18 septembre 2015

A quoi peut servir la morale scolaire ?

 

- La morale, à l'Ecole et à l'Assemblée. Nicole Ferroni, France-inter 16.09

dans le texte officiel, la morale enseigne à
« s'affirmer dans un débat sans imposer son point de vue aux autres »
« coopérer en vue d'un intérêt commun »
« distinguer l'intérêt particulier de l'intérêt général »
http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=90158

Ce texte ordonne « Aborder la laïcité comme liberté de penser et de croire ou de ne pas croire ».
Dans la loi de 1905, « La République assure la liberté de conscience ».
Pas la liberté de croire ou de ne pas croire
http://clioweb.free.fr/dossiers/1905/1905.htm


Pourquoi enseigner à des enfants ce que les députés ne pratiquent pas entre eux à l'Assemblée nationale ? poursuit N. Ferroni. Avec l’oeil sur la présidentielle 2017, le gouvernement met en place des choses concrètes, même quand elles sont bâclées
http://tinyurl.com/pxx9hbb
http://www.franceinter.fr/emission-le-billet-de-nicole-ferroni-lenseignement-moral-et-civique-lheure-qui-contrebalance-le-rest


- Est-il moral d’enseigner la morale à l’école ? L'Humanité 09.09.2015
Implications philosophiques d’une mesure gouvernementale - 4 tribunes contradictoires.
http://www.humanite.fr/est-il-moral-denseigner-la-morale-lecole-583460

Pour Pierre Kahn un des concepteurs, « c’est un programme assurément ambitieux, mais à la hauteur des enjeux actuels de la formation de l’homme et du citoyen ».  Pour Catherine Chabrun, « la morale ne s’enseigne pas, elle se vit »

Pour Ruwen Ogien, l’éducation civique répondait aux besoins.
« En 2012, Vincent Peillon a voulu imposer l’enseignement de la morale « laïque » à l’école républicaine comme remède à tous ses maux supposés : incivilités, rejet de l’autorité, échec scolaire, etc... [le ministre voulait ausser donner des heures supplémentaires à ses collègues profs de philo] Après son départ, cette idée avait sombré dans une sorte de coma... Elle a ressurgi après les tueries de janvier 2015 ».

Dans toutes les écoles de la République, une instruction civique est dispensée. Personne n’a jamais contesté l’utilité de ce programme. Pourquoi faudrait-il lui ajouter des cours de morale, une discipline dont il n’existe aucune définition qui fasse l’unanimité et dont on se demande, depuis Platon, si elle peut vraiment s’enseigner ? [en primaire, la leçon de morale a été discréditée et abandonnée au milieu des années 1960]

Personne n’a jamais contesté l’utilité de ce programme. Pourquoi faudrait-il le compléter par des cours de morale, une discipline dont il n’existe aucune définition qui fasse l’unanimité et dont on se demande, depuis Platon, si elle peut vraiment s’enseigner ?

L’éducation civique visait un ennemi extérieur contre lequel il fallait former de futurs soldats. Avec la morale, l’ennemi est intérieur. « Pour les conservateurs, le problème principal de notre société, c’est le soi-disant conflit de valeurs entre « civilisés » et « barbares » et non l’existence d’un système économique et social particulièrement injuste qui exclut des milliers de jeunes n’ayant pas la « chance » d’avoir la couleur, le nom ou la religion qu’il faut ». Le ministère peut-il, avec une  certaine forme de paranoïa, prendre le risque de consacrer l’hégémonie de ces idées conservatrices ?

Pour Bernadette Groison (SNES), le ministère a imposé un texte insuffisamment abouti. L’objectif est de rassurer les familles et l’opinion après les attentats de janvier dernier. « Le temps politique, une fois encore, a été privilégié au détriment du temps éducatif nécessaire pour stabiliser ces programmes ».
« Les conditions de mise en œuvre sont loin d’être réunies : où sont par exemple les formations et les ressources ? Comment évaluer l’esprit critique et la réflexion éthique personnelle ? »


.

