23 juillet 2015

Caen MBA - Estampes XVI-XVIIIe




callot-louvre

Gravure des joutes nautiques annuelles sur la Seine à Paris par Jacques Callot en 1630.
Sur la gauche, la tour de Nesles. Sur la droite le Louvre avec la tour du Bois.
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Jacques_Callot_-_Vista_do_Louvre.jpg

- Pour découvrir les techniques de l'estampe (Caen MBA, service éducatif)
http://mba.caen.fr/espace-pedagogique#documents
. Lexique des techniques de l'estampe
. Gravure en relief / Gravure en creux
. La linogravure
. Lithographie / Sérigraphie
. La lithographie
. La sérigraphie
. La presse à taille-douce
. Technique indirecte : l’eau-forte
. La xylographie ou gravure sur bois
. La gravure sur bois, technique de Munch

- Un voyage dans l'Europe des XVIIe et XVIIIe siècles
Choix de gravures de la collection Mancel - Caen 2007-2008
http://paril.crdp.ac-caen.fr/_PRODUCTIONS/ressources_culturelles/pdf/museeba_gravure.pdf

Bernard Mancel (1798-1872) est un libraire plongé dans la vie littéraire caennaise.
Après 1844 , il participe à Rome aux ventes des collections du cardinal Fesch, oncle de Napoleon Ier. Il lègue par testament ses collections à la ville de Caen.
extraits :
« La collection ainsi constituée contient 492 volumes et 50 245 estampes :
- 190 pour les Français (Ecole de Fontainebleau, Callot, Nanteuil, Bourdon, Mellan, Demarteau,Moreau le Jeune, caricatures de la Révolution, Daumier, Boilly, Garvarni)
- 99 pour les Allemands, Flamands et Hollandais (Aldegrever, Altdorfer, Dürer, Brueghel, Lucas de Leyde, Cock, Goltzius, Rembrandt)
- 88 pour les Italiens (Mantegna, Raimondi, Roberta, Tempesta, Della Bella, Tiepolo, Piranese...)
- 22 pour les Anglais (Gravure dite de manière noire et portrait) et Espagnols (Goya et Ribera)

Dans le fonds Mancel cohabitent :
- les oeuvres originales des grands peintres-graveurs et graveurs : Durer, Callot, Rembrandt, Hollar, Goya...
- les œuvres d’interprétation d’après Rubens, Carrache, Le Guerchin, Raphael, Titien, Van Dyck, Poussin, Champaigne...
- des volumes formant un tout homogène par exemple la Galerie Farnèse d’après Carrache, les Batailles d’apres Van der Meulen ;
- des recueils de portraits, de vues topographiques, des scènes de batailles, de costumes, de fastes royaux, d’ornements...
Diverses techniques y sont représentées »

au sommaire :
La collection Mancel
Les techniques de la gravure, du criblé à la sérigraphie
La gravure, mode de reproduction ou mode d'expression
Fonction sociale de la gravure

Graveurs et vues de ville aux XVIIème et XVIIIème siècles
1. Jacques Callot (Nancy 1592 - Nancy 1635)
2. Stefano Della Bella (Florence 1610 - Florence 1664)
3. Israël Silvestre : un témoin précieux pour les historiens
(Nancy 1621 – Paris 1691)
4. Gabriel Perelle (Vernon v. 1602 – Paris 1677)
5. Canaletto, Guardi, Brustoloni : Un exemple de gravure "d'interprétation"
6. Giovanni Battista Piranesi dit Piranèse
Dossier réalisé par le Service educatif du Musée des Beaux-Arts (Polin, de Foresta, Guitard, Leger)


- La gravure allemande à la Renaissance
http://mba.caen.fr/sites/default/files/dossier_pedago_la_gravure_allemande_a_la_renaissance-28.11.14_08.03.15.pdf

2. AD comme Albrecht Dürer

3. L'Allemagne aux XVe et XVIe siècles p. 6
3.1 Les crises surmontées de la fin du Moyen Age
3.2 L'expression culturelle d'une ère de contrastes
3.3 L'Allemagne de la Renaissance
3.4 La réforme (1517 – 1555)
4. Chronologie : l'Allemagne sous les règnes de Maximilien Ier et Charles Quint
5. Carte du Saint Empire romain germanique : la Réforme en Allemagne

6. Un chef-d'oeuvre de la gravure : Melencolia I, par Caroline Joubert p. 16
6.1 Melencolia I : une iconographie complexe
6.2 Le Typus melancholicus et la théorie des quatre tempéraments
6.3 La Melancholia generosa ou la mélancolie réhabilitée

7. Le statut de l'artiste à la Renaissance : monogramme et signatures
8. Les techniques de la gravure dans la première moitié du XVIe siècle
9. Pistes pédagogiques


L'amour dans la gravure des XVIe et XVIIe siècles

- L’estampe, l’art du multiple, bibliographie BNF
http://www.bnf.fr/documents/biblio_estampe.pdf


brustoloni

Giambattista Brustoloni, Venise : le Bucentaure quitte San Nicoló di Lido, vers 1766
Eau-forte, Musée des Beaux-Arts de Caen
cf. 5. Canaletto, Guardi, Brustoloni : Un exemple de gravure d''interprétation



.

