11 juillet 2017

Monet, série des cathédrales

 

monet-cathe-mo

Musée d'Orsay : les 5 cathédrales de Monet réunies dans la galerie impressionniste
http://twitter.com/MuseeOrsay/status/884004220298420224

 

Peut-être, de gauche à droite
http://bit.ly/2sHZDNW
Le portail et la tour Saint-Romain, effet du matin
Le portail et la tour Saint-Romain, plein soleil
Le portail, soleil matinal
Le portail, temps gris
Le portail vu de face ?


La Série des Cathédrales de Rouen est un ensemble de 30 tableaux peints par Claude Monet représentant principalement des vues du portail occidental de la cathédrale Notre-Dame de Rouen (deux autres tableaux représentent la cour d'Albane), peintes à des angles de vues et des moments de la journée différents, réalisées de 1892 à 1894.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Série_des_Cathédrales_de_Rouen


Le Musée d'Orsay à Paris en possède et expose cinq :
Le Portail et la tour Saint-Romain, effet du matin (W13469),
Le Portail et la tour Saint-Romain, plein soleil, Harmonie bleue et or (W136011);
Le Portail, soleil matinal, Harmonie bleue (W135510),
Le Portail, temps gris (W13218),
Le Portail vu de face, harmonie brune (W 13197),


Le Musée Marmottan à Paris en possède une (La Cathédrale de Rouen, effet de soleil, fin de journée, W132712),
tout comme le Musée des beaux-arts de Rouen (Le Portail et la tour Saint-Romain, temps gris, W134513).


  «  La série des Cathédrales de Rouen lui prendra trois années de labeur angoissé. À son épouse, il confie : « Chaque jour, j'ajoute et surprends quelque chose que je n'avais pas pu encore voir. Quelle difficulté, mais ça marche. » Il ajoute encore : « Je suis rompu, je n'en puis plus […]. J'ai eu une nuit remplie de cauchemars. La cathédrale me tombait dessous, elle semblait bleue, ou rose, ou jaune ! »
   « Paradoxalement, la démarche, ô combien inédite et déroutante pour son époque, permet à bon nombre de ses contemporains
d'apprécier enfin l'extraordinaire acuité du regard de Monet : il montre les formes dans la lumière certes, mais donne aussi à ressentir
toutes les vibrations de la matière éclairée. La touche est désormais très dense, presque compacte,
et chaque touche, décomposée, s'accorde avec sa voisine pour créer la juste nuance ».

dossier de presse, expo Monet 2010, page 14
http://www.grandpalais.fr/pdf/dossier_pedagogique/DP_Monet_gngp_enseig.pdf
.

.

Posté par clioweb à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


10 juillet 2017

Cézanne, portraits en série

 

Cézanne, portraitiste en série, Le Monde 23.06.2017
Le Musée d’Orsay présente une soixantaine d’œuvres de l’artiste, des variations sur des modèles identiques.
http://www.lemonde.fr/arts/article/2017/06/23/cezanne-portraitiste-en-serie_5150259_1655012.html


L’exposition présentée sur le site du Musée d’Orsay
http://www.musee-orsay.fr/fr/evenements/expositions/au-musee-dorsay/presentation-generale/article/portraits-de-cezanne-46126.html


cezanne-portraits-g
Cézanne, portraits indexés par G images


Cézanne, portraits (dont Hortense) et autoportraits
Wikipedia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Cézanne

+ Commons
http://commons.wikimedia.org/wiki/Paul_Cézanne?uselang=fr#Portraits


Le garçon au gilet rouge (Orsay - NGA Washington - Buhrle)
http://www.societe-cezanne.fr/2017/05/09/le-garcon-au-gilet-rouge-1888-1890-r656-fwn494/


 

cezanne-event

Portrait de Louis Cézanne lisant L’Evénement, 1866 National Gallery of Art, Washington - photo JA sut Twitter

en arrière, Sucrier, poires et tasse bleue,
une des premières natures mortes de Cézanne (1865-1870) Musée Granet Aix-en-Provence
http://www.societe-cezanne.fr/2016/07/15/levenement-portrait-de-louis-auguste-cezanne/


« In this calculated composition, he seated his father precariouly near the edge of the chair
and tilted the perspectival slope of the floor as though trying to tip his father out of the picture »
http://www.nga.gov/content/ngaweb/Collection/art-object-page.52085.html


