28 février 2017

Les juristes et le nazisme

 

jouanjan-nazi

« Justifier l’injustifiable. L’ordre du discours juridique nazi », Olivier Jouanjan, PUF
http://www.lemonde.fr/livres/article/2017/02/23/le-droit-au-service-des-nazis_5084105_3260.html

« Le droit a l’inquiétante faculté de transformer en devoir l’obéissance à l’injustifiable,
tel est le message toujours actuel de cet excellent livre d’histoire.»

Carl Schmitt (1888-1985), Reinhard Höhn (1904-2000 gradé SS et théoricien du management après 1945 - wikipedia - français - alld ), etc.
« tous ces hommes déployèrent des trésors de science pour légitimer une terreur de plus en plus brutale ».
Dès 1938, pour les magistrats nazis, au nom de l’idéologie völkisch (l’unité fantasmée du peuple), voler un juif est devenu légal

L’auteur souligne la responsabilité la « révolution conservatrice » sous Weimar :
les juristes ultra-nationalistes ont préparé les conditions d’un ralliement au nazisme et à sa barbarie.


- Johann Chapoutot cartographie le système de croyance nazi
L’article consacre qq lignes au dernier ouvrage de Johann Chapoutot, La Révolution culturelle nazie, Gallimard
[une idéologie obsédée par la hiérarchie entre les races et saturée de biologie mal comprise].

Posté par clioweb à 09:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


01 février 2017

America First : les USA de Harding

 

harding-1919

WG Harding (1825-1923)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Warren_G._Harding

 

Après la guerre et crise de 1920-1921, les USA connaissent une décennie de prospérité economique (fordisme, consommation élargie).
Les électeurs rejettent la politique menée par W. Wilson et les démocrates.
3 présidents républicains se succèdent : Harding, Coolidge, Hoover

WG Harding (1825-1923) est un politicien sans qualités, élu avec le soutien de magnats du pétrole. Mellon, son secrétaire au Trésor est un milliardaire. Plusieurs de ses proches sont poursuivis pour corruption (le gang de l'Ohio). « Miné par le sentiment de son incapacité, il meurt subitement en 1923 ». Coolidge, le vice-président lui succède.


Les électeurs mettent fin à la période progressiste.
Harding incarne le virage vers une Amérique nationaliste (America First) et intolérante :
peur du communisme, racisme anti-noirs, rejet de la science...

. Les USA refusent l'adhésion à la SDN et n'assument pas leurs responsabilités de grande puissance.
Ils ferment le pays aux immigrés (loi de 1921 sur les quotas).

. La peur du communisme (Red Scare) sert de prétexte à une politique anti-sociale. Des expéditions punitives traquent tous ceux qu'on soupçonne de communisme. Deux anarchistes italiens, sont condamnés à mort en 1921 et exécutés en 1927 malgré une mobilisation internationale

. Le Ku Klux Klan s'est reconstitué à Atlanta en 1915 et regroupe vers 1925 cinq millions d'adhérents. Il utilise la violence jusqu'ay lynchage contre les Noirs, les juifs et les catholiques.

. La prohibition, votée en 1919, enrichit les gangsters (Al Capone prospère à Chicago avant son arrestation en 1931).
En 1933, FD Roosevelt met fin à la prohibition en abrogeant le Volstead Act

. Certains puritains défendent une lecture littérale de la Bible. En 1925, William Bryan, ancien candidat démocrate intente un procès à John Scopes, et le fait condamner à une amende pour avoir enseigné la théorie de l'évolution (Darwin).


« Calvin Coolidge, le président suivant, a pour règle de ne rien dire et de ne rien faire ».
Herbert Hoover est un ingénieur brillant,
mais face à la crise de 1929 sa politique libérale plonge durablement les USA dans la Grande Dépression.

(d'après Istra, histoire, manuel de première 1988).
version scannée :
http://clioweb.free.fr/dossiers/19-39/usa-republicains-1919-1932.pdf

 

- rappel :

« Le parti républicain est, par essence, celui de la richesse organisée, de la grande production capitaliste :
c'est instinctivement que celle-ci s'appuie sur lui, et lui sur elle...
Par là, le parti représente à la fois; la prospérité et la conservation sociale »...

