23 janvier 2017

USA 2009-2017 : adresses inaugurales

 


- T’s Inaugural Speech, Annotated, The New York Times 20.01.2017
http://www.nytimes.com/interactive/2017/01/20/us/politics/donald-trump-inauguration-speech-transcript.html

traduction Radio-Canada
http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1012149/discours-integral-donald-trump-president-etats-unis

White House Pushes ‘Alternative Facts.’ Here Are the Real Ones. The New York Times 22.01.2017
http://www.nytimes.com/2017/01/22/us/politics/president-trump-inauguration-crowd-white-house.html



t-words-1      o-words-1

- Words T. said for the first time in any U.S. inaugural address, Washington Post Graphics
(+ Words Obama 2009)
http://twitter.com/PostGraphics/status/822513952051499009


most-tob

Does Trump Really Have the Best Words?
A statistical analysis of Trump's inaugural address
by Justin Rice, 20.01.2017 - source LG
http://www.litcharts.com/analitics/inaugural

« Bush told a story about defending freedom
Obama told a story about a shared journey to equality,
T. told a story about ...turning back the clock »



- Obama 2009 - adresse inaugurale
http://obamawhitehouse.archives.gov/blog/2009/01/21/president-barack-obamas-inaugural-address

Traduction en français Ariane Corbin-Favier pour Le Monde 21.01.2009
http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2009/01/21/le-discours-d-investiture-de-barack-obama_1144600_3222.html

avec 3 passages surprenants
« We, the people, have remained faithful to the ideals of our forebears and true to our founding documents ».
nous, le peuple, nous sommes restés fidèles aux idéaux de nos pairs et respectueux de nos actes fondateurs
... fidèles aux idéaux des Pères fondateurs et respectueux des textes qu'ils ont élaborés ?
(Déclaration d'indépendance, constitution, premiers amendements)
pairs ou pères fondateurs ?
http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A8res_fondateurs_des_%C3%89tats-Unis

« Those values upon which our success depends - honesty and hard work, courage and fair play,
tolerance and curiosity, loyalty and patriotism -- these things are old.  These things are true ».  
les valeurs dont dépend notre réussite - travail acharné et honnêteté, courage et fair-play,
tolérance et curiosité, loyauté et patriotisme -, ces valeurs sont anciennes. Elles sont vraies.


« Let us brave once more the icy currents, and endure what storms may come ».
bravons une fois de plus les courants glacials et endurons les tempêtes à venir
Bravons une fois de plus les courants glacés
et préparons-nous à affronter les prochaines tempêtes

http://fr.wikipedia.org/wiki/Premi%C3%A8re_investiture_de_Barack_Obama

http://en.wikipedia.org/wiki/First_inauguration_of_Barack_Obama


http://en.wikipedia.org/wiki/We_Are_One:_The_Obama_Inaugural_Celebration_at_the_Lincoln_Memorial



- Obama 2013 - adresse inaugurale

http://www.theguardian.com/world/2013/jan/21/barack-obama-2013-inaugural-address



.

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


21 novembre 2016

USA : Obama et son bilan

 

The Political Scene. Obama Reckons with a Trump Presidency -
Inside a stunned White House, the President considers his legacy and America’s future. David Remnick The NewYorker 28,11,2016
http://www.newyorker.com/magazine/2016/11/28/obama-reckons-with-a-trump-presidency


extraits d'un très long article (60 000 signes) du New Yorker

« Obama was “cautiously optimistic.”
There were reasons to be so. His Presidency, after all, had seemed poised for a satisfying close. As recently as early 2015, the Obama Administration had been in a funk. He had underestimated ISIS; Putin had annexed Crimea; Syria was a catastrophe. His relations with the Republicans in Congress, especially since the crushing 2014 midterms, were at an impasse. Then, in a single week in June, 2015: the Supreme Court ended years of legal assaults on Obamacare; the Court ruled in favor of marriage equality; and, at a funeral following the murder of nine congregants at a black church in Charleston, Obama gave a speech that captivated much of the country. Rather than focus on the race war that the killer had hoped to incite, he spoke of the “reservoir of goodness” in the living and the dead and ended by singing “Amazing Grace.”»

