28 janvier 2015

Politique en Grèce ancienne

 

annales-debat-071114

 

- Politique en Grèce ancienne
Annales. Histoire, Sciences sociales - Vol. 69 (3/2014)


- Les Annales
en débat (2 heures)
avec François Hartog, Anna Heller, Bruno Karsenti, Vincent Azoulay, Etienne Anheim,
http://www.canal-u.tv/video/ehess/politique_en_grece_ancienne.16538


- Histoire de la Grèce ancienne
Sélection d’articles par Vincent Azoulay, avec la collaboration de Nicolas Stromboni
http://annales.ehess.fr/index.php?425

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


13 septembre 2014

coll : Vertu et politique

 

vertu

Bertrand Barère de Vieuzac (1755-1841)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bertrand_Barère

Jean-Louis Laneuville, Portrait de Bertrand Barère de Vieuzac (1793-94), Neue Pinakothek, Munich
http://www.wga.hu/frames-e.html?/html/l/laneuvil/index.html

- Vertu et Politique : les pratiques des législateurs (1789-2014)
http://ser.hypotheses.org/1133

Colloque international
 Organisé par le Club des amis de l’Incorruptible (Assemblée nationale)
 la Société des études robespierristes et le programme ANR Actapol
 Sous la direction de Alain Tourret, Michel Biard, Philippe Bourdin, Hervé Leuwers
 Paris – Assemblée nationale – Salle Victor Hugo
 Jeudi 18, vendredi 19 et samedi 20 septembre 2014

Formuler la vertu comme exigence politique
La Révolution française et la vertu (1). La vertu et la politique
La Révolution française et la vertu (2). La vertu publique malmenée ?
Corriger ou instrumentaliser le manque de vertu (XIX-XXe siècle) ?


- Déclaration de phobie administrative, blog de Paul Jorion
http://www.pauljorion.com/blog/2014/09/11/phobie-administrative/

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 mars 2014

L'Histoire dans le Secondaire

 

ch122-small480


L'Histoire dans le Secondaire : un enseignement en péril ?

Cahiers d'histoire, revue d'histoire critique, no 122 - 2014
http://chrhc.revues.org/3285

au sommaire
L’enseignement de l’histoire est en péril !
La place de l’histoire sociale : de la recherche à l’enseignement
Déconstruire l’histoire, ou comment favoriser la soumission des élèves et éliminer tout esprit critique à l’école
L’histoire scolaire serait-elle politique « par définition » ? Quelques réflexions sur les programmes scolaires actuels et leur rapport à la Révolution française
Les vicissitudes scolaires d’une notion controversée : le(s) totalitarisme(s)
Les choix didactiques sont des choix politiques
L’Aggiornamento et les nouveaux programmes : bilan critique et perspectives

également :
Regards croisés sur le 50e anniversaire de l’indépendance de l’Algérie (Raphaëlle Branche et Daho Djerbal)
Sur la Guerre d'Algérie - Livres, Livres pour la jeunesse

[ Tous les articles du dossier sont en accès libre et gratuit. Penser aussi à acheter la revue pour l'aider à exister ]

« Le présent dossier des Cahiers, construit par deux enseignants, Frank Noulin et Jean-François Wagniart, souhaite redonner la parole à celles et ceux qui, pédagogues, historien/nes, luttent contre ces envahissantes visions schématiques, enivrées de fallacieux âges d’or passés.
Le dossier rassemble des auteurs qui ont tous en commun de prendre au sérieux les enjeux de l’histoire enseignée, du contenu des programmes et la recherche d’équilibres neufs, tenant compte des questionnements de notre temps en même temps que des formes rapidement renouvelées de diffusion et d’appropriation des savoirs.

… On lira à travers la convergence des inquiétudes et des protestations des divergences d’appréciation, par exemple, sur la question-clé de l’existence de programmes nationaux, sur la dose d’autonomie, de « la liberté pédagogique » ou la « créativité pédagogique » à donner aux enseignant/es.

Aussi, de façon plus ténue, sur les contenus desdits programmes, sur la place à faire, notamment, à ce que les coordonnateurs du dossier appellent de leurs vœux, de l’histoire sociale, histoire du travail, des luttes sociales, mais aussi histoire sociale de la culture, des images, des médias… »

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

03 avril 2013

Medias, Morale et Politique

 

c-mensonge

Cahuzac, le mensonge, la une des Echos, 03.04.2013
http://blogs.lesechos.fr/IMG/jpg/_une_des_echos_030413_web_1_.jpg

 

cahuzac-unes

Choix de unes via le site revue2presse

- voir aussi Cahuzac, les aveux font la une de la presse - RTL actualités

- Cahuzac et le "GUD business" : une histoire de famille inavouable, selon Le Monde Politique 03.01.2013.