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,


25 novembre 2014

Les universités et la pédagogie


« Cette Idefi (Initiative d'excellence en formations innovantes) permet de financer
dans un premier temps le centre qui a vocation à être pérennisé »


Deux articles d'Educpros traitent d'évolutions en cours à l'université :
. Enseignement supérieur : la pédagogie au rapport,  Educpros, 15.09.2014
http://www.letudiant.fr/educpros/actualite/la-pedagogie-dans-l-enseignement-superieur-au-rapport.html

. Pédagogie à l'université : des paroles et des actes, Educpros, 24.11.2014
http://www.letudiant.fr/educpros/enquetes/pedagogie-a-l-universite-la-fin-d-un-tabou.html


« La pédagogie est maintenant un sujet à part entière dans la politique universitaire ».

La preuve ?

- des initiatives :

. des Assises de la pédagogie organisées par l'université en juin 2014
http://pare.univ-poitiers.fr/innovation-pedagogique/assises-de-la-pedagogie/
. Soutenir la transformation pédagogique dans l'enseignement supérieur,
le rapport en 38 pages de Claude Bertrand,
devenu ensuite patron du Mipes (Mission pour la Pédagogie dans l'Enseignement Supérieur)
http://www.cdul.fr/sites/www.cdul.fr/IMG/pdf_Rapport_Pedagogie_04-2014.pdf
Un rapport scandaleux pour le blogueur Pierre Dubois
https://histoiresduniversites.wordpress.com/2014/09/10/pedagogie-le-rapport-scandaleux/
. Recruter une partie des enseignants-chercheurs de l’Institut universitaire de France
« pour l'excellence d’un projet d’innovation pédagogique », une demande de Geneviève Fioraso...
. Projet PaRé (Parcours Réussite).

- Une multitude de services dédiés :

SUP (Service universitaire de pédagogie),
CIPE (Centre d'innovation pédagogique et d'évaluation),
SIAME (Service d'ingénierie d'appui et de médiatisation pour l'enseignement) à Brest,
ICAP (Innovation, conception et accompagnement pour la pédagogie) à Lyon 1,
SU2IP (Service universitaire d’ingénierie et d’innovation pédagogique) de Lorraine,
CRIIP (Centre de ressources, d'ingénierie et d'initiatives pédagogiques) de Poitiers
IDIP (lnstitut de développement et d’innovations pédagogiques) à Strasbourg
SAPIENS (Service d'accompagnement aux pédagogies innovantes et à l'enseignement numérique) à Sorbonne Paris Cité,
etc.

« A Cergy, François Germinet veut faire évoluer le SEFIAP (service d'expertise, de formation, d'ingénierie et d'assistance pédagogique) vers un centre doté d'un nouveau nom qui doit refléter une approche moins techno-centrée »

« Ainsi acceptée et même institutionnalisée, la pédagogie irrigue de plus en plus le monde universitaire.
L'étape suivante ? Prendre en compte cet investissement dans la carrière des enseignants-chercheurs. Mais ce serait prendre le risque de provoquer une sérieuse tempête au sein du CNU (Conseil national des universités) »
http://www.letudiant.fr/educpros/enquetes/pedagogie-a-l-universite-la-fin-d-un-tabou.html

[ Les universitaires ne manquent pas d'imagination dans l'invention des sigles.
C'est sans doute pour cela que la France a oublié d'harmoniser le nommage des sites web des universités (.univ, .u-, .uni ...) alors que les universités américaines se servent du .edu

.
 

