19 juin 2017

La musique du Paris ouvrier

 

air-klb

 

La musique du Paris ouvrier
Un air d'histoire, 18.06.2017
http://www.francemusique.fr/emissions/un-air-d-histoire

invité Maurizio Gribaudi EHESS

La musique de la première moitié du XIX° siècle marque le quotidien des travailleurs.
Rythmant leur vie sociale, elle s'installe aussi bien à l'atelier que dans la rue.
Entre espace public et privé, représentons-nous ce qu'était le paysage sonore et musical du Paris ouvrier de cette époque.


L’émission de Karine Le Bail s’arrête définitivement en juillet.
Invité du 2 juillet : Patrick Boucheron


Parmi les sujets traités cette année :

Etre musicien dans la Rome antique

La musique au temps des croisades, par Martin Aurell
Les rythmes au Moyen Âge, par Jean-Claude Schmitt

Musiques et musiciens dans les guerres d'Italie de la Renaissance, par Florence Alazard 26 mars 2017
Restituer les voix et les cris de Paris au XVIIIe siècle, par Arlette Farge
Une mobilité sensible : les musiciens dans l'Europe des Lumières, par Daniel Roche
Voyage en Italie : Naples et l’opéra au XVIIIe siècle, une histoire politique, par Mélanie Traversier

Les musiciens juifs viennois à la Belle Epoque, avec Jacques Le Rider
Le débarquement américain de 1917 et l’introduction du jazz en France, par Franck Bergerot


- « Musique populaire et musique savante au XIXe siècle. Du "peuple" au "public" »,
Sophie-Anne Leterrier, Revue d'histoire du XIXe siècle 19 | 1999
http://rh19.revues.org/157


.

Posté par clioweb à 22:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


01 mai 2017

Musique et arts 1860-1910

 

tinta-mdig

Tintamarre !
Instruments de musique dans l’art, 1860-1910

Musée des impressionnismes, Giverny
du 24 mars au 2 juillet 2017



dossier de presse
http://www.mdig.fr/sites/default/files/pdf/dossier-de-presse-exposition-tintamarre-mdig.pdf

1. Divertissements musicaux
2. Au salon
3. Ailleurs musical
4. Convergences
repères sur la facture d’instruments au XIXe siècle



.

.

 

Posté par clioweb à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 octobre 2016

Musique à la Renaissance

 

- Une plongée musicale dans la Renaissance
Anne-Sophie Boutaud, journal du CNRS, 10.10.2016
http://lejournal.cnrs.fr/articles/une-plongee-musicale-dans-la-renaissance


ockeghem-kyrie

Jusqu’au 8 janvier 2017, à Tours, le Cubiculum musicae (la chambre de musique)
permet de découvrir le compositeur Johannes Ockeghem (1420-1497) et son Kyrie

Une lettre de l’ambassadeur ferrarais à Milan en 1523 cite le Motet à 36 voix d’Ockeghem
et confirme la notoriété du compositeur auprès des aristocrates italiens, longtemps après sa mort.


- François 1er et la musique,
Pascal Brioist, Un air d’histoire, France musique 04.09.2016
http://www.francemusique.fr/emission/un-air-d-histoire/2016-2017/francois-1er-et-la-musique-par-pascal-brioist-09-04-2016-13-05


Emission Un air d’histoire, France musique
http://www.francemusique.fr/emission/un-air-d-histoire
http://radiofrance-podcast.net/podcast09/rss_16308.xml

sujets déjà abordés :
La circulation des Opéras au XIXe siècle, par Christophe Charle
Restituer les voix et les cris de Paris au XVIIIe siècle, par Arlette Farge
Les rythmes au Moyen Âge, par Jean-Claude Schmitt
L’art d’aimer au Moyen Âge, par Michel Zink
Les fêtes musicales du Front populaire, par Pascal Ory
François 1er et la musique, par Pascal Brioist
Mozart, sociologie d’un génie : l’essai de Norbert Elias. Par Roger Chartier

