21 septembre 2016

Gaulois, histoire et politique

 

Arnaud Pontus, chronique RFI 20.09 7h15 (source aggior)
http://www.rfi.fr/emission/20160920-20-septembre-2016-nos-ancetres-gaulois-sarkozy
http://www.rfi.fr/auteur/arnaud-pontus/


Les Gaulois ? Les Gallo-Romains ?
Si la question était scientifique ou scolaire,
il suffirait de lire les spécialistes ou de les écouter.


par ex, côté archéo, taper Gaulois dans le site de l'INRAP
http://www.inrap.fr/recherche?search_api_views_fulltext=Gaulois
liens vers Christian Goudineau,
vers l'expo renversante de 2011-2012,
les fouilles de Corent, etc...
Bienvenue chez les Gaulois...


Ecouter aussi F-Culture dont l'émission Le salon noir
http://www.franceculture.fr/personne-laurent-olivier
http://www.franceculture.fr/personne-christian-goudineau.html
http://www.franceculture.fr/personne-jean-louis-brunaux.html
http://www.franceculture.fr/personne-matthieu-poux.html (Corent, capitale gauloise)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Oppidum_de_Corent

Laurent Olivier a été l'invité de Christian Goudineau au Collège de France en 2009
http://www.college-de-france.fr/site/christian-goudineau/course-2009-10-05-15h00.htm

Mais Goudineau rappelle que « le travail de toute une génération compte si peu dans le grand public !
Les vieux clichés ont la vie dure et surgissent d'emblée quand politiciens ou médias veulent faire allusion à cette période ».


En politique, une question est posée en ce moment, dans plusieurs médias,
au temps de Trump ou de l'après-Brexit :
comment répondre aux manipulateurs qui ne reculent devant aucun cliché ou aucun monsonge ?

Yes, I’d lie to you - The Economist 10.09.2016
http://www.economist.com/news/briefing/21706498-dishonesty-politics-nothing-new-manner-which-some-politicians-now-lie-and

La technologie et le rapport aux faits - Hubert Guillaud, Internetactu, 16.09.2016
http://www.internetactu.net/2016/09/16/comment-la-techno-bouleverse-t-elle-notre-rapport-aux-faits/

 

.

.

Posté par clioweb à 08:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


22 octobre 2012

Blois : La Fabrique et ses auditeurs

 

- La Fabrique de l'histoire à la rencontre de ses auditeurs (jeudi et vendredi, 17h, Bibl Abbé Grégoire) :

el1-6807

Emmanuel Laurentin, Séverine Nikel (L'Histoire puis Le Seuil)

el2-6808

L'assistance du vendredi - Bibl Abbé Grégoire


- Laurent Olivier, Nos ancêtres les Germains.

olivier1

Laurent Olivier, Anaïs Kien - Amphi 3
La falsification du passé. La réécriture de l'histoire de l'Europe par l'idéologie nazie
Nos ancêtres les Germains. Les archéologues au service du nazisme - Tallandier
http://clioweb.canalblog.com/tag/olivier

olivier2

L'assistance dans l'amphi 3



- Blois 2012, la presse en parle :
http://www.rdv-histoire.com/-La-presse-en-parle-.html

La fin du village
http://larecherche.typepad.fr/le_blog_des_livres/2012/10

dans le portfolio
Festins de la Renaissance - Les objets et les manières de table au XVIe
de gauche à droite : Elisabeth La Trémolière, Thierry Crespin-Leblond,
http://www.rdv-histoire.com/IMG/jpg/img_0852.jpg
http://www.rdv-histoire.com/Galerie-home.html#documents_portfolio


.

 

 


.


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 septembre 2012

Nos ancêtres les Germains

 

germains-lo


«Intelligence avec l’ennemi» : les archéologues français ont-ils collaboré ?

invité du Salon noir, le 19.09.2012 : Laurent Olivier pour l'ouvrage
Nos ancêtres les Germains : les archéologues au service du nazisme
Laurent Olivier a co-dirigé : Le sang et le sol : l'archéologie nazie en Europe de l'Ouest, Infolio - 2007

http://www.franceculture.fr/emission-le-salon-noir
l'émission au format mp3 :
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10267-19.09.2012-ITEMA_20401710-0.mp3


- La première partie du Salon noir traite de l'archéologie allemande complice du nazisme.
(un sujet déjà abordé en mars 2010 au Collège de France
http://clioweb.canalblog.com/archives/2010/03/05/17122488.html
ou http://clioweb.canalblog.com/tag/olivier