« A sense of energy and accomplishment filtered back into the Administration. Long before Election Day, books were being published about its legacy: an economy steered clear of a beckoning Depression, the rescue of the automobile industry, Wall Street reform, the banning of torture, the passage of Obamacare, marriage equality, and the Lily Ledbetter Fair Pay Act, the end of the war in Iraq, heavy investment in renewable-energy technologies, the appointment of Sonia Sotomayor and Elena Kagan to the Supreme Court, the killing of Osama bin Laden, the Iran nuclear deal, the opening of Cuba, the Paris agreement on climate change, two terms long on dignity and short on scandal. Obama’s approval ratings reached a new high. Clinton’s election as the first female President would complete the narrative, and Obama, his aides suggested, would be free to sit in the healing sun of Oahu and contemplate nothing more rigorous than the unrushed composition of a high-priced memoir. »

During the campaign, « Obama and his staff spoke to the networks and the major cable outlets, the major papers and the mainstream Web sites, and, in an attempt to find people “where they are,” forums such as Bill Maher’s and Samantha Bee’s late-night cable shows, and Marc Maron’s podcast. But they would never reach the collective readerships of Breitbart News, the Drudge Report, WND, Newsmax, InfoWars, and lesser-knowns like Western Journalism—not to mention the closed loop of peer-to-peer right-wing rumor-mongering.

« Until recently, religious institutions, academia, and media set out the parameters of acceptable discourse, and it ranged from the unthinkable to the radical to the acceptable to policy,” Simas said. “The continuum has changed. Had Donald Trump said the things he said during the campaign eight years ago—about banning Muslims, about Mexicans, about the disabled, about women - his Republican opponents, faith leaders, academia would have denounced him and there would be no way around those voices. Now, through Facebook and Twitter, you can get around them. There is social permission for this kind of discourse »

« What I’m suggesting is that the lens through which people understand politics and politicians is extraordinarily powerful. And Trump understands the new ecosystem, in which facts and truth don’t matter. You attract attention, rouse emotions, and then move on. You can surf those emotions. I’ve said it before, but if I watched Fox I wouldn’t vote for me!” »

« Perhaps the more acute personal sadness for White House staffers was the vision of Obama and Trump sitting side by side in the Oval Office. A President who fought with dignity to rescue the country from economic catastrophe and to press for progressive change—from marriage equality to the alleviation of climate change—was putting on a mask of generous equanimity for a visitor whom he had every good reason to despise, an ethically challenged real-estate brander who had launched his political career by promoting “birtherism,” and then ran a sexist and bigoted campaign to galvanize his base »

« ... The federal government is an aircraft carrier, it’s not a speedboat. And, if you need any evidence of that, think about how hard we worked over the last eight years with a very clear progressive agenda, with a majority in the House and in the Senate, and we accomplished as much domestically as any President since Lyndon Johnson in those first two years. But it was really hard. »

« Trump had triumphed in rural America by appealing to a ferment of anti-urban, anti-coastal feeling. And yet Obama dismissed the notion that the Republicans had captured the issue of inequality. “The Republicans don’t care about that issue,” he said. “There’s no pretense that anything that they’re putting forward, any congressional proposals that are going to come forward, will reduce inequality. . . . What I do concern myself with, and the Democratic Party is going to have to concern itself with, is the fact that the confluence of globalization and technology is making the gap between rich and poor, the mismatch in power between capital and labor, greater all the time. And that’s true globally ».

« Here was the hopeful vision of diversity and dignity that Obama had made his own, and hearing these words I couldn’t help remembering how he began his victory speech eight years ago. “If there is anyone out there who still doubts that America is a place where all things are possible,” he said, “tonight is your answer.” A very different answer arrived this Election Day. America is indeed a place where all things are possible: that is its greatest promise and, perhaps, its gravest peril ».

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 novembre 2016

Les unes du New Yorker

 

Comment les unes dessinées du New Yorker résistent-elles à notre monde saturé de photos ?
Vincent Brunner, Slate 31.10.2016
http://www.slate.fr/story/126014/new-yorker-photos-dessin

directrice artistique du New Yorker depuis 1993, Françoise Mouly explique sa philosophie pour l'illustration de couverture du magazine, devenue un repère visuel nécessaire de notre époque.




tny-obama2008

Barack Obama en sultan arabe et son épouse en Angela Davis.
dessin polémique de Barry Blitt, The New Yorker, 21 juillet 2008

 
.