Posté par clioweb à 13:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


04 juillet 2014

Enseignement moral et civique

 

Le CSP a planché sur l'Enseignement moral et civique voulu par Vincent Peillon.
Le texte en projet sur les principes généraux est paru le 3 juillet 2014

« La culture morale et civique comporte quatre dimensions, étroitement articulées entre elles : une dimension sensible (culture de la sensibilité) ; une dimension normative (culture de la règle et du droit) ; une dimension cognitive (culture du jugement - moral -) et une dimension pratique (culture de l’engagement)...
L’évaluation fera l’objet d’une proposition ultérieure ».
http://cache.media.education.gouv.fr/file/Organismes/32/8/CSP-Projet_EMC_337328.pdf


A comparer avec ce que comportait l'éducation civique au collège
http://eduscol.education.fr/pid23208/histoire-geographie-education-civique-ecjs.html
et l'éducation civique, juridique et sociale au lycée.
http://eduscol.education.fr/cid56547/ressources-pour-ecjs-lycee-general.html

.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 décembre 2013

Peillon, le politique et la morale

 

Peillon-canard18122013

Peillon sur le point de nommer son ex ?
Le Canard enchaîné
, 18.12.2013 - source http://www.mezetulle.net/


« Le ministre est en mesure de bombarder, d'un jour à l'autre, son ex-épouse Brigitte Sitbon-Peillon, (spécialiste de Bergson au CNRS) au poste d'inspecteur général de philo ».

« Elle figure parmi trois candidats, à côté d'un prof de khagne du lycée Fénélon, également proche du ministre ».

« En décembre 2012, Peillon avait propulsé au tour extérieur Laurence Loeffel, une des trois membres de la Commission chargée de ressusciter la morale laïque à l'école ».

.

 

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 juin 2013

Moraliser les compétences ?

 

A l’école, la morale sans sermon, Libération rebonds, 02.06.2013
Nicolas Franck professeur de philosophie, vice-président de l’Association des professeurs de philosophie de l’enseignement public
et Pierre Hayat professeur de philosophie

http://www.liberation.fr/societe/2013/06/02/a-l-ecole-la-morale-sans-sermon_907627

« Le projet d’un enseignement moral autonome est abandonné au profit d’une fusion des divers cours d’éducation civique en vigueur, sous la bannière désormais unifiée d’un enseignement moral et civique ».

 « On mesure, plus d’un siècle après, l’immensité de la tâche restant à accomplir. On peine surtout à envisager comment, dans un tel contexte, un enseignement moral et civique aurait quelque chance d’être mieux «respecté» que les enseignements de musique, de français, de chimie, ou que les actuels cours d’éducation civique. Il est vain d’espérer que l’école enseigne des valeurs qu’elle ne parvient pas à imposer, et qu’elle contredit même, en laissant prospérer en son sein la concurrence et le caporalisme .
Le rapport tente de contourner la difficulté en proposant que ce nouvel enseignement ait pour objet la transmission des valeurs de la République
« Mais peut-on à la fois dispenser un enseignement de nature critique et laisser l’école sous l’emprise des compétences à acquérir par lesquelles on formate des sujets économiques adaptatifs ? … Un enseignement moral et civique ne prendra sens que dans une école refondée sur la valeur de la connaissance ».

[2 profs de philo au secours de la morale selon Peillon. 
L'initiative du ministre prof de philo serait-elle à ce point corporatiste ?
Quant au débat entre compétences et connaissance, les spécialistes sauront argumenter ].


rappel : Ruwen Ogien : L'Etat nous rend-ils meilleurs ?
http://clioweb.canalblog.com/tag/ogien

.

 

 

 

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 mai 2013

L'école, une volière de pigeons ?

