27 novembre 2015

IGEN - Le numérique en primaire

 

L'utilisation pédagogique des dotations en numérique
(équipements et ressources) dans les écoles
rapport IGEN juillet 2015
http://cache.media.education.gouv.fr/file/2015/44/1/2015-070_Dotation_numerique_1er_degre_494441.pdf

http://www.education.gouv.fr/cid95549/rapport-sur-l-utilisation


1 . Le numérique à l'école primaire : quelques repères
2. L'utilisation des outils numériques : une obligation portée par les textes

3. Quels usages ?
3.1. Une réalité : la très faible présence du numérique dans le quotidien des classes primaires
3.2. Un paradoxe : les enseignants sont " entrés dans le numérique " alors qu'ils sont des " sous-utilisateurs " en classe

4. Des équipements hétérogènes et insuffisamment renouvelés
5. La question des ressources
6. La formation : une attente forte, une réponse insuffisante
7. Quel pilotage ?

5.1. Comment l’enseignant choisit-il ses ressources ?  page 56

« On observe une certaine défiance des enseignants à l'égard des sites institutionnels nationaux, et dans une moindre mesure, à l’égard des sites académiques et départementaux. Ainsi, l’offre présentée dans le portail Eduthèque, n’est pratiquement jamais citée par les équipes rencontrées.Cette attitude peut paraître contradictoire avec la demande exprimée, lors des entretiens, de ressources « labellisées ». L’État est sollicité pour apporter un ENT national, une information sur les ressources pédagogiques, un cadre de référence pour le type de matériel à acquérir et pour les usages préconisés, etc.

Sans doute, faut‐il percevoir, derrière cette apparente contradiction, deux attentes distinctes : les maîtres souhaitent effectivement choisir leurs ressources au quotidien, leurs documents, leurs supports, leurs applications, mais aussi, leurs manuels ou leurs méthodes ; en revanche ils aspirent sans doute à ce que l’on facilite leur accès à une offre à la fois large et de qualité.

Ils sont plus demandeurs d’un moteur de recherche efficace et rapide que d’une recherche que l’on ferait « à leur place ». Cette demande d’un portail d’indexation et d’un moteur de recherche de l’institution doit être étudiée avec la plus grande attention. Le développement, engagé par CANOPE, de Pertiweb, un moteur de recherche pédagogique, pourrait fournir une solution ».

(Le site national Primtice semble aujourd’hui en déshérence)


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


23 novembre 2013

Primaire 2008 : un bilan

 

Bilan de la mise en œuvre des programmes issus de la réforme de l’école primaire de 2008
http://s1.lemde.fr//mmpub/edt/doc/20131122/3518500_dbf2_2013-066_rapport_programmes_primaire_2008_version_finale_aa.pdf

Français, maths, langues, EPS, culture humaniste ...
2 exemples
Histoire des arts : « La pauvreté des traces dans les cahiers illustre les difficultés rencontrées par les maîtres »
Instruction civique et morale : 
« La mission d’inspection générale relève trois difficultés quant à la mise en oeuvre des programmes en la matière : le manque de temps, le manque de formation et le manque d’outils pédagogiques ».

Le rapport de l'inspection pointe les failles de l'école primaire héritée de Jules Ferry, et met en cause la formation (ou l'absence de formation) des enseignants.
Quelle commande ministérielle a conduit à la rédaction de ce rapport diffusé voilà qq mois ?
Pourquoi avoir choisi un plan à tiroirs ? Parce que l'école primaire serait encore pensée comme un lycée en miniature ?
N'aurait-il pas été possible de rappeler le contexte dans lequel les programmes de 2008 ont remplacé ceux de 2002 ?

Dans une analyse du rapport, Maryline Baumard écrit :
« L'institution s'est longtemps cachée derrière la liberté pédagogique pour les laisser se débrouiller seuls. Mais l'heure est grave. Qu'un professionnel ne soit pas apte à mesurer que son travail n'est pas à la hauteur des attentes montre la faille intégrale d'un système. Que font les conseillers pédagogiques, censés aider les maîtres dans les classes ? Que font les inspecteurs, là aussi pour les aider à progresser ? Toute la hiérarchie intermédiaire est en cause. La France joue aux apprentis sorciers avec son école ! »
D’où viennent les mauvais résultats de l’école primaire en France ? Le Monde éducation 22.11.2013
http://lemonde-educ.blog.lemonde.fr/2013/11/22/ecole-primaire-le-rapport-qui-accuse/

En finir avec l'idée qu'enseigner est un art et pas une science
« Les quelque 300 000 maîtres du premier degré pensent bien faire, notamment en matière d'enseignement de la lecture, alors que le travail mené par l'inspection générale mesure que leur pratique n'est pas suffisamment professionnelle ».
http://www.lemonde.fr/ecole-primaire-et-secondaire/article/2013/11/22/en-finir-avec-l-idee-qu-enseigner-est-un-art-et-pas-une-science_3518714_1473688.html

