08 février 2014

Vichy, « Révolution nationale »

 

vichy-maisons

Affiche éditée par le centre de propagande de la Révolution nationale - Centre d'Avignon, 1942 - Mémorial de la Shoah/CDJC
Belin cite le Musée des 2 GM, BDIC - Pinson mentionne le Musée d’Histoire Contemporaine

- Analyse en 2007 de l'affiche de R. Vachet par Céline Giangermi (présentation en ppt)

Autre analyse en swf (classe de 3eme) :


- « Révolution nationale » ? Dans la propagande (et dans la com' ) les mots sont faits pour tromper.
Le régime de Vichy prétend faire oublier la défaite en menant une politique violemment anti-républicaine. La devise « Liberté, Egalité, Fraternité » est remplacée par « Travail, Famille, Patrie ». La dictature est habillée en « ordre nouveau » et applique d'emblée une politique d'exclusion.
http://1942.memorialdelashoah.org/histoire_shoah_en_france.htm


- En 2006, à Nantes, Bernard Albert a élaboré un riche dossier sur cette affiche de propagande surinvestie par les profs et les auteurs de manuels à partir des années 1980, souvent sans attention à son histoire et à la réalité de sa diffusion.
http://www.pedagogie.ac-nantes.fr/1178646779000/0/fiche___ressourcepedagogique/
http://www.pedagogie.ac-nantes.fr/47140093/0/fiche___pagelibre/&RH=1160766403250
L'affiche indexée par Google images  http://tinyurl.com/mwufexr


- « L'auteur, M. Vachet, n'est jamais mentionné, pas plus que le nom du commanditaire. Quant à la date, elle diffère selon les manuels ! Or personne ne la connaît, et on ne peut que la dater dans une fourchette allant de 1940 à 1942. En fait cette image (60 cm de hauteur), devenue de facto symbole de la propagande de Vichy, provient d'une initiative isolée, celle du centre de propagande pour la Révolution nationale d'Avignon. Il n'y avait alors pas encore d'organe centralisé. On ne possède aucun renseignement sur le nombre d'affiches émises alors que le bon à tirer pourrait renseigner sur le nombre d'exemplaires mis en circulation. On n'en sait pas davantage sur leur lieu de diffusion, ni sur l'impact qu'a pu à l'époque avoir cette affiche - nul doute qu'elle est plus connue de nos jours qu'alors, ce qui fournit un bel exemple de surinvestissement décalé ! » - Christian Delporte, M-C Gachet, colloque 2002
http://eduscol.education.fr/cid46004/les-images-dans-l-enseignementde-l-histoire.html


- « L’affiche n’existe aujourd’hui qu’en un seul exemplaire qui est déposé au Musée d’Histoire Contemporaine. Elle n’a pas été diffusée en 1940 car elle ne correspondait pas au message d’union autour du Maréchal que le régime voulait faire passer ; cette affiche qui stigmatise un certain nombre de français, de partis politiques, de valeurs n’est pas jugée « politiquement correcte …
Cette image est absente des manuels avant les années 90 (on ne la rencontre que dans un manuel de première en 1988), il convient donc de s’interroger sur la brutalité de ce succès et sur son invisibilité pendant des décennies.
[ Elle figure dans le manuel Belin de 1983 : Vichy était alors étudié en Terminale, pas en première ]
Cette affiche est l’oeuvre de R. Vachet, elle a été publiée à Avignon en 1940 [ ?]pour répondre à une commande du comité local pour la Révolution Nationale.
Elle sort de l’oubli en 1990 car elle va être exposée par le MHC et va figurer dans le catalogue de l’exposition, elle commence une seconde existence…au service de l’enseignement de l’histoire ».
Gérard Pinson, IUFM Caen, 2004 ? (fichier pdf archivé en 2006 par Internet Archive)
https://web.archive.org/web/20060815000000*/http://www.caen.iufm.fr/f_de_formateurs/archives_03_04/fichiers/pinson.pdf

