22 septembre 2018

Oublier Hitler ?

 

- Faut-il oublier Hitler pour comprendre le nazisme ?

Les inrocks 15.09.2018
http://www.lesinrocks.com/2018/09/15/actualite/et-si-le-role-dhitler-durant-la-seconde-guerre-mondiale-avait-ete-surevalue-111124332/

« Nous pensons que le nazisme est un système. Or, au centre d‘un système, il n’y a pas un homme, un individu mais quelque chose d’autre que, justement, nous essayons de faire apparaître dans le livre. On a essayé de montrer qu’il y avait une autre manière d’écrire sur Hitler, sans avoir pour autant la prétention de faire mieux que des historiens comme Ian Kershaw ou Peter Longerich [deux auteurs de conséquentes biographies sur Hitler, nldr]. On voulait montrer qu’Hitler était une sorte de condensât, de précipité de quelque chose qui s’est cristallisé à l’orée du XXe siècle, c’est-à-dire la période allant de 1890 à 1914, et finit par le transformer en sorte de paradigme, de quelque chose qui doit sortir, donner un système d’idée, puis un Etat ».

Hitler, Johann Chapoutot, Christian Ingrao, PUF 2018
(+ en 2017 Hitler expliqué, 4 cederoms Fremeauxhttp://bit.ly/2px4r98 )


- Une biographie d’« Hitler » malavisée
Johann Chapoutot et Christian Ingrao signent un petit livre qui manque de sérieux.
Eric Loez, Le Monde des livres 20.09.2018 - source aggior
http://www.lemonde.fr/livres/article/2018/09/20/une-biographie-d-hitler-malavisee_5357641_3260.html


- « Biographie malavisée » ou livre mal lu ? »
Lettre des auteurs à Jean Birnbaum - 22.09.2018
Le texte mentionne 4 démarches qui ont renouvelé profondément l’histoire du nazisme depuis 20 ans
http://www.facebook.com/henry.m.rousso/posts/2181728012055942?__tn__=C-R


- Mise au point par Jean Birnbaum et Florent Georgesco (Le Monde des livres 26.09.2018)
http://www.lemonde.fr/livres/article/2018/09/26/une-reponse-aux-auteurs-de-la-biographie-d-hitler-aux-puf_5360467_3260.html

… les erreurs ou omissions relevées par André Loez sont dans le texte, et d’autres encore, non mentionnées dans cette brève recension

« 20 millions de chômeurs » en Allemagne en 1932 ? … Aucune source n’est citée pour justifier cette assertion. Eric D. Weitz mentionne 8 millions, soit 40 % de la main-d’œuvre allemande potentielle ( Weimar Germany. Promise and Tragedy, Princeton 2007, rééd 2018)

 

Hitler, t 1 : 1889-1936, Ian Kershaw, Flammarion, 1999
Hitler, 1889-1936 : Hubris, Penguin Books, 1998).

Hitler, t 2 : 1936-1945, Flammarion, 2000
Hitler, 1936-1945 : Nemesis, Penguin Books, 1999).

Hitler. biographie, Peter Longerich, Berlin, 2015
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article493

Pour Peter Longerich, Hitler, n’est ni un drogué, ni un paumé, ni un faible, ni un homme au pouvoir charismatique,
mais un dictateur au pouvoir sans limites, un fin politique et un dirigeant sans scrupules



.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


05 juillet 2018

NonFiction : Johann Chapoutot

 

La révolution culturelle nazie
entretien de NonFiction avec Johann Chapoutot, février 2017

entretien en deux parties, 1/2 et 2/2 (essai de lien via Frama-link)
http://frama.link/chapo-rcn-nf-2017


1 - L’affabulation
http://bit.ly/2KJTjlg
http://www.nonfiction.fr/article-8754-entretien-la-revolution-culturelle-nazie-avec-johann-chapoutot-12-laffabulation.htm

2 – Survivances
http://bit.ly/2KMYuNP
http://www.nonfiction.fr/article-8755-entretien-la-revolution-culturelle-nazie-avec-johann-chapoutot-22-survivances.htm