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 septembre 2013

HG en primaire

 

- Programmes de primaire. Le SNUipp a sollicité des contributions des acteurs et des spécialistes de l'éducation.
http://www.snuipp.fr/-Consultation-programmes-

Philippe Joutard, historien, propose une philosophie de ce qui pourrait guider l’élaboration des nouveaux programmes et leur appropriation par les enseignants des écoles.
http://www.snuipp.fr/Instruction-et-culture-Philippe

La géo, vue par Pascal Clerc
http://www.snuipp.fr/Geographie-Pascal-Clerc
http://www.snuipp.fr/Poser-des-questions-sociales


- Comment a-t-on écrit les programmes de primaire de 2002 ?
entretien de Patricia Legris avec Philippe Joutard
Aggiornamento, 8 septembre 2011
http://aggiornamento.hypotheses.org/487

Faire de l’histoire-géographie-éducation civique à l’école primaire, quelques pistes de réflexion
Contributeurs : Jean-Marie Baldner, Marie Lavin, Jacques Vialle, Laurence De Cock, Suzanne Citron, Laurence Khichane, Isabelle  Pawlotsky, Benoît Falaize - Aggiornamento, 6 juin 2011 - http://aggiornamento.hypotheses.org/362

.

Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 septembre 2013

Pour une éducation à un monde complexe

 

Pour une éducation au monde complexe
« Laurence De Cock, Suzanne Citron et Vincent Capdepuy (collectif Aggiornamento) plaident pour des programmes renouvelés dans leurs contenus et leurs finalités qui introduisent une sensibilisation aux sciences humaines et sociales à l’école primaire ».
http://www.snuipp.fr/Pour-une-education-au-monde


(Le collectif Aggiornamento milite en faveur « d'un renouvellement de l'enseignement de l'histoire et de la géographie du primaire à l'université ». Il s’intéresse donc à l’ensemble de l’histoire scolaire et a vivement combattu les dégats provoqués par la chatelisation). http://aggiornamento.hypotheses.org/

Pour prendre en compte la complexité du monde actuel, le collectif considère que les sciences humaines et sociales sont une entrée plus efficace que l’actuel cloisonnement disciplinaire.

En primaire, il souhaite l'élaboration de programmes dont la souplesse aide à développer « le goût et la curiosité des autres », « la sensibilisation au changement et à la différence »...

Il propose de combiner histoire et géographie, de remplacer l'actuel survol linéaire répétitif par des approches variées, de faire étudier « des thèmes libres qui fassent écho aux questions soulevées par l’actualité », en les inscrivant dans la longue durée.

L’accent est mis sur la démarche. Seule des pratiques actives permettent de comprendre la part de construction dans le rapport au passé et à l'espace. Un vrai questionnement, une confrontation aux sources, au terrain et aux acteurs peuvent contribuer à la formation d’un esprit critique essentiel dans nos sociétés.

.

 

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 août 2013

Le niveau scolaire en 1913

 

Le niveau scolaire en 1913 (source LB) : loin d'un âge d'or mythifié

2 chroniques d’Antoine Prost sur France-inter, prolongées sur un blog de Médiapart
- « Le certificat d’études ne concernait en réalité que les bons élèves, les seuls que les instituteurs présentaient à l’examen. L’échec des cancres n’inquiétait personne puisque la société leur permettait tout de même de se trouver une place ».

- En 1913, un peu moins de 8 000 lycéens ont obtenu le bac cette année-là.
Il n’y avait alors que 41 000 étudiants, contre 2 millions aujourd’hui.

« Ces réalités méritent d’être rappelées de nos jours, tandis que les médias et le grand public se complaisent dans un discours désespérant sur l’état actuel du niveau d’étude des Français ».
http://blogs.mediapart.fr/blog/dominique-momiron/090813/le-niveau-scolaire-des-francais-en-1913-loin-du-mythe-de-l-age-d-or


- Une illustration, à partir de la lettre d'un paysan auvergnat mobilisé en 1914 (L'orthographe originale a été respectée) .

