15 janvier 2015

17.01 : EG sciences sociales critiques

 

Etats Généraux des sciences sociales critiques,
samedi 17 janvier, 10h-17h, Bourse du Travail Paris
http://www.reveilcommuniste.fr/article-etats-generaux-des-sciences-sociales-critiques-samedi-17-janvier-bourse-du-travail-paris-10h-17h-125367238.html


- « Travailler à disséminer des instruments de défense contre les mécanismes du pouvoir et de la domination »
appel signé par 380 chercheurs.


- Programme des états généraux 

Mot d’ouverture : Catherine Leclercq (Poitiers) et Willy Pelletier (Picardie)

Matinée : Ateliers
Atelier 1 : Qui et quels mécanismes font barrages aux sciences sociales ?
Introductions : Sabina Issehnane (Rennes 2), Bernard Lacroix (Paris Ouest) ;
Rapporteure : Gisèle Jean (IUFM de Poitiers)

Atelier 2 : La fabrication d’un consensus national : l’assignation à « être Charlie »
Introductions : Ludivine Bantigny (Rouen), Christian de Montlibert (Strasbourg) ;
Rapporteur : Frédéric Neyrat (Limoges)

Atelier 3 : Les boucs emissaires des élites libérales (chomeur-e-s, jeunes des quartiers, immigré-e-s, syndicalistes..) :
comment aider à leurs dé-stigmatisations ?
Introductions : Stephane Beaud (Paris Ouest), Ugo Palheta (Lille 3) ;
Rapporteure : Anne Jollet (Poitiers)


Après-midi : Résistances et Chantiers

Pourquoi la société actuelle refuse-t-elle de regarder son histoire,
trente ans de régressions historiographiques ?
Dialogue entre : Arlette Farge (CNRS), Christophe Charle (Paris 1), Michele Riot Sarcey (Paris 8), Ludivine Bantigny (Rouen), Laurence De Cock (Lyon 2), Julien Théry (Montpellier 3)

Restitution des ateliers

Qu’allons-nous faire ?
Introductions : Gérard Mauger (CNRS) et Bertrand Geay (Picardie)

.

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


18 décembre 2013

Amazon : la peur organisée

 

- « Les travailleurs chez Amazon ont des conditions de travail dignes du XIXe siècle » - Le Monde 16.12.2013
http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/12/16/les-travailleurs-chez-amazon

Amazon réalise 70 % de son chiffre d'affaires à Noël. A la source du succès d'Amazon, le recours outrancier à l'intérim, l'évasion fiscale (Amazon doit 198 millions au fisc français), et les clients internautes. En 2012, Jean-Baptiste Malet a fait partie des 1 200 salariés embauchés à Montélimar. Dans le livre En Amazonie, infiltré dans le meilleur des mondes il décrit des conditions de travail à la fois archaïques et ultramodernes et conteste l'apologie des puissants (« Work hard, have fun, make history »).
En Allemagne, les syndicalistes ont utilisé le droit pour réinventer les outils du syndicalisme dans ce type d'entreprise.

- Amazon : une employée raconte « la peur organisée » - Libération 17.12.2013 - source NM
http://www.liberation.fr/economie/2013/12/17/une-employee-d-amazon-raconte-la-peur-organisee_967185

« La peur organisée, la surveillance de nos moindres faits et gestes, et la contestation réduite au silence, c’est ce qui se joue chaque jour sous les néons de l’entrepôt de Montelimar, avec, pour principale arme de persuasion, la promesse d’un emploi ».

- 2 articles de Jean-Baptiste Malet dans Le Monde diplomatique 11.2013 (pas en ligne)
Amazon échappe à l’impôt
Amazon, l’envers de l’écran - http://www.monde-diplomatique.fr/2013/11/MALET/49762
«Avec ses patrons célébrés par Hollywood, ses écrans lisses et ses couleurs acidulées, l’économie numérique évoque (et vante) l’immatérialité, l’horizontalité, la créativité. Enquêter sur Amazon révèle une autre facette. Celle d’usines (et d'entrepots) géantes où des humains pilotés par ordinateur s’activent jusqu’à l’épuisement ».

.

.

Posté par clioweb à 07:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 décembre 2011

La morale à l'Ecole, le retour

 

Ruwen Ogien, « Quelle morale, et pour qui ? L’éternel retour de la morale à l’école »
Que vise le retour de la morale à l’école, prôné par le gouvernement ? Selon Ruwen Ogien, ce n’est qu’un nouvel épisode de la guerre intellectuelle menée contre les pauvres, qui vise à les faire passer pour responsables de leur situation de plus en plus précaire.
La Vie des idées, 6 décembre 2011.
http://www.laviedesidees.fr/Quelle-morale-et-pour-qui.html


La morale à l'Ecole est-elle compatible avec la neutralité éthique de l'Etat ?
Pour Ruwen Ogien, l'intervention de l'exécutif dans ce domaine peut se comprendre en 1881, lorsque les Républicains combattaient les cléricaux et devaient prouver qu'une morale pouvait exister en dehors des préceptes religieux. Le libéralisme, l'idéologie des classes dominantes, vantait la non-intervention de l'Etat (dans l'économie, pas dans le maintien de l'ordre social). Les tenants d'un capitalisme financiarisé préfèrent un état interventionniste, aussi bien sur le plan policier que dans la défense des i
ntérêts des plus riches. La légitimité d'une telle morale d'Etat mérite d'être questionnée.

Des méthodes archaïques
Ruwen Ogien souligne également la régression dans la pédagogie et des directives obsolètes :
apprendre par coeur des maximes lapidaires d'un autre temps peut flatter quelques électeurs nostalgiques. Mais cette mémorisation de conseils de prudence ne peut pas aider à construire une conscience morale dans une société démocratique.

La guerre contre les pauvres continue
Pour lui, ce retour à une morale du XIXe, c'est un nouvel épisode
de la guerre idéologique menée contre les pauvres. Il y voit le succès tardif de penseurs conservateurs des années 1960, et la volonté de persuader les exclus qu'ils sont les seuls responsables de leur précarisation croissante.
 

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,