17 février 2013

France-Inter et la Révolution

 

1789-1794 : faut-il avoir peur de la Terreur ?
Sur France-Inter, vendredi matin, Sophie Wahnich, Patrice Gueniffey et Olivier Coquard
La Révolution est terminée selon PG.
Pourtant, elle continue à faire débat ...
Qu'est-ce la Terreur ?
La Vendée, un génocide ?
2 remarques : 
. Depuis 1792, les affrontements politiques sont influencés par la guerre contre l'Autriche et la Prusse.
. difficile de parler de l'histoire scolaire, surtout celle que les programmes repoussent au mois de mai...

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


30 juin 2012

Révolution et cultures populaires

 

Mythologies contemporaines : Révolution française et cultures populaires dans le monde aujourd’hui, c’est le titre d’un colloque qui a eu lieu à Vizille en mars 2012. Martial Poirson et Alain Chevalier, les organisateurs veulent conduire une « histoire sociale et culturelle de l’imaginaire révolutionnaire contemporain » en étudiant les « réappropriations et détournements » des mythes (des mémoires ?) de la Révolution française dans différentes cultures.

Dans le compte rendu rédigé et mis en ligne le 5 mai 2012, Serge Bianchi souligne le choc entre l’héritage d’une vision républicaine de la Révolution et les nouveaux stéréotypes forgés par les fictions mâtinées d'histoire qui redonnent vie à la légende noire, celle d'un Dickens (A Tale of two cities). La Révolution n'est plus la matrice de la société et de la politique actuelle (les droits de l’homme, les débuts de la démocratie) mais une violence aveugle contre Marie-Antoinette et les aristocrates, mis en scène sur fond de victimisation et de frivolité.

Les participants du colloque ont souligné plusieurs chantiers urgents :
- « occuper les milieux et les médias qui ont consommé un divorce certain entre cultures populaires et patrimoine historique de la Révolution : le théâtre populaire, comme au temps de l’an II, de Romain Rolland, du TNP et de la Cartoucherie ; le roman populaire, à l’image du Quatre vingt treize de Victor Hugo en 1874 ou des Dieux ont soif d'Anatole France en 1912 ; le cinéma populaire de Napoléon (1925-, de la Marseillaise (1932), de 1788 (1978), de La Caméra explore le temps (1964) ».

- Reconquérir l’espace de l’enseignement. (cf la journée « Enseigner la Révolution française » à Ivry en mars 2011).

- Mettre à portée d'un large public l'érudition disponible et le travail des historiens d'aujourd'hui.

L’ampleur d'une refondation néessaire est considérable.Le bicentenaire suggère des pistes possibles. « La lutte est très inégale », mais ne pas l’engager serait une démission, un renoncement à des journées et des valeurs qui ont « changé la face du monde  et pesé sur le destin des nations écrit Serge Bianchi.


.

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 avril 2012

La Révolution version Lorant Deutsch

 

La Bastille, le boulevard du crime, les Champs Elysées, la Défense... hier, France 5 diffusait Métronome, le documentaire réalisé à partir de l'ouvrage de même nom. L'image paraissait médiocre, les scènes jouées caricaturales (comparer avec le 1789 de Robert Enrico), l'image de l'acteur surimposée à des images filmées au préalable... En résumé, un cours magistral qui ne recule devant aucune approximation. C'est dommage, car la TV a montré qu'elle sait faire nettement mieux.
 

Le forum Passion-Histoire épingle de nombreuses erreurs :
Le Louvre actuel serait l'oeuvre de François Ier ... On parle de l'aile Lescot du Louvre, mais on montre la grande galerie construite par Henri IV et profondément remanié par Napoléon III.
Charles IX aurait succèdé à François Ier :-)
La Bastille devient une prison d'état grâce à Richelieu .... comme c'est écrit sur Wikipédia !
http://passion-histoire.net/n/www/viewtopic.php?f=82


Plusieurs sites ont déjà contesté ce type d'écriture
et montré les limites de cette histoire pourtant très médiatisée **
http://www.goliards.fr/2012/04/radio-goliards-1-les-historiens-de-garde/

http://www.histoire-pour-tous.fr/pour-en-finir-avec-lorant-deutsch-et-le-metronome.html


L'histoire destinée au grand public a longtemps été laissée à Gaxotte ou à Castelot.
Une question est parfois posée aux historiens de métier devenus nombreux, trop parfois pour les postes disponibles : seraient-ils à ce point absorbés par la RGGP qu'ils n'auraient ni le temps ni l'envie d'élargir leur audience ?
Le grand public n'aurait-il pas droit à une histoire rigoureuse, qui ne se contente pas de répéter et de colporter les constructions de la fin du XIXe ?