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 novembre 2015

Chagall, le triomphe de la musique

 

expo-chagall-musique

Chagall, le triomphe de la musique
 exposition Philharmonie, Paris, 13.10.2015 au 31.01.2016


- La galerie France 5 a diffusé Chagall et la musique,
le documentaire de Mathilde Deschamps.
http://pluzz.francetv.fr/videos/la_galerie_france_5.html
http://www.france5.fr/emissions/la-galerie-france5/diffusions/22-11-2015_434482


- Marc Chagall, Le triomphe de la musique
le dossier de presse

1 - Le plafond de l'Opéra de Paris - 1964
2 - Les projets monumentaux des années 1960
3 - La flûte enchantée - New York 1966-1967
4 - Les résonances de la matière. Vence et St Paul-de-Vence années 1960
5 - Daphnis et Chloé - Bruxelles et Paris 1958-1959
6 - L'Oiseau de feu - New York 1945
7 - Aleko - Mexico 1942
8 - Le théâtre d'art juif - Moscou 1919-1920

pdf : http://chagall.philharmoniedeparis.fr/docs/dp-expo-chagall.pdf
site web : http://chagall.philharmoniedeparis.fr/fr/exposition
avec reproduction du Triomphe de la musique au Met Opera à New York
et Le plafond de l’Opéra, assemblé au sol, hangar de Meudon, 1964)


- La petite boîte à Chagall
http://chagall.philharmoniedeparis.fr/docs/dp-petiteboite-chagall.pdf


- Chagall peint des décors et conçoit des costumes pour des opéras :

En 1942, il crée les décors et les costumes pour Aleko à Mexico,
puis pour L’Oiseau de feu à New York en 1945
« Pour Chagall, le spectacle tout entier doit devenir tableau. Avant la première, il ajoute des taches de couleur et intervient directement sur les costumes des danseurs avant le lever de rideau. Il se rapproche ainsi du rythme pulsé et des timbres chatoyants de la musique de Stravinski ».

Daphnis et Chloé 1959 pour la première à l’Opéra de Paris
Marc Chagall se voit confier par l’Opéra de Paris la création des décors et des costumes d’une nouvelle version, dont la première a lieu au Théâtre de la Monnaie à Bruxelles en 1958, chorégraphiée par Serge Lifar, avant la reprise par Georges Skibine à Paris l’année suivante.

19 février 1967, La Flûte enchantée, Metropolitan Opera, NY. 13 toiles de fond, 26 éléments de décor et 120 costumes



- Le plafond de l'Opéra Garnier 1964 

 

chagall-peint-opera

Chagall peint un des panneaux du plafond de l'Opéra Garnier
Mazart, La flute enchantée, le grand ange et l'oiseau jouant de la flute
source : brieuc75

garnier-lenepveu-muses

Le plafond avant Chagall : Leneupveu
« Les muses et les heures du jour et de la nuit » la toile réalisée en 1872
par Jules-Eugène Lenepveu (1819-1898) est toujours là, derrière la fesque de Chagall.


« Le plafond de Chagall a été marouflé sur 24 panneaux de résine de polyester qui sont démontables.
Chagall n'a pas réalisé ce plafond tout seul, couché sur des échafaudages comme Michel Ange dans la chapelle Sixtine.
Il a réalisé une maquette d'un mètre carré et demi qui a ensuite été agrandie à sa taille finale de 220m².
Ce travail a été réalisé en grande partie par trois peintres assistants : Roland Bierge, Jules Paschal et Paul Versteeg.
Ils ont travaillé d'abord dans une salle du musée des Gobelins puis dans un hangar de Gustave Eiffel à Meudon ».
http://www.francemusique.fr/emission/balade-dans-l-art/2014-2015/les-50-ans-du-plafond-chagall-l-opera-de-paris-10-04-2014-08-10


- Chagall, L'Opéra, Le plafond de le discorde
documentaire de Laurence Thiriat - Arte 09.2014
http://www.anaprod.com/fr/module/99999720/175/chagall__lopéra_le_plafond_de_la_discorde
(avec photo Chagall et Malraux)




chagall-g-art


Voir le plafond de l'Opéra Garnier en très haute définition sur Google Art,
avec une analyse détaillée
(attention, le zoom porte d'abord sur le cercle central - déplacer l'image pour voir les autres compositeurs)
http://tinyurl.com/o5lox4b




.