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 novembre 2016

Bazille, la jeunesse de l'impressionnisme

 

bazille-atelier

L'Atelier de Bazille (1870), huile sur toile, 98 × 128 cm, Paris, musée d'Orsay
http://fr.wikipedia.org/wiki/Frédéric_Bazille



Frédéric Bazille (1841-1870)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Frédéric_Bazille


- L’exposition Frédéric Bazille, la jeunesse de l’impressionnisme
Montpellier juin-oct 2016
http://museefabre.montpellier3m.fr/EXPOSITIONS/Frederic_Bazille_la_jeunesse_de_l_impressionnisme

Guide d'accrochage
http://museefabre.montpellier3m.fr/content/download/11143/86101/file/GUIDE_ACCROCHAGE_BAZILLE_160X160_PL_BD.pdf

Montpellier, Max Leenhardt, La peinture en Provence, Bazille, Paris et les impressionnistes, Le groupe Bazille, l'héritage dans la peinture contemporaine, paysages d'eau douce, paysages de mer


- Frédéric Bazille, la jeunesse de l’impressionnisme
expo Orsay 15.11.2016 - 05.03.2017
http://www.musee-orsay.fr/fr/evenements/expositions/au-musee-dorsay/presentation-generale/article/frederic-bazille-44076.html?cHash=9f789d0e1c

Présentation détaillée
http://www.musee-orsay.fr/fr/evenements/expositions/au-musee-dorsay/presentation-detaillee/article/frederic-bazille-44076.html
De Montpellier à Paris, sur le motif, amitiés d'atelier, trophées de chasse, Bazille et la musique, jeune fille au piano, Aigues-Mortes, Peindre des figures au soleil, le nu moderne, fleurs, peintre d'histoire, dessinateur, La gloire commence à peine

L'expo sera ensuite présentée à la National Gallery of Art, à Washington du 9 avril au 9 juillet 2017


rappel :
Frédéric Bazille (1841-1870)
http://clioweb.canalblog.com/archives/2016/08/29/34249187.html


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 février 2016

Orsay : Spendeurs et misères

 

splendeurs-orsay

Splendeurs et misères (des courtisanes), Images de la prostitution 1850-1910,
l'exposition a été close à la mi-janvier.
Le dossier de presse est toujours en ligne
http://www.musee-orsay.fr/fileadmin/mediatheque/integration_MO/PDF/DP/DP_Splendeurs_et_Miseres.pdf

 

Orsay à l'horizontale, titrait Libération 04.10.2015
« Orsay expose les prostituées, demi-mondaines et danseuses parisiennes peintes ou photographiées dans la rue, les brasseries, les bals, les bordels, à l’opéra, au Moulin rouge, de 1850 à 1910. On dirait des perroquets en cage. Les silhouettes s’alourdissent et se raidissent en beauté et en nombre - car il y a ici, selon les principes propres à Orsay, encombrement de chefs-d’œuvre et de croûtes »
« Le mauvais goût fait bon ménage avec les moralistes et les parvenus, deux faces d’une même pièce en chocolat, feuilletée or »
http://next.liberation.fr/arts/2015/10/04/orsay-a-l-horizontale_1397035


Opération racolage à la gare d’Orsay, Le Monde 24.09.2015
« L’hypertrophie de la prostitution à Paris, comme à Londres ou à Berlin au même moment, s’explique en termes politiques et économiques, ce qui ne se voit que très peu dans l’exposition, à moins que l’on ne prenne la peine d’étudier les registres de police et les documents administratifs placés dans des vitrines. Ou à moins de faire ce constat qui n’est pas mieux signalé : les peintres de la prostitution, vers 1900, ce sont Van Dongen, Kupka, Picasso et Rouault. Ce dernier était un catholique enragé à la Léon Bloy et les trois autres étaient connus pour leurs sympathies anarchistes. Ce ne sont pas des coïncidences »

http://www.lemonde.fr/arts/article/2015/09/24/operation-racolage-a-la-gare-d-orsay_4769237_1655012.html


voir aussi Qui a peur de Deborah de Robertis ?
http://clioweb.canalblog.com/archives/2016/02/07/33332329.html

 

Parmi les tableaux cités par Philippe Lançon dans Libération
Femme en chemise ou danseuse, d’André Derain.
http://md1.libe.com/photo/814147-49-derain_femme-en-chemise-ou-danseusejpg.jpg

