07 septembre 2014

Musées : horaires ; restitutions

 

- Des musées ouverts 7 jours sur 7 ? Le Monde, 05.09.2014
http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/09/05/pas-de-repos-pour-les-musees_4482597_3232.html

D’après Le Figaro (23.07.2014), le ministère de la culture étudie l'opportunité pour le Louvre, Orsay et le Château de Versailles d'ouvrir sept jours sur sept au lieu de six actuellement.
« Ce débat soulève la question du rôle du musée dans la cité. Depuis trente ans, des efforts ont été faits pour accueillir plus de public (30 000 personnes par jour au Louvre). Et c'est très bien. Mais aujourd'hui, l'enjeu n'est pas tant de montrer plus que de montrer mieux. S'interroger sur la compréhension des oeuvres par le public, sur la qualité de sa visite. Inciter les plus modestes à venir. Se demander pourquoi le ticket plein tarif au Louvre a augmenté de 71 % depuis 2000 ».


- Décolonisation culturelle au musée - Le Monde culture & idées, 05.09.2014
http://www.lemonde.fr/arts/article/2014/09/04/decolonisation-culturelle-au-musee_4482136_1655012.html
En vingt ans, la politique en matière de restitution des biens culturels a subi une révolution. Des pièces de collection qu'on croyait inaliénables retournent désormais sur leurs terres d'origine. Au grand dam de certains scientifiques et conservateurs

qq dates citées :
- 1566 : l’édit de Moulins affirme que le domaine royal est inaliénable
- 1970 La convention internationale souhaite que « chaque Etat prenne davantage conscience des obligations morales touchant au respect de son patrimoine culturel comme de celui des autres nations »
1995 : la convention Unidroit le propriétaire d’un bien volé ou perdu acheté sur le marché ne peut plus s’abriter derrière sa bonne foi supposée.
- 2008 : déclaration de l’ONU sur les droits des peuples autochtones : « Les Etats doivent accorder réparation par le biais de mécanismes efficaces - qui peuvent comprendre la restitution - mis au point en concertation avec les peuples autochtones, en ce qui concerne les biens culturels, intellectuels, religieux et spirituels qui leur ont été pris sans leur consentement préalable, donné librement et en connaissance de cause, ou en violation de leurs lois, traditions et coutumes ».

L’article rappelle la restitution à l’Afrique du sud de la dépouille de Saartjie Baartman (vers 1789-1815), surnommée ici « la Vénus hottentote ». Il cite également le cas des restes humains, dont la tête maorie restituée par le musée de Rouen en 2010.
Contre ces démarches, deux arguments sont fréquents : l’intérêt de la science et de la culture, les conditions de conservation dans les pays d’origine.

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,