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

22 mars 2013

Une pédagogie à inventer

 

Une pédagogie vraiment éclairée est à inventer. – Le Monde 22.03.2013
entretien avec Marcel Gauchet qui approuve les orientations de la loi sur l'école et appelle à redéfinir l'acte d'apprendre
http://www.lemonde.fr/ecole-primaire-et-secondaire/article/2013/03/22/marcel-gauchet


« La droite portera éternellement la honte d'avoir osé faire croire que le métier d'enseignant ne relève pas d'une formation. Ce serait le seul métier dans ce cas... Alors que c'est l'un des plus difficiles qui soient aujourd'hui… »


« Nous avons vécu un tournant important dans les années 1970. La pédagogie transmissive fondée sur l'inculcation d'un savoir détenu par le maître à un élève passif a laissé place à une pédagogie active qui fait de l'enfant l'acteur de la construction de ses savoirs.
Il y a dans ce renversement un acquis irréversible, mais nous sommes allés un peu vite en besogne ».

« Ne prenons pas l'écolier pour un étudiant miniature ! »

« Je suis pessimiste à court terme et optimiste à long terme. Les obstacles sont grands. Nous allons sans doute tâtonner un bon moment encore, il va falloir du temps, mais les perspectives commencent à se dégager »


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 février 2013

Une réforme mal vendue

 

Peillon pein à garder la réforme Libération 10.02.2013
Un échec de la mise en place des quatre jours et demi créerait un sérieux trou d'air pour le ministre.
http://www.liberation.fr/politiques/2013/02/10/peillon-peine-a-garder-la-reforme_880867

Les professeurs battent le pavé en rythme
http://www.liberation.fr/societe/2013/02/12/les-professeurs-battent-le-pave-en-rythme_881440


Des enseignants dans le doute… Libération 10.02.2013
Manque de moyens pour occuper le temps libéré, animateurs non formés : la réforme passe mal
Plus que le mercredi, ce sont les activités péri-scolaires qui coincent ?
A quelle heure ? le midi avec un pause repas allongée ? après 15h30 ?
Où va-t-on mettre les enfants ?
Qui va s’occuper d’eux ? des animateurs ? des profs ?
http://www.liberation.fr/societe/2013/02/10/des-enseignants-dans-le-doute_880830

… et des parents dans le flou
 « Le périscolaire, pour l’instant, n’est pas extraordinaire et j’ai peur que ce temps supplémentaire se transforme, au final, en garderie où les enfants vont s’ennuyer dans la cour de récré ».

«Nous, les animateurs, on fera de la garderie», surtout dans les communes les plus défavorisées.
http://www.liberation.fr/societe/2013/02/12/nous-les-animateurs-on-fera-de-la-garderie_881342



La semaine de 4 jours ? Tout le monde la critiquait Libération 10.02.2013
http://www.liberation.fr/societe/2013/02/10/la-semaine-de-4-jours-tout-le-monde-la-critiquait_880844

François Dubet : « La profession a toujours été plutôt idéologiquement progressiste et scolairement conservatrice, en particulier les professeurs du secondaire qui défendent leurs disciplines. Traditionnellement, les instituteurs étaient jusqu’ici plus ouverts car ils s’intéressent davantage à la pédagogie ».

« Des étudiants en IUFM [Institut universitaire de formation des maîtres] m’ont appelé récemment : on ne leur parlait que de la violence des élèves, du décrochage et de parents insupportables. Alors qu’on aurait pu leur parler d’enfants qui veulent apprendre, d’un métier formidable… Il y a une sorte de spirale de la critique et de la négation. Des enseignants de petites écoles sans problème évoquent leur métier comme si c’était dans une banlieue extrêmement dure. Beaucoup, pourtant, aiment ce qu’ils font mais ils le gardent pour eux. C’est l’un des nœuds du problème : il y a une disjonction entre l’expérience personnelle et l’expression collective ».

« L’Education nationale n’est pas un monde figé, mais sa capacité à se transformer est en question : l’école peut-elle relever d’une politique publique décidée par une majorité démocratiquement élue ? Depuis la fin des années 80, on est dans des blocages et il semble que la réponse est non ».


Edito de Demorand
« Un monde à ne surtout pas bousculer, un univers dont la refondation attendra un autre moment ou un autre ministre, voire un(e) autre président(e), le système, bloqué depuis un quart de siècle pouvant bien patienter encore quelques années avant de faire sa révolution. Rater l’occasion qui se présente aujourd’hui, au nom de telle imprécision à lever et de telle autre imperfection à gommer, c’est menacer le tout pour gagner une petite partie ».

- L'archétype de la réforme mal vendue (et mal pensée ?) - blog de Denis Pingaud
http://communication.blogs.liberation.fr/politique/2013/02/les-chronobiologistes-les-eleves-et-le-ministre.html

 
Lire également les rubriques Education du Monde et du Figaro


.

.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 janvier 2013

Freinet et la pédagogie moderne

 

Cette semaine, la Fabrique de l'histoire s'intéresse à l'histoire de l'éducation.

