16 juillet 2013

La comédie sociale du FN


 
phynance


Ce que l’extrême droite ne nous prendra pas
-  Frédéric Lordon, blog La pompe à phynance, 08.07.2013
http://blog.mondediplo.net/2013-07-08-Ce-que-l-extreme-droite-ne-nous-prendra-pas

Frédéric Lordon dénonce l’habileté captieuse d’une extrême droite qui, comme toujours en période de grande crise, sait « se ripoliner de critique sociale », en pillant les discours de ses adversaires de « la gauche critique », le tout avec la complicité des « éditorialistes européistes ».

« L’extrême droite prête à défier le capital pour les travailleurs est une fable qui ne résiste pas un instant à l’analyse. Encore moins aux enseignements de l’histoire. Car très loin de tout anticapitalisme, l’extrême droite est plutôt un rêve de « réconciliation nationale »… [autour de la précarisation] dans un ordre social dominé de fait par le capital ».

« Il suffirait pourtant d’aller creuser sous ces convergences trompeuses », opposer à la compulsion xénophobe du FN une version de gauche de la démocratie et de la nation (la souveraineté populaire ou nationale face à l'obsession de l'homme providentiel seul habilité à conduire le grand nombre). F. Lordon évoque également la régularisation des sans-papiers, un rappel aux devoirs fiscaux (pour ceux dont l’argent est la seule nationalité). Pour lui, le chômage ne vient pas de l’immigration mais de la dépression provoquée par les politiques d’austérité et le néolibéralisme.

« Le voile est bien mince qui sépare l’arrière-plan xénophobe de l’extrême droite de la comédie « sociale » qu’il nous joue à l’avant-scène. La stratégie de la récup’ est à coup sûr d’une grande habileté ; elle n’a cependant rien d’irrésistible ».

.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,