« Plus de 80 % des archéologues ont adhéré au parti nazi et aux théories de Gustav Kossinna, maître à penser de cette archéologie et pour lequel cette discipline devait être une science de combat … Mise au service du régime national-socialiste, l'archéologie fournit une légitimité scientifique directe à l'entreprise d'épuration raciale et de germanisation forcée ».
L'hitlérisme a financé et boosté les carrières de jeunes archéologues. En retour, ils ont appliqué les théories raciales à tout ce qui avait été publié sur la préhistoire des territoires dont les nazis prévoyaient la conquête et la germanisation.

Laurent Olivier rappelle la rivalité entre l’AMT Rosenberg (Reichsbund für deutsche Vorgeschichte ) - le parti nazi - et « l’héritage des ancêtres » d’Himmler et de la SS, entre Hans Reinerth l’arriviste collaborateur de Rosenberg et Herbert Jankuhn (Himmler).

Après 1945, beaucoup de ces archéologues ont échappé à la dénazification.
Ce n'est que vers 1990 que leur rôle sous le nazisme sera interrogé.
Herbert Jankuhn meurt en 1990 : « Following his death in 1990 an obituary appeared in the Nouvelle Droite magazine Nouvelle Ecole in which Alain de Benoist, the journal's editor and the head of far right GRECE, acknowledged Jankuhn as one of the "sponsors" of the magazine ».
http://en.wikipedia.org/wiki/Herbert_Jankuhn


- La seconde partie s'intéresse aux archéologues dans la France occupée

L'archéologie de Vichy s'intéresse moins à la préhistoire qu'à la période gallo-romaine : elle veut y voir l'intégration réussie d'un peuple vaincu qui a su reconnaître sa défaite et adopter la culture du vainqueur.
(les Gaulois posent problème aux racistes nazis, par ex à propos du mur gaulois : un autre peuple aurait-il pu soumettre et dominer des Germains ?)

L'archéologie c'est environ 150 personnes, un milieu minuscule,
composé surtout d'autodidactes d'origine plutôt modeste.
De nombreux régionalistes se laissent séduire et prendre dans les filets nazis.
(« la collaboration implique plutôt des franges aisées et éduquées » précise Laurent Olivier.
En Moselle annexée, Emile Delort et Marcel Lutz participent aux fouilles du IIIe Reich

Il développe l'exemple de Johannès Thomasset. Le paléontologue, spécialiste de Chassey, évolue vers des thèses racistes, et veut faire de la Bourgogne une burgondie germanique.
A l'invitation d'Himmler, à Berlin, il prononce un discours sur L'héritage burgonde et la France.
Après 1945, il est arrêté et jugé. Gaston Roupnel lui apporte son soutien.
Il est amnistié (la police et la justice ne connaissaient pas la teneur de son discours de Berlin)
cf Aryens de tous pays, CR d'ouvrage - http://www.monde-diplomatique.fr/2007/12/

D'autres sont fusillés. C'est le cas du couple Passemard, de Marthe et SaintJust Péquard, archéologues et miliciens.
Cela fait beaucoup de fusillés dans un si petit milieu.

Néanmoins, l'archéologie doit tout à cette période : la loi Carcopino de 1941 a été validée en 1945), l'organisation en services régionaux, la revue Gallia......


Lors du colloque (2004 ?), la session sur la germanisation de l'Ouest du Reich n'a pas été bien accueillie.
Les organisateurs français l'ont refusée, il a fallu louer une salle (aucune n'était disponible à l'université).
Les actes ont été publiés en Suisse

Le sang et le sol : l'archéologie nazie en Europe de l'Ouest, Infolio - 2007
L'ouvrage a été présenté dans Le salon noir le 25.04.2007

laurentolivier

Laurent Olivier, MAN, St Germain - source MHF

.
.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

05 mars 2010

L'archéologie complice du nazisme

- Laurent Olivier était l'invité de Christian Goudineau dans son cours au Collège de France le 05/10/2009

- Il a co-dirigé la publication d'un colloque de 2004 : L’archéologie nazie en Europe de l’Ouest (sous la dir. de Jean-Pierre Legendre, Laurent Olivier et Bernadette Schnitzler), Infolio Editions, Paris, 2007, 496 pages

- Bernardette Arnaud en fait une présentation dans L’archéologie complice du nazisme, Sciences et Avenir 727 - juin 2007. Avec la biologie, l’archéologie a été la science la plus sollicitée par les nazis à l’appui de leurs théories nationalistes et racistes. Ce lourd passé refait surface.