 

** Oups, j’ai marché dans Lorànt Deutsch
http://www.goliards.fr/goliardises-2/oups-jai-marche-dans-lorant-deutsch/

Lorànt Deutsch Louvre trop…
http://www.goliards.fr/goliardises-2/lorant-deutsch-louvre-trop/

La Révolution version Lorant Deutsch
http://www.goliards.fr/goliardises-2/la-revolution-version-deutsch-ou-lhistoire-yop/

http://www.goliards.fr/ (entrée GoliArdise[s] )


Posté par clioweb à 12:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

30 mars 2012

Pour quoi faire la Révolution ?

 

Pour quoi faire la Révolution

- Un ouvrage collectif de l'Institut d'histoire de la Révolution française, édité par Agone
http://atheles.org/agone/passepresent/pourquoifairelarevolution/


Introduction : La Révolution comme politique des égaux (230 Ko)

I. Toute révolution est guerre d’indépendance (Pierre Serna)
II. Pourquoi faire l’histoire de la Révolution française par les colonies ? (Frédéric Régent)
III. La « Terreur », laboratoire de la modernité (Guillaume Mazeau)
IV. Révolution, régénération, civilisation : enjeux culturels des dynamiques politiques (Jean-Luc Chappey)
V. La République comme association de citoyens solidaires.
Pour retrouver l’économie politique républicaine (1792–1799) (Bernard Gainot)
L’IRHF et l’histoire de la Révolution


- 31.03.2012 - Un long entretien dans la Fabrique de l'histoire

Pierre Serna évoque l'intranquillité du XVIIIe selon la formule de Jean Nicolas (les procès, les 8528 révoltes recensées) ; il suggère l'intérêt du  concept de colonie pour penser l'histoire des périphéries du royaume.
http://tinyurl.com/fc-fab-300312

en mp3 :
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10076-30.03.2012-ITEMA_20356517-0.mp3


 

Posté par clioweb à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

07 mars 2012

Rupture(s) en Révolution

 

revo-5

 


« Fruit de deux journées d’étude internationales organisées les 28 et 29 octobre 2010 en Sorbonne, le numéro 5 de La Révolution française - Cahiers de l’Institut d’histoire de la Révolution est consacré à l’étude de la notion de rupture en période révolutionnaire »

Rupture(s) en Révolution - La Révolution française, n°5, déc 2011
Perceptions et gestions de la rupture en période révolutionnaire [ entre restauration d'un âge d'or disparu et nouveau départ radical ]. Actes des journées d'étude des 28 et 29 octobre 2010 organisées par l'IHRF, avec l'Université de Fribourg (Suisse) et de Jyväskylä (Finlande) - http://lrf.revues.org/index314.html

Penser la notion de rupture en révolution, préface d'Antoine Broussy - http://lrf.revues.org/index318.html
avec notamment :
Thomas Hobbes on Revolution
Sieyès : From contestation to conservation
Varennes: What Kind of Rupture?
Le droit intermédiaire, Posture juridique, imposture politique et vacuité d’une convention
Rethinking Republicanism in Switzerland during 1798-1801
Fidesz and the Hungarian revolutionary tradition



astro2-rf

Système astronomique de la Révolution française - détail
source BNF - Gallica - http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8411447f


.

Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


16 décembre 2011

Alexis de Tocqueville

 tocqueville

Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Alexis-Henri-Charles Clérel, vicomte de Tocqueville 
source Wikipedia - Wikimedia Commons

 

Dans les Nouveaux chemins de la connaissance (France-Culture)
12.12.2011 -
Tocqueville et le nouveau monde 1/4 : un libéral singulier (Lucien Jaume)
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10467-12.12.2011-ITEMA_20328772-0.mp3

13.12.2011 -
Tocqueville et le nouveau monde 2/4 : L'Ancien régime et la Révolution (Ran Halévi)
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10467-13.12.2011-ITEMA_20329034-0.mp3

14.12.2011
Tocqueville et le nouveau monde 3/4 : aux sources de la sociologie (Serge Audier)
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10467-14.12.2011-ITEMA_20329291-0.mp3

15.12.2011
Tocqueville et le nouveau monde 4/4 : Tocqueville en politique (Françoise Mélonio)
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10467-15.12.2011-ITEMA_20329572-0.mp3