Toulouse-Lautrec En cabinet particulier (au Rat mort), 1899 tableau venu de Londres.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_de_Toulouse-Lautrec

http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:In_a_Private_Room_at_the_Rat_Mort_(Toulouse-Lautrec)

Femme assise au fichu de Picasso, période bleue, 1902
https://en.wikipedia.org/wiki/Picasso's_Blue_Period

L’Heure de la viande, pastel Emile Bernard 1885-1986
http://www.voir-ou-revoir.com/2014/11/emile-bernard-musee-de-l-orangerie-paris-nov-2014.html

La Mère Grégoire, Courbet 1855 Chicago
http://www.artic.edu/aic/collections/exhibitions/Rococo/Mere

Femme aux Champs-Élysées la nuit (1889-1893), Louis Anquetin, musée van Gogh, Amsterdam
https://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Anquetin

Vincent van Gogh, La femme au tambourin, huile sur toile, 1887, Rijskmuseum Van Gogh, Amsterdam
http://fr.wikipedia.org/wiki/Agostina_Segatori


Aguicher ou décrire ? Tableaux mentionnés par Philippe Dagen dans Le Monde
Les artistes : Courbet, Manet, Degas, Toulouse-Lautrec, Forain, Van Gogh, Munch, Rouault et, pour finir dans l’ordre chronologique, Picasso.

Le Portrait de Mademoiselle de Lancey – une demi-mondaine –, par Carolus-Duran, est l’archétype de cet art commercial
https://en.wikipedia.org/wiki/Carolus-Duran 1876

Le Client, Jean-Louis Forain 1878
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Forain

Degas, Femmes à la terrasse d’un café le soir 1877
http://www.latribunedelart.com/spip.php?page=docbig&id_document=23159

 

forain-client

Le Client, Jean-Louis Forain 1878
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Forain

 

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

07 février 2016

Qui a peur de Deborah De Robertis ?


 

robertis-olympia

http://vimeo.com/user26698516
Deborah de Robertis en Olympia
question : A quoi servent des agents de sécurité à Orsay ?

 

« Qui a peur de Deborah De Robertis ? »
(à propos de l'exposition Splendeurs et Misères qui s'achevait au musée d'Orsay à la mi-janvier)
tweet André Gunthert,
billet de Marc Lennot (Lunettes rouges,  l'Amateur d'Art
vidéo http://vimeo.com/user26698516


Après sa performance du 16 janvier 2016, devant l'Olympia de Manet,
elle est arrêtée, fait l'objet de 48 heures de garde à vue et d'un rappel à la loi.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Deborah_De_Robertis

Olympia ose nous regarder
Deborah regarde et filme ceux qui la regardent (quand les tentures ne l'enferment pas)
Lors d'une autre performance, le patron du musée d'Orsay a porté plainte contre elle pour exhibition sexuelle
(lui-même avait toléré un homme nu lors du vernissage de l'expo Masculin Masculin)


A posing non-poser 30.04.2014
An interview with performance artist Deborah de Robertis.
http://iloveyou-magazine.com/piece-of-me/deborah-de-robertis/

Le 29 mai 2014, elle pose juste au-dessous de L'Origine du monde (Courbet).


- Splendeurs et misères (des courtisanes)
Images de la prostitution 1850-1910
http://clioweb.canalblog.com/archives/2016/02/08/33335573.html

Le dossier de presse est très habillé, sauf 2 exceptions :
Les grandes horizontales
Maisons closes, De l’attente à la séduction : le langage des corps (JL Forain, Le client 1878)


- Les dossiers de presse des expos du musée d'Orsay sont à une adresse unique (pour les pros de chez pros)
http://www.musee-orsay.fr/fr/espace-professionnels/professionnels/presse/dossiers-de-presse.html
une adresse à archiver


.
 

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


09 novembre 2015

Femmes photographes

 

FrancesJohnston1896

Frances Benjamin Johnston, Autoportrait dans l'atelier, vers 1896,
Library of Congress - Lunettes rouges

 

- Une expo en deux parties jusqu'au 24.01.2016
Les photos de 1838 à 1918 sont exposées au Musée de l'Orangerie.
La seconde partie, entre 1919 et 1945, au Musée d'Orsay.