Une citation et deux observations sans prétention :

- « Faire de Cahuzac le héraut d'un social libéralisme naissant était un pari insensé .....
Dès la connaissance de cet aveu, Edwy Plenel a eu cette phrase juste : Je me méfie des médias qui après avoir critiqué Mediapart chercheraient à piétiner Cahuzac . Il a raison. Il ne sert à rien de piétiner un homme à terre ».
Jospeh Macé-Scaron, Cahuzac, la triple déflagration - Marianne - 02.04.2013

- Cette affaire est révélatrice.
La chute de Cahuzac illustre une nouvelle fois le (dys)fonctionnement des médias. La vigueur de l'emballement actuel est impressionnante. Qu'en diront les analystes politiques dans un mois ou dans un an ?
La presse cogne contre ses adversaires, par intérêt ou par idéologie. Elle ferme généralement les yeux sur les turpitudes de ses amis. Mais quand elle aperçoit une victime repérée par les autres, elle participe à la curée jusqu'à l'excès d'overdose. Sauf si une autre victime passe à portée de son viseur. Le retour au mode complaisance peut suivre.

En politique, le mensonge est un art, dans lequel certains excellent davantage que d'autres.
En France, le patron des impôts tombe pour fraude fiscale et mensonges avérés et répétés. Ses adversaires politiques et leurs alliés du patronat vantent un système généralisé de fuite devant l'impôt (cf Google ou Facebook) qui mène les Etats et les sociétés à la faillite.
Les médias auraient une excellente opportunité de nourrir le débat sur les choix économiques ; ils préfèrent la chasse à l'homme et le traitement façon fait divers. Un moyen de tenter de faire oublier les enquêtes qui piétinent sur le financement des campagnes présidentielles de la droite en 1995 et en 2007 ?

Aux USA, les républicains ont tenté d'abattre Clinton pour un mensonge sur une affaire de sexe, mais Bush et son entourage n'ont eu aucun compte à rendre sur leur politique guerrière. Un Madoff est en prison mais ceux qui ont déclenché la crise financière en 2008 peuvent continuer à engranger des salaires exorbitants et détruire des pans entiers de l'économie.

- Au coeur d'une crise morale qui peut profiter à l'extrême droite, tout le monde parle de moralisation.
C'est l'occasion de revenir sur une obsession très contestable du ministre de l'Education : remplacer l'éducation civique par une morale laïque. Dans ces cours de morale (à destination des pauvres ?), les professeurs devront-ils élaborer leurs études de cas à partir d'exemples pris dans le seul champ politique ?  A gauche et à l'extrême-gauche, à droite et à l'extrême droite, au centre et à l'extrême-centre ??


.

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 décembre 2012

Blogs politiques 2012

 

- Carte de la blogosphere politique - Le Monde 
http://www.lemonde.fr/politique/visuel_interactif/2012/12/26/carte-de-la-blogosphere-politique-2013_1809704_823448.html


- E
tat des lieux du Web politique français et de ses mutations
par Linkinluence
http://politicosphere.blog.lemonde.fr/2012/12/26/la-tectonique-des-plaques-du-web-politique-francais/#more-451

 

Internet, contre-média politique

. Une droitosphère en expansion - Le Monde

Républicaine " ou " Mdame Michu ", blogs et sites tenus par des militants ou des sympathisants de l'UMP contre le pouvoir socialiste se multiplient, tandis que les blogueurs piliers de la " gauchosphère ", qui ont mené durant cinq ans un combat quotidien contre NS, hésitent entre soutien à la nouvelle majorité et critique

http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/12/26/une-droitosphere-en-expansion-face-a-une-gauchosphere-en-plein-doutes_1809718_823448.html

. Juan et Politeeks : deux piliers de la gauchosphère, deux attitudes

Ce sont deux piliers de la gauchosphère. Juan a tenu cinq ans durant la chronique minutieuse de la présidence NS sur son blog " Sarkofrance ". Politeeks, lui, critiquait régulièrement l'ancienne majorité sur le sien, " Intox2007 ". Tous deux ont continué à bloguer après la victoire du PS, mais si le premier choisit le " soutien critique ", le second a rapidement repris son indépendance.



blogo-lm

 source : iconographie Le Monde

 
.

