30 mai 2012

La MHF soudain fréquentable ?

 

La Maison de l'histoire de France est soudain fréquentable !
Antoine Perraud - Médiapart 28.05.2012
La Maison de l'histoire de France, naguère honnie, apparaît comme une métaphore de la politique de François Hollande concernant l'héritage de Nicolas Sarkozy : liquider ou « redéployer » ?..
doc temporaire

extraits :

« Toutefois, derrière l’impassibilité administrative [de la patronne de l’EPA Maison de l’Histoire de France] , se devinent d'une part le pressentiment que la gauche va se réapproprier la Maison, d'autre part la conviction que ne sera pas liquidé l'EPA (l'établissement public administratif). Une réorientation était déjà subtilement suggérée par François Hollande, dès l'été 2011, lorsqu'il manifestait un certain enthousiasme – Le Rêve français (Ed. Privat) – pour une Maison d'histoire « en » France. Ce flou sémantique étudié annonçait donc un élargissement, capable d'extraire de l'ornière du roman national sarkozien ce projet, adoubé ou peu s'en faut ».

Antoine Perraud termine en citant Benjamin Stora :
« Sarkozy voulait une histoire emplie de lumière, chassant toute repentance. Grâce à un comité d'orientation scientifique indépendant, nous pouvons au contraire introduire des parts d'ombre et, au lieu de chercher de vagues synthèses, mettre en scène une histoire parfois tragique avec ses interprétations divergentes. Au fond, la question demeure, pour la gauche, celle du rapport à la nation. Faut-il jeter l'histoire de France par-dessus bord au nom d'une approche globale ? Faut-il la laisser à la droite – et donc à l'extrême droite en embuscade – pour ne plus avoir, dans cinq ans, que nos yeux pour pleurer ?... »


- Ce Soir ou Jamais 29.05.2012
L'émission peut longuement débattre de déontologie à propos de la situation professionnelle de 4 femmes journalistes.
Rien n'est dit sur la promiscuité et les liens entre certains politiques, une presse et des marchands d'arme vivant des commandes de l'Etat.
cf Acrimed en 2001 : Journalistes et entreprises : promiscuité et passivité
http://www.acrimed.org/article432.html

dans la même émission, Justice de droite, justice de gauche.
Adroite création d’un nouveau syndicat de magistrats (MPJ, en 1981, l'APM avait été créée au lendemain de la victoire de la gauche, avec Robert Badinter nommé au ministère)
http://libertes.blog.lemonde.fr/2012/05/12/
Les magistrats qui ne militent pas à la droite de la droite se battaient-ils pour l'Injustice ?
.

Posté par clioweb à 07:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,