« Près de 400 illustrations dédiées aux femmes photographes qui montrent comment elles ont conquis leur légitimité dans cette pratique artistique, dominée par les hommes. Amatrices ou professionnelles, elles s'emparent des scènes de vie, de guerre, des paysages, des portraits et surprennent par leur maîtrise et leurs choix ».
http://www.huffingtonpost.fr/2015/10/14/exposition-photo-paris-qui-a-peur-des-femmes-photographes_n_8291294.html


- Moi, j’ai peur des femmes photographes …
Lunettes Rouges 09.11.2015    
http://lunettesrouges.blog.lemonde.fr/
Pourquoi critiques et institutions les ont-elles occultées, surtout en France ?


Gratifications photographiques (1). Femmes photographes au Musée d'Orsay.
http://le-beau-vice.blogspot.be/2015/11/gratifications-photographiques-1-femmes.html
« Postulons alors, que la question - l'énigme - posée aux (femmes) photographes de l'après première guerre mondiale, c'est celle du désir ».


La Galerie France 5 - Objectif Femmes 01.11.2015
le documentaire sera rediffusé le dimanche 22 novembre à 1 h
http://www.france5.fr/emissions/la-galerie-france5/diffusions/01-11-2015_428151


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

05 mars 2015

Facebook, inculture ou pudibonderie ?

 

origine-buffard

Courbet, L'origine du monde
un rappel : Orsay n'aime pas les photographes, sauf Shakira
http://pascal.buffard.art.over-blog.com/ 2012



Facebook, inculture ou pudibonderie ?

L’incapacité de Facebook à distinguer l’art du cochon pourrait bien lui causer du tort - 20minutes 05.03.2015
http://www.20minutes.fr/societe/1555091-20150305-comment-origine-monde-pourrait-mettre-facebook-embarras

Un internaute porte plainte contre Facebook après la censure de son compte.
Le TGI de Paris devra décider s'il est compétent.
 
En 2012, Facebook a fermé Facebook France, espérant éviter des poursuites.
Et l'avocate de la FMN s'abrite derrière la gratuité et derrière les conditions générales d'utilisation : l'internaute est supposé savoir qu'en cas de litige, seul un tribunal de l'Etat de Californie, où siège l'entreprise, est compétent

La pudibonderie prend ses aises aux USA : les séries TV usent et abusent de scènes de cadavres tournées dans une morgue, mais toute allusion à la vie et au corps, en dehors de l'exploitation commerciale et publicitaire, est brutalement censurée. 
C'était déjà le cas en 2011 pour un artiste danois.
http://www.lemonde.fr/technologies/article/2011/02/16/l-origine-du-monde-de-courbet-interdit-de-facebook_1481226_651865.html
Et récemment, aux USA, il a fallu un intense lobbying pour que des photos de mères en train d'allaiter soient enfin admises.
http://www.liberation.fr/societe/2015/02/26/photos-d-allaitement-les-brelfies-nouvelle-tendance_1209694


L'annonce de cet article de 20 minutes accroît la diffusion du tableau de Courbet sur Twitter.

- Courbet, L'origine du monde, Le tableau et ses caches,
L'église de village sous la neige, le premier cache
Terre érotique, le cache commandé en 1955 à André Masson
http://www.cineclubdecaen.com/peinture/peintres/courbet/originedumonde.htm
http://ainsi-va-wikipedia.blogspot.fr/2008/01/lorigine-du-monde.html

L'émission Les regardeurs du 24.05.2014
http://www.franceculture.fr/emission-les-regardeurs-l-origine-du-monde-de-gustave-courbet-1866-2014-05-24
La radio à l'assaut de la peinture Turner, Manet, Gauguin...
http://radiofrance-podcast.net/podcast09/rss_13090.xml


Pour voir ou revoir l'oeuvre de Courbet
Web Gallery of Art :
http://www.wga.hu/frames-e.html?/html/c/courbet/index.html

Wikipedia et Commons :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gustave_Courbet

http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Paintings_by_Gustave_Courbet
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:1860s_paintings_by_Gustave_Courbet
(L'origine n'est pas classé dans les nus, mais dans une rubrique distincte)

 

courbet-censure

http://rusoch.fr/lang/fr/cult/marochnoe-xanzhestvo.html

.