Posté par clioweb à 08:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 septembre 2016

USA : Musée national d'histoire afro-américaine

 

nmaahc-museum

Obama inaugure le musée national d'histoire (et de culture) afro-américaine
La Presse 24.09.2016
http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201609/24/



« Obama, président noir, inaugure le musée national afro-américain » titre Le Monde 24.09.2016

L’occasion de rappeler le discours (difficile d’accès sur le web)
« I have a dream that my four little children will one day live in a nation
where they will not be judged by the color of their skin
but by the content of their character » ML King 28.08.1963


 

nmaahc-obama-usatoday

- Barack Obama : « I, too, am America »
Le texte du discours du président le 24.09.2016
http://www.whitehouse.gov/the-press-office/2016/09/24/remarks-president-dedication-national-museum-african-american-history

« A museum alone will not alleviate poverty in every inner city or every rural hamlet. It won't eliminate gun violence from all our neighborhoods, or immediately ensure that justice is always colorblind. It won't wipe away every instance of discrimination in a job interview or a sentencing hearing or folks trying to rent an apartment. Those things are up to us, the decisions and choices we make. It requires speaking out, and organizing, and voting, until our values are fully reflected in our laws and our policies and our communities.
But what this museum does show us is that in even the face of oppression, even in the face of unimaginable difficulty, America has moved forward »

Les vidéos sont en ligne, avec le discours d'Obama à partir de 1h06
http://www.youtube.com/watch?v=m5HbBxsUiHs

Les photos de la cérémonie sont aussi en ligne - photo usatoday - dalje photos
http://itsvainsworld.files.wordpress.com/2016/09/nmaahc-president-obama-665x385.jpg


- Le graphisme du site web du Musée national semble donner plus de place
à des objets présentés de manière ponctuelle qu'à une approche globale du contenu
http://nmaahc.si.edu/

A Century in the Making: The Journey to Build a National Museum
blog NMAAHC , 24.08.2016
http://nmaahc.tumblr.com/post/149430396115/a-century-in-the-making-the-journey-to-build-a
. http://nmaahc.tumblr.com/


African-American History - Wikipedia
http://en.wikipedia.org/wiki/African-American_history
sujets associés, par exemple
Slavery and the Making of America
Historic Places
http://en.wikipedia.org/wiki/Category:African-American_history

 

- Wikipedia + Commons
http://en.wikipedia.org/wiki/National_Museum_of_African_American_History_and_Culture
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:National_Museum_of_African_American_History_and_Culture


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 décembre 2015

Débats à haut débit, Libération 08.2015

 

Série « Débats à haut débit », Libération août 2015

1/5 Carla Hesse : «Cette passion publique pour l’histoire est le signe d’une démocratie en pleine vigueur»
Libération 02.08.2015
http://www.liberation.fr/debats/2015/08/02/carla-hesse-cette-passion-publique-pour-l-histoire-est-le-signe-d-une-democratie-en-pleine-vigueur_1357828


2/5 Danièle Hervieu-Léger «La crise du politique nourrit l’emballement du religieux»
Libération 03.08.2015
http://www.liberation.fr/debats/2015/08/03/daniele-hervieu-leger-la-crise-du-politique-nourrit-l-emballement-du-religieux_1358265


3/5 Pap Ndiaye : «L’élection d’Obama a hystérisé les suprémacistes blancs»
Libération 04.08.2015
http://www.liberation.fr/debats/2015/08/04/pap-ndiaye-l-election-d-obama-a-hysterise-les-supremacistes-blancs_1358734


4/5 Le droit de la famille, entre stéréotypes genrés et morale
Anne-Marie Leroyer Libération 05.08.2015
http://www.liberation.fr/debats/2015/08/05/le-droit-de-la-famille-entre-stereotypes-genres-et-morale_1359240


5/5 L’œuvre d’art, une arme à neutraliser ?
Philippe Artières Libération 06.08.2015
http://www.liberation.fr/debats/2015/08/06/l-oeuvre-d-art-une-arme-a-neutraliser_1359813


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


09 mars 2015

Selma 1965-2015

 

selma-police-bridge

source : http://en.wikipedia.org/wiki/Selma_to_Montgomery_marches


- A Selma, «le combat pour les droits civiques n’est pas terminé», Libération 03.03.2015
http://www.liberation.fr/monde/2015/03/03/a-selma-le-combat-pour-les-droits-civiques-n-est-pas-termine_1213521

7 mars 1965. 600 manifestants pacifiques entament une marche de Selma vers Montgomery, la capitale de l’Alabama, à 80 kilomètres de là. La répression policière est brutale (Bloody Sunday).  Le président Johnson est contraint de réagir. Deux semaines plus tard, protégés par la garde nationale, des centaines de manifestants emmenés par le pasteur Martin Luther King marchent, cette fois avec succès, vers Montgomery.