- Célestin Freinet, le fondateur d'une pédagogie active est au cœur du docu du mardi.
Au coeur de l'émission, une intervention du pédagogue auprès d'un public de parents et d'enseignants à Neufchatel en1958, et l'analyse de Philippe Meirieu.
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-education-24-2013-01-08

la version mp3 :
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10076-08.01.2013-ITEMA_20437608-0.mp3

- Présentation dans Le Monde radio-TV :
http://www.lemonde.fr/culture/article/2013/01/09/une-histoire-de-l-education_1813240_3246.html


- Sur ce blog Clioweb, voir la présentation de l'Ecole buissonnière, le film de JP Le Chanois (1949)
http://clioweb.canalblog.com/tag/buissonniere


L'entretien du lundi a lieu avec Antoine Prost.
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-education-14-2013-01-07


Merci d'aborder à la radio un sujet qui divise, avec un affrontement entre les tenants d'une pédagogie active, évolutive, en prise sur son temps, et les nostalgiques d'une école d'avant-hier largement fantasmée.

.

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


31 décembre 2012

Cédelle : Pédagogie et Numérique

 

Pédagogie : le numérique peut-il casser des briques ?

Luc Cédelle pose la question en novembre sur son blog Interro écrite
http://education.blog.lemonde.fr/2012/11/10/pedagogie-le-numerique-peut-il-casser-des-briques-1/
http://education.blog.lemonde.fr/2012/11/12/pedagogie-le-numerique-peut-il-casser-des-briques-2/

extraits :
« Le refus du numérique serait d'autant plus intenable rationnellement que l'idée d'un barrage protecteur est vaine. Personne ne pourra « déconnecter l'école », comme le souhaite Alain Finkielkraut (mais le croit-il possible, ou est-ce une posture destinée à sacraliser un savoir (présenté comme) transcendant les époques?). Et surtout personne (sauf un grand bug mondial) ne pourra déconnecter la société ».

« Je crois que l'école doit être le lieu de la connexion maîtrisée et lucide (par opposition à la connexion compulsive et crédule). Cette maîtrise et cette lucidité ne relèvent pas d'une génération spontanée, mais ne peuvent que découler d'un enseignement. Ce bon usage, cet usage éclairé passent aussi, sans doute, par un jeu d'alternance entre des temps de connexion et des temps de déconnexion ».

« Evidemment, tout ce qui précède est frappé du sceau du doute ... Si j’ai proféré des bêtises, n’hésitez pas à me reprendre, je reste méchamment connecté »


- Fancis Pisani sur twitter :
Aakash, the Indian $50 tablet is not coming out as promised
See the promise


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 décembre 2012

Rencontres Wikimédia 2012

 

rencontreswm2012



Rencontres Wikimédia 2012
...
Éducation et projets Wikimédia
ont eu lieu le vendredi 14 et le samedi 15 décembre
à l'université Paris Descartes
Programme et inscription en ligne :
http://rencontres.wikimedia.fr/


16.12.2012 - Les Rencontres Wikimedia Education ont été filmées
et les interventions seront mises en ligne prochainement.

De nombreux tweets mettent en avant des idées avancées par les intervenants :
https://twitter.com/search?q=%23wikieduc&src=hash

Stéphanie de Vanssay - tweets - storify 1ere journée

 

Parmi les tables rondes et conférences :

- Usages de Wikipédia chez les jeunes : connaître les pratiques pour mieux former
- Travail collaboratif et apprentissages autonomes
- Retours d’expériences de projets pédagogiques
- De la production à l’utilisation de ressources éducatives libres
- Wikipédia face aux institutions,  ...


avec notamment
Éric Bruillard,
Jean-Claude Guédon,
Pierre Mounier
Alexis Kauffmann
François Taddéi
Gilles Braun ...

Les Rencontres Wikimédia seront filmées (et twittées?).
Elles pourront être regardées en différé par tous ceux qui ne feront pas le déplacement.


wm-tags

 

.