 

 

 

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 septembre 2011

Rencontres et colloques

 

Parmi les rencontres annoncées :

Paris et région parisienne :

- Les colonies, la Révolution française, la loi - vend 23 et sam 24 sept - Paris 1
http://www.histoiredroitcolonies.fr/?Les-colonies-la-Revolution

colonies-rf


- 2 auteurs invités par la Librairie Compagnie :

Dimonique Sigaud, le mardi 27/09 (18 h) pour Franz Stangl et moi
Pierre Rosanvallon, le mercredi 28/09 (18h) pour La société des égaux

La mise en ligne d'un enregistrement est possible. Surveiller le site web.
http://www.librairie-compagnie.fr/actualites#rencontres


- 17 octobre 1961 - Nanterre ne veut pas oublier.
vend 14 et sam 15 octobre, cinéma Lumière et Maison de la Musique
http://calenda.revues.org/nouvelle20748.html


à Caen :
- L'Unité italienne racontée
Le Risorgimento célébré et représenté en littérature, dans l’historiographie et dans les arts. Caen, 20-22 sept
http://calenda.revues.org/nouvelle19875.html

- Penser les mondes normands médiévaux, 911-2011
La première journée, à Caen le 29/09, est en accès gratuit.
Les autres, à Cerisy, sont payantes
http://calenda.revues.org/nouvelle19134.html
http://www.ccic-cerisy.asso.fr/mondesnormands11.html

911-penser

source : CRAHAM - Université de Caen


- Des hommes aux champs, II, Approches archéologiques des économies agricoles,
Auditorium du château de Caen, 29-30 septembre 2011
http://calenda.revues.org/nouvelle20675.html


- Ecrire, publier, transmettre la mémoire des révoltes et révolutions (XVe-XVIIe siècle).
Journées d'études à l'UFR d'Histoire, U de Caen - 20-21 octobre 2011
http://clioweb.canalblog.com/tag/revoltes


Rappels : 
Saint Dié 2011 : L'Afrique
http://www.saint-die.eu/accueilfig

http://www.saint-die.eu/images/stories/ACTIVITES/FIG/FIG_2011/PRE-PROGRAMME.pdf

Blois 2011 : L'Orient
http://www.rdv-histoire.com/

http://www.rdv-histoire.com/IMG/pdf/journal_2011-2.pdf

 

.

Posté par clioweb à 16:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 août 2011

Pétrarque 2011 : Le peuple

.
.

Rencontres de Pétrarque 2011 : Le peuple a-t-il un avenir ?

http://www.franceculture.com/emission-les-rencontres-de-petrarque-ete-11.html 
http://www.franceculture.com/tags/rencontres-de-petrarque


Les débats de Montpellier sont diffusés sur France-Culture
le samedi de 19 h à 20 h 30 chaque samedi, du 30 juillet au 27 août.


- Lundi 18 juillet
Leçon inaugurale par Pierre Rosanvallon, historien, professeur au Collège de France.

Pierre Rosanvallon est professeur au Collège de France depuis 2001, titulaire de la chaire « Histoire moderne et contemporaine du politique ». Diplômé de HEC et docteur d’État ès lettres et sciences humaines, il préside depuis 2002 « La République des idées », un atelier intellectuel international. Ses dernières publications portent sur les mutations de la démocratie au XXIe siècle : La Contredémocratie (Le Seuil, 2006), La Légitimité démocratique (Le Seuil, 2008).

l'émission au format mp3 :
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11919-30.07.2011-ITEMA_20299446-0.mp3

Penser le populisme - extraits à lire dans Le Monde Opinions, 21/07/2011
http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/07/21/penser-le-populisme_1551221_3232.html

.
- Mardi 19 juillet : "Vous avez dit populisme ?"

La violence de la crise de 2008 a provoqué un peu partout dans le monde des réactions de rejet vis-à-vis d’un système économique et de ses représentants politiques et intellectuels, ne tenant aucun compte des conséquences sociales de la mondialisation financière. Ces voix critiques, venues souvent des droites extrêmes mais aussi de l’extrême gauche, ont été rapidement qualifiées de « populistes ». Que faut-il comprendre dans la résurgence de ce terme ? Pourquoi ce discours contre les élites a-t-il pris tant d’ampleur en Europe ? Existerait-il un populisme dangereux opposé à un populisme « aimable » et non xénophobe?

