09 mars 2015

Les femmes dans l'histoire

 

- Rebecca ROGERS (dir.), La mixité dans l’éducation. Enjeux passés et présents, ENS éditions, 2004
Nicole Mosconi y écrivait : « les programmes scolaires contribuent à persuader les élèves, filles et garçons, que les femmes n’existent pas dans la société, dans l’histoire et la culture »


Parmi les très nombreuses références,
- Antoine Prost, Histoire de l'enseignement et de l'éducation, tome IV : L'Ecole et la Famille dans une société en mutation, depuis 1930 - http://fr.wikipedia.org/wiki/Antoine_Prost

- Françoise et Claude Lelièvre, Histoire de la scolarisation des filles, Paris, 1991

- Le Siècle des féminismes, sous la direction de Eliane Gubin, Catherine Jacques, Florence Rochefort, Brigitte Studer, Françoise Thébaud, Michelle Zancarini-Fournel, Les Éditions de l’Atelier 2004 - CR 2005
http://clio.revues.org/1829

La place des femmes dans l’histoire. Une histoire mixte
Geneviève Dermenjian, Irène Jami, Annie Rouquier & Françoise Thébaud (coord.), Belin 2010
Clio. Histoire‚ femmes et sociétés, n° 34 2011
http://clio.revues.org/10452 - http://clio.revues.org/

Le site académique d'Aix-Marseille
http://www.pedagogie.ac-aix-marseille.fr/jcms/c_69587/fr/la-place-des-femmes-dans-nos-enseignements


Les femmes dans l'histoire, RDV Blois 2004
Les vidéos sont archivées sur le site web de Canal C2 (elles ne se limitent pas aux femmes)
http://www.canalc2.tv/video.asp?idEvenement=146
http://www.canalc2.tv/series.asp?idSerie=39
des comptes rendus sont en ligne :
http://www2.ac-orleans-tours.fr/rdv-histoire/archives/2004/arch-2004-sommaire.htm

Posté par clioweb à 07:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


20 février 2014

La mixité dans l'Education

 

Antoine Prost vient de publier l’ouvrage « Du changement dans l’école ». Il combat le stéréotype selon lequel les enseignants seraient opposés à toute réforme. Dans l’entretien publié dans Libération 25.09.2013, il évoque un changement majeur mené sans bruit, celui de la mixité scolaire.

Deux ouvrages abordent ce sujet :
- Françoise et Claude Lelièvre, Histoire de la scolarisation des filles, Paris,1991 -
- Rebecca Rogers, La mixité dans l’éducation, Enjeux passés et présents, ENS Editions, 2004.

Chez les catholiques, le concile de Trente a réaffirmé l’attachement de l’Eglise à la séparation des sexes et des espaces. La droite religieuse s’oppose à la mixité, avec le soutien du Vatican (cf. l’encyclique de Pie XI en 1929).
Côté républicain, Condorcet a plaidé en faveur de la coéducation. Vers 1880, les républicains font le choix d’une scolarisation séparée, de « l’égalité dans la différence ». En 1936, les CEMEA appliquent la mixité ; ils sont suivis par les Francs-Camarades après 1945.

Dans les années 1960, face au gonflement des effectifs (du fait du baby-boom et de la prolongation de la scolarité jusqu’à 16 ans), l’administration comprend son intérêt : la mixité réduit les dépenses de construction ou le volume des salaires. Dans le secondaire, une circulaire est publiée en 1957, et la moitié des collèges sont mixtes dès 1964. En primaire, la circulaire de 1965 s’applique aux nouvelles écoles. La mixité concerne moins de 10 % des effectifs en 1961-62 ; elle en touche plus du tiers à la fin de la décennie, y compris dans le secteur privé. En 1975, la loi Haby la généralise. Mais les ENS n’ont suivi que dans les années 1980, longtemps après le choix pionnier de l’ENSET (Cachan).

Il existe des exceptions significatives. En 1956, Bourguenolles, une commune du sud Manche inaugure un nouveau groupe scolaire. Le couple d’instituteurs veut installer la mixité, garçons et filles en rangs séparés. Le curé (prêtre depuis 1904) et le conseil municipal s’y opposent. Les parents, habitués à la gémination au temps de la classe unique, se mobilisent et soutiennent les enseignants. L’inspection académique leur donne raison. Une fracture durable s’installe : aux élections municipales de 1959, la commune change de majorité ; le nouveau maire reste en poste pendant trente ans.