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


26 septembre 2012

Les SES, une cible politique

 

- « Le système éducatif français pousse à la méfiance à l’égard des entreprises » - L'Express, 18.09.2012
dans sa chronique, Christine Kerdellant commente les résultats d'une enquête de l'Iref (Institut de recherche économique et fiscale), « think tank d'inspiration libérale » sur « la façon dont sont présentés les acteurs économiques dans les manuels de lycée ». Le rôle de l'entrepreneur dans la création de richesse « est presque toujours occulté », l'État étant toujours présenté comme « l'acteur économique principal ».
http://www.irefeurope.org/sites/default/files/Manuels-d-économie-IREF_0.pdf

Nicolas Thibault et Isabelle Waquet, auteurs de manuels répondent à cette attaque récurrente
extrait :
« les manuels de Terminale cités sont des éditions 2007, liées à l'ancien programme. Pourtant, les éditions 2012, liées à un programme très largement renouvelé, sont disponibles depuis plusieurs mois.
... les auteurs de l'étude n'ont manifestement pas passé beaucoup de temps à étudier les manuels cités. Ils présentent des extraits complètement décontextualisés et choisis parmi les nombreux documents de manière partiale pour étayer des idées préconçues. Avec la même stratégie de choix sélectif, on pourrait aussi bien montrer que les manuels de SES promeuvent l'ultra libéralisme.
Dans ces conditions d'absence de sérieux, nous sommes surpris que l'Express prenne pour argent comptant cette soi-disant étude, de 15 pages écrites en gros caractères, même dans le cadre d'une chronique, forcément subjective ».

- Pascal Binet (Hatier) répond aussi à une chronique de L'Express et à l'IREF
http://www.apses.org/debats-enjeux/ses-et-serie-es-dans-les-media/article/le-marche-l-entreprise-et-l


- Manifeste pour toutes les sciences sociales au lycée -
L'auteur a croisé un texte de Sergio Alvarez publié par Atlantico
http://www.atlantico.fr/decryptage/suicidaire-combien-aura-t-encore-en-france-rentrees-sans-veritable-enseignement-economie
Il répond longuement à l'argumentaire d'un ultra-libéral dit de gauche (!) sur le blog Réflexions d'actualité
http://reflexionsdactualite.unblog.fr/2012/09/15/manifeste-pour-toutes-les-sciences-sociales-au-lycee/


 
- Les SES existent pour des raisons politiques et sont attaquées pour des raisons politiques
Un autre membre du forum rappelle l'intervention de Pascal Combemale, professeur en Khâgne B/L au lycée Henri IV, lors de la journée de mobilisation et de grève des enseignants de SES le 3 décembre 2008.
http://www.alternatives-economiques.fr/les-ses-existent-pour-des-raisons-politiques

source : forum apses - 09.2012

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 septembre 2012

1792, Entrer en République

 

1792, Entrer en République
Colloque IHRF et SER les 20 et 21 septembre 2012 à Paris

http://ser.hypotheses.org/464  -  http://ihrf.univ-paris1.fr/


Jeudi 20 septembre 2012
Matin : fonder la République (I)

    9h30 Allocutions d’ouverture du colloque
    10h A de Francesco (Université de Milan), « Comment naissent les républiques ? »
    10h20 Raymonde Monnier (CNRS), « Que signifie « être républicain » en septembre 1792 ? »
    10h40 pause
    11h00 Guillaume Glénard (Université d’Artois), « Les principes constitutionnels de la République ».
    11h20 Serge Aberdam (INRA), « Une Constitution destinée à recevoir une sanction populaire ? »
    11h40-12h15Débats

 Après-midi : fonder la République (II)

    14h10 Peter McPhee (Université de Melbourne), « Robespierre et la République ».
    14h30 Philippe Bourdin (Université de Clermont-Ferrand), « Une pédagogie de la République : les correspondances des députés auvergnats, entre Assemblée législative et Convention »
    14h50 Laurent Brassart (Université de Lille 3), « Devenir républicain à l’été 1792 : mythes et aléas d’une conversion »
    15h10 pause
    15h30 Gaid Andro (Université de Rouen), « Les procureurs généraux syndics face à la rupture républicaine : entre engagement politique et pragmatisme administratif, entre adhésion collective et dissidence individuelle »
    15h50 Paul Chopelin (Université de Lyon 3), « Bénir la République. Providentialisme et contingences pastorales dans le discours politique des évêques constitutionnels (août-septembre 1792) »
    16h10 Anne Jollet (Université de Poitiers), « Femme de conventionnel : un enjeu politique dans la république »
    16h30-17h15 Débats


Vendredi 21 septembre 2012
Matin : élire la Convention nationale.