... « (La) raison d'être (du parti républicain), c'est d'appuyer la production organisée, de la défendre contre l'étranger par la protection douanière massive dont il s'est fait la spécialité, de considérer sans fausse honte « les affaires » comme servant l'intérêt général de la nation. Il y a là une conception politique qui se tient, et, tant que la prospérité des plus heureux rejaillit sur tous, on comprend que la majorité s'en accommode. »

André Siegfried, "Les États-Unis d'aujourd'hui", Éditions A. Colin.1927
Manuel Istra, 1ere, ed 1982, p 154
http://clioweb.canalblog.com/tag/siegfried


..

26 décembre 2016

T et la fachosphère

 

Lire dans Courrier international 1363
les 3 pages sur les USA où les discours de haine
de l'extrême droite ont été rendus crédibles par les provocations de T.

à partir d'un article de Josh Harkinson Sarah Posner David Neiwert
pour "Mother Jones" (a politically progressive American magazine)

White Nationalists See Trump as Their Troll in Chief
http://www.motherjones.com/politics/2016/11/trump-white-nationalists-hate-racism-power
+ How Trump Took Hate Groups Mainstream

L'article décrit les groupes de l'alt-right,
évoque la place de la haine dans la campagne (avec "la réponse inepte" de Facebook à cette propagande).
De quel poids politique vont disposer ces groupes racistes après le 20 janvier ?


Libération a fait sa une sur Goldman Sachs à la Maison Blanche - 16.12.2013
et listé sur deux pages les 20 lieutenants de T.
(beaucoup de racistes, de milliardaires, de militaires...)

Le 23.12, ce tweet :

nuke-tw

.

 

 


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 novembre 2016

T : Steve Bannon

 

 - Steve Bannon, l'extrême troll si près du trône, Libération 23.11.2016

Enrichi à Wall Street (Goldman Sachs) puis Hollywood,
le patron du site de l'utra-droite Breitbart sera la plus proche conseiller de T.

Le Goebbels de T. selon un autre polémiste ultra-conservateur
2011, Undefeated, son haiographie stroboscopique de Palin lui permet d'infltrer le TeaParty
Il a utilisé tous les moyens possibles pour calomnier Hillary Clinton et détruire sa réputation

http://www.liberation.fr/planete/2016/11/22/steve-bannon-l-extreme-troll-si-pres-du-trone_1530247


- The Guardian,
Bannon appointment deepens fears of racism
http://www.theguardian.com/us-news/stephen-bannon
http://www.theguardian.com/us-news/2016/nov/15/stephen-bannon-racism-fear-trump-administration
http://www.theguardian.com/us-news/2016/nov/14/steve-bannon-white-house-racism-fear

- The New Yorker
http://ww
w.newyorker.com/tag/steve-bannon-tag

- The New York Times
http://www.nytimes.com/2016/11/15/us/politics/stephen-bannon-breitbart-words.html

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 novembre 2016

USA 1923 : « une saturation d'étranger »

 

- USA - 1923 - xénophobie et racisme

« L'attitude de l'Américain moyen est en train de changer. Il souffre d'une " saturation " d'étranger mal digéré. Il commence à trouver que l'étranger crée de nombreux et difficiles problèmes, et aggrave un certain nombre de maux anciens. En plus, avec l'accroissement massif de population étrangère, il commence à voir le pouvoir politique lui échapper ici ou là et passer aux mains d'étrangers qu'il n'a pas su entièrement convertir aux idées et aux idéaux de la démocratie américaine... Nous avions compté sur le fait que l'Amérique changerait l'étranger et c'est l'étranger qui change l'Amérique...

Ces dernières années, nous avons fait des efforts frénétiques vers l'américanisation. Nous avons découvert que le processus d'assimilation était beaucoup plus lent que nous l'avions espéré. Aucune nation ne peut être une grande nation sans un esprit d'unité, un certain degré d'accord et de ressemblance dans le peuple. Il est souhaitable aussi qu'il y ait un certain degré de diversité, mais ce doit être une diversité de même niveau. Une infiltration modérée de gens d'autres pays exerce une saine influence pour combattre la tendance à l'immobilisme auquel tendent naturellement les groupes sociaux. Mais si l'on va trop loin la population deviendra une simple cacophonie d'éléments hétérogènes...

Le plus grand danger permanent, cependant, réside dans le risque de recevoir des peuples de races inférieures. L'Américain commence à soupçonner que la composition raciale de notre immigration a une faible valeur...