Livres recensés par NonFiction

02.12.2008 - Le national-socialisme et l'Antiquité
06.02.2015 - La loi du sang : Penser et agir en nazi
02.03.2016 - Des soldats noirs face au Reich. Les massacres racistes de 1940

http://www.nonfiction.fr/fiche-auteur-1350-johann-chapoutot.htm




nonfiction-chapoutot

 

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

22 avril 2018

1940-1944 : le pillage des pianos

 

Les Pianos orphelins - source NM

Le Piano du Juif inconnu France-Culture 21.04.2018
http://www.franceculture.fr/emissions/une-histoire-particuliere-un-recit-documentaire-en-deux-parties/les-pianos-orphelins-12-le-piano-du-juif-inconnu
La mélodie du retour FC 22.04.2018
http://www.franceculture.fr/emissions/une-histoire-particuliere-un-recit-documentaire-en-deux-parties/les-pianos-orphelins-22-la-melodie-du-retour


Des camps dans Paris, Austerlitz, Lévitan, Bassano, juillet 1943-août 1944, MP Hervieu, Cercleshoah 22.08.2009
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article150

dans le cadre de la spoliation et de la destruction des juifs d'Europe, les nazis ont confisqué des milliers d’instruments et de partitions volés aux familles juives. Au prétexte de distribuer les instruments aux foyers allemands et surtout pour écarter les artistes juifs de la création musicale (Gregor Piatigorski, Wanda Landowska ou Arthur Rubinstein).

 

.

Posté par clioweb à 07:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 janvier 2018

Nazisme et Occident libéral

 

Johann Chapoutot : « Les nazis n’ont rien inventé. Ils ont puisé dans la culture dominante de l’Occident libéral »
Entretien LVSL, Le Vent Se Lève 11.12.2017 - source NM
http://lvsl.fr/nazis-nont-rien-invente-ont-puise-culture-dominante-de-loccident-liberal-entretien-johann-chapoutot


réponse de Tal Bruttmann, Frédéric Sallée et Christophe Tarricone
frblog Tarricone, Times of Israel 16.01.2018

 

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 novembre 2017

Eric Vuillard, prix Goncourt

 

- Le prix Goncourt a été attribué à Eric Vuillard pour L'Ordre du jour - Le Monde Livres 06.11.2017

« La méthode Vuillard : se saisir d'un événement bien connu et en exposer le tragique en même temps que le grotesque, la place de ce moment dans l'histoire autant que la part de contingence qui y a mené »
« Le 20 février 1933. Vingt-quatre dirigeants des plus importantes entreprises allemandes – Krupp, Opel, Siemens... –, reçus par Hermann Göring et Adolf Hitler, devenu chancelier un mois plus tôt, sont exhortés fermement à financer la campagne du parti nazi pour les législatives. Ils s'exécuteront sans broncher – « Et ils se tiennent là, impassibles, comme vingt-quatre machines à calculer aux portes de l'Enfer », note Vuillard. Le fait est, comme le rappellera l'auteur à la fin du texte, que ces entreprises n'auront guère à se plaindre des effets du nazisme et de la deuxième guerre mondiale sur leurs affaires – elles traîneront en revanche la patte au moment d'indemniser les victimes du nazisme qu'elles auront exploitées.

« ces entreprises qui ont pactisé avec Hitler et exploité la main-d’œuvre des camps de concentration sont toujours parmi nous : elles « sont nos voitures, nos machines à laver, nos produits d’entretien.. Notre quotidien est le leur ». Résonne alors, dans l’esprit du lecteur, la formule de Walter Benjamin :       « Que les choses continuent comme avant, voilà la catastrophe ».
Le Monde 24.05.2017


- 10 choses à savoir sur Eric Vuillard, prix Goncourt 2017 - Nouvel Obs 06.11.2017
http://bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20171106.OBS7005/10-choses-a-savoir-sur-eric-vuillard-prix-goncourt-2017.html

