12 juin 2017

Orangerie : Expo Tokyo-Paris

 

tokyo-paris-renoir

Pierre-Auguste Renoir (1841-1919)
Mademoiselle Georgette Charpentier assise, 1876
Tokyo, Bridgestone Museum of Art

 


Tokyo–Paris Chefs-d’œuvre du Bridgestone Museum
Collection Ishibashi Foundation
5 avril 21 août 2017
Musée de l'Orangerie
http://www.musee-orangerie.fr/fr/evenement/tokyo-paris


dossier de presse
http://www.musee-orangerie.fr/sites/default/files/atoms/files/dp_tokyo_paris.pdf


Télérama : Monet, Renoir, Gauguin, Van Gogh, Cézanne, Caillebotte,
mais aussi un large pan de la peinture japonaise, de Foujita à Kazuo Shiraga, voilà une sélection alléchante

lepetitjournal.com : "Mademoiselle Georgette Charpentier assise" de Renoir, "Portrait de Manet par lui-même",
"Nymphéas" et "Crépuscule à Venise" de Monet, "Jeune homme au piano" de Caillebotte,
"La Montagne Sainte-Victoire" de Cézanne, "Moulins et jardins à Montmartre" de Van Gogh,
"Saltimbanque aux bras croisés" de Picasso, "Nu dans l'atelier" de Matisse ou encore Pollock et Soulages ...


.


Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


07 février 2017

Le PCF et les 200 Familles

 

200familles-pcf-1937

Affiche PCF - élections cantonales de 1937

 

vie-nous-renoir

La vie est à nous, Jean Renoir 1936


Le thème des 200 familles est exploitée dans le film
La vie est à nous
La bande annonce :
http://www.youtube.com/watch?v=9bb3Io33eX0

Le film est une commande du PCF pour les élections législatives de 1936.
Jean Renoir coordonne le travail de réalisateurs et d’opérateurs bénévoles
Le chœur entonne un chant évoquant la crise et la responsabilité des 200 familles.
Bordas, terminale, 1980
+ http://www.cineclubdecaen.com/realisat/renoir/vieestanous.htm
 


Mesdames, Messieurs
excusez notre indiscrétion
mais nous sommes des gens curieux
qui cherchons une explication

La France est un pays très riche
où l’on trouve de tout à foison.
Mais le pauvre en guise de miche
doit se contenter de croûton.

La France est un pays fertile
où lèvent de belles moissons
Mais le vieux chômeur sans asile
n’a souvent pas un rogaton.
La France est un pays prospère
Où l'on peut vivre comme un roi
Mais dans sa mansarde le père
Voit ses enfants crever de froid.
Mesdames, Messieurs (...)

Que fait-on du blé et des fleurs
qui poussent au pays de France ?
A qui les champs à qui les mines ?
A qui les ports et les usines ?
A qui les banques et les forêts ?
A qui le blé le minerai ?

Que fait-on du blé et des fleurs
qui poussent au pays de France ?
A qui les champs à qui les mines ?
A qui les ports et les usines ?
A qui les banques et les forêts ?
A qui le blé le minerai ?

Qui pousse les jeunes au suicide
Et les femmes à l'avortement ?
Pourquoi ton assiette est-elle vide
Et ton gosse sans vêtement ?
Mesdames, Messieurs.

(...) En France il est 200 familles
qui accaparent la richesse.
En France il est 200 familles
qui provoquent votre détresse.
Leurs conseils d'administration
sont des repaires de brigands
où l'on réduit votre portion
où l'on détrousse vos enfants.
La France n'est pas aux Français
Car elle est à 200 familles.
La France n'est pas aux Français

 

200familles-huma38

 La société française est dominée par les 200 familles
Brochure publiée par L'Humanité en 1938



Marc Bloch : « De plus en plus loin du peuple... la bourgeoisie ... s'écartait de la France »
L'Étrange défaite. Témoignage écrit en 1940. Paris: Société des Éditions Franc-Tireur, 1946
extrait de la version mise en ligne par les Classiques des sciences sociales
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/etrange.pdf

« On saurait difficilement exagérer l’émoi que, dans les rangs des classes aisées, même parmi les hommes, en apparence les plus libres d’esprit, provoqua, en 1936, l’avènement du Front populaire. Quiconque avait quatre sous crut sentir passer le vent du désastre... »

« De plus en plus loin du peuple, dont elle renonçait à pénétrer, pour sympathiser avec eux, les authentiques mouvements d’âme, tour à tour refusant de le prendre au sérieux ou tremblant devant lui, la bourgeoisie, en même temps, s’écartait, sans le vouloir, de la France tout court.
En accablant le régime, elle arrivait, par un mouvement trop naturel, à condamner la nation qui se l’était donné ».