- En 2003, Alain Schnapp a traité de L’autodestruction de l’archéologie allemande sous le régime nazi dans la revue Vingtième siècle, 78 2003/2

« Le nazisme n’est pas passé sur l’archéologie comme une bourrasque de l’histoire. Il a failli emporter avec lui tout l’acquis de la discipline » écrit Alain Schnapp qui poursuit : « Aucune discipline à l’exception de la biologie n’a collaboré de façon si intime avec l’appareil d’État du Troisième Reich. À côté des charlatans à la Hermann Wirth de prestigieux savants se sont laissés embrigader, ils ont contribué à diffuser à travers des revues comme Germanien et Germanienerbe une idéologie raciste qui était comme l’oxygène du régime ».

Alain Schnapp fait la distinction entre l’archéologie classique au sens académique du terme et l’étude de la protohistoire et de la préhistoire.
La première est une invention allemande (modèle et type d’organisation). Elle profite de la réputation de la philologie, elle accompagne le développement des musées de Berlin et de Munich, elle reçoit les postes, les moyens et les nonneurs.
La seconde repose sur les sociétés savantes et les amateurs. Après 1918, elle passe sous le contrôle des nationalistes, tenants de l’idéologie du « Blut und Boden ». Avec le nazisme, ces archéologues acceptent les théories raciales du régime, ils participent à sa propagande, ils servent la politique de germanisation, s’associent aux pillages voire à des crimes de guerre. , ils transforment le postulat du linguiste Kossina (une « science au plus haut point nationale ») en outil d’oppression.


Pendant la période nazie, l’archéologie est marquée par les rivalités entre les factions, notamment entre l’AMT Rosenberg (Reichsbund für deutsche Vorgeschichte ) - le parti nazi - et « l’héritage des ancêtres » d’Himmler et de la SS, entre Hans Reinerth l’arriviste collaborateur de Rosenberg et Herbert Jankuhn (Himmler). Hitler semble davantage attiré par la Grèce dorienne que par la protohistoire germanique, mais cette dernière a servi sa propagande raciste.


« Il est indéniable qu’en offrant des moyens à une génération intellectuelle frustrée par le régime de Weimar, le nazisme a su capter l’enthousiasme de jeunes savants souvent formés aux méthodes de l’érudition libérale ».

En 1945, ces jeunes savants ont su échapper à la dénazification. Ils ont été protégés par leurs élèves jusque dans les années 1970. C’est surtout après la chute du mur que l’accès aux archives a mis en évidence leur rôle, et l’importance de la tentative de « blanchiment » de recherches menées sur l’ordre des nazis.


Ce sujet est une réponse à ceux qui se plaisent à opposer le web et l'imprimé : le départ, c'est un entretien de Télérama avec Pascal Picq. Prolongé par le colloque de l'INRAP (web audio), auquel participait Christian Goudineau. Qui a invité au Collège de France Laurent Olivier. Dont l'ouvrage présenté par Sciences et Avenir traite du colloque de Lyon, sur un sujet abordé auparavant par Alain Schnapp.
Ces sources multiples ne s'excluent pas, elles fonctionnent en synergie. Ceux qui veulent approfondir la question iront les lire ou les écouter.


;

Posté par clioweb à 05:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 février 2010

Le mythe gaulois

. « Titulaire de la chaire d'« Antiquités nationales » du Collège de France, Christian Goudineau est devenu le spécialiste incontesté de la Gaule. Dont il n'a cessé de défaire les mythes. De la romanisation à Vercingétorix, cet homme-là est un redoutable démolisseur de clichés ! »
L'histoire 262, 2002

. Consulter sa bibliographie sur le site du Collège de France

.
Au moins 3 occasions de l'écouter en différé sur le web :

- Ses cours au Collège de France, dont la table ronde du 5 octobre 2009 vers la 6e mn :

CG se félicite du succès de "Nos ancêtres les Gaulois", la série publiée par Le Monde en août 2009. Mais il se dit éperdu de tristesse : le travail de toute une génération compte si peu dans le grand public !  Les vieux clichés ont la vie dure et surgissent d'emblée quand politiciens ou médias veulent faire allusion à cette période.

