05 décembre 2016

MZF - Les luttes et les rêves

 



zancarini-luttes

Les luttes et les rêves
Une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours
Michelle Zancarini-Fournel, Le Découverte


- Les luttes et les rêves, table des matières détaillée
http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Les_luttes_et_les_r__ves-9782355220883.html

I  - Les subalternes face à l’autorité royale (1685-1789)
1685, vies ordinaires, peuple social peuple politique
II  - Le peuple politique entre révolutions et restaurations (1789-1830)
III  - Espoirs d’un monde nouveau (1830-1871)
IV - Conscience de classe, conscience de race (1871-1914)
V  - Entre deux guerres, une embellie fugace (1914-1948)
VI - Un autre monde est-il possible ?
l'envers des Trente Glorieuses, le moment 1968,
Agir dans la France néolibérale et postcoloniale (1981-2005)

en couverture, Berry-au-Bac(Aisne)  1936
Grève 1936 des locotracteurs électriques CGTVN à l'écluse de la Marne
http://ronfleur.centerblog.net/6412117-berry-au-bac-manifestants-greve-1936-locotracteurs
http://papidema.fr/accueil/canal/expl/greve-berry.php
http://papidema.fr/traction_vn_10.php#greve-berry
https://fr.wikipedia.org/wiki/Berry-au-Bac


- Epopée de la France d'en bas
article de Dominique Kalifa dans Libération livres 01.12.2016

une histoire des dominés (paysans, ouvriers, femmes, colonisés ou immigrés)
l'histoire des résistances au pouvoir est privilégiée
les classes populaires de ce pays n'ont jamais cessé d'être façonnées par les migrations,
migrants de l'intérieur d'abord, puis migrants de l'étranger

Au moment où la droite ne parle que de roman national, MZF propose un roman social,
celui des gens de peu qui ont forgé l'histoire du pays avec leur sueur et leurs luttes.


L'histoire populaire intéresse les éditeurs :
cf. le succès des ouvrages d'Howard Zinn en anglais ou en français,
d'Eric Hobsbawn en anglais ou en français

- Gérard Noiriel, Une histoire populaire de la France du XIVe siècle à nos jours
l’ouvrage paraîtra en mars 2017 chez Agone
http://agone.org/memoiressociales/unehistoirepopulairedelafrance/

- Le Monde diplomatique a publié en 2014 un manuel d'histoire critique (1830 à nos jours).
http://clioweb.canalblog.com/archives/2014/09/03/30522609.html

Le MD a aussi publié en 2016 un manuel d'Economie critique
http://boutique.monde-diplomatique.fr/manuel-d-economie-critique.html
http://www.monde-diplomatique.fr/2016/09/LAMBERT/56201

I. L'économie, une science comme les autres ?
II. Produire plus, toujours plus !
III. Le pont et la cale
IV. Partage des richesses : espoirs et impasses
V. L’emploi, à quel prix ?
VI. Le marché ou la construction d’une évidence
VII. Mondialisation : la mise en concurrence des peuples
VIII. Monnaie, une énigme sonnante et trébuchante
IX. Dette : le chantage
X. Finance : l’insoutenable promesse


- Les capacités d'archivage du web sont immenses.
Le stockage des revues universitaires en histoire ou en géo en est une illustration : cf Persée + OpenEdition

Il est dommage que les historiens de métier n'aient pas encore investi le web
pour publier des ouvrages et des articles sur les thèmes étudiés par cette histoire populaire.
Aux USA, ceux qui trouvent Wikipedia trop à gauche :-) ont mis en ligne une version réac. :-)


.
.

Posté par clioweb à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


08 février 2013

Quand le MEN recrute ...

 

etudier

Apprendre à apprendre, étudier l'esprit libre, la réussite de tous
La nouvelle campagne de pub du MEN. (souce NP)

Loys Bonod (comment j'ai pourri le web) a ajouté des variantes :
Qui veut être muté très loin ?
Qui veut être mal payé ?
Qui veut être déconsidéré ?
http://www.laviemoderne.net/clapotis/035-qui-veut-etre-professeur.html

A comparer avec les rêves de Laura et les ambitions de Sébastien
en 2011, au temps de la chatelisation et de la hamsterisation

Martin Vidberg avait alors ajouté sa touche personnelle :
http://vidberg.blog.lemonde.fr/2011/06/09/education-nationale-engagez-vous/


laura        vidberg-laura

julien



Rappel : dans les manifs de 2011, ces invitations :


.

Posté par clioweb à 20:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

04 juin 2011

Le poste de ses rêves

 

 laura

source : Arrêt sur images

Une des publicités dans la campagne annoncée par le JDD.
Coût estimé :
1,3 million d’euros
http://www.lejdd.fr/Societe/Education/

2 articles à lire pour décoder la double provocation, sur le fond et sur la forme :
- L'Education recrute... moins que l'an dernier - 
Arrêt sur images : http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=11320

- La provocation de Luc Chatel, Le Monde, blog Education 02/06/2011 (Aurélie Collas)
http://lemonde-educ.blog.lemonde.fr/2011/06/02/la-provocation-de-luc-chatel/

.
Sur le fond
, l'Education nationale
affirme vouloir recruter 17 000 personnes (enseignants, infirmier(e)s, médecins scolaires) en 2011, mais le ministère évite de rappeler que dans le même temps il a supprimé 
16 000 postes de professeurs.