 

L'école, une volière de pigeons ? L'Humanité des débats. 10.05.2013
http://www.humanite.fr/societe/lecole-une-voliere-de-pigeons-541141

« L’annonce du président de la République d’inclure l’entrepreneuriat dans l’enseignement du collège au lycée soulève fronde et stupeur au sein de l’éducation nationale ». Comment conjuguer des valeurs de solidarité et de justice vantées dans la morale selon V. Peillon avec la compétition et la course au profit ?

(extraits)
L’Humanité a organisé une table ronde avec
- Christian Poyau, président de la fondation Croissance responsable et PDG de Micropole
« Les mesures annoncées vont dans le bon sens … » : « favoriser une meilleure compréhension mutuelle … » « favoriser cette envie d’entreprendre dès l’école »

- Frédérique Rolet, secrétaire générale du Snes-FSU.
Chatel avait fait le même type d’anonnce.
Ne mythifions pas l'entreprise
La source du chômage, ce n’est pas l’ignorance de ce qu’est l’entreprise, c'est le manque cruel d’emplois [stables et durables] …

- Bertrand Geay, sociologue et professeur en sciences de l’éducation,
[Vouloir] « promouvoir «l’esprit de l’entreprise» est un aveu terrible… L’urgence, pour un gouvernement de gauche, ce serait surtout de redonner à l’école son efficacité et son crédit, en particulier pour les classes populaires, et ce serait d’arrêter de désespérer le Billancourt enseignant. Une réflexion sur les savoirs, sur leur accessibilité, sur les conditions de leur transmission et sur leur signification sociale pourrait largement contribuer à engager une politique qui redonnerait un cap progressiste à l’école. Il serait temps de s’y mettre ».


.

Posté par clioweb à 08:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


08 mai 2013

Une morale du flou ?

 

Morale laïque : que c’est flou !
Monique Dagnaud, Télos 7 mai 2013
http://www.telos-eu.com/fr/societe/education/morale-laique-que-cest-flou.html

Le rapport commandé par Peillon dresse un constat d’échec de l’Education civique.  Pourtant, « …si l’on met bout à bout toutes les occasions de décliner et rappeler les principes qui organisent la vie collective, l’école paraît innervée par l’esprit civique. Doit-on alors ajouter un cours supplémentaire pour pallier certains dysfonctionnements, pour affirmer des valeurs communes – dignité, liberté, égalité, solidarité, laïcité, esprit de justice, respect et absence de toute forme de discrimination –, alors que tout professeur qui se respecte est, par essence, nourri et animé par ce vade-mecum intellectuel ? Doit-on tout revoir à zéro pour rajouter une profondeur conceptuelle au champ de l’éducation civique ? »

« Développer l’esprit critique, intention martelée par Vincent Peillon, n’est-ce pas la force motrice qui est censée orienter toute la formation scolaire ? »

« Ne devrait-on pas plutôt conforter, rationaliser et aménager l’existant, en particulier en faisant évoluer le rôle et le statut de l’enseignant, plutôt que de céder à la tentation habituelle de la rue de Grenelle : empiler les disciplines »


[ Plutôt d'accord sur l'analyse de la tactique utilisée par Peillon (Pas de bilan sérieux, confrontant intentions initiales et les conditions concrètes de travail, impression de corporatisme, profs de philo contre profs d’HG).
D’accord aussi sur l’alternative proposée (d’abord « aménager l'existant » et lui donner les moyens de plus d’efficacité).

La charge serait plus crédible si le « flou » ne déformait pas la réalité.
Ainsi, pourquoi parler d'ECJS en collège, et non d'Education civique ?
Classe de 3e, Education civique, la citoyenneté démocratique dont « Enseigner les valeurs »
http://eduscol.education.fr/cid60611/ressources-pour-classe-troisieme.html

Pourquoi ne pas rappeler les débuts de l’ECJS, le travail en groupe, la recherche documentaire, le débat argumenté,
et un programme qui prenait appui sur plusieurs disciplines déjà enseignées, dont les SES, la philo, l’HG afin déviter toute forme de bachotage ? Pourquoi ne pas rappeler le refus de noter les opinions des lycéens lors du bac ?
Sans oublier le fait qu’au lycée, l’ECJS sert souvent à compléter les services des enseignants.
https://eduscol.education.fr/cid56547/ressources-pour-l-ecjs-au-lycee-general.html ]