Oise, le 1 Desanbre 1914
MES TRES CHER PARENT,
...Cher parent, j'est reguardé la flanelle que vous m'avée renvoyée qui était sur moi ; depui un moi que je l'avet elle commençait âme devorée, elle était couvertte de pou, les plus louin se touche ; sa fesé peur de tan voir de la vermine : s'est touse qui en son guarnie; on cuche dans des trou, on diret un four ; la paile qui est dedan y est depuie un moi, s'est la que ont prant la vermine; met le linge ne manque pas, je change souvent.
Le froit en n'a gelée beaucoup la pouinte des pié ; au tranché il ne faut pas bougé dutou de endroit que reste imobile. Moi je avet mi du papier de journale dans mé soullier, je n'est pas bien eu froit. Cher parent 'hiver s'est pénible de rever à l'été.
Ses jour si je est aprie de triste nouvelle : deux camarades qui sont été blessée acoté de moi, le 23 septenbre, sont mor à l'hàpital se jour si.
Cher parent je suis fier de pouvoir vous faire savoire ses deux ou trot mots aprait avoir passé ou je est passé : voir de pauvre cuamarade, coupé les bra, coupé les guanbe, perssé les côte, dotre coupé les main, des autres anlevée la moitier de la têt. Cher parent je remerssi Dieu qui m'a bien guardé jusque mintenant.
AD Puy de Dôme, J 966 - cité car Chaulanges, Manry et Sève, Textes historiques, 1914-1945, Delagrave 1970


Sur twitter (source BK)
- Faked Photos of WWI Aerial Combat (photos truquées, avec modèles réduits)
http://www.slate.com/blogs/the_vault/2013/07/31/faked_photos_combat_scenes_from_wwi_were_staged_using_models.html

- WW1 : Consent, Dissent and Revolution, War as Revolution
http://ww1centenary.oucs.ox.ac.uk/category/war-as-revolution/

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 décembre 2011

Suppressions de postes 2012

 

supp-prim-2012

Suppressions de postes en primaire - source La Montagne via G images

- Le ministère accélère l'annonce des suppressions de postes d'enseignants - Le Monde 17.12.11
Toutes les académies perdront à nouveau des postes, à l'exception de la Guyane (+ 50). Les académies les plus touchées sont celles de Lille (399 postes supprimés en primaire, 589 dans le secondaire) et Nancy-Metz (367 et 425). Dans le haut du tableau figurent aussi les académies de Versailles (755 postes supprimés au total), Créteil (595) ou encore Aix-Marseille (504).

En 2010, l'annonce a été faite un 29 décembre... http://clioweb.canalblog.com/

- Le gouvernement prévoit de supprimer 14.000 nouveaux postes en 2012 (après quelque 66.000 depuis 2007) dont 5.700 dans les écoles primaires publiques, 6.550 dans les collèges et lycées publics, 400 postes de personnels administratifs et 1.350 postes dans l'enseignement privé. L'Express - 17/12/2011


- Tableau des suppressions de postes d'enseignants dans le secondaire
http://a59.idata.over-blog.com/1/92/89/89/2011/supp-3-2.jpg


- Les suppressions de postes en primaire :

Carte La Montagne
http://www.lamontagne.fr//2011/12/16/suppressions-de-postes-2012

Tableau (SNUIPP) 
http://www.snuipp.fr/IMG/pdf/SNUipp_repartition_academique_suppressions_de_postes_rentree_2012.pdf


.

 

 

 

 

Posté par clioweb à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 mai 2011

L'Ecole, c'est élémentaire


Un reportage de Fanny Capel à lire dans Télérama n° 3201 - 18/05/2011
autour de l'Appel pour que l'Ecole redevienne une priorité nationale
impulsé depuis l'école Jean Jaurès d'Epinay sur Seine

Un comité de mobilisation a été créé à Saint-Denis, et des contacts ont été pris avec des parents d'autres départements (Aude, Hérault, Hte Garonne ... Calvados, Doubs).

Parmi les questions :
Quel rôle pour les syndicats d'enseignants et les fédérations de parents ?
Des astres morts qui ont intégré la défaite ?
ou la source d'impulsions fédératrices et de succès ?

2 articles de Maryline Baumard sont cités :
. A Epinay-sur-Seine, des parents exaspérés par le non-remplacement des enseignants veulent saisir la Halde -Le Monde, 17 janvier 2011. http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article4379

. En Seine-Saint-Denis, les parents d'élèves s'énervent - Le Monde 06/02/2011

- - - - - - - -

Extraits de l'Appel :
http://www.appeldesappels.org/tam-tam/appel-pour-que-l-education-redevienne-une-priorite-nationale-1194.htm

« Des enseignants absents non remplacés. Des milliers d'heures perdues par année (jusqu'à 1 année au total sur une scolarité complète !), des postes de médecins scolaires, d'enseignants spécialisés pour les enfants en difficulté, de personnels chargés de l'intégration des enfants handicapés, d'infirmiers… non pourvus ou supprimés. La suppression de l'année de formation initiale des enseignants uniquement pour faire des économies budgétaires (Enseigner, c'est un métier !). Les réformes réductrices des contenus des programmes…sans compter la pénurie organisée chez les partenaires de l'école (comme l'Aide Sociale à l'Enfance) ou la réorientation de la PJJ vers le tout répressif…
Tout cela, au détriment des besoins des élèves… »

Thèmes abordés dans l'Appel :
la crise de sens,
les inégalités territoriales,
former des acteurs responsables, émancipés et dotés d'esprit critique
les écoles passoires énergétiques
la pédagogie remplacée par un traitement sécuritaire des violences scolaires
quelle place faite aux parents ?

