29 juillet 2015

Petrarque : La démocratie et les inégalités

 

Rencontres de Pétrarque 2015 :
20.07 : Les Klarsfeld
21.07 : Liberté - Comment concilier sécurité et libertés ?
22.07 : Égalité : Les inégalités mettent-elles en péril la démocratie ?
23.07 : Fraternité - Que faut-il sacrifier pour vivre ensemble ?
24.07 : Existe-t-il encore des valeurs universelles ?
http://www.franceculture.fr/emission-les-rencontres-de-petrarque-2


22.07.2015 : Egalité - Les inégalités mettent-elles en péril la démocratie ?
Claude Halmos, Alexis Spire, Jean-Marc Daniel, François-Xavier Bellamy


18eme minute :
Alexis Spire, la sociologie au niveau des guichets
AS s'intéresse moins aux discours officiels des élites administratives qu'aux pratiques quotidiennes de leurs subordonnés

A.Spire, Étrangers à la carte, 2005
http://barthes.ens.fr/clio/revues/AHI/livres/alspir.htm

Alexis Spire, Faibles et puissants face à l'impôt, Raisons d'agir, 2012
http://lectures.revues.org/10190
http://www.alternatives-economiques.fr/faibles-et-puissants-face-a-l-impot_fr_art_1183_62011.html


AS propose de reformuler la question :
Ne pas se demander si la démocratie est mise en cause par l'accroissement des inégalités,
mais pourquoi l'accroissement constant des inégalités ne remet pas en cause l'ordre social ?

Ces inégalités ne concernent pas seulement le revenu et le patrimoine.
Elles forment système, elles sont territoriales, elles touchent le capital culturel, les formes de résistance, etc...
Devant l'impôt, l'inégalité n'est pas seulement comptable. Les libéraux veulent faire croire à une fuite générale
devant l'impôt alors que tous n'ont pas le même rapport à la domination et le même accès aux formes d'évasion fiscale.

Pour AS, il faut politiser la question.
La droite fait tout pour discréditer l'égalité ; elle lui oppose l'égalité des chances, l'équité ; elle feint de confondre égalité et uniformité / nivellement.

Aujourd'hui, une partie de cette droite milite même en faveur de l'inégalité.
C'est le cas dans ce débat : FX Bellamy, prof de prépa, maire-adjoint de Versailles dresse un réquisitoire de l'Ecole au nom de l'égalité des chances, mais vante une inégalité dans l'offre scolaire.

La gauche a abandonné ce combat global pour l'égalité, elle se contente souvent d'enjeux ponctuels.
Du coup, les inégalités sont opaques, parcellisées, fragmentées.
Aucune structure ne les rattache à des enjeux structurels et à des actions collectives déterminées.
Il n'y a donc plus de combat victorieux sur ce terrain.

JMD commence en douceur. Mais l'idéologie arrive au galop, avec l'habituel refrain sur la détestation de Keynes, de l'Etat et des services publics.
52e : Pour le chantre de la privatisation intégrale, il faut briser le monopole de l'Education nationale et suivre le modèle de Cameron (free schools).

AS souligne l'hypocrisie des "libéraux" madelinistes : en France, ce sont des fonds publics qui assurent le fonctionnement de l'école privée catholique.
AS rappelle que l'Etat social reste un filet de sécurité efficace en cas de crise et qu'il peut servir de rempart contre les inégalités.


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,