14 juillet - « Les vrais héros du 14 Juillet : «Boehler , charron, Bouin, corroyeur , Branchon, dont on ne sait rien du tout, Bravo, menuisier , Buisson, tonnelier»
« C'est depuis la foule sans nom qu'il faut envisager les choses», note-t-il en ciselant d'impeccables tableaux où «le trivial se mêle à l'histoire» sans empêcher les hommes d'atteindre, parfois, au sublime. Ici, un brave type a «le pied gauche écrabouillé» sous un canon. Et là, une malheureuse identifie son jeune frère, mort. Vuillard, qui sait comme personne décaper les mythes de l'Occident (de l'époque coloniale à l'épopée commerciale de Buffalo Bill), est un écrivain de gauche qui aurait le style saisissant d'un écrivain de droite. A la Bastille
http://bibliobs.nouvelobs.com/sur-le-sentier-des-prix/20170404.OBS7569/le-prix-vialatte-2017-pour-eric-vuillard-ecrivain-revolutionnaire.html


- Eric Vuillard dans La Fabrique de l'histoire du 11.09.2017 pour 14_juillet, Actes Sud,
en début d'une semaine sur l'histoire des anonymes (des inconnus titrait Jean Montalbetti vers 1980)
http://bit.ly/2yAVnH2

.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


21 août 2017

J Chapoutot, historien de lui-même

 

chapoutot-libe
Johann Chapoutot, historien de lui-même, Libération
copie sur Twitter : http://twitter.com/Flouistory/status/899150571768360960


« j'ai une passion irraisonnée pour le passé »

comment cette passion devient-elle un domaine d'étude ?
« En cinquième, avec un professeur formidable »
« Avec une excellente prof d'allemand, j'ai fini ma classe de troisième en étant pratiquement bilingue ».

« La thèse d’Etat, c'est 100 000 pages de sources étudiées sur la normativité nazie »

« Aujourd'hui, je m'intéresse à la période de modernisation entre 1880 et 1914... C'est l'émergence de la modernité et de ses critiques, c'est aussi l'apparition de la sociologie, de la psychanalyse, des sciences humaines. Le nazisme est une forme de réponse [pathologique ?] aux problèmes posés par la modernité ».   

Un historien ça sert à quoi ?
J Chapoutot : « A lire et à vivre le temps. A comprendre et à armer un engagement personnel, familial, politique... A éviter d'être dupe des récits révélés et autres romans nationaux, institutionnels ou personnels. A être libre en somme ».



Publications :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Johann_Chapoutot

http://sirice.univ-paris1.fr/spip.php?article421


Le nazisme, une idéologie en actes, doc photo 8085, 2012 -
sommaire : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/ouvrages/3303331280859-le-nazisme#book_sommaire


parmi les articles à lire en ligne :
Comment meurt un Empire : le nazisme, l’Antiquité et le mythe, Johann Chapoutot, Revue historique 2008
http://www.cairn.info/revue-historique-2008-3-page-657.htm

interventions aux RDV de Blois
http://www.rdv-histoire.com/intervenants/chapoutot-johann
Le métier d'historien au XXIe
http://www.youtube.com/watch?v=Ktl1XUvva8M
Rome, l'Empire qui n'en finit pas de tomber
http://www.youtube.com/watch?v=UCAHspoWk3k


mentions sur ce blog

http://clioweb.canalblog.com/tag/chapoutot

Une édition critique de Mein Kampf ?
Des soldats noirs face au Reich
Penser et agir en nazi (F-Culture, Esprit de justice, Antoine Garapon)
http://www.franceculture.fr/emissions/esprit-de-justice/etudier-le-nazisme-pour-comprendre-le-droit


.