Nous demandons à ceux et à celles qui signent cet appel
  - d'agir pour l'abandon des toutes les régressions éducatives décidées ces dernières années,
  -  de mettre en place un grand débat national sur " l'école que nous voulons " pour des choix citoyens en matière d'éducation.

Nous réaffirmons
  -  qu'aucun enfant n'est condamné à l'échec,
  -  que tout enfant, même s'il ne s'adapte pas au système, peut à tout moment, progresser, révéler des talents et réussir,
  -  que l'école à vocation à lui donner les moyens d'être un citoyen autonome et responsable de sa vie, de s'épanouir dans un ou des métiers et dans la société.

- - - - - - - -

- Les mobilisations mises en avant sur le blog http://sauvons-lecole.over-blog.com/
    Nuit des écoles à Trappes
    L’école primaire craint l'asphyxie avec une nouvelle vague de suppressions de postes
    L'Eclair du ministère provoque un orage
    Lettre des enseignant-e-s d’une école d’Orly à leur inspectrice…
    Lettre ouverte à tous ceux qui prennent nos mots, les retournent et leur donnent un tout autre sens.
    J.-J. Hazan (Fcpe) : "L'évaluation de CE1 n'a aucune légitimité"
    600 postes RASED en moins, de l’échec en plus !
    Nuit des écoles : vendredi 20 mai

telerama_18052011

Nous, parents et instits, voulons sauver l'école
Télérama
, 18 mai 2011

  

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

26 mai 2010

La Tapisserie en images - 2

Version intégrale en quicktime (Eric Lerch)

Pour une lecture des " ymages " de la Tapisserie de Bayeux en cycle III
Une sélection d'images par Gilles Pivard

 

semailles

Pour zoomer les images suivantes, charger et consulter le fichier pdf originel
(Les commentaires de Gilles Pivard sont regroupés en page 7)

 

pivard1
1 : «Le roi Édouard. Harold duc des Anglais» (sc. 1 1-2)

 

pivard2

2 : « Ici Harold navigua sur la mer... » (sc. 4 4-5)

 

 

pivard3

3 : « Guillaume, avec Harold, vint à son palais » (sc. 14 )

pivard4
4 : « Ici Guillaume donna les armes... » (sc. 19/21 21)

 

pivard5
5 : « ... et ici il est mort. » (scènes 26/28)

 

pivard6
6 : « Ici trône Harold roi des Anglais» (sc. 29/32)

 

pivard7
7: « Les navires sont tirés vers la mer »(sc.35 35-36 36)

 

 

pivard8
8 : « Guillaume… franchit la mer » (sc. 38)

 

 

pivard9

9 : « Ici ils firent un déjeuner » (sc. 42 42-43)

 

 

 

pivard10
10 : « combat contre l’armée des Anglais » (sc. 51)

 

 

 

pivard11
11 : « Ici est le duc Guillaume » (scène 55)

 

pivard12
12 : « Ici le roi Harold fut tué » (scène 57)

 

- Parmi les autres pistes de travail élaborées pour le primaire par le Service éducatif :

       - Histoire de la Tapisserie
       - Guillaume le conquérant
un personnage historique du Moyen Age

.
- Sur le site National Archives,

Guillaume, Odon, Robert
http://www.nationalarchives.gov.uk/domesday/world-of-domesday/king.htm
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:William_Bayeux2.jpg
La construction d'une motte
http://www.nationalarchives.gov.uk/domesday/world-of-domesday/king.htm

Les funérailles d'Edouard
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Bayeux_Edward_Funeral.jpg
http://www.nationalarchives.gov.uk/domesday/world-of-domesday/church.htm

Les bûcherons
http://www.nationalarchives.gov.uk/domesday/world-of-domesday/landscape.htm

Le repas
http://www.nationalarchives.gov.uk/domesday/world-of-domesday/food.htm

Westminster Abbey ?
http://www.nationalarchives.gov.uk/domesday/world-of-domesday/church.htm

Hastings
http://www.nationalarchives.gov.uk/domesday/world%2Dof%2Ddomesday/

.
- Voir les illustrations de l'article "La Tapisserie de Bayeux" dans Wikipédia
et la centaine de fichiers amassés dans Wikimedia Commons

.
- Une proposition de transcription des légendes en latin :
http://clioweb.free.fr/dossiers/medievale/bayeux/bayeux-latin.htm