.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


06 janvier 2013

Mémoire, histoire, Ricoeur


ricoeur

 Paul Ricoeur, source : Google images

L'enquête menée par Nicolas Weill est le résultat d'une recherche effectuée à la suite des révélations de Robert Lévy et de Jean-Michel Olle sur le philosophe Paul Ricoeur et son activité dans les cercles Maréchal Pétain, alors qu'il était prisonnier en Allemagne

Dans la première partie, il s'efforce de dater le retour du jeune philosophe à des convictions démocratiques.
http://laphilosophie.blog.lemonde.fr/2012/12/18/memoire-histoire-ricoeur/

Dansla seconde, il s'attache à chercher dans son œuvre les traces du travail de l'oubli.
http://laphilosophie.blog.lemonde.fr/2013/01/04/memoire-histoire-ricoeur-deuxieme-partie/

Le texte repose sur la version française inédite, profondément remaniée, d'une conférence prononcée le 22 octobre 2010 à l'Université de Californie à Los Angeles (UCLA).

Désordres philosophiques, le blog de Nicolas Weill
http://laphilosophie.blog.lemonde.fr/

.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 octobre 2012

Maréchal, nous y revoilà

 

cd-vichy


Cécile Desprairies, L'héritage de Vichy - Ces 100 mesures toujours en vigueur - A Colin


Pétain a la vie dure - la postérité de Vichy après 1945 - Libération le Mag

Maréchal, nous y revoilà - Libération le Mag
De la carte d'identité à l'ordre des médecins, de celui des architectes au meilleur ouvrier de France, en passant par les tickets-repas ou le rugby à XV, Val d'Isère ou le code de la route (le sens interdit), dans «L'Héritage de Vichy», la germaniste Cécile Desprairies dresse un inventaire surprenant de 100 mesures initiées au temps de Pétain et toujours en vigueur. Une vie posthume du régime de Vichy.
http://www.liberation.fr/societe/2012/10/19/marechal-nous-y-revoila_854540

http://journal.liberation.fr/publication/liberation/1065/#!/1_0


« On sourit encore de l'eau de Vichy, rebaptisée Saint-Yorre, de la survie du soda Fanta créé par les Allemands pour faire oublier un Coca-Cola trop américain, des essais de sirène chaque premier mercredi du mois et de la mode des carreaux Vichy ...»
http://www.histoire.presse.fr/lhistoire/380/lheritage-de-vichy-27-09-2012-48583

Cécile Desprairies
http://www.lagalerne.com/livre/2567953-l-heritage-de-vichy-ces-100-mesures-toujours-e--cecile-desprairies-armand-colin 

 

.

Posté par clioweb à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 mai 2012

Le 1er mai

 

HaymarketMartyrs

Parsons*, Fielden, Lingg,
Spies*,
Schwab, Engel*, Fischer*
source : http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/67/HaymarketMartyrs.jpg


Aux États-Unis, le 1er mai 1886, les syndicats lancent une grève générale pour exiger la limitation de la journée de travail à huit heures. La grève se prolonge à Chicago. Le 3, des affrontements ont lieu à l'usine McCormick opposant les grévistes, les jaunes et l'agence Pinkerton. Lors de la manifestation du 4 mai, une bombe est lancée en direction de la police.
Par la suite, 8 syndicalistes anarchistes sont arrêtés et jugés (August Spies, Michael Schwab, Adolph Fischer, Louis Lingg, Samuel Fielden,  Albert Parsons,  George Engel, Oscar Neebe), 5 sont condamnés à mort, 4 sont pendus le 11 novembre 1887, le Black Friday (* August Spies, George Engel, Adolph Fischer et Albert Parsons. Louis Lingg s'est suicidé en prison.)
http://en.wikipedia.org/wiki/Haymarket_affair
http://www.chicagohs.org/hadc/

 

 

fourmies-1891-pp

E. Glair-Guyot, Les événements de Fourmies - Le Petit Parisien 17 mai 1891 - source : BNF - Wikimedia Commons


Le 1er mai 1891, à Fourmies, dans le Nord, l'armée tire sur les mineurs qui manifestent et fait neuf morts

voir http://bataillesocialiste.wordpress.com/

 