La mixité a permis aux filles d’accéder aux mêmes études que celles des garçons, mais il faut attendre 1982 pour voir une circulaire réclamer « une pleine égalité des chances ». En 2004, Nicole Mosconi constatait que « les programmes scolaires contribuent à persuader les élèves, filles et garçons, que les femmes n’existent pas dans la société, dans l’histoire et la culture ». La lutte contre les préjugés sexistes n’était donc pas terminée. Elle est même toujours d’actualité.

source : conclusion de la Chronique Internet n° 425
http://clioweb.free.fr/chronique/aphg425.pdf

Posté par clioweb à 07:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 février 2014

1956 : la gémination qui divise

 
1956 : la gémination qui divise la commune...

A Bourguenolles, une petite commune du sud Manche, le passage à la mixité scolaire n'a pas été le long fleuve tranquille évoqué récemment par Antoine Prost.

of-061256

Demain, il sera trop tard. 8 filles et 9 garçons viennent en classe (sur 62) - Ouest-France 06.12.1956
Cliquer sur les photos pour les agrandir



bo-ecole


En 1956, la commune inaugure un nouveau groupe scolaire.
http://www.bourguenolles.info/page33/page92/page92.html

bo-laroche

La même année, un couple de jeunes instituteurs arrive. Il décide d’installer à la rentrée d'octobre la mixité, garçons et filles en rang séparés, comme dans la commune de Maupertuis où il enseignait auparavant (photo du couple et de ses quatre filles, sans doute vers 1961). http://clioweb.free.fr/dossiers/normand/bourg/bo-laroche.jpg

cm-300956

La veille de la rentrée, le dimanche 30 septembre, le conseil municipal vote massivement contre cette décision.
Le maire va par la suite à la préfecture pour exiger l’application de ce vote.
L’impulsion vient très probablement du curé, une correspondance privée et plusieurs témoignages en attestent. Pour lui, il est impensable qu'un homme puisse enseigner à de grandes filles (mais le catéchisme semble faire exception !).
http://clioweb.free.fr/dossiers/normand/bourg/cm-300956.jpg

bo-classe-michel-arthur

Les parents ont été habitués à la gémination au temps de la classe unique (ou de la double classe, avec des institutrices femmes) depuis la loi de 1933 : cf la photo d'une classe géminée vers 1948, avec le fils du maire entre deux filles.

Les parents soutiennent les enseignants, se mobilisent très vigoureusement.
Une Amicale des parents d’élèves est constituée en décembre 1956, avec le soutien de Georges Fatome, le maire de Tourlaville. 45 enfants (sur 62) cessent de fréquenter l’école, avant d'être accueillis dans les écoles des communes voisines.

trochon      vital    fatome

             Mme Trochon, Vital Rémande, G. Fatome

Fin janvier 1957, les parents obtiennent gain de cause, le ministère confirme la mixité de l’école.
http://clioweb.free.fr/dossiers/normand/bourg/bo-280157.jpg


Un article très détaillé de Victor Normant dans Ouest-France
(06.12.1956) décrit longuement cette nouvelle guerre scolaire. Avec des observations intéressantes, qui rappellent les débats autour de la loi de 1933 : les besoins des tout-petits, c’est un travail de mère de famille… une femme peut manquer d'autorité face à de grands gaillards.
http://clioweb.free.fr/dossiers/normand/bourg/ouest-06121956.jpg

Deux lettres privées traduisent le poids des tempéraments.
Le curé qui a provoqué la crise montre son  intransigeance. Son parcours personnel l'explique peut-être : il est né en 1880, il devient prêtre en 1904 (!), et toute la population défile en 1954 pour célébrer ses cinquante années de prêtrise. Il a pu espérer être suivi par toute la population dans son combat contre une école de la République.

bo-cure-54


L'autre curé a connu le couple d'instituteurs dans la commune où ils étaient en poste.
Il écrit: « je n’ai jamais eu à me plaindre de cette gémination, où filles et garçons étaient sur des bancs différents, les cours de récréation séparées… ». Il vante le sérieux du couple ét ajoute « l'instituteur sera très regretté, par moi en particulier, car le niveau intellectuel des enfants avait monté depuis son arrivée, ce qui a facilité beaucoup le catéchisme ».


