23 novembre 2011

Manuels sous surveillance

 

marianne1911

source : Marianne 19/11/2011

Comment fabriquer des manuels sans déclencher la guerre !
Un dossier dans Marianne (19/11/2011) avec des exemples en HG et en SES. http://www.marianne2.fr
 cité par le forum https://groups.google.com/group/aggiornamento-histgeo/

  

Rien n'est plus explosif qu'un livre d'école écrit Anna Topaloff dans Marianne n° 761.
Elle rappelle plusieurs controverses récentes : le Medef qui voit du marxisme dans tout manuel de SES qui parle de chômage,
les cléricaux qui mènent campagne contre l'étude du genre en svt, les lectures opposées de la colonisation (zoos humains ou hôpital d'Hanoï), ou l'affrontement sur l'histoire de l'Europe et du Proche-Orient (Nakba et/ou Shoah).
Jusqu'en 1905, les écoles catholiques avaient leurs manuels spécifiques et leur panthéon (cf Christian Amalvi).

Aujourd'hui, dans l'ère de l'histoire sous surveillance (Brigitte Gaïti), chaque nouveau manuel est scruté par une multitude de groupes de pression et, au moindre écart, les courriers affluent sur le bureau du ministre et sur ceux des éditeurs. Qui, si l'on en croit les auteurs, ne brillent pas par leur courage.
Le manuel est d'abord un marché : 38 millions d'exemplaires vendus en 2010 pour un CA de 28 M d'euros. Les éditeurs ont donc tout intérêt à mettre sur le marché les ouvrages les moins clivants possibles afin de ne pas perdre des milliers d'acheteurs potentiel

« Pour les sujets considérés comme sensibles, comme le conflit israélo palestinien, il est recommandé de les traiter non pas sous la forme d'une leçon, mais via une étude de documents: cela permet de mettre les deux points de vue sur un pied d'égalité ». (O. Loubes)

L'article poursuit par un autre double débat : la place du texte et de l'image dans les manuels de lettres, le type de texte (littéraire ou non - recettes de cuisine, articles de presse ... -).
Le choix du manuel est aussi le reflet des rapports de force en salle des profs.

Les 2 dernières pages en version doc, mise en ligne temporaire

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


09 juillet 2011

La Palestine et les manuels - 1


Palestine : un manuel (d'histoire) modifié sous la pression d'assos juivesMarie Kostrz, Rue 89, 08/07/2011 
http://www.rue89.com/2011/07/08/palestine

[ L'article semble correctement documenté.
Dommage que la rédaction ait jugé nécessaire d'extraire la phrase « Les enseignants ne se sentent pas assez calés pour en parler » afin d'en faire un titre. Comme les journalistes, les profs font généralement leur boulot avec sérieux, y compris sur des sujets qu'ils n'ont pas étudiés à l'université. Du moins quand on leur laisse le temps de l'enseigner en tenant compte de la complexité.
Il y aurait aussi beaucoup à dire le retour en force d'une obsession sur la dimension religieuse de l'histoire depuis une vingtaine d'années ].

- Palestine : pression de l'association Europe-Israël sur un éditeur scolaireLe Yéti, Rue 89 08/07/2011
Pourquoi céder aux " injonctions inadmissibles d'Europe-Israël, une organisation qui ne se distingue guère par son souci de l'exactitude historique et son sens des nuances ? "
http://www.rue89.com/yeti-voyageur/2011/07/08/palestine

http://yetiblog.org/index.php?post/la-pression-de-l-association-europe-israel-sur-un-editeur-scolaire


- Des passages de manuels d'histoire sur la Palestine vont être modifiés 
Les Echos lundi 4 juillet 19h42
http://www.lesechos.fr/economie-politique/infos-generales/france/afp

- Des passages de manuels d'histoire concernant la Palestine vont être modifiés
Le Monde, lundi 4 juillet 2001 20h50
http://www.lemonde.fr/education/article/2011/07/04/

- Des passages de manuels d'histoire sur la Palestine vont être modifiés
L'Express, 04/07
http://www.lexpress.fr/actualites/

« Contacté par l'AFP, le président du CRIF, Richard Prasquier, a évoqué une présentation du conflit israëlo-palestinien tout à fait scandaleuse. Il a notamment dénoncé une idéologisation, via par exemple l'emploi du mot nakba, quand le terme Israël n'apparaissait pas. Il a par ailleurs dénoncé des erreurs factuelles, sans préciser lesquelles ».
Les articles publiés  par Le Monde, Les Echos et L'Express, RTL.be, etc... semblent être une simple reprise d'un texte de l'AFP.com

.
Les pages visées dans le Hachette : 
L'ONU et la question de la Palestine (1947-1948).
http://clioweb.free.fr/presse/1temp/manuel1-a.jpg
http://clioweb.free.fr/presse/1temp/manuel1-b.jpg


- La Nakba effacée d’un manuel scolaire français

L'analyse du Monde diplomatique suit 3 jours plus tard 
et comporte un lien vers 2 pages de l'Atlas Histoire du diplo 
De la centralité du conflit proche-oriental
http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2011-07-07-Nakba
http://www.monde-diplomatique.fr/IMG/pdf/atlas_histoire_p68-69.pdf
 

 palestine-47-49

1947-1949 : Le plan de partage et les premières annexions
source : Le Monde diplomatique
http://www.monde-diplomatique.fr/IMG/pdf/atlas_histoire_p68-69.pdf

Voir également dans la cartothèque du Monde diplomatique,
la carte Le partage de la Palestine (1947-1949) : http://www.monde-diplomatique.fr/cartes/procheorient1949
et les cartes associées dont  1948:  Palestine des archives aux cartesLes réfugiés du Proche-Orient
Atlas historique de Guillaume Balavoine : http://www.atlas-historique.net/1945-1989/cartes/Palestine1948.html
UN Maps : Palestine 1947 - http://domino.un.org/maps/m0082.gif

.
Le Monde diplomatique de juillet consacre une double page au CRIF, à son histoire et à son rôle politique :
http://www.monde-diplomatique.fr/2011/07/

 Ceux qui parlent au nom des Juifs de France, par Dominique Vidal
« Né dans la Résistance, le CRIF n'a pas toujours été l'interlocuteur privilégié des pouvoirs publics. Mais, après l'échec des négociations israélo-palestiniennes de Camp David, en 2000, il s'est radicalisé et a prétendu peser sur la politique de la France. Cette droitisation atteindrait-elle ses limites ? »  

. De la clandestinité aux feux médiatiques, 
« Le CRIF jouit aujourd'hui d'une reconnaissance exceptionnelle et quasi unanime auprès de la classe politique française. 
Il n'en fut pas toujours ainsi rappelle  Samuel Ghiles-Meilhac, auteur de l'ouvrage Le CRIF. De la Résistance juive
à la tentation du lobby, de 1943 à nos jours ». R Laffont 2011
.
Israël-Palestine : le CRIF bafoue la liberté d'expression et s'en vante, écrivait Esther Benbassa pour Rue 89 le 15/01/2011 après l'annulation par l'ENS d'un débat auquel Stéphane Hessel devait participer. 
http://www.rue89.com/passage-benbassa/2011/01/15/israel-palestine
.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,