 

Posté par clioweb à 19:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 novembre 2013

La musique à Vire (1950-2010)

 

m

 

m0


Une exposition visible seulement sur Internet traite de
l'histoire de la musique à Vire entre 1950 et 2010
Elle a été réalisée par Danielle Letouzey et Jean-Luc Ybert.

Les panneaux de l'exposition virtuelle sont présentés ici au format jpg.
Pour zoomer et lire le texte, télécharger et lire les fichiers au format pdf


En 2012, à la Médiathèque, une première exposition a traité de
l'histoire de la musique à Vire entre 1625 et 1955
Danielle Letouzey, Bernard Terrassier et Jean-Luc Ybert en avaient été les concepteurs
http://www.flickr.com/photos/80995038@N06/sets/72157630239885368/
http://clioweb.canalblog.com/archives/2012/06/21/24548272.html



 m1
https://dl.dropboxusercontent.com/u/63611546/Expo-Vire-Musique/Panneau%208-1.pdf

 

 m2

https://dl.dropboxusercontent.com/u/63611546/Expo-Vire-Musique/Panneau%208-2.pdf

 

m3

 https://dl.dropboxusercontent.com/u/63611546/Expo-Vire-Musique/Panneau%208-3.pdf


m4

 https://dl.dropboxusercontent.com/u/63611546/Expo-Vire-Musique/Panneau%208-4.pdf

 

m5

https://dl.dropboxusercontent.com/u/63611546/Expo-Vire-Musique/Panneau%208-5.pdf 

 

m6

 https://dl.dropboxusercontent.com/u/63611546/Expo-Vire-Musique/Panneau%208-6.pdf

 

m7

https://dl.dropboxusercontent.com/u/63611546/Expo-Vire-Musique/Panneau%209-1.pdf

 

 

m8

https://dl.dropboxusercontent.com/u/63611546/Expo-Vire-Musique/Panneau%209-2.pdf 

 

m9

https://dl.dropboxusercontent.com/u/63611546/Expo-Vire-Musique/Panneau%209-3.pdf 

 

m10

https://dl.dropboxusercontent.com/u/63611546/Expo-Vire-Musique/Panneau%209-4.pdf 

 

m11

https://dl.dropboxusercontent.com/u/63611546/Expo-Vire-Musique/Panneau%209-5.pdf 

 

m12

https://dl.dropboxusercontent.com/u/63611546/Expo-Vire-Musique/Panneau%209-6.pdf

.

.

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


23 décembre 2012

Le grand flou artistique

 

Rue des Ecoles (22.12.2012) s'intéresse à l'enseignement et à la pratique des Arts à l'Ecole.
http://www.franceculture.fr/emission-rue-des-ecoles

1ère partie : Didier Lockwood (musicien) et Alain Kerlan (philosophe).

2ème partie : L'écrivan Marie Despléchin.
Au sein de la refondation, elle préside le comité de pilotage sur l'éducation artistique et culturelle.


L'émission oppose la multiplicité des initiatives et une image très noire de ce domaine. Une stigmatisation souvent utile à tous ceux qui font le forcing pour pénétrer l'institution (cf aussi les juristes, les chefs d'entreprise...).
Visiblement, une compétition existe entre l'Education et la Culture. cf Les 2 concertations

L'émission est intéressante aussi par les points de vue adoptés en fonction de la position dans l'institution (l'interprète, le philosophe ...) et selon le domaine concerné (peinture, musique, danse...).

