29 janvier 2017

Le pouvoir de la propagande nazie

 

ush-naz-prop           propa-nazie

Le pouvoir de la propagande nazie : un État trompeur
Paris, hôtel de ville, exposition du 26 janvier au 25 février 2017
à l’occasion de la journée internationale de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l’Humanité
question : est-ce l'Etat qui est Trumper ? N'est-ce pas les nazis qui ont trompé le peuple allemand
et l'ont emmené dans une guerre mondiale qui a fait au moins 50 millions de victimes ?

http://presse.paris.fr/2017/01/Paris-propagande-nazie.pdf


State of Deception: The Power of Nazi Propaganda

aussi expo Nazi Olympics
http://www.ushmm.org/information/exhibitions/traveling-exhibitions

 L'expo semble avoir été présentée à Paris, à l'UNESCO en janvier 2016
http://tinyurl.com/j35w27j

 

nazis-lasthope

Making a leader, Endoctrinating the youth, Defining the enemy, etc.
un choix d'affiches à analyser :
http://www.ushmm.org/m/pdfs/20150703-propaganda-3-3_Theme-Printables.pdf


dont
Members of the Bund Deutscher Maedel [League of German Girls] perform exercises
in an open field surrounded by Nazi flags.
Der Bannerträger (“The Standard Bearer”), by Hubert Lanzinger, circa 1935

ushmm-sturmer1939

La une du journal nazi de Streicher en janvier 1939
Caricature on the front page of the Nazi publication, Der Stuermer,
depicting Herschel Grynszpan as the crucifier of Ernst vom Rath.
The caption reads, "Crucifixion/Will a world want to risk, for the sake of Judas/The spilling of its lifeblood/Whereby, once again,
it will lose its best blood/And Jewish sadism will triumph?"
http://collections.ushmm.org/search/catalog/pa1120772
http://training.ehri-project.eu/society-exclusion

 

ush-naz-prop-photos

l'expo en photos
http://www.ushmm.org/information/exhibitions/traveling-exhibitions/state-of-deception

High-resolution images for print or web
http://www.ushmm.org/information/press/press-kits/traveling-exhibitions/state-of-deception

 

ushmm-nazi-propa

Pages web +
Pistes d'exploitation en classe (fichier pdf) :

http://www.ushmm.org/m/pdfs/20131204-Lesson3.pdf

 

ushmm-nazis-youth

The Holocaust, a learning site for students
http://www.ushmm.org/learn/students/the-holocaust-a-learning-site-for-students

Nazi Propaganda and censorship
http://www.ushmm.org/outreach/en/article.php?ModuleId=10007677
La propagande nazie
http://www.ushmm.org/wlc/fr/article.php?ModuleId=59
http://memorial-wlc.recette.lbn.fr/article.php?lang=fr&ModuleId=59



Pour tenter de contrer cette propagande nazie, deux exemples historiques :

heartfield-goering-beurre

Photomontage de John Heartfield - 1935
« l’acier a toujours rendu fort un empire, le beurre et le saindoux ont tout au plus rendu un peuple obèse »
discours de Goering à Hambuurg 1934

John Heartfield (1891-1968)
http://en.wikipedia.org/wiki/John_Heartfield
http://www.ac-grenoble.fr/college/pagnol.valence/file/HDA/ArtsPlastiques/HeartfieldRess5.pdf
http://lewebpedagogique.com/penhouet/tag/j-heartfield/

 

edu-death1

Hitler et Germania 

eud-death2

dressés pour obéir, défiler au pas, tuer et être tué, peupler les cimetières

Education for Death, USA 1943
http://www.youtube.com/watch?v=l14WDZCnz-w

 
Les dessins animés au service de la propagande (1939-1945)
Sébastien Roffat au Mémorial de Caen 2007
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/roffat.htm

La propagande nazie, Affiches et posters
http://clioweb.free.fr/dossiers/affiches/affiches.htm
 dont German Propaganda Archive
http://research.calvin.edu/german-propaganda-archive/

 

;
.

Posté par clioweb à 10:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


12 juin 2015

DNB 2015 Rochambeau

 

Le sujet histoire-géo-ec du DNB
http://www.rochambeau.org/uploaded/PUBLIC_PAGES/EXAM/DNB/SUJET_HISTOIRE-GEOGRAPHIE_DNB_2015.pdf

dnb2015-affiche-h

Questions :
Nommez le personnage principal représenté sur ce document
et indiquez le fonctions qu'il exerce à partir de 1933 (2 lignes)

Décrivez le document puis expliquez le lien entre le slogan et la façon dont le document est composé (8 lignes)
Identifiez une caractéristique du régime nazi présente sur le document (3 lignes)
Quels sont la nature et l'objectif de ce document (3 lignes)


« L’étude » de l’affiche nazie est une partie du sujet ; elle semble être dans les clous du DNB actuel : « nommer, identifier, décrire, expliquer, nature et objectif du document ». Pourtant, ce type de sujet soulève de nombreuses questions qui suggèrent une marge importante entre certains collègiens et certains lycéens.