Posté par clioweb à 09:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 février 2014

Gustave Doré L'imaginaire au pouvoir

 

dore


- Gustave Doré (1832-1883). L'imaginaire au pouvoir, Musée d'Orsay 18 février - 11 mai 2014
Le site de la BNF :
http://expositions.bnf.fr/orsay-gustavedore/index.htm


- Orsay, une présentation détaillée
au sommaire
:
Intime et spectaculaire
Figures de l'enfer et de la mort
Le spectacle du religieux
Chroniques satiriques et livres illustrés
Visions anglaises: Londres et Shakespeare
Religion et pathos
Paysage pittoresque et sublimes
http://www.musee-orsay.fr/fr/evenements/expositions/au-musee-dorsay/presentation-detaillee/article/gustave-dore-37172.html

- Gustave Doré, cet illustre inconnu - Le Monde culture 26.02.2014
Deux expositions, à Paris et à Strasbourg, aident à saisir les mille facettes du peintre et dessinateur français
http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/02/26/gustave-dore-cet-illustre-inconnu_4373314_3246.html

- Gustave Doré, De l'illustrateur à l'artiste - Pascale Bouhenic
Arte+7 http://www.arte.tv/guide/fr/050348-000/gustave-dore?autoplay=1
les avis semblent partagés.

- Peu de reproductions sur le Web Gallery of Art
bien davantage sur  Wikimedia Commons
http://commons.wikimedia.org/wiki/Gustave_Doré
Wikipedia :
http://en.wikipedia.org/wiki/Gustave_Doré


- rappel : Gustave Doré (1832-1883), Un peintre-né

L'expo de l'été 2012 à Bourg-en-Bresse : http://www.lectura.fr/expositions/gustavedore/
Jeunesse à Bourg-en-Bresse
L'illustration entre imaginaire populaire et art
Les contes de Perrault (L'édition, Peau d'Âne, Le Chat Botté, Le Petit Chaperon Rouge)
Les mythes religieux
Diversité des genres et héritiers
Technique et couleur chez Gustave Doré
Gustave Doré d'un trait
Voyage d'agrément à Bourg-en-Bresse

Le dossier de presse : http://www.bourgendoc.fr/files/alaune/GustaveDore/MRB_DP_DORE_02_05_2012.pdf
http://www.bourgendoc.fr/

dore-chaperon

Le Petit Chaperon rouge - source Commons

 

Dore-London

Over London by Rail, c. 1870. From London: A Pilgrimage - Commons

 

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 janvier 2014

Filippetti et les grands-ducs

 
Forte actualité suivie par Vincent Nocé dans le domaine de la Culture.

- Filippetti et les grands-ducs - Libération 16.01.2014
« Fête à Orsay, mélodrame à Beaubourg, crise de confiance à Picasso : les établissements donnent du fil à retordre au ministère de la Culture, qui est manifestement déterminé à reprendre la main, après une période de laisser-faire sous Frédéric Mitterrand.
A Orsay, le café et les galeries de l’exposition Masculin-masculin ont été prêtés gracieusement à un organisateur de soirées gays...
Ces incidents, et quelques autres plus discrets, témoignent du déséquilibre entraîné par l’autonomisation des établissements depuis les années 2000. Depuis, les capacités budgétaires, stratégiques et intellectuelles du ministère ont dégringolé. Manquant de véritables conseils d’administration dotés de pouvoirs effectifs, comme dans le modèle anglo-saxon, les principaux musées se sont transformés en grands duchés ».

«  Emportés par l’ivresse de la surpuissance, certains dirigeants de musée sont devenus des seigneurs de guerre et ont adopté des comportements qui ne seraient jamais admis aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne ou en Allemagne. Le ministère réagit donc avec ses moyens au cas par cas, faute d’une réforme d’ensemble du système ».
http://next.liberation.fr/arts/2014/01/16/aurelie-filippetti-et-les-grands-ducs_973390

- Du rififi au musée Picasso
« Retards de chantier, souffrance au travail, tensions avec ses collègues: la présidente du musée, Anne Baldassari, est convoquée au ministère de la Culture »
http://next.liberation.fr/arts/2014/01/16/du-rififi-a-picasso_973393

- Chute d’eau dans les réserves de la BNF
Une rupture de canalisation, dimanche, aurait gravement endommagé 1 500 ouvrages.
http://www.liberation.fr/culture/2014/01/16/chute-d-eau-dans-les-reserves-de-la-bnf_973423