Le ministère, et le journal Libération, oublient aussi de mentionner que le nombre de profs recrutés baisse chaque année, constate Arrêt sur images qui cite La Tribune : « Pour arriver à ses 17000 recrutements, le ministre de l’Education compte aussi les agents administratifs, les personnels de santé scolaires... En fait, le nombre de postes offerts aux concours externes d’enseignants 2011 ne progresse pas. Bien au contraire, il baisse : 11 600 postes sont ouverts pour la session 2011 (3 000 dans le primaire et 8 600 dans les secondaire) contre 15 125 en 2010 et 18 600 en 2008 ».

A ce mensonge sur les chiffres, il faut ajouter la dégradation des conditions de travail des jeunes profs, les dégâts de la suppression de la formation professionnelle en alternance, et l'état désastreux de la formation continue. Ce mépris souverain du métier d'enseignant peut avoir sa part dans la désaffection des candidats pour l'éducation. La création de postes dits de ressources humaines masque difficilement une gestion qui ressemble beaucoup à celle de F-Telecom.

julien

La version masculine - source Le Monde, blog Education

Sur la forme, une lecture distanciée s'impose, face aux stéréotypes exploités par les commerciaux de la publicité. 

Le livre, l'ordinateur et le genre :
Laura, la future prof rêve,
Julien, le futur prof a des ambitions !!!

Les élèves sont totalement absents de ces affiches.
Indifférence des publicitaires ?
Lapsus révélateur des hommes de pouvoir ?

La jeune femme, au look de top model, lit un livre de poche (La Princesse de Clèves ?), le jeune homme consulte l'écran de son ordinateur portable. « Aux hommes la technique, les ambitions et l'action , aux femmes la passivité et la littérature ... » résume une enseignante.
Comment interpréter des 
images aussi caricaturales de l'enseignant/e vendues au public ? 
Faut-il y avoir une provocation délibérée de la part de publicitaires friand de scandale ?
Un simple reflet de vieux clichés sexistes ?
Une volonté de renouveler les supports à exploiter en classe en TD lecture de l'image ? (ne pas oublier que 
l'école enseigne à regarder, contrairement aux propos de ceux qui répètent sans cesse que l'école n'apprend pas à voir)

.
Dans sa revue de presse (02/06/2011), Philippe Watrelot écrit : 

« Résumons : les filles ça s’habille en rose, et ça fait rien qu’à lire paresseusement des livres mais en étant pas trop loin quand même de la cuisine. Ah j’oubliais, les filles ça a des rêves… Les garçons ça s’habille en bleu, ça va chasser le mammouth (euh, pardon, ça travaille à l’ordinateur) et ça fronce les sourcils pour bien montrer qu’on est concentré. Et ça a des ambitions…

Si les manuels de sciences économiques et sociales manquaient d’illustrations pour évoquer les stéréotypes masculin et féminin et la socialisation genrée, voilà une bonne occasion de renouveler les supports d’étude »

Commentaire d'un internaute du Monde :
« Luc Chatel est parfaitement qualifié pour le poste qu’il occupe. Tout d’abord il vient du privé, ce qui est très bien quand on considère la notion de service public comme obsolète selon la doctrine ultra-libérale qui guide la majorité actuelle. En tant qu’ancien DRH il sait ce qu’est un plan de « restructuration » qui va crée de la « valeur » pour l’actionnaire, ce qui signifie licenciements, réduction des salaires via CDD et autres joyeusetés sociales. En tant qu’ancien du marketing il sait parfaitement ce qu’est la segmentation d’un marché, un produit de base pas cher à diffusion massive mais à l’efficacité limitée et un produit haut de gamme réservé par son prix et sa diffusion à ceux qui peuvent se l’offrir. De plus il sait parfaitement que sans une bonne communication et un service après vente performant les ventes d’un produit peuvent s’effondrer et que la grogne des consommateurs peut tourner à la catastrophe. Nous avons donc une campagne « glamour » pour montrer que le service après vente entame une action pour calmer les clients insatisfaits du produit utilisé, le tout conjugué avec des déclarations promettant qu’à l’avenir le produit qui sera mis en vente sera un peu meilleur que maintenant, promesse intenable quand ont sait que ceux qui vont fabriquer le produit en question seront moins qualifiés et avec moins de moyens, donc moins cher, que ceux que vous avez licenciés ».
.

Les pubs ont été vendues par Conception, création et développement
Business & Decision, 153, rue de Courcelles, 75017 Paris
http://www.education.gouv.fr/cid56357/l-education-nationale-recrute-17-000-personnes-en-2011.htmlhttp://www.education.gouv.fr/cid2606/mentions-legales.html


06/06/2011 : Le Figaro - Le ministre Luc Chatel sèche sur un problème de CM2
http://www.lefigaro.fr/politique/2011/06/06/

 

Posté par clioweb à 09:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,