En 2015,
. « Toits éventrés contre pelouses immaculées »,
. « Un tiers des habitants sous le seuil de pauvreté ». « A Selma, le taux de chômage atteint 12%, plus du double de la moyenne nationale. Le salaire médian dépasse tout juste les 1 600 euros mensuels, contre le double en Alabama et plus de 3 900 euros dans l’ensemble du pays ».

. Le chantier éducatif est colossal. « Les écoles fonctionnent comme une implacable machine à reproduire les inégalités. Dans le principal lycée public, plus de 99% des étudiants sont noirs. A l’inverse, la très réputée Morgan Academy, privée, n’a accepté son premier élève afro-américain qu’en 2008. Ils sont aujourd’hui huit… sur 487 inscrits ».

. «Barack Obama a été le président le plus méprisé de l’histoire de ce pays. Je n’ai jamais vu autant de racisme assumé depuis les années 60.»
Dans le «Confederate Circle»,  le cimetière des sudistes, des petits drapeaux bleus et rouges ornent les tombes, et un buste du premier «grand sorcier» du Ku Klux Klan est en préparation.

 

 

Selma-20

http://www.whitehouse.gov/blog/2015/03/08/behind-lens-selma-50-years-later


- Remarks by the President at the 50th Anniversary of the Selma to Montgomery Marches
http://www.whitehouse.gov/the-press-office/2015/03/07/remarks-president-50th-anniversary-selma-montgomery-marches

Obama, 7 mars 2015 :
« Il nous suffit d’ouvrir nos yeux, nos oreilles et nos coeurs pour savoir que l’ombre de l’histoire raciale de ce pays plane toujours sur nous»

http://www.ulyces.co/barack-obama/discours-barack-obama-selma-mouvement-droits-civiques/


- Selma, le film d’Ava Duvernay (2014)
http://en.wikipedia.org/wiki/Selma_(film)

.

Posté par clioweb à 08:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 avril 2014

Bac 2014 : HG Pondichéry

 

Bac 2014, Histoire géographie, sujets Terminale ES-L

Sujet 1
L’Asie du Sud et de l’Est : les défis de la population et de la croissance.
Sujet 2
La mondialisation en fonctionnement : pracessus, acteurs et débats.


Etude critique d'un document d'histoire
Les chemins de la puissance : les Etats-Unis et le monde depuis 1945

Indiquez dans quels domaines s'exerse la puissance mondiale des Etats-Unis salon le président Obama. Montrez que cette conception de la puissance témoigne des permanences et des évolutions des relations des Etats-Unis avec le monde depuis 1945.

Document : Discours du président Obama sur l'état de l'Union, 25 janvier 2012, Washington, extraits
http://clioweb.free.fr/bac/obama-union-2012.pdf


.

Posté par clioweb à 10:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 janvier 2014

Judith Butler, philosophe subversive

 

Judith Butler, philosophe : “Le féminisme français m'a beaucoup inspirée”. Télérama, 11.01.2014 -source NM
Pour cette pionnière de la théorie du genre, être un homme ou une femme est une construction. Toujours subversive, la féministe américaine se positionne aujourd'hui contre la politique d'Israël.
http://www.telerama.fr/idees/judith-butler-philosophe-le-feminisme-francais-m-a-beaucoup-inspiree,107027.php

extraits :
« Le genre met en question le sens du mariage, les rôles de l'homme, de la femme, l'inévitabilité de l'hétérosexualité ; il semble donc introduire l'idée que tout devient possible et constitue pour certains une menace de chaos. En fait, loin de détruire ou d'abolir, les gender studies élargissent la perspective : elles ne disent pas que les normes n'existent pas ou qu'elles sont fausses, mais, au contraire, qu'elles ne cessent de se transformer au cours de l'histoire. Elles n'opèrent pas de la même façon, tout le temps et partout, et ne sont donc pas figées dans un schéma unique ». « Dire « je suis contre le genre », c'est dire « je veux que rien ne change jamais, je ne veux même pas avoir à penser le changement ». C'est absurde.