Pourquoi n'avoir donné aucune précision sur la date précise et le contexte de l'affiche ?
Pourquoi ne l'avoir pas replacée dans l'installation de la dictature par Hitler (usage d'une violence systématique, suppression de la liberté d'expression, interdiction des autres partis et syndicats, opposants contraints à l'exil ou emprisonnés dans les camps...) ?
Pourquoi aucune question sur l'attitude réelle des Allemands face à l'hitlérisme ? 
Si la reproduction était de meilleure qualité, que pourrait-on dire de ceux qui sont présents dans ce montage graphique ?
Pourquoi aucune question sur les techniques utilisées par la propagande en politique ?

Quel est l'intérêt intellectuel d'un tel exercice pour une lecture historienne du passé ?
Quel est son intérêt pour une formation civique ?
Pourquoi un écart si important entre l'histoire enseignée au quotidien dans les classes,
et les sujets pensés pour l'épreuve terminale par des profs choisis par la hiérarchie ?

Le DNB se réduit-il en histoire à une simple paraphrase d'un document,
y compris quand il s'agit d'une propagande qui a mené des millions d'hommes à la mort ?
L'histoire scolaire n'aurait-elle plus l'ambition de questionner le passé et d'expliquer les actions de nos prédécesseurs ?


Le web aurait permis de situer l'affiche : "23. A 1934 referendum poster. The text: “Führer, we follow you.” "
Le 1er août 1934, la veille de la mort d'Hindenburg, une "loi" nazie établit le cumul par Hitler des fonctions de chancelier et de Président du Reich.
Un plébiscite est organisé le 19 août 1934 pour conforter cette décision.

Un article de Wikipedia indique la question, donne les résultats et fournit un lien vers la Digithèque de Perpignan
La question : « Allemands et Allemandes, approuvez vous les dispositions prévues par la loi ? »
(38,4 M d'Allemands votent oui (90% des exprimés), 4,3 votent non (10 %), 900 000 bulletins sont nuls
http://fr.wikipedia.org/wiki/Plébiscite_du_19_août_1934

hitler-propa1934

Version avec typographie en couleur de l'affiche de propagande donnée au DNB
23. A 1934 referendum poster. The text: “Führer, we follow you.” Courtesy of Dr. Robert D. Brooks.
http://www.bytwerk.com/gpa/posters/ja2.jpg
http://www.bytwerk.com/gpa/posters2.htm


La propagande existe aussi sous une autre forme (source NM) :

dnb2015-affiche-h2

Führer Nous te suivons, Tous disent Oui
photomontage en vue du référendum-plébiscite du 19 août 1934
sur le site http://www.dhm.de/lemo/bestand/objekt/pl007052

 

        naz1


         naz2

deux détails de l'affiche précédente


La lecture officielle du programme de 3eme

« Si la place et le rôle du dictateur sont des points communs des deux systèmes, Staline est très présent et très directif alors que Hitler laisse une grande marge de manœuvre. Le nazisme se caractérise par la fonction charismatique du chef à la mission « héroïque »...

« En Allemagne, les succès électoraux qui facilitent l’accession d’Hitler au pouvoir, et le nombre des adhérents aux organisations nazies, témoignent d’un soutien important de la population. Toutefois, on ne peut pas parler pour autant d’une adhésion systématique à la vision nazie du monde ».  
http://eduscol.education.fr/cid60611/ressources-pour-la-classe-de-troisieme.html

Un prof d'HG n'aurait-il pas une formation suffisante pour enseigner l'histoire du nazisme
sans avoir à tenir compte de ces résumés à la formulation pour le moins contestable ?


D'autres affiches de propagande sur le site de Randall Bytwerk, German Propaganda :
1 - Nazi Propaganda
2 - Marxist Propaganda in East Germany 1949-1989
http://research.calvin.edu/german-propaganda-archive/index.htm

(Calvin College is a liberal arts college in Grand Rapids, Mich.
Le CC « prepares students to be Christ’s agents of renewal in the world » :-):-)
« Through rigorous academic study and intentional Christian community, you will learn to think deeply... »)


Voir ou revoir Education for death,
le nazisme vu par Hollywood (Clyde Geronimi,1942)
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/roffat.htm

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 avril 2015

François 1er, Marignan et Pavie

 

Marignan 1515
La méconnaissance de cette bataille est une des récriminations habituelles sur l’effondrement supposé de la chronologie. Passons sur le chiffre 15-15...

La propagande autour de Marignan a peut-être gagné en intensité après la défaite de Pavie (1525) : pour le roi et son entourage, il fallait tenter de faire oublier le désastre et la capture du roi chef de guerre.

