05 mai 2017

Hitler : la conquête du pouvoir

 

Plusieurs tribunes récentes font référence à la chute de la République de Weimar :

Ce que la France partage avec la République de Weimar doit éveiller notre vigilance
Dorothea Bohnekamp et Nicolas Patin, Le Monde 28.04.2017
http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/04/28/france-weimar

« L’année 2017 aura marqué l’agonie de l’antifascisme »
Jean Birnbaum, Le Monde 02.05.2017
http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/05/02/antifascisme-trahi

citation de Léon Trotski : « Dans la lutte contre le fascisme,
nous sommes prêts à passer des accords pratiques avec le diable et avec sa grand-mère »

E Todd : « il n’y a pas de hiérarchie dans l’inacceptable entre Le Pen et Macron.
Entre la xénophobie et la soumission aux banques ».



berlin-1927a

Berlin le dimanche, dessin de Simplicissimus 1927
- Est-il passé sous des autos ?
- Non, il a rencontré des nationaux-socialistes
Bordas 1980 p 125

 

«... ilest faux de dire, comme on l’entend trop souvent,
que les nazis sont arrivés au pouvoir par la volonté populaire ou par le jeu de la démocratie.
Les campagnes se sont tenues dans un cadre de terreur, de violence
et sous le régime d’exception de l’article 48 ».
http://cincivox.wordpress.com/2016/10/17/non-hitler-nest-pas-arrive-au-pouvoir-democratiquement/
lien donné dans le premier commentaire de l'article La martingale d'EM
sur le blog d'André Gunthert http://imagesociale.fr/


Sur la violence des hitlériens en février et en mars 1933
billet sur L'incendie du Reichstag 27 février 1933
http://clioweb.canalblog.com/archives/2017/03/01/34994933.html


- Elections en Allemagne, 1928-1933

Présidentielle avril 1932 :
Hindenburg 18,7 M (19,6%) / 19,4 M
Hitler 11,3 M (30,2 %) / 13,4 M
Thälmann : 5 M (13,7%) / 3,7 (10%)

http://fr.wikipedia.org/wiki/élection_présidentielle_allemande_de_1932

Législatives
mai 1928      0,8 M voix nazies (2,6 %)
sept 1930    6,4 M sur 35 M de votants (18,3 %)

juillet 1932  13,7 M sur 37,1 M (37,4 %)
nov 32        11,7 M sur 35,5 M (33,1 %)
mars 1933  17,2 M sur 39,6 M votants (43,9 %)
http://fr.wikipedia.org/wiki/élections_législatives_allemandes_de_mars_1933

sous la dictature hitlérienne, les élections ne sont plus libres.
nov 1933 - 43 M de votants, 92 % pour les candidats nazis (+ 8 % votes invalides)
mars 1936 - 741 députés nazis + référendum 99 % de oui
avril 1938 -  813 députés nazis + référendum 99,1 % de oui

- La marche d'Hitler vers le pouvoir et la dictature, Cercleshoah
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article255En 1923, Hitler a tenté de s’emparer du pouvoir par un putsch.
En prison, il rédige Mein Kampf
Au sortir de prison, il prépare la conquête du pouvoir en menant de front l’usage de la violence et de la propagande.
Le combat contre le traité de Versailles
et les conséquences sociales de la crise de 1929
expliquent largement ses succès électoraux après 1930


- Hitler au pouvoir : quels responsables ?
Dans le Hachette, 1ere, 1982, 4 pages (!) d'extraits de documents
http://clioweb.free.fr/dossiers/19-39/hitler-responsables1.jpg
http://clioweb.free.fr/dossiers/19-39/hitler-responsables2.jpg

1 - L'Allemagne entière séduite ?
2 - La gauche impuissante (lucide mais divisée)
3 - Des classes dirigeantes complices ?
1 - Des classes moyennes et des paysans ralliés ?


kpd-spd-pravda10031933

10 mars 1933 : La SD consentira-t-elle à lutter contre la bourgeoisie ?
L'Humanité 10.03.1933, p3 La Pravda sur l'appel du Komintern
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k404572m/f3.item

kpd1933-asi-larrere

- Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !
Mathilde Larrère, Arrêt sur images
http://www.youtube.com/watch?v=iUIzSVgLghQ

La division de la gauche a pesé, mais elle n'est qu'un des facteurs de la victoire des nazis.
Les militants ont débattu des causes de leur défaite.

Ils ont fait évoluer leur stratégie (Fronts populaires). Leurs analyses peuvent être citées.
Les patrons et la droite n'ont pas fait de mea culpa
Du coup, on ne parle plus de leur rôle pourtant important (financement du parti et des SA).



- W.S. Allen, Une petite ville nazie (Northeim/Thalburg)
http://clioweb.canalblog.com/archives/2017/03/12/35037541.html

Northeim, en Basse Saxe compte en 1930 10 000 habitants.
La ville compte alors 37% d'ouvriers, 32 % de petits bourgeois (employés, ouvrieres qualifiés,
fonctionnaires, retraités), 27% de membres de la moyenne bourgeoisie et 4 % de grands bourgeois.
Le SPD est bien implanté et a fondé une coopérative regroupant 1275 familles.