Les élections municipales de 1959 voient la déroute du maire et de l'ancien conseil.
Le nouveau maire reste en place pendant trente ans.
Mais la crise a laissé dans la commune des inimitiés tenaces.


bo-classe-2013

2014 : Bourguenolles (école maternelle) est associée avec La Lande d'Airou (école primaire) 


NB : 3 observations :
- Les militants de la mémoire voudraient parfois bousculer l'histoire et les historiens de métier. Pourtant, plus de 50 ans après, les souvenirs sont souvent très fragiles et les dates incertaines, du moins quand un texte écrit ne vient pas les confirmer.

- L'accès aux archives de la presse est contrasté. Avant 1944, Gallica a accompli un énorme travail de numérisation et d'indexation. Pour les années 1950, cette indexation fait défaut. Il faut donc consulter les exemplaires un à un aux archives départementales ou parcourir les microfilms.

- L'Education ne brille pas toujours pour l'état et la conservation de ses archives.

.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 janvier 2014

La Chronique internet 425

 

La Chronique internet 425, à paraître dans le prochain Historiens & Géographes, est disponible en ligne.
http://aphgcaen.free.fr/chronique/425/aphg425.pdf


Au sommaire :
- L’enseignement scolaire de l’histoire dans la France des XIXe et XXe siècles. Fondements -
Un séminaire de Sciences Po (2011-2013), un dossier de la revue en ligne Histoire@politique
- La culture du passé - Le Débat 177
(pour l'histoire et le numérique, lire plutôt sur le web les analyses de Pierre Mounier, Frédéric Clavert, ou les travaux des historiens américains du CHNM - http://chnm.gmu.edu/‎ )

- Thomas Reyser
- Géoclip, les cartes du chômage
- Nelson Mandela, a long struggle for Freedom

- 14-18 , Les hommes d’Aubusson, Comprendre le monument, Les monuments aux morts
- 1939-1945 : Tueries de masse à l’Est - « Westerbork, le double jeu du cinéma » (La voie des images)

- La Durance : 123, Cartes, croquis et schémas - 125, République, républiques.
- L’écriture collaborative (Google docs, Caen)
- Didier Méhu, L’historien médiéviste face à la demande sociale.
- Géohistoire du « néolibéralisme ».

- La mixité à l’école

Cette Chronique illustre la possibilité d'un travail, individuel et collectif, dans la durée :
http://clioweb.free.fr/chronique.htm

Un très grand merci à tous ceux qui m'aident à assurer cette veille documentaire, dont le blog Clioweb est un support et à tous ceux qui font connaître cette Chronique autour d'eux.

.

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

16 août 2012

JO : Repenser l'olympisme

 

Il faut repenser un modèle olympique menacé par l'affairisme et les mafias
Patrick Clastres, Le Monde opinions, 14.08.2012
http://www.lemonde.fr/idees/2012/08/14/il-faut-repenser-un-modele-olympique

Affaires de corruptions à Salt Lake City, glorification du régime chinois, alliance du business et du hidjab, soutien aux intérêts gaziers et nationalistes en Russie… Pour Patrick Clastres, ces choix politiques ne relèvent pas d’une crise passagère, mais ils traduisent une crise de fond qui porte sur les valeurs mêmes du mouvement olympique.

Il propose des réformes radicales : fin de la cooptation des dirigeants, référence explicite aux droits de l’homme, création d’un gendarme financier du sport mondialisé, refonte des épreuves sportives. Ainsi, il suggère « la création de nouvelles épreuves mixtes en athlétisme et natation sous la forme de relais avec six compétiteurs associés, trois hommes et femmes, appartenant deux à deux aux catégories valides, handisport, seniors (plus de 50 ans) ! »

« Gageons que l'olympisme du XXIe siècle, celui repensé par le futur successeur de Jacques Rogge, puisse devenir un idéal au service du progrès humain et des libertés ! Plutôt qu'un leurre médiatique et idéologique ».


.