Un article de Wikipedia traite le sujet...
La biblio cite Jean Bouvier, Olivier Dard, Alain Plessis, JN Jeanneney et Jean Garrigues
http://fr.wikipedia.org/wiki/Deux_cents_familles#Bibliographie

Dans un article du magazine L'Histoire (n° 84) Jean-Pierre Rioux situe Henry Coston, homme d'1 droite extrême qui admira tant Drumont (La France juive), [Toussenel] et Pétain.
Pour les années 1930, il rappelle le discours des radicaux (Daladier à Nantes en 1934), le PCF le reprenant et l'imposant à la sensibilité populaire. En 1985, selon Rioux, « les Français semblent avoir compris que les maîtres de l'argent sont chefs d'entreprises (pourvoyeurs d'emplois) et qu'une crise est internationale...»


.

.

Posté par clioweb à 08:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 avril 2013

Caen : un été au bord de l'eau

 

eau-expo-caen2013

John Singer Sargent, Femme et enfant endormis dans une barque sous un saule, 1887.
Lisbonne, Gulbenkian Museum.
Exposition Un été au bord de l'eau,
Musée des Beaux Arts de Caen 27 avril - 29 septembre 2013


Hier, inauguration de l'expo dans le cadre de Normandie impressionniste 2013
4 thèmes : Sur le sable, Le spectacle de l'eau, Barques et voiles, Au bain
cf programme du Musée, en pdf (pages 5-12)
http://www.mba.caen.fr/expos/2013/MBAprogramme2013.pdf


monet-hrn-trouville

Claude Monet, L'hôtel des Roches Noires à Trouville, 1870, Musée d'Orsay
reproduction dans le Web Gallery of Art - Oeuvres de Monet sur le WGA


Edouard Manet, Femmes sur la plage, 1868, The Detroit Institute of Art.
Berthe Morisot, Vue du port de Lorient, 1869, Washington, National Gallery of Art
Mary Cassat, Enfants jouant sur la plage, 1884, Washington, National Gallery of Art
Oeuvres de Boudin, Cézanne, Renoir, Cross, Sargent, Kupka ...
http://www.mba.caen.fr/expos/2012/uneteauborddeleau.html
http://www.normandie-impressionniste.fr/node/4


eau-gima

quelques aperçus semés dans  Google images

 

 manet-plage-boulogne

Edouard Manet, Femmes sur la plage de Boulogne, 1868, The Detroit Institute of Art.

 

- Parmi les dossiers pédagogiques du MBA de Caen
http://www.mba.caen.fr/activites/scolaires/educatif5.html

étude d'une oeuvre :
Claude MONET, Etretat, la Manneporte, reflets sur l’eau, XIXe siècle (doc CRDP Basse-Normandie)

Le thème de l’eau dans la peinture - pdf
http://www.mba.caen.fr/activites/scolaires/2013/Caen-MBA-Parcours_Eau
La peinture de paysage - pdf
http://www.mba.caen.fr/activites/scolaires/2013/Caen-MBA-Parcours_Paysage

- La mer, terreur et fascination - expo BNF 2005 - (environ 20 lignes sur la mer et la création graphique)
http://expositions.bnf.fr/lamer/index.htm

H2O, découvertes, culture
http://www.h2o.net/magazine/decouvertes_culture/
Les divinités gréco-romaines de l'eau
Les bains de mer
http://www.h2o.net/magazine/culture-histoire/les-bains-de-mer.htm

 

norm-imp2013

Normandie impressionniste, le cru 2013, surtout entre Rouen et Le Havre
http://www.normandie-impressionniste.fr/event/search/parcours_impressionnistes

Rouen, Eblouissants reflets - 100 chefs d'oeuvre impressionnistes
http://www.eblouissantsreflets.fr/
Pissarro dans les ports, MUMA, Le Havre
http://www.muma-lehavre.fr


.


