Limousin et l'Alsace) remonte à 1953. A Bordeaux, le 13 février 1953, les 14 Alsaciens (sur 21 accusés) sont reconnus coupables et, même s'ils bénéficient des circonstances atténuantes, leurs peines sont lourdes : la mort pour l'un, les travaux forcés pour neuf d'entre eux, la prison pour les autres. 4 jours plus tard, une loi d'amnistie est votée... Les habitants du Limousin ne pardonneront pas à l'Etat cette loi synonyme, pour eux, de "trahison".

Ni Georges Pompidou ni Valéry Giscard d'Estaing n'iront à Oradour durant leur mandat. Vingt ans après de Gaulle, François Mitterrand est le premier président à y retourner, le 3 mai 1982. Mais il reste silencieux ... Il revient le 10 juin 1994... Jacques Chirac inaugure le Centre de la mémoire le 16 juillet 1999. NS s'est rendu à Colmar mais n'est pas allé à Oradour.

L'histoire d'Oradour est intimement liée à celle de Tulle, la ville dont François Hollande fut maire de 2001 à 2008. En 1944, c'est la même division SS Das Reich qui, le 9 juin, exécuta 99 hommes par pendaison dans les rues de Tulle, et, le lendemain, massacra 642 personnes à Oradour. En juin 2012, un double hommage rendu par François Hollande :
http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/06/09/francois-hollande-rend-un-double-hommage-a-tulle_1715715_823448.html


rappels :
- Oradour : http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/oradour.htm
- Robert Hébras, Une vie avec Oradour - http://clioweb.canalblog.com/tag/oradour
- Oradour-sur-Glane, village martyr - Une visite, par Maryvonne Braunschweig (03.2011) http://www.cercleshoah.org/
- Les Allemands continuent d'enquêter sur le massacre d'Oradour-sur-Glane - Le Monde, 31.01.2013
- Justice pour Robert Hébras, rescapé du massacre d'Oradour-sur-Glane - Le Monde, 11.10.2012
http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/10/11/justice-pour-robert-hebras-rescape-du-massacre-d-oradour-sur-glane_1773151_3232.html

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 février 2013

Oradour, les plaies

 

- Les plaies d'Oradour, Le Monde 18.02.2013
http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/02/18/les-plaies-d-oradour_1834341_3224.html


Robert Hébras, un des survivants du massacre d’Oradour vient de faire appel du jugement inique de Colmar.

En septembre 2012, à la suite d’une plainte de l'Association des évadés et incorporés de force (Adeif) des Haut et Bas-Rhin, il a été condamné pour la réédition d’un fascicule de 1992 où il parlait « quelques Alsaciens, enrôlés soi-disant de force par les unités SS ». Lui plaide la bonne foi : l’expression a été supprimée dans l’édition de 2004, et reprise par erreur en 2009.

L’article évoque le procès de Bordeaux : quatorze hommes furent jugés. Leur condamnation enflamma l’Alsace ; l’amnistie votée au Parlement la semaine suivante sèma la colère en Limousin.

Il détaille l’argumentaire des accusateurs. « Je ne veux pas que ces treize garçons passent pour l'éternité pour des assassins » dit l’un d’eux. Un autre colporte un ragot négationniste sur la mort des femmes et des enfants dans l’église.


« Un nouvel épisode judiciaire s’ouvre en Allemagne : des pièces nouvelles ont été découvertes dans les archives de la Stasi. Elles ont permis de retrouver la trace de six SS qui auraient participé aux exactions. Le parquet de Dortmund diligente depuis plusieurs mois une enquête sur le massacre. Des perquisitions ont été effectuées à la demande du procureur Andreas Brendel. Des enquêteurs se sont rendus en janvier à Oradour, sur la scène de ce crime de guerre, imprescriptible en droit allemand. Le Limousin, trop échaudé dans le passé, n'ose espérer que ce procès aboutisse ».

« Justice pour Robert Hébras »
l’Assemblée générale de l’association a eu lieu à Oradour-sur-Glane le 12 janvier 2013
http://soutienhebras.wordpress.com/

La pétition de soutien
Un travail d'histoire serait préférable à un supposé devoir de mémoire :
http://www.petitions24.net/devoir_de_memoire_petition_de_soutien_a_robert_hebras



roberthebras

Patrick Seraudie, Robert Hébras, Une vie avec Oradour

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 octobre 2012

Robert Hébras et les malgré-nous



Justice pour Robert Hébras, rescapé du massacre d'Oradour-sur-Glane, Le Monde Opinions - 11.10.2012
http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/10/11/justice-pour-robert-hebras-rescape-du-massacre-d-oradour-sur-glane_1773151_3232.html

« …Contre toute attente, la cour d'appel de Colmar dans son arrêt du 14 septembre 2012 a dénié à Robert Hébras la qualité de témoin pour ne pas avoir, à l'époque, « distingué les Allemands nazis des Alsaciens portant le même uniforme » et « avoir douté de l'incorporation de force érigée en vérité historique et judiciaire bien établie ».


En 1992, Robert Hébras publie son témoignage dans un livre Oradour-sur-Glane le drame heure par heure. A propos des acteurs de ce crime de guerre il écrit : « Parmi les hommes de main il y avait quelques Alsaciens enrôlés soi-disant de force ».

« Les associations de "malgré-nous" utilisent la réédition de l'ouvrage en 2008 pour pour plainte.
En 2010, le tribunal de grande instance de Strasbourg les déboute ... La cour de Colmar leur a donné raison ».

« Quel peut-être l'état d'esprit de ceux qui ont réussi à faire condamner un rescapé d'Oradour ? »

« Notre soutien à Robert Hébras est total et nous l'accompagnerons dans le choix et la poursuite de ses démarches futures » écrivent Bernadette Malinvaud, Philippe Pommier, Vincent Brousse, Marc Wilmart, Claude Bérody au nom du Comité de soutien de Robert Hébras.

Une pétition en soutien à Robert Hébras :
http://www.petitions24.net/devoir_de_memoire_petition_de_soutien_a_robert_hebras


Rappel 1 : Le procès de Bordeaux et l'amnistie qui a suivi : « le 12 février 1953, les Alsaciens Malgré-Nous écopent de cinq à douze ans de travaux forcés ou de cinq à huit ans de prison ; quant au seul Alsacien engagé volontaire dans la Waffen-SS, il est condamné à mort pour trahison ». La loi d'amnistie votée le 19 février a soulevé une très vive indignation à Oradour et dans le Limousin. source : Wikipedia

Rappel 2 - de leur côté, Les héritiers Renault ont obtenu la condamnation du Centre de la Mémoire d'Oradour pour une photo mal légendée.



hebras-sarajevo

Robert Hébras (avec l'ambassadeur de Bosnie, le maire de Sarajevo et la traductrice). source : P Seraudie


.

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,