Un détail : dans ces discours, les collégiens et les lycéens sont rarement au centre ...


rappel : les débats à propos de l'histoire de l'art / histoire des arts à l'Ecole
http://clioweb.canalblog.com/tag/histoiredesarts


.
.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 juin 2012

Vire - Au choeur de la musique

 

vire-musique-1955



Vire - Au choeur de la musique - Médiathèque (21 juin - 21 juillet 2012)

Une exposition présentée à la médiathèque retrace l’histoire de la musique à Vire entre 1625 et 1955. Elle a été conçue et réalisée par trois membres de l’Orchestre d’Harmonie : Danielle Letouzey, Jean-Luc Ybert, Bernard Terrassier.


Elle est organisée en trois parties :
La première évoque les origines (la confrérie de Sainte-Cécile fondée en 1625) avec une dimension religieuse (processions). La Révolution y ajoute les fêtes civiques.
La seconde traite de la naissance d’une Société philharmonique en 1835 et de la vie de cette société durant le Second Empire ou pendant la Belle époque (de la musique).
La dernière évoque les années noires de l’Occupation et de la renaissance de la musique municipale au temps de la Reconstruction.


Plusieurs types de sources ont été exploitées (voir 4 extraits ci-dessous **) :
- Les annales rédigées par Etienne Crespin et Charles-Anselme Séguin pour le XIXe,
( une transcription d’extraits est en ligne sur le site web de la Médiathèque).
- la presse pour le début du XXe ( Le Bocage, Ouest-Eclair à consulter sur Gallica)
- les archives familiales des acteurs pour la période la plus récente (Pierre Fouilleul, Pierre Jean).


En photos, version albums sur Flickr :
(utiliser la commande diaporama en haut à droite)

Les panneaux de l'exposition réalisée par D. Letouzey, B. Terrassier et JL Ybert
http://www.flickr.com/photos/80995038@N06/sets/72157630239885368/

Un choix de documents :
http://www.flickr.com/photos/80995038@N06/sets/72157630239848134/

L'inauguration en musique :
http://www.flickr.com/photos/80995038@N06/sets/72157630240043560/



- Version Picasa
( adresse des diaporamas pour les utilisateurs de Google +)

L'exposition :
https://picasaweb.google.com/107515726868414768900/VireHistMusique1

Choix de documents
https://picasaweb.google.com/107515726868414768900/VireHistMusique202#

L'inauguration du 21 juin 2012 en musique
https://picasaweb.google.com/107515726868414768900/VireHistMusique3#


Autre adresse possible :
https://plus.google.com/photos/107515726868414768900/albums?banner=pwa

 

concepteurs

Les concepteurs de l'exposition


** 4 exemples :

- Le 15 octobre 1835 ces MM et autres se réunirent et décidèrent qu'ils fondaient une société philharmonique et nommèrent une commission chargée de rédiger un règlement qui serait adopté sans discussion. A la réunion du 31 octobre 1835 il fut donné lecture du statut et du règlement d'intérieur et les sociétaires nommèrent pour président Mr Deslongrais Maire, Vice Président Mr Duvernay pour chef d'orchestre Mr Adamoli ingénieur des ponts et chaussées. Ensuite ils nommèrent trésorier Mr Bidault greffier du tribunal Civil, pour archiviste Mr Frédéric professeur au collège de Vire et 4 conseillers administrateurs savoir MM Delize ancien chef de bataillon de la garde nationale de Vire Whermann chef de musique de la garde nationale, Bunel receveur particulier Lemansel sous préfet. Je donnerai au commencement du prochain volume les statuts et règlement intérieur.


- en 1861, une lettre de Joseph Custaud, le chef de la musique, fait acte de candidature à un concours qui a lieu à Caen. C’est l’occasion de lire la liste des 35 musiciens concernés. Séguin raconte de son côté un incident qui a eu lieu à Jurques et a perturbé le retour.