Posté par clioweb à 20:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 mai 2017

Hitler : la conquête du pouvoir

 

Plusieurs tribunes récentes font référence à la chute de la République de Weimar :

Ce que la France partage avec la République de Weimar doit éveiller notre vigilance
Dorothea Bohnekamp et Nicolas Patin, Le Monde 28.04.2017
http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/04/28/france-weimar

« L’année 2017 aura marqué l’agonie de l’antifascisme »
Jean Birnbaum, Le Monde 02.05.2017
http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/05/02/antifascisme-trahi

citation de Léon Trotski : « Dans la lutte contre le fascisme,
nous sommes prêts à passer des accords pratiques avec le diable et avec sa grand-mère »

E Todd : « il n’y a pas de hiérarchie dans l’inacceptable entre Le Pen et Macron.
Entre la xénophobie et la soumission aux banques ».



berlin-1927a

Berlin le dimanche, dessin de Simplicissimus 1927
- Est-il passé sous des autos ?
- Non, il a rencontré des nationaux-socialistes
Bordas 1980 p 125

 

«... ilest faux de dire, comme on l’entend trop souvent,
que les nazis sont arrivés au pouvoir par la volonté populaire ou par le jeu de la démocratie.
Les campagnes se sont tenues dans un cadre de terreur, de violence
et sous le régime d’exception de l’article 48 ».
http://cincivox.wordpress.com/2016/10/17/non-hitler-nest-pas-arrive-au-pouvoir-democratiquement/
lien donné dans le premier commentaire de l'article La martingale d'EM
sur le blog d'André Gunthert http://imagesociale.fr/


Sur la violence des hitlériens en février et en mars 1933
billet sur L'incendie du Reichstag 27 février 1933
http://clioweb.canalblog.com/archives/2017/03/01/34994933.html


- Elections en Allemagne, 1928-1933

Présidentielle avril 1932 :
Hindenburg 18,7 M (19,6%) / 19,4 M
Hitler 11,3 M (30,2 %) / 13,4 M
Thälmann : 5 M (13,7%) / 3,7 (10%)

http://fr.wikipedia.org/wiki/élection_présidentielle_allemande_de_1932

Législatives
mai 1928      0,8 M voix nazies (2,6 %)
sept 1930    6,4 M sur 35 M de votants (18,3 %)

juillet 1932  13,7 M sur 37,1 M (37,4 %)
nov 32        11,7 M sur 35,5 M (33,1 %)
mars 1933  17,2 M sur 39,6 M votants (43,9 %)
http://fr.wikipedia.org/wiki/élections_législatives_allemandes_de_mars_1933

sous la dictature hitlérienne, les élections ne sont plus libres.
nov 1933 - 43 M de votants, 92 % pour les candidats nazis (+ 8 % votes invalides)
mars 1936 - 741 députés nazis + référendum 99 % de oui
avril 1938 -  813 députés nazis + référendum 99,1 % de oui

- La marche d'Hitler vers le pouvoir et la dictature, Cercleshoah
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article255En 1923, Hitler a tenté de s’emparer du pouvoir par un putsch.
En prison, il rédige Mein Kampf
Au sortir de prison, il prépare la conquête du pouvoir en menant de front l’usage de la violence et de la propagande.
Le combat contre le traité de Versailles
et les conséquences sociales de la crise de 1929
expliquent largement ses succès électoraux après 1930


- Hitler au pouvoir : quels responsables ?
Dans le Hachette, 1ere, 1982, 4 pages (!) d'extraits de documents
http://clioweb.free.fr/dossiers/19-39/hitler-responsables1.jpg
http://clioweb.free.fr/dossiers/19-39/hitler-responsables2.jpg

1 - L'Allemagne entière séduite ?
2 - La gauche impuissante (lucide mais divisée)
3 - Des classes dirigeantes complices ?
1 - Des classes moyennes et des paysans ralliés ?


kpd-spd-pravda10031933

10 mars 1933 : La SD consentira-t-elle à lutter contre la bourgeoisie ?
L'Humanité 10.03.1933, p3 La Pravda sur l'appel du Komintern
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k404572m/f3.item

kpd1933-asi-larrere

- Les communistes allemands, responsables du nazisme ? Allons donc !
Mathilde Larrère, Arrêt sur images
http://www.youtube.com/watch?v=iUIzSVgLghQ

La division de la gauche a pesé, mais elle n'est qu'un des facteurs de la victoire des nazis.
Les militants ont débattu des causes de leur défaite.