Deux témoignages cités par WS Allen (Bordas Terminale, 1980)

http://clioweb.free.fr/textes/5nazisme.htm

. Kurt Zeisser, apprenti imprimeur, âgé de 13 ans en 1930,
raconte son adhésion aux jeunesses hitlériennes.
« Nous ne réfléchissions pas tellement à ce que nous faisions,
mais nous nous amusions bien
et nous avions le sentiment que nous étions importants ».

. Hans Leidler, ouvrier des chemins de fer
« Le parti (nazi) avait commencé par séduire certains hauts fonctionnaires
et avait ensuite descendu les échelons...
Il y avait souvent des discussions violentes et même des bagarres
...A la fin du printemps de 1932, on fit signer à tous les ouvriers socialistes
une décharge qui leur enlevait leur titularisation.
La plupart signèrent plutôt que de perdre leur place ».



.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


12 mars 2017

WS Allen : Une petite ville nazie

 

allen-villenazie

William S. Allen, Une petite ville nazie, 1930-1935.
The Nazi Seizure of Power: The Experience of a Single German Town 1930-1935, 1962 ou 1965
67 editions published between 1965 and 2014 in English and German,
traduction française Laffont 1967, 10-18  2003, Tallandier 2016

 

WS Allen étudie la montée du nazisme et l'installation de la dictature hitlérienne dans une petite ville du nord de l'Allemagne.
Thalburg est en fait, Northeim, à 100 km au sud de Hanovre.
http://www.parutions.com/pages/1-4-7-3465.html


- compte rendu Charles Bloch, Annales 1969
Annales. Économies, Sociétés, Civilisations. N. 1, 1969. pp. 218-221;
http://www.persee.fr/doc/ahess_0395-2649_1969_num_24_1_422049_t1_0218_0000_1
http://clioweb.free.fr/dossiers/19-39/allen-bloch-1969.pdf


extraits :
« L'absence à la fois du parti communiste et du centre catholique, ainsi que la mentalité petit-bourgeoise de la grande majorité de la population  rend le jeu facile aux nazis qui, dès 1930, obtiennent à Thalburg aux élections un pourcentage supérieur à la moyenne en Allemagne ».

Outre la terreur, qui devait sous peu devenir systématique sous la direction de la Gestapo, les nazis employèrent la propagande pour entretenir l'enthousiasme de la foule.. La société fut atomisée et encadrée par des organisations nazies.

La disparition du chômage a contribué à tromper la population.
Quand les Thalburgeois réaliseront que tous ces travaux servaient à la préparation de la guerre, il sera trop tard...


- Une petite ville nazie ( résumé du livre de W.S. Allen – 1965 )
http://philosphereblog.wordpress.com/2015/11/09/une-petite-ville-nazie-resume-du-livre/

extraits :
« ce fut dans des centaines de localités comme Thalburg que le mouvement nazi se traduisit dans les faits ; et ce fut à partir de centaines de révolutions locales à travers toute l’Allemagne que le Troisième Reich put prendre son essor ».

La victoire du nazisme peut s’expliquer dans une large mesure par l’antipathie de la bourgeoisie de Thalburg à l’égard du SPD, ou plutôt du mythe que les plus conservateurs entretenaient à l'égard de ce parti.

Les socialistes de Thalburg maintenaient la rhétorique d’un parti révolutionnaire tout en gérant une société héritée de l’empire de Guillaume II. Il serait pourtant tout à fait inexact de leur faire porter toute la responsabilité de l’affaire.

Quant à l’effet de la crise sur les classes prolétariennes, il fut très sensible. Il est indubitable que le désespoir croissant des sans-travail, crée par des périodes de plus en plus longues de chômage, affaiblit le sens démocratique de beaucoup de citoyens.

Presque tous les Thalbourgeois finirent par « comprendre » le Troisième Reich. La plupart apprirent ce que signifiait une dictature.. Malgré le super-patriotisme des années pré-nazies, on n’entendit aucune acclamation dans les rues quand le bataillon de Thalburg quitta la ville en 1939. Les fils de nombreux Thalbourgeois apprirent à modérer leur amour du militarisme dans les steppes glacées de Russie.

L’histoire de Thalburg se renouvellera-t-elle ?


- 2 extraits dans le Bordas Term 1980
 
. Kurt Zeisser, apprenti imprimeur, âgé de 13 ans en 1930
  « Je ne pense pas que c'était un facteur politique qui les poussait à s'inscrire.
    Nous ne réfléchissions pas tellement à ce que nous faisions,
    mais nous nous amusions bien et nous avions le sentiment que nous étions importants. »

 
. Hans Leidler, ouvrier des chemins de fer
  http://clioweb.free.fr/textes/5nazisme.htm



allen-nazi-seizure

 


Northeim-1654-Merian

Northeim - Mathaus Merian 1654
http://de.wikipedia.org/wiki/Northeim


Northeim-1907

Northeim 1907
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Postcards_of_Northeim_published_by_Brück_& Sohn

 

 

 

Bundesarchiv-Northeim-Zerstörter-Bahnhof

View of a rail yard at Nordheim, Germany after a 1 hour of bombing by our Air Force on April 8th 1945.
http://de.wikipedia.org/wiki/Northeim

 

northeim2-2013

Northeim 2013 (detail)
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Northeimer_Seenplatte

 

.

Posté par clioweb à 09:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,