Monique Dagnaud enseigne à l'EHESS : Industries de l’image et culture de masse : de la télévision à Internet. Elle a écrit sur la TV, sur la Teuf, sur la génération Y. Elle plaide en faveur d'une mutation radicale du métier de professeur.
http://www.ehess.fr/fr/enseignement/enseignements/2012/ue/286/

Le « flou », la « gare de triage » sont des expressions présentes dans d’autres articles :
La réforme des rythmes scolaires : le cas d’école de l’impuissance politique - 25.01.2013
« 4 . Une école dans laquelle les enseignants seraient plus présents dans le quotidien et dont le service s’étalerait sur davantage de mois durant l’année »
http://www.slate.fr/story/67587/rythmes-scolaires-reforme-peillon-impuissance-politique
http://www.slate.fr/source/monique-dagnaud

La vraie crise de l’école, Télos, 27 février 2013
« Cette stratégie floue aboutit à perdre sur tous les tableaux »
« le système fonctionne comme une gare de triage »
http://www.telos-eu.com/fr/societe/education/la-vraie-crise-de-lecole.html

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 mai 2013

Aimer l'entreprise, une compétence ?


- “Aimer l'entreprise” n'est pas une compétence ! (et encore moins un savoir...)
Philippe Watrelot, mardi 30 avril 2013
http://philippe-watrelot.blogspot.fr/2013/04/aimer-lentreprise-nest-pas-une.html

«Notre premier devoir, c’est de stimuler l’esprit d’entreprise dans notre pays. C’est d’abord le rôle de l’école», a déclaré lundi 29 avril François Hollande, lors d’une réception de 300 entrepreneurs à l’Élysée.  Et le président propose, «de la sixième à la terminale», un programme sur l’entrepreneuriat.
[...]
Plutôt que de donner prise à des affirmations gratuites et aux manœuvres de groupes de pression bien structurés et aux moyens importants (après le « mur de l’argent », le « mur de la com’ »…), il serait souhaitable de ne pas aggraver le risque de déconnexion avec le monde enseignant en ignorant ce qui se fait déjà et en se livrant à des intrusions dans l’élaboration des programmes qui n’ont pas plus leur raison d’être aujourd’hui qu’hier…


- Entrepreneuriat à l’école : «Une vision réductrice» - Libération économie, 29.04.2013
Libération s'entretient avec Marjorie Galy, présidente de l'APSES

. Q - Certains milieux patronaux considèrent que vous présentez l’entreprise sous un angle trop négatif…

. R - On nous a effectivement reproché de ne pas faire aimer l’entreprise, de trop parler, par exemple, du chômage. Mais nous ne sommes pas là pour faire aimer ou non l'entreprise, mais pour la faire comprendre. Cette obsession émane d’ailleurs plus d’une minorité de dirigeants, ceux des grandes entreprises. Pour tous les autres, patrons de PME, le souci principal, c’est de trouver des salariés formés et compétents.
http://www.liberation.fr/economie/2013/04/29/entrepreneuriat-a-l-ecole-une-vision-reductrice_899967


- Esprit d'entreprise et morale laïque - Philippe Frémeaux
http://www.alternatives-economiques.fr/doc63827
«  Entreprise, morale, dans les deux cas, face à un problème, la première réaction de nos décideurs demeure d'ajouter encore une nouvelle discipline et de croire que par une décision prise d'en haut, ils vont modifier le comportement du corps social ».
.