Ils ont fait évoluer leur stratégie (Fronts populaires). Leurs analyses peuvent être citées.
Les patrons et la droite n'ont pas fait de mea culpa
Du coup, on ne parle plus de leur rôle pourtant important (financement du parti et des SA).



- W.S. Allen, Une petite ville nazie (Northeim/Thalburg)
http://clioweb.canalblog.com/archives/2017/03/12/35037541.html

Northeim, en Basse Saxe compte en 1930 10 000 habitants.
La ville compte alors 37% d'ouvriers, 32 % de petits bourgeois (employés, ouvrieres qualifiés,
fonctionnaires, retraités), 27% de membres de la moyenne bourgeoisie et 4 % de grands bourgeois.
Le SPD est bien implanté et a fondé une coopérative regroupant 1275 familles.


Deux témoignages cités par WS Allen (Bordas Terminale, 1980)

http://clioweb.free.fr/textes/5nazisme.htm

. Kurt Zeisser, apprenti imprimeur, âgé de 13 ans en 1930,
raconte son adhésion aux jeunesses hitlériennes.
« Nous ne réfléchissions pas tellement à ce que nous faisions,
mais nous nous amusions bien
et nous avions le sentiment que nous étions importants ».

. Hans Leidler, ouvrier des chemins de fer
« Le parti (nazi) avait commencé par séduire certains hauts fonctionnaires
et avait ensuite descendu les échelons...
Il y avait souvent des discussions violentes et même des bagarres
...A la fin du printemps de 1932, on fit signer à tous les ouvriers socialistes
une décharge qui leur enlevait leur titularisation.
La plupart signèrent plutôt que de perdre leur place ».



.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 mars 2017

WS Allen : Une petite ville nazie

 

allen-villenazie

William S. Allen, Une petite ville nazie, 1930-1935.
The Nazi Seizure of Power: The Experience of a Single German Town 1930-1935, 1962 ou 1965
67 editions published between 1965 and 2014 in English and German,
traduction française Laffont 1967, 10-18  2003, Tallandier 2016

 

WS Allen étudie la montée du nazisme et l'installation de la dictature hitlérienne dans une petite ville du nord de l'Allemagne.
Thalburg est en fait, Northeim, à 100 km au sud de Hanovre.
http://www.parutions.com/pages/1-4-7-3465.html


- compte rendu Charles Bloch, Annales 1969
Annales. Économies, Sociétés, Civilisations. N. 1, 1969. pp. 218-221;
http://www.persee.fr/doc/ahess_0395-2649_1969_num_24_1_422049_t1_0218_0000_1
http://clioweb.free.fr/dossiers/19-39/allen-bloch-1969.pdf


extraits :
« L'absence à la fois du parti communiste et du centre catholique, ainsi que la mentalité petit-bourgeoise de la grande majorité de la population  rend le jeu facile aux nazis qui, dès 1930, obtiennent à Thalburg aux élections un pourcentage supérieur à la moyenne en Allemagne ».

Outre la terreur, qui devait sous peu devenir systématique sous la direction de la Gestapo, les nazis employèrent la propagande pour entretenir l'enthousiasme de la foule.. La société fut atomisée et encadrée par des organisations nazies.

La disparition du chômage a contribué à tromper la population.
Quand les Thalburgeois réaliseront que tous ces travaux servaient à la préparation de la guerre, il sera trop tard...


- Une petite ville nazie ( résumé du livre de W.S. Allen – 1965 )
http://philosphereblog.wordpress.com/2015/11/09/une-petite-ville-nazie-resume-du-livre/

extraits :
« ce fut dans des centaines de localités comme Thalburg que le mouvement nazi se traduisit dans les faits ; et ce fut à partir de centaines de révolutions locales à travers toute l’Allemagne que le Troisième Reich put prendre son essor ».

La victoire du nazisme peut s’expliquer dans une large mesure par l’antipathie de la bourgeoisie de Thalburg à l’égard du SPD, ou plutôt du mythe que les plus conservateurs entretenaient à l'égard de ce parti.