Marignan et Pavie, Le Point 12.08.2010
A la victoire ont succédé l'humiliant désastre de Pavie et la capture de François  Ier en 1525. Un an avant, Bayard a péri d'un coup d'arquebuse. Le chevalier sans peur et sans reproche tué sans gloire, la fine fleur de la noblesse décimée et le roi prisonnier : tel est le triste état de la chevalerie et de la monarchie en 1525. C'est alors que Marignan brille de tous les feux d'un éclat rétrospectif. Dans le contexte troublé de l'après-Pavie, François Ier saisit tout l'intérêt de restaurer le lien censé l'unir à sa noblesse en misant sur la valeur chevaleresque de l'honneur.
http://www.lepoint.fr/culture/operation-marignan-12-08-2010-1226676_3.php

« Marignan est une victoire qui cache une forêt de défaites et de rencontres indécises ». BNF, expo François 1er, pouvoir et image
La défaite de Pavie incite à exploiter le discours sur les valeurs chevaleresques. La première mention de l'adoubement par Bayard n’apparaît qu’après Pavie. Armé chevalier, le roi ne pouvait fuir. Vaincu par le nombre, le monarque ne pouvait que se rendre.
« Madame, pour vous faire savoir comment se porte le reste de mon infortune, de toutes choses ne m'est demeuré que l'honneur et la vie qui est sauve. » écrit le roi à sa mère.
http://expositions.bnf.fr/francoisIer/arret/02.htm
http://expositions.bnf.fr/francoisIer/plan/index.htm
http://expositions.bnf.fr/francoisIer/icono/index.htm


2 illustrations :

- « Quant au glorieux épisode de l’adoubement du roi par Bayard, il est totalement controuvé et n’apparaît que dix ans plus tard, au lendemain du désastre de Pavie ». L'Histoire, 290, 09.2004
http://www.histoire.presse.fr/mensuel/290?page=2


- La guerre, une chanson de Clément Janequin est publiée en 1528, au lendemain de Pavie.
La chanson a été présentée à Caen lors d’un séminaire sur Guerre et Culture (CRHQ 2015).

« Escoutez, tous gentilz Galloys,
La victoire du noble roy Françoys...»
Les paroles sont sur Wikisource :
http://fr.wikisource.org/wiki/La_guerre_(Janequin)
http://static.canalblog.com/storagev1/brich59.canalblog.com/docs/JANEQUIN_LaGuerre2.pdf

Chansons de maistre Clement Janequin nouvellement et correctement imprimeez à Paris en 1528
par Pierre Attaingnant demourant à la rue de la harpe devant le bout de la rue des Mathurins près l'église saint Cosme
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b55007129b/f10.image

MAR 1515 : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Marignan
http://it.wikipedia.org/wiki/Battaglia_di_Marignano
1515 : Marignan ! Janine Garrisson, L'Histoire 114, sept 1988

Pavie 1525 L'honneur perdu de François 1er Jean-Marie Le Gall Payot 2015
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Pavie_(1525)
http://it.wikipedia.org/wiki/Battaglia_di_Pavia_%281525%29
http://es.wikipedia.org/wiki/Batalla_de_Pav%C3%ADa
Tout est perdu sauf l'honneur... Collections de L'Histoire 16, juillet 2002


Francois1-louvre

Portrait de François Ier en costume d’apparat
Jean et François Clouet, vers 1527.
Musée du Louvre
http://fr.wikipedia.org/wiki/François_Ier_(roi_de_France)



- L'éclat de François 1er, p 47 -
Un manuel d’histoire à consulter en ligne : Morazé-Wolff, Armand Colin classe de 4eme, 1951
http://www.centre-charles-moraze.msh-paris.fr/IMG/pdf/moz6.pdf

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

15 octobre 2014

Vichy, affiche les 2 maisons

 

vichy-2maisons

une copie supplémentaire de cette image abondamment reproduite....


« L'affiche de la "Maison France" est reproduite dans tous les manuels de troisième et de terminale à l'exception d'un ou deux. Cette omniprésence l'a fait s'imposer aux enseignants qui l'étudient systématiquement en cours ou la donnent en exercice d'entraînement, l'image ayant fait partie des épreuves du brevet et du baccalauréat. Voilà donc un document devenu un "incontournable pédagogique" ! »

« L'origine des images n'est pas toujours précisée... la répétition de certaines images dans les manuels finit par travestir la réalité historique. Ainsi la répétition, dans les manuels de troisième de la "Maison France" évoquée plus haut en a fait une image emblématique, qui s'impose à l'étude mais sans grand discernement ».

« Or l'image reproduite n'a pas deux fois les mêmes dimensions.
Elle va de 9 cm2 aux deux tiers d'une double page, ce qui n'induit pas le même regard. En fait, sa véritable dimension (60 cm de hauteur) n'est jamais indiquée dans la légende ; or mettre en rapport le contingentement du papier et la dimension de l'affiche peut être éclairant ».

« L'auteur, M. Vachet, n'est jamais mentionné, pas plus que le nom du commanditaire.
Quant à la date, elle diffère selon les manuels ! Or personne ne la connaît, et on ne peut que la dater dans une fourchette allant de 1940 à 1942. »

« En fait cette image, devenue de facto symbole de la propagande de Vichy, provient d'une initiative isolée, celle du centre de propagande pour la Révolution nationale d'Avignon. Il n'y avait alors pas encore d'organe centralisé ».