 

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 avril 2013

Peillon et la morale, le feuilleton

 

Morale laïque : Peillon commande un rapport et s’assied dessus
Bernard Girard, Journal d’un prof d’histoire, Rue 89
« Liberté, égalité, fraternité, solidarité, laïcité, absence de discrimination, autant de valeurs qui seraient sans doute plus crédibles si la République, au lieu d’en faire des leçons de morale à destination des élèves, s’efforçait de les pratiquer au quotidien ».
http://blogs.rue89.com/journal.histoire/2013/04/24/morale-laique-peillon-commande-un-rapport-et-sassied-dessus-230192


- Morale laïque, billet de Bernard Girard sur le forum Aggiornamento
https://groups.google.com/forum/?fromgroups=#!topic/aggiornamento-histgeo/QVbs-cF91GI

Acte 1 : à l’automne dernier, le ministre annonce  sans aucune consultation la mise en place d’un enseignement nouveau, évalué comme toutes les autres matières : la morale laïque.
Acte 2 : il fait plancher sur le sujet une commission dont il nomme lui-même les membres.
Acte 3 : malgré cette précaution, le rapport rendu aujourd’hui ne va pas vraiment dans son sens, il ne parle plus de morale laïque mais d’enseignement laïque de la morale, évoque des « modules interdisciplinaires » et affirme que « la question de l’évaluation reste ouverte ».
http://cache.media.education.gouv.fr/file/04_Avril/64/5/Rapport_pour_un_enseignement_laique_de_la_morale_249645.pdf
Acte 4 : dans la foulée, le ministre annonce (que serait un ministre de l’EN sans annonces ?) que la « morale laïque » fera l’objet de cours (en primaire et en collège) où « les élèves ne feront que cela » et que cet enseignement serait « évalué ».
http://www.liberation.fr/societe/2013/04/22/peillon-confirme-des-cours-de-morale-laique-a-partir-de-2015_898019
Finalement, à l’EN, un rapport ça sert surtout à condition de ne pas le lire…


- Les références hasardeuses de Vincent Peillon sur la « morale laïque » - Journal d'un prof d'histoire 18.02.2013
http://blogs.rue89.com/journal.histoire/2013/02/18/les-references-hasardeuses-de-vincent-peillon-sur-la-morale-laique-229661

- Morale laïque : la laïcité selon Saint Vincent (Peillon) - Journal d'un prof d'histoire 23.09.2012
http://blogs.rue89.com/journalhistoire/2012/09/23/morale-laique-la-laicite-selon-saint-vincent-peillon-228474


 
- [09.05.2013] Morale et Politique :

jc-fraude


A Nanterre, le 20 novembre 2012, « à l'occasion d'une rencontre avec les services de contrôle fiscal, le ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, a évoqué son projet de réforme pour lutter contre la fraude fiscale qu'il présentera mercredi en conseil des ministres. Parallèlement, il souhaite améliorer les échanges d'informations fiscales avec les autres pays ».
http://www.franceinfo.fr/economie/jerome-cahuzac-presente-son-projet-de-lutte-contre-la-fraude-fiscale-808267-2012-11-20

Bras ouverts ou mains posées sur le pupitre, les variantes ne manquent pas dans les photos du 20 novembre 2012
http://tinyurl.com/cxsmzwf

Dans l'émission Le Bien commun du 25.04.2013, écouter Chantal Cutajar
Vers la 20e mn, elle y décrit, depuis 2002, le déshabillage patent des structures qui auraient pu permettre de lutter contre la délinquance financière. http://www.franceculture.fr/emission-le-bien-commun


.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

23 avril 2013

Peillon et la morale, le feuilleton

 

- Morale laïque ou enseignement laïque de la morale ? site du MEN et rapport en pdf
http://www.education.gouv.fr/cid71583/morale-laique-pour-un-enseignement-laique-de-la-morale.html
http://cache.media.education.gouv.fr/file/04_Avril/64/5/Rapport_pour_un_enseignement_laique_de_la_morale_249645.pdf

- Que font les autres ?
http://www.liberation.fr/societe/2013/04/22/religion-civisme-securite-routiere-et-vie-sexuelle-les-options-europeennes_898165

- « La morale laïque fait le pari de la liberté de jugement de chacun », entretien avec V. Peillon, Le Monde 22.04.2013
http://www.lemonde.fr/ecole-primaire-et-secondaire/article/2013/04/22/la-morale-laique

- débat sur Europe 1 : voir la fin de ce message.