Clémentine Autain, codirectrice du mensuel Regards ; Annie Collovald, sociologue ; Guy Hermet, politologue ; Benjamin Lancar, président des Jeunes de l'UMP ; Myriam Revault d'Allonnes, philosophe ; Alain-Gérard Slama, historien.

l'émission au format mp3 :
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11919-06.08.2011-ITEMA_20300344-0.mp3

Le "peuple" existe-t-il ? Myriam Revault d'Allonnes, EPHE - Le Monde Opinions, 14/07/2011
http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/07/14/le-peuple-existe-t-il_1548733_3232.html

.

- Mercredi 20 juillet : "Les nouvelles fractures du peuple"

Le génie du peuple, tel que l’imaginait Victor Hugo, impliquait une fusion des volontés toutes tendues vers un but commun. Mais ce qui était possible lors des révolutions, s’est souvent fracassé dans le quotidien du politique. Les classes sociales sont venues perturber cette belle unité. Aujourd’hui de nombreuses voix critiques se font entendre pour diviser autrement la société. Ce qui briserait l’unité du peuple ne serait plus la classe mais la race, fruit d’un long siècle de colonisation et d’immigration.

Jean-Loup Amselle, anthropologue ; Nacira Guénif Souilamas, sociologue ; Louis-Georges Tin, porte-parole du CRAN et président du comité Idaho ; Michèle Tribalat, démographe ; Sophie Wahnich, historienne.

l'émission au format mp3 :

http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11919-13.08.2011-ITEMA_20301242-0.mp3

.

 

- Jeudi 21 juillet - "Monde arabe, révolutions populaires"

Fethi Benslama, psychanalyste ; Leyla Dakhli, historienne ; Vincent Geisser, sociologue ; Benjamin Stora, historien.

.
Vendredi 22 juillet : "Goûts de l'élite, goûts du peuple"

Ariane Ascaride, actrice ; Gérard Noiriel, historien ; Lilian Thuram, ex-footballeur ; Marin de Viry, écrivain et critique littéraire ; Marc Weitzmann, écrivain.


Posté par clioweb à 21:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

21 juillet 2011

Robespierre et Sparte


Jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, sur le plan des idées politiques, Lacédémone devance largement Athènes et fait presque jeu égal avec Rome.
Pour Robespierre « Sparte brille comme un éclair dans des ténèbres immenses ». Il trouve à Sparte la vertu, l'égalité, la soumission à la loi, la dévotion à la patrie ou la régénération du citoyen grâce à l’éducation.
Saint-Just, l’ami fidèle, considère lui que « le monde est vide depuis les Romains ». La réaction thermidorienne et le développement de la pensée libérale enterre les lois de Lycurgue. « Ce siècle avait deux ans ! Rome remplaçait Sparte, déjà Napoléon perçait sous Bonaparte » écrit plus tard Victor Hugo.

A la fin du XIXe, Sparte revient dans le champ de la pensée politique, du fait de l'extrême droite, en Allemagne et en France.

La note 7 mentionne les travaux sur la référence de la Révolution à l'Antiquité, grecque ou romaine.

Maxime Rosso, Les références à Sparte dans les discours et la politique de Robespierre de 1789 à Thermidor, AHRF juillet-sept 2007. http://ahrf.revues.org/11210 

.
Annales historiques de la Révolution française
- Les numéros plus récents sont en accès restreint et payant.
http://ahrf.revues.org/

.
robespierre

source :  Wikimedia Commons
Anonyme, Maximilien Robespierre, vers 1790, Musée Carnavalet
 

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 mai 2011

Les manuscrits de Robespierre

Il faut sauver le soldat Maximilien,
Pierre Serna, Le Monde Opinions, 04/05/2011
(deux lots de manuscrits vont être mis en vente chez Sotheby's)

.
- La Société des Etudes Robespierristes organise une souscription internationale.

Au stade actuel, il s'agit d'un projet d'une souscription complémentaire à l'action publique, en association avec d'autres acteurs qui en ont la possibilité juridique (par ex la société des amis de la BN), avec d'autres personnes,associations, collectivités territoriale, etc.

Si vous souhaitez participer à la Souscription publique, les chèques sont à adresser à la société des études robespierristes avec mention au dos du chèque : Pour les manuscrits de Robespierre et à l’ordre de la Société des études robespierristes. Adresse : 17 rue de la Sorbonne 75231 Paris cedex 05.
Si l'opération va jusqu'à son terme, chaque donateur recevra un reçu dont il pourra faire déduire 66.66 % de leur impôt sur le revenu 2011.