En ce qui concerne l'admission des étrangers. nous devrions partir de l'idée que l'immigration n'est pas un droit, mais un privilège, et que nous n'avons pas la moindre obligation de l'accorder à tous les peuples - fussent-ils de race blanche ».

S.J. Holmes, " The Independant " 17 mars 1923.
cité dans J. Brun. " América ! América ! América ! ",
Collection  Archives, Julliard, 1980.


En 1921 et 1924, les républicains instaurent par loi des quotas :
Immigration Restriction Act of 1921
http://en.wikipedia.org/wiki/Emergency_Quota_Act
http://en.wikipedia.org/wiki/Immigration_Act_of_1924

En 1921, la référence, c'est le recensement de 1910 (immigrants venant d'Italie, Russie, Pologne)
en 1924,le recensement de 1890 (immigrants venant du RU, d'Irlande d'Allemagne)
il s'agit alors de limiter fortement l'immigration venant d'Europe orientale.

L'article de Wikipedia donne les chiffres de 1880 et 1900, pas ceux de 1890 et 1910
http://en.wikipedia.org/wiki/History_of_immigration_to_the_United_States



- USA - Le parti républicain, vu par André Siegfried en 1927

Après la défaite du démocrate Cox, soutenu par le président sortant Wilson, aux élections de novembre 1920, les Républicains Harding, Coolidge. et Hoover se succèdent à la Maison Blanche jusqu'en mars 1933. Le gouvernement coopère avec les milieux d affaires.

« Le parti républicain est, par essence, celui de la richesse organisée, de la grande production capitaliste : c'est instinctivement que celle-ci s'appuie sur lui, et lui sur elle...

Par là, le parti représente à la fois la prospérité et la conservation sociale. Les indices de réussite matérielle mesurent le succès de sa politique ... Dans ce pays fortuné, où l'abondance apparaît chose normale, on ne saurait s'étonner que. depuis un demi-siècle, il ait été, sauf de rares intermèdes, presque constamment au pouvoir. Non moins logique est l'esprit conservateur qu'il incarne, car si les affaires vont bien, pourquoi rien changer au régime politique?

... Ceux qui sont sur le chemin de la fortune ou qui, l'ayant acquise, veulent la consolider ou l'accroître, demanderont donc au gouvernement de les laisser faire, de ne pas les entraver, de les favoriser au contraire en mettant à leur service le pouvoir de l'Etat ...

(La) raison d'être (du parti), c'est d'appuyer la production organisée, de la défendre contre l'étranger par la protection douanière massive dont il s'est fait la spécialité, de considérer sans fausse honte " les affaires " comme servant l'intérêt général de la nation. Il y a là une conception politique qui se tient, et, tant que la prospérité des plus heureux rejaillit sur tous, on comprend que la majorité s'en accommode. »

A. Siegfried. Les États-Unis d'aujourd'hui, Éditions Armand Colin.1927
Manuel Istra, 1ere, ed 1982, p 154

rappel :
http://clioweb.canalblog.com/archives/2014/12/09/31109767.html
.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


31 octobre 2015

31.10 : Marche de la dignité et contre le racisme

 

Angela Davis : " De Ferguson à Paris, marchons pour la dignité ! " invités de Médiapart, 19.10.2015 source NM
http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/191015/angela-davis-de-ferguson-paris-marchons-pour-la-dignite

Angela Davis, marraine de la marche de la dignité et contre le racisme, bat le rappel pour l'événement du 31 octobre, à Paris. La marche, lancée par un collectif de femmes, est coanimée par des organisations de l'immigration et des quartiers populaires et également soutenue par de nombreuses organisations du mouvement social à l'échelle nationale et internationale


Marche de la dignité et contre le racisme
http://www.facebook.com/Marche-de-la-Dignité/


Black Lives Matter
http://blacklivesmatter.com/

http://en.wikipedia.org/wiki/Black_Lives_Matter

http://en.wikipedia.org/wiki/Black_Lives_Matter


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 octobre 2015

Des soldats noirs face au Reich

 

soldatsnoirs

Des soldats noirs face au Reich : les massacres racistes de 1940
dir. Johann Chapoutot  et Jean Vigreux
http://www.puf.com/Autres_Collections:Des_soldats_noirs_face_au_Reich


Ecouter Johann Chapoutot dans la Fabrique du 26.10 à partir de la 29e minute
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-des-soldats-noirs-face-au-reich-ed-puf-et-la-revue-geneses-numero

