02 mai 2018

1968 de grands soirs en petits matins

 

68matins-bantigny

1968 : de grands soirs en petits matins, Ludivine Bantigny, Le Seuil



- « Face aux déformations de Mai 68, l'histoire restitue le vif de l'événement » - L'Humanité dimanche 07.01.2018
http://www.humanite.fr/face-aux-deformations-de-mai-68-lhistoire-restitue-le-vif-de-

L'événement crée de la capacité à agir
d'emblée, le brassage social est un fait
La grève et l'occupation donnent du temps pour réfléchir et discuter, pour partir du quotidien pour
pour interroger le travail , le politique et chercher des alternatives à l'ordre social existant.

« L'événement ouvre à cette légitimité et montre la politique dans son sens le plus fort, la capacité à faire société et à prendre en charge ses propres affaires, en se les réappropriant. Ce qui va inspirer les luttes des années suivantes. Ces expériences, dont le point commun est d'élaborer un avenir hors du marché et de la compétition, nous apprennent beaucoup sur les possibles démarches de pensée et de pratiques - et cela peut nous inspirer encore aujourd'hui ».


- Toulouse - 1968. De grands soirs en petits matins
Université Populaire Toulouse Bourse du travail 21 mars 2018
audio ou vidéo
http://universitepopulairetoulouse.fr/spip.php?article1295


- Bordeaux - Ludivine Bantigny présente « 1968 : de grands soirs en petits matins »
Librairie Mollat + SciencesPo Bordeaux
http://www.mollat.com/dossiers/cinquante-ans-de-mai-68

vidéo
http://www.youtube.com/watch?v=2UwArOGnkAE
http://youtu.be/2UwArOGnkAE
audio
http://soundcloud.com/librairie-mollat (22 mars 2018)

1968 commence en janvier...et prolonge les luttes sociales et politiques de 1967
La mobilisation vient d'une réaction à la brutalité de la répression policière
1936 et la Commune de Paris sont dans les têtes,
tout comme le souvenir de la guerre d'indépendance de l'Algérie
et la mobilisation contre la présence américaine au Vitenam.

Les 30 glorieuses ne sont pas uniquement glorieuses...
Silence sur l'Allemagne, à voir dans la conférence
Mai 68, un phénomène mondial, Nicolas Patin et Ophélie Rillon, Librairie Mollat 10.04.2018


- Sous les pavés, la grève - ajouté sur Youtube le 24.04.2018
http://www.youtube.com/watch?v=e-3ZabXWffs


- voir aussi "Grands soirs et petits matins" de William Klein. (source EL, apses)
http://archive.org/details/GRANDS_SOIRS_mai68

 

 

ludivineB

 

.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


07 janvier 2018

1968 de grands soirs en petits matins

 

1968 de grands soirs en petits matins
Ludivine Bantigny, Le Seuil 2018
http://www.seuil.com/ouvrage/1968-de-grands-soirs-en-petits-matins-ludivine-bantigny/9782021301571

« A partir d'un travail dans les archives de toute la France, pour beaucoup inédites, Ludivine Bantigny restitue l'énergie des luttes, des débats, des émotions et des espoirs portés par les acteurs de 68 : toutes celles et tous ceux – ouvriers, étudiants, militants mais aussi danseurs, médecins, paysans, artisans, poètes d'un jour, et les femmes à parts égales avec les hommes – qui ont participé au mouvement. Elle s'intéresse aussi à l'autre côté  : la police, le pouvoir et les oppositions à la contestation.

Son livre s'attache au vif des événements : à la diversité de leurs protagonistes plus qu'aux seuls porte-parole désignés, à leurs pratiques plus qu'à la rhétorique dont on les a ensuite enveloppés, à la grève qui met le temps en suspens. « Les événements » : si la formule est restée vague faute de pouvoir à coup sûr qualifier ce qui s'était passé, du moins a-t-elle le mérite de revenir précisément aux faits, aux projets, à l'inventivité, à tout ce qui a été imaginé, de grand et de petit, pour réellement changer la vie ».

- Ludivine Bantigny était l'invitée de la Grande Table 2 le 5 janvier 2018
   http://bit.ly/2D8kCOU

 

L'ouvrage :

Introduction. L'événement au présent
Prologue. « Glorieuses » ? Des années critiques


1 - Protagonismes

Chap I. Soyons tout. Étudiants, paysans, ouvriers : rencontres et solidarités
Chap II. L'esprit des lieux. Grèves, occupations et subversions
Chap III. Conflits intérieurs. Quelques antagonismes politiques et stratégiques
Chap IV. Un autre monde. L'internationalisme comme principe actif

2 - De l'autre côté : Pouvoir, police et politique

Chap V. Que fait la police ? Dispositifs stratégiques et violences politiques
Chap VI. En haut lieu. Choix et stratégies du pouvoir
Chap VII. Rappels à l'ordre. Les oppositions à la contestation

3 - L'expérience sensible du politique

Chap VIII. Que la joie demeure. Expérience sensible et affects mobilisateurs
Chap IX. Temps de paroles et éclats de voix
Chap X. Féminin-masculin. Sexe et genre de l'événement
Chap XI. Le temps ravivé. Conscience historique et temporalités

4 - Changer la vie. Projets et futurs imaginés

Chap XII. Demander le possible. Pratiques de la critique et imagination politique
Chap XIII. Changer de base. Autonomie, autogestion et émancipation
Chap XIV. Le rouge et le noir. Quelques imaginaires révolutionnaires

Épilogue ?
Une arrière-saison. Bilans, déceptions, prévisions

Conclusion. Par-delà le rire et l'oubli


sommaire détaillé :
http://clioweb.free.fr/dossiers/cont/1968-bantigny.pdf

 

68-bantigny

 

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,