 

cgt-1mai-36

http://histoire-socialiste.over-blog.fr/article-fetons-l-unite-1er-mai-1936-102210051.html


En 1936, le 1er mai se situe entre les deux tours des élections législatives (26 avril et 3 mai), sur fond de CGT réunifiée depuis mars 1936. A Paris, les autorités ont interdit les cortèges . 2 rassemblements sont organisés dans les stades aux portes de la capitale, et une vingtaine de meetings ont lieu en banlieue.
Le 1er mai 1936 joue un rôle secondaire dans la victoire du Front populaire. Il sert pourtant de détonateur à l'explosion sociale de mai-juin 1936. Au Havre, les patrons de l'usine Bréguet ont liciencié deux ouvriers absents le 1er mai ; les ouvriers se mettent en grève et occupent l'usine les 11 et 12 mai.
Le 7 juin, les Accords Matignon prévoient une augmentation des salaires, garantissent l'existence de contrats collectifs de travail et instituent des délégués élus du personnel ;  ils furent complétés par des lois sur la semaine de 40 heures et congés payés.
source
Manuel Rodriguez, Le 1er mai, Archives Julliard no 103, 1990
Georges Lefranc, Juin 36, l'explosion sociale du Front Populaire, Archives no 22, 1996
Danielle Tartakowsky, Le Front populaire. La vie est à nous. Découvertes, 1996


En 1934, en Allemagne Hitler célèbre le travail le 1er mai
et interdit tous les syndicats le lendemain 2 mai.

Pétain met le Travail en tête de sa devise : Travail (le STO après 1943), Famille (1,5 M prisonniers en Allemagne) , Patrie (humiliée, occupée et pillée) . En 1941, il fait du 1er Mai « la fête du Travail et de la Concorde sociale ». La Charte du Travail ... publiée au JO le 26 octobre 1941 ... a la prétention de faire disparaître la lutte des classes. « Avec ces excellents principes, Vichy fut un âge d'or pour le patronat français » écrit Gérard Miller qui poursuit : « La réconciliation nationale s'opérera autour du Travail. Attention! pas des travailleurs. Le Travail est une grande idée plusieurs fois millénaire, qui préside au développement de la civilisation; les travailleurs, eux, n'en sont pas toujours dignes, ils ont souvent mauvais esprit et se laissent facilement égarer par de mauvais bergers. Aussi le 1er mai, fête des travailleurs, devient sous Vichy fête du Travail ». Gérard Miller, Les Pousse-au-jouir du Maréchal Pétain  Le Seuil 1975


En 1947, le 1er mai devient, dans le code du travail, un jour férié chômé et payé pour tous les salariés.

Le muguet serait associté au 1er mai depuis 1907.


A partir de 1988, le FN a déplacé au 1er mai la manifestation qui avait lieu le second dimanche de mai (13 mai 1979, 10 mai 1981...) en prenant pour prétexte la célébration d'une Jeanne d'Arc catholique et royaliste.

En 2002, 1 300 000 (chiffres du ministère de l'Intérieur) à 2 000 000 (selon les organisateurs) de personnes manifestent dans une centaine de villes contre la présence de Le Pen au second tour.
http://www.davidphenry.com/Paris/paris301_fr.htm

 

010512-caen

Le 1er mai 2012 à Caen - source : http://resistances-caen.org/photos.php


Le Monde Opinions - 1.05.2012
Danielle Tartakovsky répond aux questions sur le 1er mai et sur les manifestations parisiennes.

Paris au mois de mai 2012 - Ne les laissez pas le trahir une nouvelle fois
Photo LG - 


Maurice Dommanget, Histoire du Premier Mai, Marseille, Éditions Le mot et le reste, coll. « Attitudes », 2006, 550 p., 25 euros.
http://atheles.org/lemotetlereste/attitudes/histoiredupremiermai/
http://www.alternativelibertaire.org/spip.php?article156

Danielle Tartakovsky , Histoire du 1er Mai en France (Hachette 2005) et Manifester à Paris (1880-2010), ChampVallon 2010

Institut d'histoire sociale (CGT) - Le 1er mai appartient aux travailleurs !
http://www.ihs.cgt.fr/IMG/pdf_1er_mai-2.pdf


Rappel : le 1er mai du #VraiTravail


grandjouan-1mai

Dessin de Grandjouan, "1er mai", L'Assiette au beurre, 28/4/1906.
source : http://www.caricaturesetcaricature.com/


..