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 septembre 2011

Education : bilan globalement négatif

 

Dans l'Oise, un internat d'excellence cher à M. Chatel
En passant son après-midi de rentrée scolaire, lundi 5 septembre, sur une ancienne base militaire transformée en internat d'excellence, le ministre de l'éducation, Luc Chatel, ne risquait pas les manifestations de parents mécontents de voir leur école perdre une classe. Il a croisé 156 jeunes de 13 à 19 ans méritants, bichonnés et très encadrés.
Coût : 200 millions d'euros y seront consacrés dans le cadre du grand emprunt.
Surcoût moyen de 1 000 à 2000 euros annuels par enfant par rapport à un internat classique.
http://lemonde-educ.blog.lemonde.fr/2011/09/05/luc-chatel-visite-un-internat-qui-a-les-moyens/

.
Cinq ans d'école Sarkozy - Le Monde Education
http://www.lemonde.fr/education/

Les intentions affichées :
« Sur l'ensemble des points de cette lettre de mission, vous nous proposerez des indicateurs de résultats. Nous souhaitons que figurent parmi ceux-ci la réduction de l'échec scolaire et de l'illettrisme, l'amélioration de notre classement dans l'évaluation internationale des systèmes éducatifs, la réduction des inégalités scolaires, l'augmentation de la mixité sociale au sein des établissements, la scolarisation des enfants handicapés, la montée en puissance du dispositif d'évaluation, la suppression des ghettos scolaires et la mise en place des internats de réussite éducative, la revalorisation de la condition enseignante, la formation continue, et l'attractivité du métier d'enseignant ».


Le résultat, côté élèves ?
En fin de collège, selon les évaluations du ministère, le score moyen des élèves baisse de manière significative entre 2003 et 2009. La proportion des élèves les plus faibles augmente de 15 % à 17,9 % ; celle des élèves les plus performants diminue de 10 % à 7,1 %.

Le résultat, côté profs ? 
Officiellement, la formation continue a été repensée. En fait, seule 113 demandes de DIF (droit individuel à la formation) ont été acceptées. Pour 800 000 enseignants... [autre tromperie : le DIF, il s'agit moins de formation professionnelle que de reconversion vers un autre métier]

.
Education : le maigre bilan du quinquennat de Nicolas Sarkozy

« ...le chef de l'Etat a un vrai projet. Pas encore très lisible, parce que ses deux ministres successifs, Xavier Darcos et Luc Chatel, ont avancé les pions un à un sans dévoiler l'architecture globale. Celle qui se dessinera vite, dès 2012, si l'actuel chef de l'Etat est réélu pour un second mandat (cf le programme CLAIR) ».
http://www.lemonde.fr/societe/2011/09/05/education-le-maigre-bilan

.
Bilan scolaire globalement négatif
- Pierre Merlé - Le Monde 05/09/2011
http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/09/05/bilan-scolaire-globalement-negatif_1567852_3232.html

Pierre Merlé dresse un bilan (du quinquennat de 10 ans) dans trois domaines essentiels : l'assouplissement de la carte scolaire, la formation des maîtres, la lutte contre l'échec scolaire. En fait, création de ghettos et recul de la mixité sociale, la (dé)formation des maîtres et casse du métier, renforcement de la marginalisation sociale.

La restriction des dépenses ? La rigueur imposée est à géométrie variable et résulte d'abord d'un choix politique : mener une politique fiscale au service des plus fortunés ET réduire les dépenses publiques, notamment en Education.

Selon Pierre Merlé, les choix éducatifs sont à l'opposé des politiques menées par les pays dont les systèmes éducatifs sont jugés les plus performants par l’OCDE ( réduction du nombre d’enseignants, démolition de leur formation au métier, déconstruction du collège unique…).
« Les objectifs affichés à satiété par le gouvernement - égalité des chances, mixité sociale, lutte contre l'illettrisme, aide aux élèves en difficulté scolaire, priorité à l'éducation... - relèvent de la corruption des mots. Celle-ci n'est pas seulement un mode ordinaire de gouvernement, elle est aussi un obstacle fondamental à la connaissance et au vote éclairé du citoyen ».



.PS : Shoah - Holocauste - Génocide - extermination - destruction ...
Chatel a écrit dans Le Monde. Lanzmann est rassuré.
http://clioweb.canalblog.com/archives/2011/08/31/21903451.html



Posté par clioweb à 16:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,