« On ne possède aucun renseignement sur le nombre d'affiches émises alors que le bon à tirer pourrait renseigner sur le nombre d'exemplaires mis en circulation. On n'en sait pas davantage sur leur lieu de diffusion, ni sur l'impact qu'a pu à l'époque avoir cette affiche - nul doute qu'elle est plus connue de nos jours qu'alors, ce qui fournit un bel exemple de surinvestissement décalé ! »

Les images dans l'enseignement de l'histoire
Christian Delporte, UVSQY et Marie-Claire Gachet, IPR
http://eduscol.education.fr/cid46004/les-images-dans-l-enseignementde-l-histoire.html

Actes du colloque, Apprendre l'histoire et la géographie à l'École
Paris les 12, 13 et 14 décembre 2002
http://cms.ac-martinique.fr/discipline/histgeo/file/apprendre_HG.pdf

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 octobre 2014

WW1 propaganda : Save Wheat

 

La conclusion de la Chronique internet 428 :
http://clioweb.free.fr/chronique/aphg428.pdf


La photo invraisemblable des 3 femmes supposées tirer une herse,
publiée dans Lectures pour tous du 15 juillet 1917
a beaucoup inspiré les dessinateurs d'affiches, peu regardants sur le scène figurée.
L'appel à l’emprunt et la propagande passaient aussi aux USA et au Canada avant la réalité humaine et sociale du travail.

 
           ww1-bonds-canada

Canadian Victory bond poster - « Everyone can serve », « Let's buy Victory Bonds ».
version en français : « Elles servent la France » - « Tout le monde peut servir » - Souscrivons à l’Emprunt de la Victoire
Unknown lithographer. Adapted from photo by Brown Bros
http://en.wikipedia.org/wiki/Military_history_of_Canada_during_World_War_I
http://hdl.loc.gov/loc.pnp/cph.3g10661
Un fond clair, des dos, pas de visage, et un sol uni.

ww1-save-wheat

Edward Penfield « Save Wheat »
http://en.wikipedia.org/wiki/United_States_Food_Administration
Regarder les visages, les fichus colorés, les chaussures (adaptées) et le dessin du sol...

3robustes-usa

Penfield, version monochrome : Save Wheat. Will you help the Women of France ?
http://tsaamericahistory.wikispaces.com/Women%27s+Posters+WWI

3robustes

La photo de Lectures pour Tous, 15 juillet 1917

La photo a beaucoup servi la propagande aux USA, des copies sont archivées sur de nombreux sites de posters.
http://cdn.calisphere.org/data/28722/47/bk0007s1j47/files/bk0007s1j47-FID4.jpg
autre exemple par Edward Penfield
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Every_girl_pulling_for_victory,_WWI_poster,_1918.jpg
Sur Penfield dans Wikipedia en anglais :
http://en.wikipedia.org/wiki/Edward_Penfield
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Edward_Penfield

- « Joan of Arc saved France--Women of America, save your country--Buy War Savings Stamps »
William Haskell Coffin, lithograph 1918
http://en.wikipedia.org/wiki/War_savings_stamps_of_the_United_States
WW1 Posters
http://www.nytimes.com/2011/12/04/nyregion/world-war-i-posters-on-display-at-cold-spring-harbor-library.html

 

- The Frenchwoman in War-Time, Georges-Emile Capon, Paris: Section Cinématographique de l’Armée Française, 1917 (120*80 cm),

Un autre exemple d'affiche de propagande, analysée par Laurent Veray pour le site Histoire par l'image,
peut-être une annonce en anglais du film d’Alexandre Devarennes, La femme française pendant la guerre
http://www.histoire-image.org/site/oeuvre/analyse.php?i=716
http://www.loc.gov/rr/print/coll/frenchposter/women.html
http://www.ww1propaganda.com/world-war-1-posters/women-ww1

 

fww-capon

Après la herse, la fourche comme représentation du travail d'un champ de maïs...
Eloge de la femme réduite à la maternité, avec des hommes pourtant absents... :-) 

 

Alexandre Devarennes, La femme française pendant la guerre
http://www.ecpad.fr/la-femme-francaise-pendant-la-guerre

Hélène Guillot, La section photographique de l’armée et la Grande Guerre.
De la création en 1915 à la non-dissolution - http://rha.revues.org/6938

Laurent Veray, La Grande Guerre au cinéma, 04.02.2014
http://www.lefildesimages.fr/la-grande-guerre-au-cinema-reperes-historiques/
Les femmes travaillent dans tous les métiers, mais le film insiste sur la maternité (allaitement des enfants dans les crèches des usines)

 

Sur Wikipedia en anglais, il existe une entrée WW1 British Propaganda
et une Italian. Pas d'entrée French Propaganda ou German Propaganda.

un site très fourni sur la propagande dans les pays en guerre
http://www.ww1propaganda.com/world-war-1-posters/women-ww1

.

..


