26 mai 2021

Emulations : National et International

 

emulations2018

Le « national » et l’« international » dans les sciences sociales

Entretien avec l’historien Pierre-Yves Saunier
Vincent Houle , Solène Maillet et Guillemette Martin
https://ojs.uclouvain.be/index.php/emulations/article/view/saunier

Émulations - Revue de sciences sociales
2018, n°26, « Repenser la dichotomie « national » vs « international »
https://ojs.uclouvain.be/index.php/emulations/


7 contributions et un entretien sur les interactions multiples et complexes
entre les logiques internationales et les préoccupations nationales,
qu’elles soient politiques, économiques, sociales ou culturelles

dont

Perspectives nationale et internationale dans l’étude du PCF et du PCI

Identité nationale et post-nationalisme en France et en Allemagne : de la théorie à la pratique


.

 

.

Posté par clioweb à 08:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


22 septembre 2019

La Fabrique de l’écrivain national

thiesse-ecrivain-national

« La Fabrique de l’écrivain national », d’Anne-Marie Thiesse : la littérature, clé de voûte de l’idée nationale

Dans un essai ambitieux, l’historienne raconte comment certains écrivains, à partir du XVIIIe siècle,
ont pu incarner la construction des nations, dans l’espace européen et ailleurs - Roger Chartier, Le Monde 20.09.2019
https://www.lemonde.fr/livres/article/2019/09/21/la-fabrique-de-l-ecrivain-national-d-anne-marie-thiesse-la-litterature-cle-de-voute-de-l-idee-nationale_6012521_3260.html


3 thèses :

1 - Le génie singulier de certains écrivains fait de la littérature un lieu privilégié
où se reconnaissent la conscience d’appartenance et le principe spirituel qui définissent la nation

2 - La publi­cation du patrimoine oral fut la condition de possibilité d’une ­littérature nationale
     (chants d’Ossian, cycle arthurien...)

3 - « Toute littérature, si et seulement si elle est authentiquement nationale, par­ticipe de l’universel »

 

.

 

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 mai 2011

La 5e République après 1962


- L'histoire de la Vème République après 1962 doit être enseignée à tous les lycéens de Terminale ES, L et de l’option S
Réuni à Paris le 22 mai 2011, le Comité national   de l’APHG a adopté à l’unanimité la motion suivante :
L’APHG  ne peut accepter que pour les lycéens l’étude de la 5ème République s’arrête à 1962. Elle demande donc dans l’immédiat la réintroduction de l’enseignement de la 5ème République depuis 1962 dans les programmes d’histoire, aussi bien dans les séries ES et L que pour l’option de Terminale S.
La suppression de cette étude porte atteinte à l’exercice délibéré de la citoyenneté. D’autre part elle pénalise les étudiants qui se préparent aux différents concours.

L’APHG réaffirme à cette occasion sa volonté que soit rétabli l’enseignement obligatoire de l’Histoire Géographie en Terminale S.

[ dans les projets de programme, un thème fait remonter jusqu'au XIIIe siècle, mais ignore totalement l'histoire récente, intérieure et extérieure de la France. Cette période n'est étudiée qu'indirectement, pour l'histoire des femmes, pour l'histoire de la laïcité ou du monde ouvrier. Cette absence a été soulignée par les enseignants lors de la consultation. Mais l'en passé, des analyses sur la disparition de la chronologie ont été totalement ignorées par les concepteurs des futurs programmes. ]



- Un autre texte demande que la formation continue des enseignants redevienne une  priorité  du ministère

- Un dernier texte rappelle l'attachement de l'APHG au cadrage national de l’éducation, aussi bien dans les programmes et leur application, les horaires, les examens, les statuts des enseignants, leur formation, leur formation et leur recrutement, garant de l’égalité républicaine

http://www.aphg.fr/MotionsAPHG.htm

Posté par clioweb à 10:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,