179 000 soldats ont été mobilisés , dont 40 000 en métropole.
17 000 meurent pour la France dont 3 000 massacrés par les nazis
Chasselay témoigne de ce déchainement de haine et de violence de la 3e Waffen SS Totenkopf
http://fr.wikipedia.org/wiki/3e_Panzerdivision_SS_Totenkopf


Des soldats noirs face au Reich : les massacres racistes de 1940
table des matières :


La Force Noire : mythes, imaginaires et réalités, par Julien Fargettas
La Force noire, aux origines de l'expression - Les tirailleurs sénégalais au service de la France - Devenir tirailleur - Combattre - Crimes de guerre - Les Français et les tirailleurs - Mémoires et reconnaissance

Le nazisme et les noirs : histoire d'un racisme spécifique, par Johann Chapoutot
Généalogie d'un racisme anti-Noir - Grande Guerre et occupation rhénane : la catalyse du racisme anti-Noir - Un racisme anti-Noir classique ? - Noirs, Slaves et Juifs

Les massacres de prisonniers noirs par l'armée allemande en 1940, par Raffael Scheck
Les faits - Les ordres et lois - Comment expliquer les massacres ? - L'importance de la propagande anti-Noir pour le régime nazi - Les enquêtes juridiques

Une étrange captivité : le trajet des prisonniers de guerre coloniaux et nord-africains après 1940, par Raffael Scheck
Le premier transfert en Allemagne - Les prisonniers de couleur en France - Le deuxième transfert en Allemagne

La nazification de la Wehrmacht durant la campagne de France (1940), par Claire Andrieu
Un produit croisé du militarisme prussien et du national-socialisme - Les prudences de la Wilhelmstrasse, 1940-1942 - La politique de répression menée par les tribunaux de la Wehrmacht, 1940-1941 - Le traitement nazi des prisonniers de guerre de l'armée française, 1940-1941

Le 11 novembre 1943 et la mémoire du massacre de Clamecy, par Jean Vigreux
Retour sur les événements tragiques de juin 1940 - Le 11 novembre 1943 à Clamecy : une mobilisation générale. 

« Les Allemands réservent un traitement particulièrement dur aux soldats noirs, dont des centaines sont abattus sommairement (à Airaines les 6 juin, Erquinvillers le 10 et surtout Chasselay près de Lyon avec le massacre de 188 Européens et Africains du 25e RTS). L'historien américain Raffael Scheck dénombre à partir des archives militaires environ 3 000 tirailleurs assassinés de la sorte »

208. C.A.M.P.: Hosties noires - L'histogeobox 2010
http://lhistgeobox.blogspot.fr/2010/05/208-camp-hosties-noires.html


.

 

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

03 décembre 2014

Brunaux, Les Celtes, histoire d’un mythe

 

brunaux-celtes

Jean-Louis Brunaux, Les Celtes, histoire d’un mythe, Belin.


A un moment où certains voudraient enseigner à nouveau en histoire le bon roi Dagobert ou en géo les affluents de rive droite de la Garonne, deux archéologues de renom malmènent des mythes qui ont survécu à leur exploitation par une idéologie raciste et criminelle.

- Jean-Louis Brunaux est l'invité du salon noir, 25.11.2014
Les Gaulois sont-ils des Celtes ? Les Celtes sont-ils des Gaulois ?
http://www.franceculture.fr/emission-le-salon-noir-les-gaulois-sont-ils-des-celtes-les-celtes-sont-ils-des-gaulois-2014-11-25

Les Celtes ?
Ils sont revendiqués par les régionalistes du Nord-Ouest de l’Europe, par la Ligue lombarde en Italie ; depuis 1945, en Europe centrale, les archéologues ont tenté d'en faire des ancêtres communs avec les autres européens (cf. l'exposition du palazzo Grassi, Venise 1991 ? ).
Les archéologues ne seraient-ils pas victimes d'un empilement de 26 siècles d'idéologies, appliquées à toutes les formes de la culture ?

Pour JLB, il s’agit de traditions fabriquées, surtout depuis le XIXe.
- Une quête d’origine notable, qui ne soit ni gréco-romaine, ni biblique.
D’où le choix d’ancêtres qui seraient plus anciens, sur fond de racisme (cf. Kossina) et d’obsession de la pureté.
- Une lecture biaisée de l’histoire des langues (attrait pour le sanskrit)
- Le poids du modèle des invasions barbares, avec un déferlement imaginaire de peuples guerriers.