03 juillet 2014

Le bébé de la propagande nazie

 

hessytaft-bild

Hessy Taft, le bébé de la photo (Bild)

Le bébé de la propagande nazie était juif - Bigbrowser d'après Bild 03.07.02014 (source NM)
http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/2014/07/le-bebe-de-la-propagande-nazie-etait-juif.html
http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2014/07/03/piege-le-parfait-bebe-aryen-etait-juif/
http://www.bild.de/regional/berlin/adolf-hitler/berliner-juedin-hessy-taft-war-hitlers-propaganda-baby-36611794.bild.html

En 1935, Hessy Taft, un bébé de six mois est photographiée par Hans Ballin.
Quelques mois plus tard, la mère découvre la photo de sa fille en couverture du magazine «Sonne ins Haus» (littéralement : du soleil dans la maison) dirigé par un ami de Goering. Interrogé, le photographe affirme avoir délibérément soumis ce portrait au parti nazi qui avait lancé un concours pour trouver le « parfait bébé aryen ». « Je voulais ridiculiser les Nazis » aurait-il affirmé.

Le père et la mère du bébé Levinson sont venus de Lettonie à Berlin pour chanter à l'Opéra.
Ils perdent leur emploi en tant que juifs, ils sont /Berufsverbot/, interdits de profession.
Le père de Hessy Taft  devient vendeur pour une société agricole et fait du porte à porte. Il est emprisonné un temps court puis relâché, en 1938 [comme beaucoup de Juifs à cette date, cf. expo à Berlin dans les locaux de  la prison des SA, Papestrasse].
La famille émigre alors à Paris. Ils fuient à Cuba au moment devant l'arrivée des nazis.
Après la guerre ils partent aux Etats Unis.

accès à une vidéo en anglais citée par Maryvonne B. :
http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2014/07/03/piege-le-parfait-bebe-aryen-etait-juif/

Hessy Taft, prof de chimie à New York, tient en haute estime le photographe.
Des petites résistances au nazisme dont on ose parler aujourd'hui en Allemagne :
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article327

.

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 mai 2014

Normandie 1944 : civils et libérateurs

 

Ce week-end à Caen, un festival / « salon » du livre où les intermittents ont donné de la voix.

caen-liv-interm



1120256

Les dessinateurs ont beaucoup de succès,

20323

 mais les choix techniques sont toujours surprenants : P. Assouline avait droit à un amphi en dur,
mais les trois tables rondes avaient lieu au milieu d'un voile bleu,
et ajoutaient au brouhaha général, comme dans un (coûteux) hall de gare.

 

knapp-mills

Un table ronde abordait le rapport des civils à leurs libérateurs :
Andrew Knapp (U. Reading) a publié « les Français sous les bombardements alliés 1940-1945 », Tallandier
Alice Mills (retraitée, U. Caen) a enquêté sur les « Soldats noirs américains, Normandie 1944 ».


Le débat a été révélateur.
Une intervenante a reproché à l'ancien maire de ne pas avoir porté jusqu'au staff d'Obama le souvenir d'un Antillais qui a participé au débarquement. Un autre a réagi sur les bombardements (« inutiles et meurtriers » selon lui), les viols et les exécutions.

Les clichés ont la vie dure (cf l'opposition supposée entre bombardements anglais (« précis ») et américains).

Une tentation serait de mettre en cause la place faite à l'histoire de la 2GM depuis Chatel.
L'âge des débatteurs ne le permet pas ; il s'agissait plutôt d'un rejeu de la récente campagne des municipales.

La vraie difficulté tient sans doute à des lectures victimaires, partielles et partiales et à l'oubli des contextes.
Des lectures qui minorent le poids de l'occupation et de la répression nazies.
Pour les soldats noirs, la réalité du racisme aux USA a été évoquée (sans le mot semble-t-il), le poids d'une éducation colonialiste en France a été passé sous silence.

Pour les bombardements, la propagande de Vichy a laissé des traces : pour 1944, revoir l'Oeil de Vichy
ou le dessin animé "Nimbus libéré" (Raymond Jeannin sur "les libérateurs qui apportent la guerre et la mort" :-) ), prolongeant ainsi un discours de Pétain à Nancy en mai (en substance, "la guerre revient, ne vous en mêlez pas").
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/roffat.htm

 

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

09 mars 2014

1917 : Trois robustes paysannes



commons-3robustes

Trois robustes paysannes - La photo (recadrée) existe dans Wikimedia Commons
qui indique la source : le magazine Lectures pour tous, 15.07.1917

- « Plus de chevaux pour tirer la herse. N'importe !
Trois robustes paysannes s'attellent à l'outil, peinent si bien
que le permissionnaire, à sa prochaine venue, retrouvera son champ en pleine prospérité
».
La légende complète montre les ravages d'une propagande forcenée : la mise en scène de cet attelage improbable peut tromper un photographe professionnel, mais elle suggère une profonde méconnaissance du travail de la terre et un réel mépris des lecteurs.


  nlq-3robustes

En 2007, dans le Nathan première, page 196, cet attelage peu vraisemblable et surprenant est reproduit
dans une double page consacrée à 14-18 : La mobilisation de l'arrière : les femmes travaillent aux champs (France).
Pourquoi, chez un éditeur réputé pour son sérieux, des illustrateurs de manuels d'histoire donnent-ils en 2007
un nouvel écho à ce type d'image de propagande (sans la faire questionner vraiment) ?