Les socialistes de Thalburg maintenaient la rhétorique d’un parti révolutionnaire tout en gérant une société héritée de l’empire de Guillaume II. Il serait pourtant tout à fait inexact de leur faire porter toute la responsabilité de l’affaire.

Quant à l’effet de la crise sur les classes prolétariennes, il fut très sensible. Il est indubitable que le désespoir croissant des sans-travail, crée par des périodes de plus en plus longues de chômage, affaiblit le sens démocratique de beaucoup de citoyens.

Presque tous les Thalbourgeois finirent par « comprendre » le Troisième Reich. La plupart apprirent ce que signifiait une dictature.. Malgré le super-patriotisme des années pré-nazies, on n’entendit aucune acclamation dans les rues quand le bataillon de Thalburg quitta la ville en 1939. Les fils de nombreux Thalbourgeois apprirent à modérer leur amour du militarisme dans les steppes glacées de Russie.

L’histoire de Thalburg se renouvellera-t-elle ?


- 2 extraits dans le Bordas Term 1980
 
. Kurt Zeisser, apprenti imprimeur, âgé de 13 ans en 1930
  « Je ne pense pas que c'était un facteur politique qui les poussait à s'inscrire.
    Nous ne réfléchissions pas tellement à ce que nous faisions,
    mais nous nous amusions bien et nous avions le sentiment que nous étions importants. »

 
. Hans Leidler, ouvrier des chemins de fer
  http://clioweb.free.fr/textes/5nazisme.htm



allen-nazi-seizure

 


Northeim-1654-Merian

Northeim - Mathaus Merian 1654
http://de.wikipedia.org/wiki/Northeim


Northeim-1907

Northeim 1907
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Postcards_of_Northeim_published_by_Brück_& Sohn

 

 

 

Bundesarchiv-Northeim-Zerstörter-Bahnhof

View of a rail yard at Nordheim, Germany after a 1 hour of bombing by our Air Force on April 8th 1945.
http://de.wikipedia.org/wiki/Northeim

 

northeim2-2013

Northeim 2013 (detail)
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Northeimer_Seenplatte

 

.

Posté par clioweb à 09:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

07 mars 2017

The Reichstag Warning

 

« La tyrannie naît toujours de  quelque urgence favorable ». James Madison

The Reichstag Warning, Timothy Snyder, The New York Review of Books 26.02.2017
http://www.nybooks.com/daily/2017/02/26/reichstag-fire-manipulating-terror-to-end-democracy/

Les aspirants tyrans d’aujourd’hui ont retenu la leçon de 1933, Timothy Snyder, Le Monde 06.03.2017
http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/03/06/timothy-snyder-les-aspirants-tyrans-d-aujourd-hui-ont-retenu-la-lecon-de-1933_5089772_3232.html

« L’utilisation de menaces terroristes, réelles ou imaginaires,
afin d’établir ou de consolider des régimes autoritaires, est de plus en plus fréquente aujourd’hui ».
exemples dans l'Allemagne nazie, la Russie de Poutine, les USA de GW Bush et de T.



L’article est très intéressant.
Pour l’Allemagne nazie, deux nuances :

>> Hitler, nommé chef du gvt légalement et démocratiquement constitué

La nomination par Hindenburg est beaucoup plus complexe, tout comme le vote des pleins pouvoirs en mars.

L’auteur aurait pu souligner davantage  le poids de la violence dans la conquête en apparence légale du pouvoir.
De plus, dès le 30 janvier 1933, les nazis sèment une terreur accrue.
En Prusse, 50 000 SA deviennent auxiliaires de police.