-L'hôtel de la Marine sera confié aux Monuments nationaux - Le Monde, 10.01.2014
http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/01/10/l-hotel-de-la-marine-sera-confie-au-centre-des-monuments-nationaux_4346327_3246.html
L’Hôtel de la marine devrait être confié au Centre des monuments nationaux. Libération 13.01.2014
NS et Morin avaient voulu le céder à un promoteur d’hôtels de grand luxe. Ensuite, Loyrette, alors patron du Louvre, avait tenté d’annexer le bâtiment.
« Philippe Bélaval nourrit l’espoir d’ouvrir au public les galeries historiques, qui ont conservé leur ameublement, dès le printemps 2015. Une bonne partie des 20 000 mètres carrés pourrait être louée, une autre partie servant à la Cour des comptes, qui manque de place ».
La question : qui paiera ?
http://next.liberation.fr/arts/2014/01/13/l-avenir-de-l-hotel-de-la-marine-scelle_972537

.


Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 septembre 2013

Léon Gimpel : as de l’autochrome

 

gimpel-n2

Le tsar Nicolas II et le président Fallières (Armand, pas André)
lors d'une entrevue qui a eu lieu dans la rade de Cherbourg en juillet 1909.
autochrome Léon Gimpel, http://etudesphotographiques.revues.org/index935.html

- Léon Gimpel : as de l’autochrome - Telerama 3314, 20.07.2013
Un été 1913 - Cadrages originaux, innovations techniques… le reporter vedette du journal “L'Illustration” a saisi La Belle Epoque, la Grande Guerre et les années folles en inventant une nouvelle grammaire. Petite histoire d'un photographe novateur, portfolio à l'appui. http://www.telerama.fr/idees/leon-gimpel-as-de-l-autochrome,100319.php
Le blog de la SFP fait un lien vers Télérama
http://sfp.asso.fr/blog-collection/index.php?post/2013/09/19/L%C3%A9on-Gimpel%2C-As-de-l-autochrome%2C-sur-T%C3%A9l%C3%A9rama.fr

 

- Léon Gimpel, Mes grands reportages
Etudes photographiques n° 19 Décembre 2006 : La photographie pédagogue / Modèles critiques
http://etudesphotographiques.revues.org/935

Léon Gimpel, Quarante ans de reportages. Souvenirs de Léon Gimpel, collaborateur à L’Illustration (1897-1932), Domaine de Castellemont, Jurançon, manuscrit (collection SFP), 20 février 1944
Gimpel est entré en contact avec les frères Lumière dès 1904. Le 10 juin 1907, à l’occasion de la présentation publique du procédé autochrome dans les locaux de L’Illustration, il rédige un article intitulé “La photographie des couleurs à L’Illustration”, paru dans le numéro du 15 juin 1907, p. 387-389. Sur le rapport de Gimpel à l’Autochrome, voir Nathalie Boulouch, “Reporters et professionnels”, La Photographie autochrome en France (1904-1931), thèse de doctorat en histoire de l’art, université Paris I, 1994, p. 227-248.
L. Gimpel, « Le président de la République et M. André (sic pour Armand) Fallières à bord du cuirassé Vérité », Autochrome, 12 x 9 cm, 1er août 1909, coll. SFP
L. Gimpel, « Départ du dirigeable militaire Le Temps pour la revue militaire, Issy-les-Moulineaux », 9 x 12 cm, 14 juillet 1911, coll. SFP


- Léon Gimpel, reporter à L'Illustration
http://www.autochromes.culture.fr/index.php?id=81


- Leon Gimpel, les audaces d'un photographe au Musée d'Orsay - mars 2008
http://www.unerusseaparis.fr/2008/03/leon-gimpel-musee-orsay-photo-expo.html

- Les autochromes parisiens de Léon Gimpel - 02.2011
http://dona.centerblog.net/60-les-autochromes-parisiens-de-leon-gimpel
http://www.laboiteverte.fr/les-autochromes-parisiens-de-leon-gimpel/
En 1915, il se lie d’amitié avec un groupe d’enfants du quartier de la rue Grenata à Paris qui avaient créé leur propre« armée »
http://www.lemadblog.com/photo/l%E2%80%99armee-de-la-rue-greneta-de-leon-gimpel/


gimpel-change

Léon Gimpel. Le Pont au Change Paris. 1911.
http://autocromie.wordpress.com/2013/06/

 

- Autochromes and Autochromists of WWI - La Grande Guerre en autochromes
http://www.luminous-lint.com/app/contents/fra/_autochromes_ww1_01/

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,