04 septembre 2012

Une rentrée sous contraintes

 

- « 50 % des profs contractuels en lettres et histoire n'ont pas de poste » le jour de la pré-rentrée. Libération
Près de 120 000 précaires travaillent pour le MEN, en CDD ou en CDI, mais sans disposer du statut protecteur de fonctionnaire
http://www.liberation.fr/societe/2012/09/03/il-y-a-50-des-professeurs-contractuels-en-lettres-et-histoire-qui-n-ont-pas-de-poste


La rentrée sous contraintes de Vincent Peillon - Le Monde Education
http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/09/03/la-rentree-sous-contraintes-de-vincent-peillon_1754872_3224.html

Le ministre de l'éducation a tenté d'infléchir une rentrée préparée par son prédécesseur avant de lancer ses propres chantiers.
Le ton a changé. " Confiance ", " réussite de tous ", " refondation "... Les maîtres mots de Vincent Peillon sonnent plus agréablement aux oreilles des enseignants que ceux de son prédécesseur, Luc Chatel, qui parlait " autonomie ", " ressources humaines ", " personnalisation ".
La méthode elle aussi a évolué : le 5 juillet, le nouveau ministre a lancé une phase de concertation dont doit sortir, assure-t-il, le contenu de la loi d'orientation et de programmation sur l'école soumise au Parlement cet automne.

Mais, concrètement, à quoi peuvent s'attendre les 12 millions d'élèves et le million d'enseignants et de personnels qui reprennent, les 3 et 4 septembre, le chemin de l'école ?



.

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


26 juin 2012

HG : l'urgence du changement

 


- HG : L'urgence du changement
Le texte d'Aggiornamento est aussi diffusé sur Médiapart.
Dans les réactions, questions de fond
et divergences qui rejoignent parfois des rivalités entre associations et syndicats.
http://tinyurl.com/mp-aggior-chgt


- HG : L'APHG a été reçue en audience au ministère le 18 juin par JP Delahaye

Tous les Lycées devraient proposer l’option en Terminale S pour la rentrée 2012. Une circulaire le rappelera. Pour les autres aspects, le ministère est au travail ; aucune décision n’a encore été prise quant aux horaires et quant au calendrier précis de l’ensemble du processus.

Dans la phase de transition, l’APHG a défendu la nécessité d’allègements et rappelé l’importance de la chronologie (cf en première). Elle a réaffirmé l’importance de liberté pédagogique des enseignants. Elle a souhaité que les lycéens puissent avoir le choix entre plusieurs sujets lors de l'épreuve du bac.

Pour l’École élémentaire, l’annulation des progressions en Histoire imposées au BO n°1 du 5 janvier 2012 a été demandée.

« Michel Kaplan a analysé la situation totalement sinistrée du recrutement des enseignants du Second Degré et a suggéré des pistes pour une amélioration immédiate permettant de remplacer les départs à la retraite. Le retour à la compatibilité des sujets aux Agrégations et au CAPES et à un calendrier rapproché des concours est une nécessité ».

Lire le CR : http://www.aphg.fr/actualites-pdf/120623-audience-aphg-cabinet-ministeriel.pdf


- HG - Polémique et lueur d'histoire, Libération 23.06.2012
Pourquoi cette obsession française,
Enseigner Marignan-1515 ?
L'hexagone premier de la classe
La géo est-elle le parent pauvre ?

une version temporaire au format word
http://clioweb.free.fr/presse/1temp/lib/


- Sciences Po :
. Un bilan de 10 ans de ScPo-Zep par Les Echos

. Un scandale ScPo ? Le Nouvel Obs, 22.06
  24 candidats pour succéder à Descoings, selon Le Monde Education

- Polytechnique : Acerbes critiques de la Cour des Comptes
  sur la gestion de l'Ecole - Le Monde Education


.

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,