.
« Il faut sauver le soldat Maximilien ! A chacun ses combats !

Celui-là en vaut la peine ! De quoi s'agit-il ? Le mercredi 18 mai à 14 h 30 chez Sotheby's, seront mis en vente deux lots de manuscrits datant de l'époque de la Révolution française. Le premier (estimé entre 30 000 et 40 000 euros) contient une série de lettres d'Augustin Robespierre à son frère, mais surtout quelques missives du député Le Bas, le même qui demanda à être arrêté avec les deux frères, le 9 thermidor, et préféra se suicider le 10 thermidor, plutôt que de subir le couteau de la guillotine.

Une série de lettres détaille son action politique et permet de le situer dans un contexte familial précis et des plus intéressants à étudier pour comprendre le culte et la mémoire des héros républicains après leur disparition. Le second lot, beaucoup plus important et donc bien plus cher (200 000 à 300 000 euros), contient des documents encore plus précieux, puisque rédigés de la main même de celui qui fut appelé "l'Incorruptible".

Ce sont des discours, des projets d'articles de journaux, des brouillons de rapports devant être lus à la Convention, et le fragment d'un discours écrit à la veille de son arrestation, l'avant-veille de sa mort, discours contre la conspiration en train de se préparer contre lui et ses proches. Une lettre sur la vertu et le bonheur termine cette série de documents exceptionnels qui manquent aux collections de manuscrits aussi bien des Archives nationales que de la Bibliothèque nationale de France (BNF). Ce serait une grande perte si ces deux lots devaient terminer dans des fonds privés à l'étranger ou, plus humiliant, s'ils venaient à être acquis par une bibliothèque hors de France.

Pour le moment, aucune institution ne s'est déclarée intéressée ou prête à acheter les deux lots. Mais il n'est pas trop tard et une décision politique au niveau élevé du ministère de la culture - ou encore plus haut - peut encore intervenir pour que ces documents uniques restent en France et soient consultables gratuitement par tout un chacun.

Il ne s'agit pas ici, malgré la haute dimension symbolique de la main qui tint la plume, de verser dans des considérations partisanes qui n'ont que trop pollué le débat sur l'interprétation de la Terreur. Il ne s'agit ni d'imaginer que l'achat des lots constituerait un acte relevant d'une ultime marque de déférence pour le concepteur de la Terreur (ce qu'il ne put être seul d'ailleurs), ni une façon d'enrichir la légende noire qui depuis deux cents ans n'a pas manqué de s'acharner sur le personnage.

Au coeur de la machine
Rien de ces deux postures n'est en jeu ici. Seulement la connaissance précise des conditions d'écriture de discours fondateurs dans les sciences politiques de la France contemporaine, puisqu'il s'agit de pages rédigées sur la guerre, la politique sociale, les valeurs de la République. Il faut ajouter une réflexion, rédigée en forme de lettre inédite sur le rapport complexe entre la liberté, le bonheur et la vertu.

Autant de documents qui font partie intégrante de l'Histoire de France, qui permettraient de compléter le travail d'édition auquel se livre depuis des décennies la Société des études robespierristes, livrant au public les oeuvres complètes du député. Ces documents rédigés de la main de Robespierre diraient aussi la façon de travailler, de penser, de raturer de réécrire du député, et plongeraient le lecteur au coeur de la machine du gouvernement révolutionnaire.

Il n'est pas trop tard encore ! Il faut conserver ces manuscrits, au moyen d'une souscription, au moyen d'une décision politique, au moyen d'un choix courageux d'une institution culturelle de grand renom. Encore un effort pour un achat vertueux, qui donnerait à comprendre ce que peut être le bonheur dans la République ; nous en avons besoin ! Et encore plus des manuscrits de Robespierre ».

Pierre Serna, directeur de l'Institut d'histoire de la Révolution française, professeur à l'université Paris-I



robesp
  source : http://cvuh.free.fr/spip.php?article262

.
- 13/05/2011 :

La culture annonce l'acquisition d'un manuscrit autographe de Maximilien Robespierre, intitulé "Finances". Ce manuscrit inédit a été écrit par Maximilien Robespierre aux derniers jours de la Constituante vers 1791. Il est consacré entre autres aux finances du pays et aux moyens de les redresser...

Le texte de l'AFP reproduit par la presse, les blogs, et Google News

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,