04 octobre 2011

La géographie en péril

 

- Mais où est donc passée la France ?
Rémy Knafou, Le Monde Opinions 04/10/2011
http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/10/04/mais-ou-est-donc-passee-la-france_1581973_3232.html

«... à lire les nouveaux programmes de géographie de 1re, on reste pantois devant l'élision du niveau national : l'entité "France", celle de la République française, a purement et simplement disparu au profit de deux autres niveaux : le niveau européen, d'un côté, et celui des territoires qui composent la France, de l'autre, la part belle étant faite aux "territoires de proximité"...».

« Bref, ce nouveau programme de géographie de la classe de 1re est très représentatif d'une certaine désorientation collective et exemplaire de tout ce qu'il ne faut pas faire : une carence préoccupante d'interrogation sur l'objectif fondamental de formation des citoyens ; une absence inquiétante de mise en débat d'une question aussi importante ; une prise de pouvoir de la discipline au détriment de l'intérêt de la formation des jeunes : s'il est normal que les programmes scolaires s'appuient sur les avancées de la science, ils ne doivent pas pour autant devenir des béquilles pour les disciplines en mal d'affirmation ».

pour les lycéens de S, c'est le monde entier qui a quasiment disparu... sans plus de protestations ]

Moulinex - Déclassement, mode d'emploi - 
Avec le dépôt de bilan de l'entreprise d'électroménager il y a dix ans, près de 3 800 personnes ont perdu non seulement leur emploi mais aussi tout un pan de leur vie. Et la mécanique du reclassement n'a pas fonctionné pour tout le monde.
Dans Le Monde économie, une étude de cas appliquée à la Normandie occidentale.
http://www.lemonde.fr/economie/

 

- La géographie est rejetée et condamnée à une quasi-disparition.
Patrick Picouet, Le Monde Opinions, 04.10.2011
http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/10/04/la-geographie-est-rejetee

« ... Initiée pendant l'Antiquité, construite et enseignée depuis le XIXe siècle, la géographie s'est largement renouvelée comme science sociale à la fin du XXe, stimulant ainsi l'évolution des programmes et des manuels scolaires au collège comme au lycée. En classes de première et terminale, quelle que soit la filière, elle offre aux élèves une source de réflexion indispensable pour instruire leur relation à l'autre et à l'ailleurs, leur relation au monde ».

Or la géographie est en péril : elle est menacée de disparition en S (Terminale et première). Elle est en train de sortir de la pensée des lycéens : ils comprennent vite qu’un bachotage bien organisé suffit pour le bac. Ils n’ont plus ensuite qu’à oublier la géographie.
C’est dommage.
La géographie participe à l'invention du monde.
Elle est indispensable à la formation de citoyens lucides et conscients : « la géographie comme science sociale permet d'entrer dans le monde par le territoire » pour mieux le comprendre.


Patrick Picouet, La globalisation ou la création du monde - UTLS lycée, 4 avril 2011
http://www.canal-u.tv/themes/economie_et_gestion/economie_generale/la_globalisation_patrick_picouet


picouet

source : http://www.canal-u.tv

- Ce week-end, comme chaque début d'octobre, la géographie est en fête à Saint-Dié.
Le FIG 2011 a pour thème : L'Afrique plurielle : paradoxes et ambitions.
Le Togo et le Rwanda sont les pays invités.

http://www.saint-die.eu/accueilfig

Le programme en pdf : http://www.saint-die.eu/programme2011

.
Outre Manche, la géographie s'est dotée de commis-voyageurs,
dont Alan Parkinson (Mister P)
http://livinggeography.blogspot.com/
et Daniel Raven-Ellison
http://learningnet.co.uk/geoforum/index.php?action=profile;u=409
Elle n'est pas pacsée avec l'histoire, et la dimension naturaliste est restée plus importante.

 

Voir aussi dans cette revue de presse, HG 1ere, un programme à refaire, dont l'article Fronde contre le programme d'HG
http://clioweb.canalblog.com/archives/2011/10/01/22206437.html


. .

 

Posté par clioweb à 09:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,