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

30 avril 2012

Le 1er mai du #VraiTravail

 

huma-250412

L'Humanité, 25 avril 2012

- Le premier mai du #Vrai-Travail
http://www.slate.fr/france/53987/nicolas-sarkozy-petain-compatible-huma-libe

NS - « Pendant cinq ans j'ai pu mesurer la puissance des corps intermédiaires qui s'interposent entre le peuple et le sommet de l'État, ces corps intermédiaires qui prétendent souvent parler au noms des Français et qui, en vérité, souvent, confisquent la parole des Français ».
[ A Marseille, le chef en phase avec "son" peuple, n'y a-t-il pas des précédents historiques ? ]


Philippe Pétain, discours prononcé le 11 octobre 1940:
 « Jamais, dans l'histoire de la France, l'État n'a été plus asservi qu'au cours des vingt dernières années par des coalitions d'intérêts économiques et par des équipes politiques ou syndicales, prétendant fallacieusement représenter la classe ouvrière ».

(« Le régime nouveau sera une hiérarchie sociale. Il ne reposera plus sur l’idée fausse de l’égalité naturelle des hommes, mais sur l’idée nécessaire de l’égalité des « chances » données à tous les Français de prouver leur aptitude à « servir ». Seuls le travail et le talent redeviendront le fondement de la hiérarchie française...)

-------------------------------------
.
- Comment savoir si j'ai un #VraiTravail et si je peux venir à la fête du #VraiTravail :

Etes-vous fonctionnaire ?

Avez-vous honte de vous la couler douce ?
Trouvez-vous que votre patron est sympa de ne pas vous avoir envoyé en Roumanie ?
http://twitpic.com/9dcdt9


- Ils ont été condamnés pour s’être opposés à Sarkozy en évoquant Vichy
- Rue 89 - 27.04.2012
http://www.rue89.com/2012/04/27/ils-ont-ete-condamnes-pour-setre-opposes-sarkozy-en-evoquant-vichy-231565


- Morano est de retour, en attendant F.L. ? -  Libération 25.04.2012

---------------------------------------


petain-travail               p-vrai-travail


1er mai - Fête du Travail - Fête du Vrai Travail
L'affiche de Roland Coudon pour la propagande de Pétain
et le détournement en 2012 après le discours de NS sur le #VraiTravail
source : Alain Korkos, 30.04.2012 -  Arrêt sur images

Le texte du discours du 1er mai 1941 à Saint-Etienne
L'affiche présentée sur le site de l'académie de Rennes
Autre lecture sur le pays royannais


La référence à Philippe Pétain
Alain Garrigou - Régime d'opinion - lundi 30 avril 2012
http://blog.mondediplo.net/2012-04-30-La-reference-a-Philippe-Petain

« A en juger non seulement par les discours de NS, mais aussi par ceux de ses fidèles comme la droite (supposée populaire) de Luca ou (supposée  sociale) de Wauquiez, mais aussi à observer les militants du parti du président, leur sociographie et leurs réactions dans les meetings et sur les forums internet, il semble bien que l’UMP soit aujourd’hui un parti néopétainiste. Pour une formation qui vient historiquement du gaullisme, c’est, au mieux, un sacré paradoxe ».

«... La défaite de Nicolas Sarkozy le 6 mai ne ferait qu’enregistrer le fiasco d’un chef et de son équipe. Le péril en serait-il amoindri ? Il ne faut jamais jouer la politique du pire. Mais le péril subsistera tant que nos sociétés ne sortiront pas de la crise. Et quoiqu’il en soit de la majorité, il restera, même en cas de victoire démocratique, une infinie tristesse d’en être là. Autant de citoyens encore tentés par les solutions autoritaires et racistes, sans en comprendre les implications sans doute, c’est déjà désespérant ».