- une activité intense à la veille de la 1GM (cf image du panneau 1907-1911)
En 1911, c’est la ville de Vire qui organise le concours et reçoit les autres musiques.


- En décembre 1941, Emile Montagné, chef de la musique de 1906 à 1936, décède. Il est alors interdit aux musiciens de défiler en rangs et en jouant. La société se rend sans instrument jusqu'au cimetière.

En 1943, Le capitaine Stentelaire obtient l'autorisation de faire défiler sa compagnie avec la musique à l’occasion de la Sainte Barbe :
« Un dimanche matin ensoleillé mais assez froid on entend donc pour la seule et unique fois en quatre ans, les accents de la musique municipale dans les rues viroises. Après le rassemblement dans la cour des halles et l’exécution de la Marseillaise à l’arrivée de la municipalité (chose qui n’était pas prévue et n’avait pas la permission de l’occupant) notre valeureuse société prend la tête du cortège qu’elle conduit jusqu’à l’église Notre Dame. Aux accents du célèbre pas redoublé avec tambours et clairons Paris Belfort, nos musiciens entraînent la compagnie de pompiers : passage sous la Porte Horloge, la rue Saulnerie et la rue Notre Dame. Il faut voir le visage des Virois ce jour-là. Surpris d’abord, satisfaits ensuite, ils contemplent et applaudissent à tout rompre ce défilé strictement français ».


En 1949, la débrouille est de règle :
« Le dimanche 27 mars cinq musiciens déambulent, musicalement, aux quatre coins de la ville et jouent, pour le plaisir de tous, des polkas ou valses de la Belle Epoque.
Ils sont costumés en musiciens de 1900 : redingotes, chaussettes blanches, guêtres, plastrons blancs, larges cravates ou lavallières, pantalons étroits et courts, casquettes sorties de quelques vieux placards.
La redingote arborant les plus extravagantes décorations, la figure cachée derrière de faux nez et de fausses moustaches, ils jouent dans chaque quartier à la grande joie des habitants qui ne résistent pas à l’appel des quêteurs. Dotés d’une bannière rafistolée de pièces où l’on distingue « Fanfare Municipale de Vire ». « Sinistrée totale », ils obtiennent un vif succès et récoltent dans les pavillons de leurs instruments la coquette somme de onze mille francs, qui servira à payer en partie la confection de la nouvelle bannière de la « Cipale » ».

.

Posté par clioweb à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

21 mai 2011

IMSLP - Bibliothèque Musicale Petrucci

.

IMSLP - Bibliothèque Musicale Petrucci - Petrucci Music Library !  Wilmington
http://imslp.org/wiki/

Projet de Bibliothèque Musicale Internationale, en ligne depuis le 16 février 2006

L’International Music Score Library Project ! IMSLP est une bibliothèque contenant des partitions appartenant au domaine public, ainsi que les œuvres de compositeurs souhaitant partager gracieusement leur musique avec le reste du monde. 

Au 12 mai 2011, le site annonce 93 000 partitions disponibles.


Currently, the following moderators are most active: Carolus, Cypressdome, Daphnis, Hobbypianist, KGill, Lndlewis10, Massenetique, Matthieu, Perlnerd666, PML, Schissel, Steltz
http://imslp.org/wiki/IMSLP:Staff_contact_list


 

 

 

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

03 février 2011

L'Ecole, la musique et les médias

- La cacophonie - La musique à l'Ecole.
- A quoi sert l'enseignement de la musique à l’Ecole ?
un article de Télérama (X Lacavalerie), une émission de France-Inter (I Giordano) pour tenter de décoder et comprendre la démarche actuelle de certains médias.