 

- Gallica connaît le magazine qui exploite le spectaculaire et l'exotique ne recule pas devant le chauvinisme.

Une illustration de cette propagande :
page 560, article En pays reconquis...La Terre qui renaît :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6550426d/f558.image


.

lpt-renait

En pays reconquis - La terre qui renaît
«La vie aux champs, près du front : tout au long des routes ébranlées par les convois de ravitaillement,
quel réconfort de voir des " remplaçantes " : ici,  une mère et son jeune fils font la besogne de l'absent.
Plus loin, une vaillante paysanne lave son linge dans un énorme trou d'obus (!), au bruit lointain de la canonnade
»


- La propagande se repère aussi dans le sommaire de ce numéro :

Le Rhin, frontière française (une barrière naturelle)

Les femmes s'enrôlent (dix mille femmes soldats, pompiers en Angleterre, les chauffeuses)
Vers messines, les étapes de l'avance anglaise
Nos comédiens travaillent pour la France (La Comédie française en Suisse, Mme Bartet, Mme Pierson, Mme Dussanne, Grand, Bord, Mlle Sorel)
Ce que les Etats-Unis apportent aux alliés
Le pays noir sous les obus
Les impressions d'une factrice
Une toupie qui fait des merveilles
Les grands jours du panache (revues militaires)
En pays reconquis La terre qui renaît
Plus de chevaux pour tirer la herse
Hymne à la France,
Celui qu'elles attendent
Les idées en marche : ce que nous a dit  le gouverneur de l'AOF
Le casque à pointe de l'ex-roi Constantin, beau-frère de G II
La patache de Vic en Col
AG de Patria : abbé Wetterlé : ne jamais oublier les crimes commis par les barbares
L'amiral Merveilleux du Vignaux (sic), directeur de la guerre sous-marine est en couverture du numéro du 15 juillet 1917

Lectures Pour Tous
http://fr.wikipedia.org/wiki/Lectures_pour_tous_(magazine)
https://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Lectures_pour_tous


- Pourquoi laisse-t-on croire que les femmes ne travaillaient pas en dehors de leur foyer avant 1914 ?
Le choix des illustrateurs du Nathan est d'autant plus surprenant que le même éditeur a publié dans un manuel de terminale des données sur le travail des femmes au XXe : plus de 7 millions sont actives en 1911, un chiffre qui n'est atteint ensuite que vers 1968.

factx20
Les femmes au travail (1896-1996) - 7 millions d'actives en 1913, davantage qu'en 1965.
http://clioweb.free.fr/dossiers/genre/femmes.htm

L'histoire des femmes et du genre sur le web (dont Françoise Thébaud sur les femmes et la Grande Guerre)
http://clioweb.free.fr/dossiers/genre/genre.htm


- Il existe de nombreuses illustrations du travail réel des femmes pendant la guerre :
cf la photo de l'employée des chemins de fer, en haut sur la page de droite.
Lectures pour tous cite les factrices, les pompiers, les conductrices...
Voir par exemple d'autres photos et affiches indexées par Google images : Women at Work WW1


cd-fe-tram

https://twitter.com/chdelporte/status/442295113943752705/photo/1

24 avril 2012

Thomas Weber, Hitler's First War


 firstwar
source : History Today

Thomas Weber, Hitler's First War 
La légende du " caporal Hitler " démontée. Des archives militaires révèlent que le futur Führer n'a pas été, en 1914-1918, le héros qu'il prétendit - André Loez, Le Monde des livres - 20.04.2012

Hitler caporal ?
dans Le Monde des Livres,
André Loez présente l'ouvrage de Thomas Weber, Hitler 's First War (La Première Guerre d'Hitler).
Voir aussi un entretien avec History Today.


Pour la propagande nazie, la Grande Guerre aurait été fondatrice du rôle politique d’Hitler.
Les archives militaires semblent mettre à mal cette vision fabriquée par la propagande nazie (et colportée par certains historiens très sérieux) : combattant ou agent de liaison, camaraderie ou solitude...

Thomas Weber suggère qu’Hitler a largement reconstruit son rôle dans 16e régiment d'infanterie de réserve bavarois. Il fut agent de liaison régimentaire. Il n'eut pas d'hommes sous ses ordres. Même s'il reçut deux blessures légères, il ne fut pas un combattant des tranchées. « Hitler’s job as a dispatch runner for regimental HQ, as opposed to that of a battalion or a company, was not nearly as dangerous as claimed: none of the dispatch runners of regimental HQ with whom Hitler served in 1915 was killed doing their job ». Il ne fut jamais proposé pour une promotion. Il ne dut pas ses décorations à des exploits militaires mais à sa proximité avec ses supérieurs.