    9h Serge Bianchi (Université de Rennes 2), « Les élections en Seine-et-Oise : un vote déjà républicain ? »
    9h20 Jean-Paul Rothiot (Université de Nancy), « Le vote républicain en Lorraine ou La Lorraine devient républicaine »
    9h40 Jean-Baptiste Legoff (Archives départementales de la Meuse), Des élections sous la menace de l’invasion ennemie.
    10h pause
    10h20 Julien Bouchet, Sébastien Pivoteau, Jean Salvat, Côme Simien (Université de Clermont-Ferrand), « Incarner la République ? Les attitudes des futurs Conventionnels devant l’idée républicaine dans trois départements méridionaux (Ariège, Aude et Pyrénées-Orientales) ».
    10h40 Frédéric Régent (Paris I), « Devenir Républicain aux Petites Antilles à travers l’exemple  de l’élection des députés à la Convention »
    11h Hervé Leuwers (Université de Lille 3), « Les conventionnels des 20 et 21 septembre 1792. La progressive mise en action des députés qui ont choisi la République »
    11h20-12h Débats

 Après-midi : parler au nom de la République

    14h Michel Biard (Université de Rouen), « Premières prises de parole et débats législatifs à l’aube de la République ».
    14h20 Pierre Serna (Université Paris I), « La France est république ». Brissot et les origines politiques de la république ».
    14h40 pause
    15h Bernard Gainot (Université Paris I), « Tout citoyen doit être armé pour la cause commune. La République comme camp militaire en 1792 ».
    15h20 Virginie Martin(Université Paris I), « Entrer en République : gageure ou impasse diplomatique (août 1792-avril 1793) ? »
    15h40 Annie Jourdan (Université d’Amsterdam), « Le regard des étrangers sur l’entrée en république de la France (1791-1793) ».
    16h-16h45 débats
    A partir de 17h commémoration au Panthéon

Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

20 avril 2012

L'épuisement du narrateur

 

- Christian Salmon, Ces histoires qui nous gouvernent : de Sarkozy à Obama
« un guide de voyage dans les démocraties contaminées par l’hypermédiatisation et la novélisation du politique ».

La suite dans les idées 14.04.2012, à écouter en différé au format mp3
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/16260-14.04.2012-ITEMA_20360430-0.mp3

vers la 19e mn
- A la TV, les séries s'usent plus ou moins vite, les spectateurs se fatiguent et fuient. En politique également, la campagne permanente épuise, l'essoufflement narratif guette. L'attente de la  "bête de scène" est mise en scène par son camp, le ""magicien"" va sortir de son sac, mais le performer fatigue, il épuise la crédibilité de son personnage et de son discours.
Face à NS, F. Hollande a tenté "le rêve français", mais il a vite renoncé : il est d'abord l'anti-sarkozy. La campagne se joue sur l'épuisement du narrateur, le sérieux et la cohérence l'emportent sur le spectacle et la course permanente au rebondissement ...

- Pourquoi les journalistes ont-ils accepté et acceptent-ils de se faire balader dans un agenda qui leur échappe ?

27e mn - Avec les outils actuels, nous sommes tous des storytellers, des crapules romanesques. Nous pouvons à tout instant raconter notre histoire ou contredire celle de l'autre. Nous avons tous le pouvoir d'apprécier ou de déprécier les politiques et les journalistes. Dans cette foire au récit, que reste-t-il de la démocratie et de la délibération ?

- Quand les candidats chahutent les dispositifs médiatiques, Arrêt sur images, 19.04.2012
http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=13656

.
[ Le storytelling ne doit pas faire oublier
la casse méthodique
opérée ces 5 dernières années, notamment dans l'Education. 
http://clioweb.free.fr/debats/decoupe-public.htm
http://clioweb.canalblog.com/tag/vendrealadecoupe

Voir le bilan considéré avec humour dans le Sarkolol : Profs non formés, L'homme africain, Liliane B., Air sarko one, le Fouquet's, prince jean à l'epad, zéro sdf, la chasse aux roms ... Y ajouter le zéro déficit à 500 Mds d''euros. http://www.sarkolol.fr/index.php