 

01.05.2012 : Le 1er mai dans l'histoire - http://clioweb.canalblog.com/tag/1mai
.

croisé sur le web ...

forte-fn


.

Posté par clioweb à 14:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

06 juillet 2011

L'antisémitisme de bureau

- Dans les Lundis de l'histoire, Michelle Perrot recevait ce lundi 
Laurent Joly (CNRS), pour son ouvrage L'antisémitisme de bureau, publié par Grasset (2011)
et Régis Schlagdenhauffen pour Triangle rose : la persécution nazie des homosexuels et sa mémoire, Autrement Editions (2011)

joly

« Sous la férule d’André Tulard, chef du service juif de la Préfécture de Police de Paris, une centaine de fonctionnaires est chargée d’appliquer la réglementation antisémite. Ils constituent notamment le "fichier juif" qui servira lors des rafles. Au même moment, les mille agents du Commissariat général aux Questions juives mettent en œuvre les multiples mesures d’interdictions professionnelles et gèrent la spoliation des biens. 

Qui sont ces fonctionnaires et ces agents d’Etat improvisés ?
Comment se représentent-ils leur travail ?
Quels effets ont, sur les victimes, ces logiques professionnelles, intérêts de service, stratégies de carrière ? »

L'émission en mp3 :
http://media.radiofrance-podcast.net/


voir également la FMS : http://www.fondationshoah.org/FMS/spip.php?article1555

et Libérationhttp://www.liberation.fr/livres/1201484-livres-l-antisemitisme-de-bureau

Laurent Joly a publié notamment 
Xavier Vallat (1891-1972). Du nationalisme chrétien à l’antisémitisme d’État (Grasset, 2001)
Vichy dans la « Solution finale ». Histoire du commissariat général aux Questions juives (1941-1944) - Grasset 2006

et les articles 
Darquier de Pellepoix, ‘‘champion’’ des antisémites français (1936-1939) - Revue d'histoire de la Shoah 2001
L’antisémitisme de Charles Maurras - 2002
http://www.crhq.cnrs.fr/_index.php?page=biblio/J/Joly-pub

joly-vallat

 

Posté par clioweb à 08:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 octobre 2010

Pétain et le statut des juifs

- Une version du projet de statut des juifs (oct 1940) a été remise au Mémorial de la Shoah et rendue publique le 3 octobre par l'avocat Serge Klarsfeld. Cette version est annotée de la main du maréchal Pétain qui en durcit le caractère antisémite.
http://www.la-croix.com/
http://www.dna.fr/fr/infos-generales/france/

.
- Pétain et le statut des juifs
C dans l’air, 05/10/2010 - invités : JP Azéma, A Klarsfeld, D Olivennes, D Reynié
http://www.france5.fr/c-dans-l-air/
cdanslair_20101005.wmv

double lecture : pour la vulgate gaulliste (suivie par Mitterrand), Vichy est nul et non avenu, c'est une regrettable parenthèse.
Le discours de Chirac, en 1995, souligne la continuité de l’Etat, de la République à Vichy puis à nouveau à la République.

« ... La France, patrie des Lumières et des Droits de l'Homme, terre d'accueil et d'asile, la France, ce jour-là, accomplissait l'irréparable. Manquant à sa parole, elle livrait ses protégés à leurs bourreaux.... »

« ... Certes, il y a les erreurs commises, il y a les fautes, il y a une faute collective. Mais il y a aussi la France, une certaine idée de la France, droite, généreuse, fidèle à ses traditions, à son génie. Cette France n'a jamais été à Vichy. Elle n'est plus, et depuis longtemps, à Paris. Elle est dans les sables libyens et partout où se battent des Français libres. Elle est à Londres, incarnée par le Général de Gaulle  ».