« En faisant la biographie collective de leur régiment, Thomas Weber montre justement toute la distance entre ces combattants résignés, prompts à fraterniser avec les Britanniques, peu touchés par l'antisémitisme, et l'estafette taciturne qui se prétendra leur porte-parole ».

L'ouvrage incite aussi à relativiser fortement la vision dominante, après Kennan, d'une Grande Guerre matrice des violences du XXe et de la brutalisation consentie... « For George F. Kennan, the First World War was the ‘seminal catastrophe’ of the 20th century. I’m convinced it was a catastrophe for Eastern Europe, but I’m not sure it was the ‘seminal catastrophe’ of the 20th century for Germany or for Hitler, in the sense that the First World War really planted the seeds of all subsequent problems and disasters in German history »

Mais les historiens savent que dans la société, les idées fausses durent longtemps et circulent davantage que leurs travaux les mieux étayés.


Lire également l’entretien donné par Thomas Weber à Paul Lay pour History Today
Il y présente ses deux premiers ouvrages :
- Lodz Ghetto Album (2004), looked at the Holocaust photo collection of the Jewish photographer Henryk Ross
- Our Friend ‘The Enemy’: Elite Education in Britain and Germany Before World War One (2007) (Oxford et Heidelberg)
http://www.historytoday.com/blog/2011/09/interview-thomas-weber-hitlers-first-war

weber

Thomas Weber - source : History Today


La légende du " caporal Hitler " démontée - Le Monde des Livres 20.04.2012

Des archives militaires révèlent que le futur Führer n'a pas été, en 1914-1918, le héros qu'il prétendit
La Grande Guerre fut pour Adolf Hitler, engagé volontaire en août 1914, l'expérience fondatrice de son existence. C'est du moins ce qu'il en a dit, évoquant dans Mein Kampf son ardeur au combat ainsi que les souffrances et les partages de la vie du front. Cette vision du dictateur en combattant ordinaire et exemplaire reste une figure obligée de tous les ouvrages qui lui sont consacrés. Dans la dernière décennie, bon nombre d'historiens ont encore forcé le trait, cherchant dans le premier conflit mondial et la " brutalisation " qu'il aurait suscitée chez les combattants du rang l'une des clés d'explication du nazisme. La trajectoire d'Hitler semble précisément illustrer cette idée d'une continuité entre les violences des deux guerres mondiales. C'est l'ensemble de ces lieux communs historiques que le travail approfondi de Thomas Weber conduit à repenser.

Il montre sans équivoque que les prétendus faits d'armes du " caporal Hitler " sont des fabrications formulées après le conflit avant d'être reprises sans critique par ses biographes, y compris dans le monumental travail d'Ian Kershaw (Flammarion, 2 vol., 1998 et 2000). Sur son parcours au 16e régiment d'infanterie de réserve bavarois en 1914-1918, les révisions sont décapantes : non, Hitler ne fut jamais caporal, ni même proposé pour une promotion durant ses quatre années de guerre. Il ne dut pas ses décorations à des exploits militaires mais à sa proximité avec ses supérieurs. Surtout, même s'il reçut deux blessures légères, il ne fut pas un combattant des tranchées. Son rôle d'agent de liaison régimentaire l'amenait en réalité à porter des messages d'un état-major à l'autre, et très rarement en première ligne, comme l'expliquait en 1932 un soldat l'ayant côtoyé : " N'importe lequel d'entre nous, dans les tranchées, aurait donné ses yeux pour échanger sa situation avec celle du héros Hitler, même pour une période de huit jours. (...) Il était séparé du front par une zone tampon d'une dizaine de kilomètres. "

Documents gênants
L'intérêt du livre ne tient pas qu'à ces réévaluations, rendues possibles par le recours, parfois répétitif, à une masse d'archives régimentaires jamais exploitées. Il montre combien cette carrière militaire fut un enjeu pour la propagande nazie, soucieuse de faire disparaître les documents gênants comme de mettre en scène de prétendus liens de camaraderie entre Hitler et les autres soldats. En faisant la biographie collective de leur régiment, Thomas Weber montre justement toute la distance entre ces combattants résignés, prompts à fraterniser avec les Britanniques, peu touchés par l'antisémitisme, et l'estafette taciturne qui se prétendra leur porte-parole.
Certaines de ses analyses restent discutables, en particulier pour l'immédiat après-guerre. Mais il rappelle utilement que les figures individuelles, fussent-elles les plus exceptionnelles, gagnent à être replacées dans leurs cadres sociaux.