« Israël ne représente pas tous les Juifs, et le sionisme n'a pas le monopole du judaïsme ».
« Je crois au contraire, avec Hannah Arendt, que les Juifs ne seront jamais en sécurité tant qu'ils n'accepteront pas un cadre binational qui reconnaisse l'existence et les droits des deux peuples, juif et palestinien ».

« Obama affiche une très belle rhétorique. C'est l'une des raisons pour lesquelles nous l'avons élu : nous étions si heureux d'avoir un président capable de bien s'exprimer, après Bush qui nous avait tant embarrassés ! On a cru que ses discours étaient pleins de grands principes moraux qui n'attendaient qu'à se réaliser. Mais non. L'utilisation des drones et la surveillance ont augmenté. Le droit à la vie privée et les libertés civiles ont été bafoués, ce que les Américains acceptent au nom de la sécurité. Cela dit, je suis très sensible au fait qu'Obama ait voulu fournir une couverture santé au plus grand nombre ».

La philosophe veut « ouvrir le champ des possibles, plutôt que clôturer les identités ».

 

http://p7.storage.canalblog.com/73/74/161889/68871794.jpg

Judith Butler - 2008 - source : Paris 8
http://www2.univ-paris8.fr/ef/actualite/journee.butler.html

rappel : Judith Butler, mauvais genre Le Monde 10.2011
http://clioweb.canalblog.com/archives/2011/10/03/22216494.html

.
.

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

29 août 2013

MLK et tous les autres

 

A l'occasion des 50 ans de la marche sur Washington et du discours, Barack Obama a rendu hommage au rôle de Martin Luther King : « We rightly and best remember Dr. King’s soaring oratory that day, how he gave mighty voice to the quiet hopes of millions ».
Il évoque également le combat de tous ceux qui ont lutté contre la ségrégation raciale : « But we would do well to recall that day itself also belonged to those ordinary people whose names never appeared in the history books, never got on TV »... « Medgar Evers, James Chaney, Andrew Goodman, Michael Schwerner, Martin Luther King Jr. - they did not die in vain.  (Applause.)  Their victory was great ». « And because they kept marching, America changed … Because they marched, America became more free and more fair - not just for African Americans ... ».
http://www.whitehouse.gov/the-press-office/2013/08/28/remarks-president-let-freedom-ring-ceremony-commemorating-50th-anniversa

[En août 1962, dans l'Afrique du sud de l'apartheid, Nelson Mandela est arrêté (avec l'aide de la CIA), condamné à 5 ans de prison, puis à la prison à vie en juin 1964.
En France, en 1961, au lendemain de la décolonisation, en classe de sixième,
un manuel de Géo consacre deux pages aux « races humaines » : http://clioweb.free.fr/manuels/pernet.htm
]


MedgarEvers

Medgar Evers (1925-1963) was assassinated on June 1963.
As a veteran, Evers was buried with full military honors at Arlington National Cemetery
http://en.wikipedia.org/wiki/Medgar_Evers


SchwernerChaneyGoodman

Michael Schwerner, James Chaney, Andrew Goodman
http://nuweb9.neu.edu/civilrights/james-chaney-andrew-goodman-michael-schwerner/

Michael Schwerner (1939 – 1964)
James Chaney (1943-1964)
Andrew Goodman (1943-1964)
were members of the Congress of Racial Equality (CORE).
These three American were murdered in june 1964 by the Ku Klux Klan in Mississipi
http://en.wikipedia.org/wiki/Michael_Schwerner
http://en.wikipedia.org/wiki/James_Chaney

http://en.wikipedia.org/wiki/Andrew_Goodman

Le film Mississippi Burning (Alan Parker, 1988)  relate cette tragédie.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mississipi_burning
http://en.wikipedia.org/wiki/Mississipi_Burning
http://www.huffingtonpost.com/2013/08/19/civil-rights-cases_n_3778971.html

- En 2005, Edgar Ray Killen, un des responsables du Ku Klux Klan, qui avait échappé aux poursuites est reconnu coupable du meurtre des trois militants. Il a été condamné à 60 ans de prison, plus de 40 ans après les faits.
- 2013 : 1964 Klan Suspect Dies At 82
http://www.huffingtonpost.com/2013/03/18/1964-klan-suspect-dies-olen-burrage_n_2900661.html

.

