07 novembre 2010

Jeunes profs, 2 mois après

- « Deux mois après la rentrée, comment s'en sortent-ils, ces jeunes profs stagiaires, parachutés en classe début septembre?
Nous avions interrogé des jeunes profs la veille de la rentrée. On a décidé de renouveler l'expérience deux mois après ».
Cordelia Bonal, Marie Piquemal - Libération, 5/10/2010

« Je trouve que je ne m'en sors pas si mal »
Lucile, enseignante de SVT dans un collège du Val-de-Marne
« Je n'y arrive plus, je suis dépassée »
Aurore, prof d'anglais dans un collège tout près de Paris
«Je n'ai aucun recul sur ce que je fais»
Marjorie, prof de physique-chimie dans un lycée de Clichy
« Mon tuteur? Connais pas...»
Alphonsine, prof d'italien en Ile-de-France
« Plus que jamais c'est le métier que je veux faire »
Lison, professeur des écoles en moyenne section dans une école du Val-d'Oise classée ZEP

.
- A Lille, la rectrice rejette les autorisations de cumul  (colles en prépa, interventions à la Fac) aux profs qui ont refusé les fonctions de tuteur pour l'année 2010-2011. http://www.lille.snes.edu/spip.php?article1950

.
- 7/11/2010 - SES - demande de moratoire pour le programme de première. site de l'APSES
2300 professeurs de SES ont d’ores et déjà signé la demande de moratoire.
« Jamais un programme n’a suscité autant de mécontentement. Jamais un nouveau programme n’a autant consisté à remettre en cause une discipline que ce soit au niveau de ses finalités de formation, de son contenu et de ses pratiques pédagogiques. Jamais un programme de SES n’a été conçu avec autant de précipitation et avec aussi peu de concertation ».
Aussi, l’APSES réitère sa demande de moratoire et l’écriture d’un programme digne de ce nom.
 

M_ma_tre


Posté par clioweb à 07:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,