Thomas Weber, Hitler's First War  (La Première Guerre d'Hitler)
traduit de l'anglais par Michel Bessières, Perrin, 518 p., 25 €.
CR par André Loez, Le Monde des Livres, 20.04.2012

André Loez a publié 14-18, les refus de la guerre. Une histoire des mutins (Gallimard, 2010)
http://crid1418.org/a_propos/biobiblio/loez_bb.htm


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

05 avril 2012

1943 : Nantes sous les bombes

 

rue-calvaire

Nantes 1943, rue du Calvaire - source : http://kia.cd.st/photos-eto-nantes-a3482319
(à l’arrière plan, en direction de l'Est, l’église Saint-Nicolas)


Nantes sous les bombes alliées,
Une histoire oubliée de la France en guerre
le documentaire de François Gauducheau
a été projeté en avant-première au Mémorial de Caen (04.04.2012).
La diffusion sur France 3 est prévue en septembre 2012.
http://www.francoisgauducheau.fr/projets_01.htm

Le 16 septembre 1943, le bombardement allié sur Nantes a tué 963 habitants.
Le port était sans doute visé,
mais les destructions majeures ont eu lieu au centre-ville, notamment rue du Calvaire

« Le premier largage est effectué à 16h02, d'une altitude de 5000 mètres, par un bombardier qui, localisant très mal son objectif, lâche ses bombes trop tôt, autour du parc de Procé, à trois kilomètres en amont du site visé. Les deux vagues suivantes, déportées vers l'ouest, pilonnent le port à hauteur de Chantenay, alors que deux autres, déroutées, arrosent l'aéroport de Château-Bougon.
Enfin, l'un des derniers groupes de l'escadrille manque également son objectif et libère toute sa cargaison de bombe sur le centre de Nantes. Une déferlante meurtrière s'abat sur la ville, balayée par le souffle infernal des bombes incendiaires et à gaz ».

Un second bombardement a lieu le 23 septembre 1943 au matin.
http://www.nantes.fr/bombardements-de-1943

THURSDAY, 16 SEPTEMBER 1943
(Eight Air Force): VIII Bomber Command Mission 97: 5 targets in France are hit:
    1. 131 of 147 B-17's dispatched hit two targets in Nantes; 79 hit Nantes harbor installations at 1502-1512 hours and 52 hit Nantes/Chateau-Bougon Airfield at 1509-1512 hours; they claim 22-2-5 Luftwaffe aircraft; 7 B-17's are lost, 1 is damaged beyond repair and 47 are damaged; casualties are 9 WIA and 60 MIA. This mission is escorted by 79 P-47's; they claim 2-0-1 Luftwaffe aircraft and suffer no losses or casualties.
http://www.8thafhs.org/combat1943.htm


Le trajet des bombardiers alliés :
http://scharch.org/Rich_Scharch/missions/070_map_1943-09-16.jpg
http://scharch.org/Rich_Scharch/TSgt%20RG%20Scharch.htm

La liste des victimes d'après Paul Caillaud, Nantes sous les bombardements (Éditions du Fleuve, Nantes, 1946, page 45)
http://www.archives.nantes.fr/pages/DOSSIERS_DOCS/bombardements_1943/page1.htm


Parmi les liens de l'article de Wikipedia,
un extrait de France Actualités illustre la vigueur de la propagande de Vichy
(cf la mention du COSI, le comité ouvrier de secours immédiat.
Dans L'ombre de Pétain (France 2, 4/6/1994),
le documentaire d'Alain de Sedouy et de Michel Folin,
le cosi est présenté comme une émanation de la Milice, avec un cas de spoliation d'une famille juive à Limoges]

Le documentaire utilise des extraits de Nimbus libéré, le dessin animé de Raymond Jeannin, 1944 (1'30) qui illustre cette propagande violemment antisémite.

[ Le documentaire croise plusieurs points de vue, celui des aviateurs (dont Norman Schroeder dont l'avion est abattu) et celui des Nantais (les témoignages sont surtout à charge contre la stratégie du commandement allié).
Cette stratégie a été débattue après la projection, avec la différence entre les bombardements de 1943 contre l'Allemagne nazie (usines et villes), et ceux de 1944 (soutien tactique aux troupes de débarquement).

Le sous-titre "16 septembre 1943, les morts oubliés" fait partie des clichés lassants : les titreurs paresseux adorent vanter une histoire prétendument taboue, ou méconnue, ou oubliée. En fait, elle était juste oubliée de celui qui a besoin d'un titre accrocheur, et qui confond sa propre ignorance avec celle du reste de la société.
Dans le cas de Nantes, les sources ne manquent pas, en librairie ou sur le web. Pierre Facon a fait la distinction entre une histoire prise en compte au niveau local, mais non intégrée à une mémoire nationale ].

US Army Air forces in WW2 : http://www.ibiblio.org/hyperwar/AAF/

.
Sur Nantes, les écrits de la traite et de l'esclavage, François Gauducheau a réalisé Mémoire Blanche en 1992
cf la présentation dans un article de Ouest-France en décembre 1995

.
Toujours au Mémorial de Caen, dans l'après-midi, une conférence-débat avait pour thème : Les bombardements aériens de la Seconde Guerre mondiale sont-ils des violences de masse ? Le cas des bombardements en Europe de l’Ouest.
http://en.wikipedia.org/wiki/Strategic_bombing_during_World_War_II



nantes-decre

Les grands magasins Decré après le bombardement de 1943 -  source : skyscrapercity
voir aussi Les hommes qui ont fait Decré

nantes-centre.

source : Google Maps.


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,