Le 5 mars 17 M d'Allemands votent pour les nazis, mais 22 M d'Allemands ne votent pas pour eux.
http://clioweb.canalblog.com/archives/2017/03/01/34994933.html


>> En 1938, après cinq années de persécution, l'Etat allemand commence à déporter les juifs.
déporter ?
En mars 1938, la Pologne retire sa nationalité aux Polonais installés depuis plus de 5 ans à l'étranger.
Fin octobre 1938, les nazis expulsent ( ? déportent ?) d'Allemagne 35 000 Juifs polonais (dénaturalisés)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Herschel_Grynszpan

La déportation massive et la destruction des juifs d’Europe, n’est-ce pas plutôt pendant la 2 GM,
après la conquête de la Pologne et l’invasion de l’URSS ?

rappels :
Timothy Snyder, Black Earth: The Holocaust as History and Warning
Terre Noire. L'Holocauste et pourquoi il peut se répéter, Gallimard 2016
http://clioweb.canalblog.com/archives/2016/10/19/34458503.html

How learning from history can save us from tyranny:
20 lessons of the 20th century for Trump’s America,
Timothy Snyder, Yale,16.11.2016
http://clioweb.canalblog.com/archives/2017/01/30/34869891.html


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 mars 2017

27.02.1933 : l'incendie du Reichstag

 

Reichstagsbrand

http://fr.wikipedia.org/wiki/Incendie_du_Reichstag


A Berlin, le Reichstag est incendié dans la nuit du 27 au 28 février 1933.
Les conditions de cet acte criminel sont débattues : acte du seul van der Lubbe ?
pleine responsabilité des nazis ? « Les hommes de Goering le laissèrent allumer un petit incendie
tandis qu’eux-mêmes inondaient les sous-sols d’essence » (Pierre Milza)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Incendie_du_Reichstag



Le 30 janvier 1933, Hindenburg nomme Hitler au poste de chancelier.
Le soir, les SA triomphent bruyamment dans les rues de Berlin.
Le 1er février, Hindenburg signe le décret de dissolution du Reichstag. Les élections sont prévues le 5 mars.
Le 4 février, un décret « sur la protection du peuple allemand » donne des pouvoirs étendus à Hitler.


Une intense campagne de propagande, soutenue par un apport de fonds considérable venant des industriels, est orchestrée par Joseph Goebbels. Le 10 février, devant une foule acquise, Hitler prononce un discours au palais des sports de Berlin.

La campagne électorale se déroule dans un climat de terreur.
Goering, ministre de l’intérieur en Prusse, embauche 50 000 membres de la SA, de la SS et du Stahlhelm comme auxiliaires de police.
Hitler interdit la parution de journaux qui critiquent son gouvernement. Les rassemblements publics sont interdits.  Les membres de la SA perturbent les réunions de leurs adversaires politiques et utilisent la violence contre tous les opposants au nazisme.

L’incendie du Reichstag sert de prétexte à une chasse aux communistes (KPD).
Les articles 114, 115, 117, 118, 123, 124 et 153 de la Constitution sont suspendus.
Une législation d'exception suspend toutes les libertés individuelles et confirme le règne de l’arbitraire : l’opposition est réduite au silence.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Incendie_du_Reichstag


Aux élections du 5 mars, les nazis et leurs alliés obtiennent 44 % des voix et un peu plus de la moitié des députés.
La gauche a recueilli 30 % des suffrages et 5 millions d’Allemands ont voté pour le KPD.
Les modérés (Zentrum et démocrates) maintiennent leurs positions avec 18 % des sièges.

L’annulation de l’élection des 80 députés communistes, le ralliement du Zentrum permettent à Hitler
d’obtenir la loi du 23 mars sur « la protection du Peuple et du Reich » (440 votes pour, 90 contre).
« Le suicide du Parlement » permet à Hitler d'établir sa dictature.
Il interdit tous les autres syndicats (2 mai) et tous les autres partis politiques (14 juillet).
Ses adversaires sont arrêtés et détenus dans des camps de concentration
(celui de Dachau ouvre dès la fin du mois de mars 1933).
Beaucoup d'Allemands fuient le pays, vers les démocraties en Europe ou aux USA.
source Bouillon & Sohn, Bordas 1982  + Istra première 1982


rappel : La conquête du pouvoir par Hitler et les nazis
http://clioweb.canalblog.com/archives/2017/05/05/35249857.html


.

.