- On part d’une condamnation à priori :
« Votre métier est mal fait, tous vos professionnels sont des nuls »
C'est forcément vrai, puisque JE vous le dis (j’ai compétence sur tout, sauf sur...).
De plus, mes confrères disent la même chose que moi.
Et si cela ne vous suffit pas, lisez la dernière enquête Pisa ou mon choix de mails ou écoutez mon micro-trottoir …
Un détail : Ne dites surtout pas de mal des médias. Nous y faisons notre métier avec sérieux et objectivité, notre maîtrise de la langue est parfaite :-), nos dossiers sont irréprochables (même préparés en urgence par des précaires, pigistes ou stagiaires)


Illustration récente sur France-Inter.
Après
Les préservatifs sont ils de bonne qualité
et avant
Pourquoi est il si difficile de se loger ?

2 émissions à écouter et à déconstruire :
- A quoi sert l'enseignement de la musique à l’école ?
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10207-02.02.2011-ITEMA_20266747-0.mp3

- L'éducation nationale vrai ou faux mammouth ?
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10207-01.02.2011-ITEMA_20266557-0.mp3

- - La condamnation sans appel et sans nuance :
. « L'enseignement de la musique à l'école ? C'est Nul de chez Nul ». Tant pis pour ceux qui l'enseignent.
. L'école ?  L'émission passe 20 minutes à lister tout ce qui déplait à Sophie Coignard, la journaliste du Point.
. « Enseigner la musique ? Un véritable cauchemar ! » selon Télérama.
« Un système qui prend l'eau de toute part à cause des incohérences de la politique, pas seulement musicale, à la française... » (Télérama évite de se demander qui gouverne depuis 2002...)

La tactique est connue des déclinistes depuis plusieurs années. Ils l'ont rôdé en dénigrant les services publics pour mieux installer leurs amis intéressés par la privatisation (cf l'argument de la soi-disant concurrence qui allait faire baisser les prix, et son application à l'énergie ou aux péages des autoroutes. Qui sera la prochaine cible ? le transport ferroviaire ?)

Simple précaution oratoire préalable : on vante brièvement une exception supposée (au cas où...)

. Il existerait des profs dévoués et consciencieux :-):-) (SP sur l'école)
. La vraie musique, elle est dans une école qui forme des DJ (SP sur la musique -
  (DJ, ce serait un vrai métier, pas comme celui de prof si l'on écoute les chefs actuels du MEN)
. Le travail de Claire Dagnicourt à l'école de la rue Hermel (Paris XVIIIe) (Télérama)
Cela permet ensuite d'asséner une condamnation sans appel et sans nuances

- Le choix des invités est aussi révélateur.
Un mélange de propagande du pouvoir en place (aujourd'hui, on appelle cela de la com'), et de marketing d'entreprises (amies à la mode facebook) ou d'associations.

Blanquer balaie d'un revers toute critique de son école et passe son temps à vanter l'accompagnement éducatif (à ne surtout pas confondre avec l'accompagnement individualisé).
Aucune question sur son parcours politique personnel (cd Créteil, payer les élèves assidus...)
Aucun effort pour équilibrer de débat et inviter des professionnels qui pourraient porter la contradiction au représentant de la « nomenklatura » (SC) du jour. Juste un éloge final des internats d’excellence …

. Une question égarée sur la casse en cours (à propos des dégâts de la semaine de 4 jours arrive à la 33e minute.
. Aucune question sur la démolition de la formation par alternance.
(la parole de deux stagiaires est renvoyé au vendredi suivant, dans le choc des « opinions »…)
. Aucune allusion aux suppressions massives de postes de professeurs, alors que le n° 2 du MEN est présent en studio.
. Rien sur le contenu de programmes contestés (cf en SES pour la première)
. Rien ou presque sur les conditions réelles de travail dans les classes.

Sur la musique enseignée à l’école, hors de L'Orchestre à l'école ou des Enfants de la zique, point de salut.
Le travail de 8000 profs de musique ne vaut-il pas mieux qu’une condamnation aussi rapide et si peu nuancée ? Hors de l'école, le travail des musiciens est-il toujours irréprochable ?