JLB revisite les sources antiques : Hécatée de Milet, Ephore, Posidonios (copié par César)
Il y voit une confédération de peuples, du Languedoc à la Loire, une réalité commerciale (contacts avec les Phéniciens et les Grecs).
César en fait une partie de la Gaule, avec les Belges au Nord et les Aquitains.

Il rejette l’idée de migrations ou d’invasions depuis l’Europe centrale.
L’ouest atlantique a connu une civilisation brillante à l’âge du bronze. Pourquoi vouloir l’imaginer submergée par des peuples guerriers ? Pourquoi chercher les peuples ailleurs que là où les archéologues les observent ?
En archéo, les termes « celte » ou « gaulois » sont commodes quand on ne sait pas attribuer des objets à des peuples précis connus des auteurs anciens.

Pour lui, le terme celte est un fourre-tout, un « sac magique » (Tolkien) dans lequel on peut tout et son contraire, on peut faire dire aux Celtes tout ce que l’on veut. Mais cette notion qui a servi une idéologie trouble [et meurtrière] est dans l’inconscient ; on ne s’en débarrassera pas facilement.

rappel : l'archéologie complice du nazisme, Laurent Olivier
http://clioweb.canalblog.com/archives/2010/03/05/17122488.html



NB :  Le 11.11.2014, l'émission Le salon noir recevait Jean-Paul Demoule,
l’auteur de l’ouvrage « Mais où sont passés les Indo-Européens ? : Le mythe d'origine de l'Occident », Le Seuil 2014
http://www.franceculture.fr/emission-le-salon-noir-dans-les-pas-des-indo-europeens-2014-11-11
. http://clioweb.canalblog.com/tag/demoule

.


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

06 novembre 2014

Le foot n'est pas raciste, mais...



libe-141106

Le foot n'est pas raciste, mais..
Une de Libération 06.11.2014

Willy Sagnol : «L'avantage du joueur africain : il est pas cher et puissant» - Libération 04.11.2014
http://www.liberation.fr/sports/2014/11/04/willy-sagnol-l-avantage-du-joueur-africain-c-est-qu-il-est-pas-cher_1136196

Le joueur africain n'existe pas

Ligue 1 : dérapage sur un terrain glissant

Willy Sagnol, loquace fait le larron

Des institutions sportives désespérément monocolores

.

Posté par clioweb à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 décembre 2013

Inassimilables ?

 

- Existe-t-il des cultures inassimilables ? - France-Inter 09.12.2013
Autre illustration de la dérive en cours : cette question est posée dans une émission qui semble bien mal nommée : http://www.franceinter.fr/emission-service-public
http://www.franceinter.fr/emission-service-public-existe-t-il-des-cultures-inassimilables

. La technique de l'animateur : aller chercher les affirmations les plus choquantes d'hommes médiatiques, les lire au micro et les faire commenter (valider ?) par des "scientifiques" (au risque de leur donner une légitimité politicienne !).
. Avec une caricature maximale : annoncer un reportage sur la cohabitation des cultures au sein d'une famille.
En fait de culture, c'est de religion que parle tout le reportage :-):-)

Les invités, dont l'anthropologue Jean-Loup Amselle et le démographe Hervé Le Bras, ont la culture et le métier pour éviter les chausses-trappes.

C'est une occasion de rappeler l'excellente table ronde de Blois 2013 sur l'extrême droite, avec l'analyse du virage du début des années 90 : elle fait le choix de ne plus parler de race au sens biologique, mais utiliser les mots ethnique et ethnicité. Ne plus opposer civilisations supérieures / civilisations inférieures, mais parler de cultures à différencier ...
http://clioweb.canalblog.com/archives/2013/11/12/28416024.html


- Le Nouvel Obs s'entretient avec Jared Diamond de sa passion papoue.
Que font les titreurs du magazine ? Ils retrouvent les vieux clichés : la civilisation X est-elle supérieure à la civilisation Y ?
source @EmmanuelLauren2 - http://t.co/LhSk5uVmWS -
NB : à Caen, Jared Diamond a été vanté par Peter Burke comme un universitaire multi-casquette, la pluri-disciplinarité incarnée -  http://en.wikipedia.org/wiki/Jared_Diamond

NB: entendu aussi sur Inter : Pierre Poujade, c'était la France des bérets :-)

.

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,