.

Posté par clioweb à 09:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

28 mai 2012

Albert Barnes, sauvé et trahi

 

barnes-philad

Fondation Barnes, Philadelphie - source Wikipedia


- A Museum, Reborn, Remains True to Its Old Self, Only Better
Roberta Smith
, The New York Times, May 17, 2012
http://www.nytimes.com/2012/05/18/arts/design/

- 10 photos du NYT pour apercevoir le nouveau musée


- Mr Barnes, sauvé et trahi
- Sylvain Cypel - Le Monde Culture 26.05.2012
L'article est passé directement en version payante, comme le lundi de Pentecôte.


A Philadelphie, la Fondation Barnes vient d’inaugurer un nouveau bâtiment. Il abrite la très célèbre collection de tableaux constituée par Albert C. Barnes (1872-1951).

« In 1899 with a German chemist named Hermann Hille, Barnes developed a mild silver nitrate antiseptic solution, marketed as Argyrol. Used in the treatment of gonorrhea and as a preventative of gonorrheal blindness in newborn infants, Argyrol was an immediate financial success. ... Barnes bought out Hille and became a millionaire in the 1900s by the age of 35 ».

Il utilise cette fortune pour acheter, sur les conseils du peintre  William Glackens, un grand nombre d'oeuvres post-impressionnistes : 181 Renoir, 69 Cézanne ...

barnes-renoir

barnes-matisse

source : Wikipedia


Les tableaux sont présentés à Merion dans un bâtiment néo-classique. « Barnes had his collection hung according to his own ideas about showing relationships between paintings and objects » (Cypel parle de fouillis très organisé, les oeuvres étant placées à côté de mobilier, de pièces de ferronnerie, de masques africains). ex de Renoir ou de  Matisse -

barnes-merion

Fondation Barnes, Merion - source Wikipedia


Barnes accorde une grande place à l'Education, en liaison avec les principes de John Dewey.
Dans son testament, les ouvertures au public sont ainsi limitées à 200 visiteurs par jour, deux jours par semaine (hors périodes estivales) afin de donner la priorité aux étudiants. Les dispositions testamentaires excluent le prêt, les expositions en dehors de Merion. 4 des 5 membres du conseil d'administration doivent venir de l'université Lincoln, longtemps réservée aux seuls noirs.


Au début des années 1990, la Fondation rompt avec ces dispositions. Entre 1993 et 1995, 83 tableaux ont été prêtées pour des expositions temporaires destinées à lever des fonds. L'exposition rencontra un très grand succès à Orsay, à Munich, Washington, Fort Worth, Tokyo et Toronto.

Un appel aux fonds privés est lancé : 200 M de $ sont récoltés, 150 servant à édifier un nouveau musée. « Une salle permet d'accueillir 300 couverts afin d'y organiser des événements. A une époque où art et commerce sont de plus en plus intriqués, où les musées, pour vivre ou survivre, deviennent des lieux de divertissement ou de promotion, la Fondation pouvait-elle y échapper ? »

Le nouveau bâtiment peut accueillir 1600 visiteurs par jour. « L'accès aux oeuvres apparaît très amélioré, un effort particulier a été apporté à la luminosité naturelle …La possibilité d'admirer La Danse, la sublime peinture murale de Matisse, de deux niveaux différents, et le positionnement du Bonheur de vivre dans une salle placée juste en face sont d'étonnantes trouvailles ».
Une longue bataille d'experts, des polémiques interminables ont accompagné ces travaux.

robertasmith

Roberta Smith, The New York Times

rappel : 10 photos du NYT pour apercevoir le nouveau musée


http://en.wikipedia.org/wiki/Albert_C._Barnes
http://en.wikipedia.org/wiki/Barnes_Foundation
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fondation_Barnes

Le site web de la Fondation Barnes

 
.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,