01 mars 2015

Pelloux sur les rencontres de Caen

 

Canal Plus, Le grand journal, 27.02.2015 vers la 8e minute
http://www.canalplus.fr/c-divertissement/c-le-grand-journal/pid5411-le-grand-journal.html
http://www.canalplus.fr/c-infos-documentaires/pid1830-c-zapping.html?vid=1223615


Patrick Pelloux
« J'ai été catastrophé par l'annonce » du Mémorial de Caen d'annuler les 5eme Rencontres du dessin de presse.

« C'est un manque total de courage. Si ce directeur a si peur que cela, il peut même éventuellement changer de direction.
Quand on décide de faire un colloque sur la liberté de la presse, après ce qui s'est passé en France, [il faut aller jusqu'au bout].
Il y a 70 ans, des jeunes se sont battus sur les plages pour libérer l'Europe du nazisme.
Alors qu'on est frappé par une nouvelle forme de nazisme, il est hors de question d'abandonner l'idée d'un colloque sur la liberté de la presse à Caen.

Des menaces précises, on en reçoit tous, tous les jours ; il y a possibilité de porter plainte, de faire appel à la sécurité publique.
On défend trop de choses maintenant. Ce directeur, son musée ne lui appartient pas, il appartient à la France. Il faut que ce colloque ait lieu, avec le plus grand retentissement possible. C'est devenu un symbole, il faut le faire.

Dans les salons du livre qui ont lieu en ce moment, j'encourage les organisateurs à mettre en place des débats sur la liberté de parole »

[ 18.03.2015 : « Sans la liberté de blâmer, il n'est pas d'éloge flatteur »
clame Le Figaro qui semble aujourd'hui bien loin de Beaumarchais
A Caen, la liberté d'expression ne semble pas appréciée par tous. :-):-) ]

.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


11 janvier 2015

Charlie : on peut mourir pour un dessin

 

pelloux

Patrick Pelloux, On n'est pas couché, 10.01.2015


L'immensité du chagrin,
les perspectives futures pour Charlie Hebdo et la presse satirique

Patrick Pelloux était l'invité de Laurent Ruquier.
L'émission On n'est pas couché a été enregistrée jeudi soir, le lendemain de l'attentat,
alors que les tueurs étaient encore traqués.
25 minutes à partir de la 53e
http://www.france2.fr/emissions/on-n-est-pas-couche/diffusions/10-01-2015_293319


gelluck-mecreants

et un dessin programme de Philippe Geluck

En début d'émission, voir ou revoir la revue de presse des dessins
http://www.france2.fr/emissions/on-n-est-pas-couche/diffusions/10-01-2015_293319


 

charb-y2

Sur Youtube, quand Charb, Cabu, Wolinski et Tignous dessinaient
https://www.youtube.com/watch?v=yNpOz44RM20

 
.

.

Posté par clioweb à 08:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

12 octobre 2012

La bureaucratisation du monde




La bureaucratisation du monde à l'ère néo-libérale (La Découverte, 09.2012).
Béatrice Hibou, l'auteur, est l'invitée de Sylvain Bourmeau - La suite dans les idées, 06.10.2012
http://www.franceculture.fr/emission-la-suite-dans-les-idees
l'émission en mp3 :
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/16260-06.10.2012-ITEMA_20407638-0.mp3

La bureaucratisation envahit notre quotidien avec ses normes, ses règles et ses procédures..
L'entreprise aujourd'hui est une "machine" à créer des normes (Audit, Reporting, flexibilité, contrôle etc..)

L’invasion des pratiques bureaucratiques dans l'ensemble de la société,
et pas seulement dans l’administration se fait à la fois
- par le haut, du fait de la circulation des élites converties au New Public Management du secteur public aux grandes entreprises privées (cf la domination, l’école de Francfort)
- par le bas, du fait du consentement des acteurs, par obéissance résignée ou par intérêt.

Le néo-libéralisme ne parle pas du monde réel, mais invente sa propre fiction. Il euphémise les inégalités, les normes et les contrôles. Il impose sa vision du monde. Son vocabulaire (cf la « gouvernance » au lieu du « gouvernement ») est parfois analysé par ses adversaires comme une forme de dépolitisation et une avancée des modèles gestionnaires. C’est en réalité une politisation intense, une autre forme de la politique. Les mots choisis pour décrire les conflits pèsent pleinement sur les rapports de force au sein de la société.


dans la présentation de l'ouvrage par l'éditeur, reprise sur Liens-Socio :
« La bureaucratie néolibérale ne doit pas être comprise comme un appareil hiérarchisé propre à l'État, mais comme un ensemble de normes, de règles, de procédures et de formalités (issues du monde de l'entreprise) qui englobent l'ensemble de la société. Elle est un vecteur de discipline et de contrôle, et plus encore de production de l'indifférence sociale et politique ».
http://lectures.revues.org/9233

La table des matières : http://www.editionsladecouverte.fr/La_bureaucratisation


- Patrick Pelloux décrit les conséquences de la T2A (tarification à l'acte) sur les hôpitaux : les médecins passent une partie de leur temps à coder leur activité au lieu de soigner les patients. Les politiciens ont avancé la réduction des dépenses de santé comme faux prétexte. En réalité, le déficit continue à se creuser et la bureaucratie explose.
Au-delà de ce mode de gestion et de tarification, « La volonté néolibérale était de faire de l’hôpital une entreprise, ce qu’il n’est pas et ne sera jamais ». Charlie Hebdo, 10.10.2012

..

Posté par clioweb à 07:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,