Ce discours est célébré dans l'émission : il affirme que la forme légale d’un régime ne dédouane pas de la responsabilité individuelle et de l’obligation de juger par soi-même des ordres à appliquer. ( Mais pour les mêmes, il n’est pas question d’interroger la politique suivie depuis 2007 et son application par les fonctionnaires de police…). On sait gré aussi à Chirac de ne pas avoir cherché à instrumentaliser ce discours par une consigne scolaire nationale.
Pour JPA, Pétain était viscéralement anticommuniste (comme Laval ?), et que sa xénophobie passe avant son antisémitisme (les délires maurrassiens sur les métèques, les juifs étrangers)

« Le 16 juillet 1993, Edouard Balladur, Premier ministre, dit l’essentiel, pourtant sans grand écho…Le discours de Jacques Chirac donne une solennité encore plus grande et un écho universel à cette
repentance ». JP Lauby, Les mémoires françaises de la 2 GM. Clermont 2004
http://www3.ac-clermont.fr/pedago/histgeo2/inspection/dossiers/nprogterm/MemFr2ndgm.pdf

.
- dans la presse :
. Le téléphone de Robert Paxton sonne beaucoup
Rue 89 : " Une découverte majeure " sur Pétain et Vichy
http://www.rue89.com/2010/10/04/
Le Point : Paxton : "Ce document est absolument sidérant"
Le maréchal Pétain est toujours un personnage dont la réputation est discutée. Si les historiens, pour la plupart, pensent qu'il a joué un rôle actif à Vichy, je ne suis pas sûr que le grand public partage cet avis.
http://www.lepoint.fr/societe/interview-paxton

Le Figaro - Le zèle antisémite du maréchal Pétain
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/10/03/

Le Monde - Serge Klarsfeld : ’Pétain n’a pas hésité à s’aligner sur l’idéologie raciale nazie, propos recueillis par Thomas Wieder, 4 octobre 2010.
http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/10/04/

Slate - La politique du point Godwin, par Thomas Legrand, 28 septembre 2010.
http://www.slate.fr/story/27879/politique-du-point-godwin

.
Loi du 3 octobre 1940 portant statut des Juifs (race)
http://fr.wikisource.org/wiki/Loi_du_3_octobre_1940_portant_statut_des_Juifs

Loi du 2 juin 1941 portant statut des Juifs (race et religion)
http://fr.wikisource.org/wiki/Loi_du_2_juin_1941_portant_statut_des_Juifs

.
Quand l'Etat français était antisémite, Cercle d'étude de la déportation et de la shoah
.
Mémorial de la Shoah,
statut du 3 octobre 1940, statut du 2 juin 1941, ordonnances allemandes
http://www.memorialdelashoah.org/
http://fr.wikipedia.org/wiki/Statut_des_juifs

.
- dans Claude Chabrol, L'oeil de Vichy, partie 2 , entre 3mn 45 et 6mn30
http://www.dailymotion.com/video/x4ebes_l-oeil-de-vichy-partie-2_news
une illustration de la brutalité de la propagande antisémite,
au moment du 2e statut et du discours de la "mémoire courte" (17 juin 1941)
Français, vous avez vraiment la mémoire courte... vous n'êtes ni vendus ni trahis, ni abandonnés.
Ceux qui vous le disent vous mentent et vous jettent dans les bras du communisme.
Venez à moi avec confiance
http://clioweb.free.fr/textes/28petain.htm

Voir l’exemple de Marc Bloch, l’officier et l'historien de L’étrange défaite, l’universitaire en butte aux mesures antisémites de Vichy, le résistant fusillé par les Allemands le 16 juin 1944.
http://www.marcbloch.fr/bio03.html

.
-Michel Winock, La France et les juifs, de 1789 à nos jours, Le Seuil 2005
L'article publié par L'histoire, n° 269,
dans le dossier sur l'antisémitisme, parle de question juive...
(1791, le pays de l'émancipation,
le temps de l'intégration,
1880 : poussée de l'antisémitisme
1906 : apaisement et patriotisme
Vichy : l'infamie
La seconde intégration
1967-2002 : les ambiguïtés de l'antisionisme)

afp_statut_petain

AFP, version reproduite par les DNA

Posté par clioweb à 10:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,