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

27 novembre 2012

La pédagogie face au numérique

 


« La pédagogie est-elle dématérialisable ? »
émission du Grain à moudre, 26.11.2012
http://www.franceculture.fr/emission-du-grain-a-moudre

« A l’étranger, des universités comme Stanford diffusent une partie de leurs cours gratuitement sur internet : succès immédiat  ».
« En France, grandes écoles et universités peinent à suivre ce mouvement. Pas uniquement par manque de moyens. La culture numérique se diffuse lentement au sein de la communauté éducative. Peut-être par prudence, pas forcément excessive : après tout, il ne suffit pas d’avoir de nouveaux outils pour changer la manière d’enseigner, encore faut-il leur donner un sens ».

invités :
Pierre Tapie, ESSEC
François Germinet, U Cergy-Pontoise
Emmanuel Davidenkoff, L’Étudiant,
Julien Gautier, philo, Skhole


Les invités ont fait la chasse à quelques formules toutes faites :
. La dématérialisation ? Elle est trompeuse : si vous lisez ce texte, c'est qu'un signal électrique est bien passé.
. L'éducation n'est pas encore une marchandise, même s'il faut être très riche pour espérer accéder aux grandes universités anglo-saxonnes.
. Ne pas confondre une diffusion de masse d'un savoir et leur appropriation par un élève ou un étudiant.


Ces invités n'échappent pas au point de vue de leur structure :
. cf l'Essec et le risque de copies de cours vendus en Chine,
. Cergy et la réponse par la certification des futurs profs,
. le prof de lycée face aux sonneries intempestives...

En fait, on retrouve le clivage habituel
entre ceux qui voudraient débrancher l'école
et ceux comme Intel qui voudraient tout technologiser.
Avec une réponse en forme de juste milieu ?

Un détail : le livre, un outil de diffusion massive ? Entre Gutenberg et le livre de poche, combien d’années se sont écoulées ? De quand date une alphabétisation de masse.  Sur le plan pédagogique, il faudrait aussi interroger l'utilisation concrète du livre par un collégien de 4e ou un lycéen de 2de.

Une conclusion intéressante : en dehors de ces positions tranchées, les technologies éducatives fournissent une impulsion décisive à une réflexion indispensable sur les conditions du travail intellectuel et sur les mutations du métier d'enseignant.

- Un dossier de l'IFE (ex-INRP) rappelle l'opposition entre le triomphe du numérique dans le public et la maigreur des usages pédagogiques.
http://ife.ens-lyon.fr/vst/DA-Veille/79-novembre-2012.pdf

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 novembre 2012

S. Kakpo : Le bon devoir

 

« Le bon devoir, c'est celui que l'élève peut faire seul » Le Monde, culture et idées 15.11.2012
http://www.lemonde.fr/culture/article/2012/11/15/le-bon-devoir-c-est-celui-que-l-eleve-peut-faire-seul_1791423_3246.html

A l'heure où le gouvernement veut supprimer les devoirs à la maison pour servir l'égalité des chances, Séverine Kakpo, chercheuse en sciences de l'éducation, a enquêté sur le sujet et émet des réserves

extraits :
« L'externalisation du travail personnel des élèves est un phénomène récent » (années 1960).

« Loin du cliché sur la démission parentale, les familles populaires ont foi en l'utilité des devoirs, s'investissent chaque soir - ou presque … mais ces devoirs contribuent à accroître les inégalités sociales … de plus, ils sont source de conflit : les parents se réfèrent aux pédagogies traditionnelles (apprendre par cœur) alors que l’Ecole affirme privilégier la mise en activité des élèves à qui ont demande de découvrir par eux-mêmes les savoirs ».

Pour S. Kakpo, « le bon devoir, c'est celui que l'élève peut faire seul, en autonomie... Une réforme des devoirs n'a de sens qu'articulée à une réforme pédagogique de fond, à une réflexion en profondeur sur les pratiques pédagogiques, sur la formation des enseignants ». Elle seule permettra de « rompre avec les orientations libérales qu'a prises l'école, basées sur la mise en compétition des individus et des établissements ».


.

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

08 octobre 2012

Ecole : des ministres et des mots

 

Les ministres passent, les mots aussi. Véronique Soulé, blog C'est Classe !
http://classes.blogs.liberation.fr/soule/2012/10/education-des-mots-et-des-ministres.html


du côté de Chatel :
l'excellence, les performances, l'optimisation des moyens, la personnalisation, l’évaluation,
opposés à l'égalitarisme, l'immobilisme ...
L'usage d'une langue technocratique pouvait habiller d'une illusion de modernité une politique brutale de privatisation ...


« Pour Vincent Peillon, le choix des mots est plus difficile. Le ministre parle énormément, et sur tout » …
Parmi les termes qui reviennent :
- une école qui rassemble
- l'investissement éducatif
- la pédagogie
- la co-éducation
- les inégalités et la solidarité
- la mixité sociale et la mixité scolaire
... la morale laïque au lieu de l'éducation civique ...

« Maintenant, après les grands mots et les belles promesses, il reste à voir ce qui va changer réellement.
Rendez-vous dans quelques mois ».

.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,