Laurent Olivier : ce qui importe, c'est ce que ces clichés révèlent et accréditent : l'idée que les Gaulois étaient destinés à être civilisés, à s'incliner devant les Romains, tout comme les colonisés devant les Européens. Penser autrement, ce serait admettre l'égalité des cultures.
CG : dans cette vision, Les Gaulois ont perdu avec honneur, Rome a gagné. C'est heureux, sinon vous et moi on ne parlerait par latin.

.
- Le mythe gaulois, sa contribution au colloque de l'INRAP, L'avenir du passé - Modernité de l'archéologie (2006)
De Persée, vaincu à Pydna, à l'archéologie préventive aujourd'hui, en passant par Napoléon III et la Troisième République, CG traite des représentations sur les Gaulois. Jusqu'au XVIIIe, pour les élites, la culture gréco-romaine est la référence. Les Gaulois sont des barbares (cf l'Encyclopédie). La vision a beaucoup changé depuis.
Colloque INRAP 2006

.
Merci à Aude pour le rappel de la Fabrique d'octobre 2009
Pour l'écouter en différé chez Emmanuel Laurentin, utiliser l'adresse http://www.tv-radio.com/ondemand/france_culture/FABRIQUE/FABRIQUE20091026.ram
Transcription par Taos Aït Si Slimane
http://www.fabriquedesens.net/Histoire-des-Gaulois-1-La-Fabrique

CG a été élu en 1984 au Collège de France.
Il reprend la la chaire des Antiquités nationales, la formulation de Jullian pour « taper une deuxième fois sur la table : on était en train de foutre en l’air tout notre patrimoine national ». Il n'y avait pas de loi exigeant des fouilles avant tout grand chantier. L'opposition était telle qu'il a fallu attendre 2001 pour obtenir cette loi.

L'archéologie préventive a totalement changé le regard :
Traditionnellement, on part du texte et on cherche dans l’archéologie, dans l’épigraphie une illustration et une vérification.
Tout change avec les grands travaux : ce sont les chantiers qui décident de ce que les archéologues vont trouver.
Les textes écrasent la chronologie. L'archéo donne un regard plus réaliste et plus étendu du temps.

CG souligne le rôle de la photographie aérienne (Roger Agache), de l'archéo sous-marine.
Avec une difficulté majeure pour les archéologues, celle des supports périssables pour l'écriture ou les pratiques religieuses...

L'émission suggère une Gaule très différente des clichés habituels :
une occupation dense, pas une couverture forestière,
des hommes qui ne passent pas leur temps à faire la guerre mais à cultiver la terre (avec des colons italiens ?) et à commercer (des vins italiens contre des esclaves ?).
Les oppida ? ce sont des agglomérations, pas seulement des lieux de défense.
Leur apparence ? Hirsutes et moustachus ? C'est ce que les Romains disaient des Gaulois ; les Gaulois le disaient des Germains et les Germains devaient le dire des Nordiques. « vous auriez rencontré un grand aristocrate gaulois dans la rue, il est probable qu’il vous aurait frappé par un caractère très convenu ».

 

 

.
- Lire également Suzanne Citron, « Nos ancêtres les Gaulois » : ils sont fous ces historiens !  Rue 89 - 23/06/2008
« Un peu partout en Europe, l'idée se diffuse que les nations nouvelles ou à former descendent d'un peuple primitif. Pour les historiens français héritiers de la Révolution, les Gaulois sont ce peuple primitif. Ils deviennent alors l'objet de savantes études ou d'imageries populaires (grands, blonds, longues chevelures, teint clair…). Le personnage de Vercingétorix est alors imaginé, à partir d'une phrase ambiguë de César, comme le premier de nos héros (inconnu avant le XIXe siècle). Il entre en fanfare dans les manuels d'histoire du Second Empire puis de la République .. ».
http://www.rue89.com/2008/06/23/nos-ancetres-les-gaulois-ils-sont-fous-ces-historiens

- Anne-Marie Thiesse, La création des identités nationales, Le Seuil 1999, CR par Isabelle Taboada-Leonetti 

- 03/03 - sur le forum Schoolhistory : « We are running a fully funded workshop for teachers on the topic of how to use archaeology in the classroom, in April this year.

http://www.schoolhistory.co.uk/forum/index.php?showtopic=12574
http://www.hwtma.org.uk/training-workshops

 

 

 

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,