21 novembre 2012

Rompre avec la pédagogie des préalables




Philippe Meirieu, Rompre avec la pédagogie des préalables, Liaisons laïques, no 277, Arts à l'école. sept 2005

cité en novembre 2012 sur le site de l'APSES.
http://www.apses.org/debats-enjeux/analyses-reflexions/article/la-pedagogie-des-prealables-trouve
http://www.apses.org/IMG/pdf/pedagogie_des_prealables_-_copie.pdf


« La pédagogie des préalables trouve toujours des prétextes pour reculer le moment de la confrontation avec la culture : « Il manque de bases ; il lui faut d’abord consolider ses acquis ; le temps fait défaut et il vaut mieux se concentrer sur le fondamental…»
Mauvais calcul : la pédagogie des préalables coupe, en réalité, les ponts qu’elle prétend construire. Elle empêche les enfants d’entendre la vie gronder derrière les connaissances fossilisées que l’École leur enseigne. Elle fabrique de la mort avec du vivant… quand il faudrait, à l’évidence, faire le contraire : restituer le projet culturel qui a donné naissance aux savoirs ».

« Ainsi rien ne peut remplacer cette expérience fondatrice d’un petit d’homme qui monte sur une scène. ... Expérience qui ne requiert aucun préalable, mais qui est toujours une occasion précieuse – infiniment précieuse – d’accéder à l’humain en l’homme ».

.

 

 

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,