- Le cheminement des sous-entendus de Giordano est aussi intéressant.
La musique, c'est tour à tour,
savoir jouer d'un instrument (surtout pas la flute à bec),
savoir qui est Stravinsky (lire une encyclo ? l’écouter attentivement ?)
connaître Georges Brassens,
savoir chanter en sortant de 3e. ...
Question posée à une invitée : que disent les autres profs (maths, HG) de votre présence ?
réponse : j’interviens en primaire, il y a un prof des écoles, il n’y a pas de profs de maths ou d’HG…


- Pas besoin de débattre au fond des vrais problèmes.
Il existe deux boucs-émissaires bien commodes pour dédouaner ceux qui décident au sommet : les profs seraient tous des conservateurs, et les syndicats refuseraient des réformes profondes et salutaires ...  Venant de la com' du parti au pouvoir, ou d’une plume du Figaro, cela se comprendrait...


- Sur le site web de l'émission, plusieurs réactions d'auditeurs soulignent le rejet de ces partis-pris
"Je suis révoltée par ce que je viens d'entendre"
" réformes mises en place ne donnent pas satisfaction. Renseignez vous".
"Sur l'AP, la meilleure solution se sont des travaux en petits groupes..
et la réforme du lycée sert de prétexte pour les supprimer !!!"

Un détail : Service [dit] « Public » est présenté comme une émission « « citoyenne » » ...
http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/servicepublic/archives.php

Posté par clioweb à 09:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 octobre 2010

expos : Lénine, Staline et la musique

expos :

- Gérôme, le peintre qui maudissait l'art moderne
La rétrospective au Musée d'Orsay, jusqu'au 23 janvier 2011 - Le Monde culture

.
- Lénine, Staline et la musique
Cité de la Musique, du 12 octobre 2010 au 16 janvier 2011
http://www.cite-musique.fr/minisites/1010_lenine/index.htm
.
Le dossier de presse  (24 pages) est à télécharger  à l'adresse
http://www.citedelamusique.fr/pdf/dp_presse/101004_lenine-staline-musique.pdf

La Fabrique du 18/10/2010 avec Pascal Huynh et Nicolas Werth
http://www.franceculture.com/player?p=reecoute-2948001#reecoute-2948001
La version en mp3 semble foireuse
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10076-18.10.2010-ITEMA_20247925-0.mp3

« Lénine, Staline et la musique », le choix d'une expo pédagogique - une page web de France-Culture


chagall_violoniste

source : dossier de presse, Cité de la musique


 Au sommaire du dossier de presse :
* Utopies
-- Vers la révolution d'Octobre
  La Russie et les avant-gardes
  Effervescence musicale

-- L'art et la révolution
  La création musicale révolutionnaire
  Hymnes et éducation
  création musicale savante
  protagonistes du renouveau musical
  le courant machiniste
  le voyage en URSS de Prokofiev

-- Révolutions scéniques
  spectacles vivants
  victoire sur le soleil
  l'opéra-studio de Léningrad
  Chostakovitch, le nez
  Meyrehold et la musique
  spectacles révolutionnaires
  mystères et poèmes synthétiques
  vers le réalisme socialiste

** Réalisme socialiste
-- L'idéal soviétique
  La vitrine du régime
  musique légère et patriotique
  nouveaux canons officiels et création indépendante
  (Prokofiev, Chostakovitch, Khatchatourian)
  le rôle des interprètes
  œuvres encensées, œuvres condamnées
  thématiques du réalisme socialiste
   (sabotage industriel, sport, kolkhozes,
   folklore, jeunesse

-- la grande guerre patriotique
  l'identité russe
  les artistes et la guerre
  le blocus de Léningrad

-- Ennemis du peuple
  apothéose de Staline,
  le jdanovisme
  la culture musicale juive
  le goulag

leboulon

source : dossier de presse, Cité de la musique

Posté par clioweb à 06:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,