Ni une réalité sociale particulièrement dramatique :

- "C'est pas ça, la vie" Florence Aubenas dans les files d'attente de la CAFLe Monde 18.04.2012
http://www.lemonde.fr/societe/2012/04/18/caf-vie

Guéret, Grenoble, Vienne, la France pauvre face à la CAF, « le premier maillon qui relie les Français à l'Etat. Ou alors le dernier » (avec la politique de pénurie menée).
[Face à cette désespérance et à la misère croissante générée par le capitalisme mondialisé, les idéologues de l'ultra-libéralisme tenteront de faire croire que les salaires coûtent trop cher, que les riches paient trop d'impêts, que l'Etat s'occupe trop du social ... Les activistes ne manqueront pas de suggérer la privatisation intégrale et la prise en charge des pauvres par la charité privée...]


- Que reste-t-il de la jungle de Calais ? Des épines et les migrants -
Renée Greusard et Audrey Cerdan - Rue 89 - 18.04.2012
http://www.rue89.com/2012/04/18/que-reste-t-il-de-la-jungle-de-calais-des-epines-et-les-migrants-231236

.

 

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 avril 2012

En attendant la Peur

 

Au Château, en attendant la Peur - Daniel Schneidermann - Libération
http://www.liberation.fr/politiques/01012399743-au-chateau-en-attendant-la-peur

Extrait :

« … Ne rions pas de NS. Il a tenté, c’est de bonne guerre.

C’est son amie, la Peur. C’est son amante. C’est sa muse. Entre eux, quelle belle histoire. Il l’aime. Il la chouchoute. Il la bichonne. Elle lui a donné tant de joies, tant de triomphes. Il sait si bien la soumettre, la gérer, la modeler, en jouer, comme un peintre de sa palette, un crooner de ses trémolos. Ah quand elle s’est installée, quand elle plane sur le pays, quand il sent trembler dans le soir les campagnes et les banlieues, quand il entend claquer les portes qu’on claquemure, quand jusqu’au fond de ses os il ressent les frissons de la foule, quand il hume le fumet des mille anxiétés, ah il sait si bien alors protéger, rassurer, en déployant policiers et militaires. Il sait si bien poser sa voix, trouver le ton qu’il faut, ferme et caressant à la fois. C’est ainsi qu’il a construit sa légende. C’est ainsi qu’il a soumis le pays. A la force de son instinct, de ses réflexes.

Alors jugez de sa joie, quand apparut miraculeusement un tueur d’enfants et de militaires. Enfin il rajeunissait. Un tueur d’enfants ! Et prénommé Mohamed ! Il était partout. Il se déployait ! Il revivait ! Elle était de retour, la peur, son amie, son amante, sa muse.

Mais pour le dire trivialement : quand ça veut pas, ça veut pas ».

.
- Le président des riches joue plus que jamais la posture d'un candidat anti-système en cohabitation avec les élites et le système médiatique...
http://elysee.blog.lemonde.fr/2012/04/03/


.

Posté par clioweb à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

01 janvier 2012

Désintox, le best-off

 
Meilleurs voeux pour l'année 2012 aux habitué(e)s de ce blog,

et un grand merci à celles et ceux qui participent à la veille mutualiste.


Désintox, le blog

http://desintox.blogs.liberation.fr/

Chronique de l’intox ordinaire : la danse des chiffres
Retraites, Europe, places de prison, postes de profs, etc... à l'approche des élections, Désintox épingle les approximations et les âneries des politiques de tous bords qui abusent de la com'.

Sujets traités récemment :
Retraites : Morano allège le déficit

Traité européen: la renégociation optimiste de François Hollande
Aéroports, embarquements pour l’à-peu-près
Chronique de l’intox ordinaire: la danse des chiffres
Places de prison contre postes de profs : les comptes bancals de Cahuzac
Retraite à 60 ans : les amnésies des proches de Hollande
En chambrant le Sénat socialiste, Xavier Bertrand se prend les pieds dans le tapis
Le minimum vieillesse génère un maximum d’âneries
Hausse du salaire des enseignants : Luc Chatel embellit le tableau

Les mauvais calculs de François Baroin sur les propositions du PS
Eva Joly a du mal à calculer ses retraites
Maires étrangers, les fantasmes de Guéant
Chiffrage du programme PS: Bertrand s’invente une caution
La campagne virale du PS se perd dans les milliards.

desintox-auteurs

Les auteurs du blog : http://desintox.blogs.liberation.fr/

.

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,