- Lire également Ruwen Ogien, La Guerre aux pauvres commence à l’école (Grasset)

- Ruwen Ogien. La morale à zéro, Libération, 18 avril 2013
http://www.liberation.fr/societe/2013/04/18/ruwen-ogien-la-morale-a-zero_897248

ou l'écouter dimanche prochain 28 avril entre 17h15 et 18 h, chez Taddéi
http://www.franceculture.fr/emission-le-tete-a-tete

 

Europe 1 - Est-ce à l'école d'enseigner la morale ? (le terme "laïque" a disparu du titre...)
débat entre l'UMP, le SNALC, la PEEP (et le SNES)
http://www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/Europe-1-Midi/Sons/Europe-1-midi-Est-ce-a-l-ecole-d-enseigner-la-morale-23-04-13-1492547

 

[ L'annonce tombe au plus mauvais moment pour le PS, après le tsunami Cahuzac. Est-ce le moyen le plus adéquat pour faire oublier la fraude du chef de l'anti-fraude et espérer moraliser le comportement des décideurs politiques ? Les chefs seraient-ils exemptés d'une morale qui ne concernerait que les sans-grades ? La gestion du MEN serait-elle au dessus de tout soupçon (nombre de conseillers salariés, conseil de l'innovation avec si peu d'enseignants sur le terrain ...)

La morale laïque illustre à nouveau le fait du prince, celui qui avait conduit à la suppression arbitraire de l'HG en Term.

Elle est révélatrice :
- sur le fond, dans l'histoire, la morale scolaire n'a empêché aucune dérive (cf la délation sous Vichy).
- La morale scolaire a sombré dans une caricature insupportable (la petite phrase du matin écrite au tableau).
Pourquoi une morale Peillon de 2015 ne subirait-elle pas la même évolution ?
- La morale éduquerait le jugement. N'est-ce pas plutôt le rôle de toute Education, de toutes les matières enseignées, des lettres aux sciences ?

- sur la forme, les communicants ont évité la catastrophe.
L'annonce a failli tomber au coeur de l'affaire Cahuzac. Cela aurait fait désordre, et rappelé le grand écart dans la leçon de morale, laïque ou cléricale, la différence entre le "Fais ce que je te dis" mais "Ne fais pas ce que je fais"

Un sondage opportun conforte le prince. Mais que masque ce plébiciste pour un retour de la morale à l'ancienne ? Pour bcp de parents, la morale ne concerne pas leurs propres chéris, mais ceux des voisins qui risquent de mettre leur progéniture en péril.

L'ECJS, installée au temps d'Allègre en lycée, est vilipendée. Pourquoi ce besoin de dénigrer ce qui existe ? Pourquoi ne pas prendre le temps de confronter les objectifs annoncés et la réalité du terrain ? Pourquoi ne pas avoir cherché au préalable à changer les contenus et à modifier les méthodes ? Pourquoi cette obsession d'ajouter une matière à un mille-feuilles déjà bien indigeste ?

Pourquoi apprend-on si peu de l'expérience du passé ? En 2015, Peillon veut évaluer sa morale. En 2000, l'ECJS n'est pas devenue matière d'examen : les décideurs d'alors estimaient que l'on ne pouvait pas demander à des enseignants de noter une opinion (face au mariage ? face à l'évasion fiscale ?)