Posté par clioweb à 20:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

28 août 2013

De ML King à B. Obama

 

ml-king1963


- « I have a dream that my four little children will one day live in a nation where they will not be judged by the color of their skin, but by the content of their character ». http://en.wikipedia.org/wiki/I_Have_a_Dream

« Je rêve qu’un jour sur les collines rousses de Georgie les fils d’anciens esclaves et ceux d’anciens propriétaires d’esclaves pourront s’asseoir ensemble à la table de la fraternité.
Je rêve qu’un jour, même l’Etat du Mississippi, un Etat où brûlent les feux de l’injustice et de l’oppression, sera transformé en un oasis de liberté et de justice.
Je rêve que mes quatre petits-enfants vivront un jour dans une nation où ils ne seront pas jugés sur la couleur de leur peau, mais sur la valeur de leur caractère (la force de leur personnalité ?). Je fais un rêve aujourd’hui ! »
http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130823181200/
http://fr.wikipedia.org/wiki/I_have_a_dream

- No dream - Le discours non vu par la TV française
« En 1963, le discours et la phrase du pasteur sont passés totalement inaperçus pour les téléspectateurs français. Et il a fallu attendre de très nombreuses années (28 août 1983 ?) pour que que “I have a dream” cesse d’être une chimère... en déc 1978, c'est un extrait du téléfilm Martin Luther King avec Paul Winfield qui est présenté à l'écran ».
http://www.deldebbio.net/?p=4980&cpage=1

mlk-tf1

2013 : session de rattrapage - cf le JT 20 h de TF1, 12e reportage
12 % de la population totale, 40 % des détenus dans les prisons US
http://videos.tf1.fr/jt-20h/2013/le-20-heures-du-28-aout-2013-8251973.html


- De MLK à Obama, l'Amérique rêve encore - blog Great America
Pour les 50 ans de la marche et du discours du 28 août 1963, avant un discours annoncé d'Obama,
le blog Great America donne la parole à cinq simples marcheurs dont Henri LeGendre, 89 ans.
http://washington.blogs.liberation.fr/great_america/2013/08/de-mlk-à-obama-lamérique-rêve-encore.html


- 50th Anniversary of the 1963 March on Washington - Obama 's 2013 speech

« With that courage, we can feed the hungry, and house the homeless, and transform bleak wastelands of poverty into fields of commerce and promise. America, I know the road will be long, but I know we can get there ».
The text : http://www.whitehouse.gov/the-press-office/2013/08/28/remarks-president-let-freedom-ring-ceremony-commemorating-50th-anniversa
Vidéo : http://www.whitehouse.gov/photos-and-video/video/2013/08/28/president-obama-marks-50th-anniversary-march-washington

Dans un discours émouvant, le président américain a salué en MLK celui qui a offert le salut aux opprimés comme aux oppresseurs, mais a appelé à la vigilance pour se rapprocher du rêve énoncé il y a 50 ans par le pasteur d'Atlanta.  Le Monde 29.08.2013

rappel : ML King 's dream speech under copyright until 2038 (1968+70) or 2083 (1963+120) !!!
http://clioweb.canalblog.com/tag/mlking
Le cauchemar des droits d'auteur du « I Have a Dream » de Martin Luther King
Alex Pasternack - 29 août 2011
http://www.framablog.org/index.php/post/2011/08/29/i-have-a-dream-cauchemar-copyright
L'article traduit par Framablog cite une analyse graphique du discours par Nancy Duarte (2011)
http://www.duarte.com/blog/communicate-like-mlk-and-change-the-world/


I Have a Dream - La vidéo (17 mn) chez YoutubeDailymotion

I Have a Dream - Le texte et des variantes sur le ML King Center

ML King
- The I Have a Dream Speech, grâce à Internet archive

http://web.archive.org/web/20040209033529/http://www.usconstitution.net/dream.html

ML King - Je fais un rêve aujourd'hui
, la version française

http://web.archive.org/web/20050205032824/http://www.amb-usa.fr/az/m/mlking.htm

.

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,