En fait toute l'énergie mise à imposer un tel enseignement ne masquerait-elle pas une forte dose de corporatisme ? Quand elle ne sert pas à compléter les emplois du temps, l'ECJS est plutôt assurée par des profs d'HG alors  que la morale sera de la philo pour tous, du CP à la terminale ... ]



.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 septembre 2012

Laïcité et morale, une question délicate



rappel : Vincent Peillon veut faire enseigner la morale laïque à l'Ecole. Le Journal du Dimanche 02.09.2012
http://www.lejdd.fr/Societe/Education/Actualite/Vincent-Peillon-veut-enseigner-la-morale-a-l-ecole-550018
.
L'annonce soulève de nombreuses questions quant à la mise en oeuvre scolaire d'un choix ministériel, aussi bien sur le fond que sur la forme. Souci d'apparaître comme le Ferdinand Buisson de 2012 ? Espoir corporatiste de donner du boulot aux profs de philo dans toutes les classes, du CP à la terminale ?


- Deux textes de Claude Lelièvre - blog Médiapart
30 juillet 2012 - Une morale «laïque» ?
http://blogs.mediapart.fr/blog/claude-lelievre/300712/une-morale-laique
03 septembre 2012  - Vers quel enseignement d'une morale laïque?
http://blogs.mediapart.fr/blog/claude-lelievre/030912/vers-quel-enseignement-dune-morale-laique


Plusieurs points de vue dans Le Monde Opinions : http://www.lemonde.fr/idees/

- La laïcité doit ouvrir à la liberté - Henri Pena-Ruiz - 14.09.2012
http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/09/14/la-laicite-doit-ouvrir-a-la-liberte_1760450_3232.html

(de HPR, lire plutôt "La question de la morale laïque est délicate" Public Sénat
http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/henri-pena-ruiz-question-morale-d-licate-306181

- La laïcité doit ouvrir à la liberté - Henri Pena-Ruiz - Le Monde opinions - 14.09.2012
« Deux exigences indissociables se conjuguent dans l'école laïque : le souci de l'universalité et la promotion de l'autonomie de jugement. 'universalité, car une telle école est ouverte à tous, ne fait aucune différence entre les élèves ainsi invités au grand partage du savoir et de la réflexion. Nul ne doit y subir de prosélytisme religieux ou athée. Tel est le sens de la déontologie laïque, et du pari sur l'intelligence éveillée à elle-même qui fait la grandeur de l'enseignement public. Une telle conception n'a rien à voir avec la direction de conscience religieuse … Mieux, elle est l'honneur de la République laïque, car elle au moins ne recourt à aucun prosélytisme ».

- Morale laïque ou instruction civique - Nathalie Kosciusko- Morizet - Le Monde opinions - 14.09.2012
http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/09/14/morale-laique-ou-instruction-civique_1760448_3232.html

« Vincent Peillon, le ministre de l'éducation nationale, a annoncé une concertation sur la question de la création de cours de "morale laïque" à l'école au nom du "redressement intellectuel et moral" de la France. Malgré les bonnes intentions, cette proposition reste intellectuellement bancale et scolairement contestable ».
Elle soulève des questions : L'Etat doit-il se mêler de morale ? … Comment garantir l'indépendance du professeur ? … A qui confier ces cours ? Aux professeurs de philosophie sans aucun doute.
« Ne vaut-il pas mieux intégrer l'élaboration d'une morale laïque à un processus plus global de formation du citoyen, interdisciplinaire et intégrant tous les acteurs, en sciences humaines en tout cas, de notre école ? Sans compter que ce cours, quelle que soit sa forme finale, serait une formidable introduction à l'enseignement de la philosophie, morale certes, mais aussi politique… »

« Aider les jeunes à mettre du sens, à travers l'histoire, la philosophie, le droit ! N'est-ce pas là un plus beau projet que la dose homéopathique de moraline que nous propose Vincent Peillon ? »

- Redonnons à la morale laïque toute son actualité - Jean Baubérot - Le Monde opinions


Dans L'Express, La morale laïque, un voeu pieux ? Ch. Barbier
« S'il n'est pas le premier à proposer la restauration d'un cours de morale, les résultats sont très peu probants. En cause, un manque de moyens mais également la difficulté de sanctionner une telle matière. Jamais un élève n'a redoublé à cause de ses notes en éducation civique ».
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/video-la-morale-laique-un-voeu-pieux_1156362.html


.

Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,