01 avril 2012

Des enseignants notés triple A

 

Un article de Christophe Hélou, dans Le Monde diplomatique, avril 2012

Après 80 000 suppressions de postes et une reduction de fait des rénumérations, l'article dénonce le projet de démolition de la double notation (IPR pour la partie pédagogique, chef d'établissement pour la partie administrative).

Il cite un exemple de grille de notation :
- capacité à remettre les documents demandés au moment voulu
- application des sanctions et punitions
- respect de la hiérarchie
- implication dans le CA ou le Conseil péda...
- tenue du cahier de textes

Cette logique managériale vante l'autonomie des établissements dirigés par un chef (soumis à son , et installe un surcroît de soumission à la hiérarchie pour les enseignants ...  Dans le projet chatel, « l'évaluation porte sur les pourtours du métier. Et comme l'évaluation finit par commander l'activité, il ne restera plus aux enseignants qu'à produire les preuves factices de leur excellence, qui sont généralement autant de signes de leur soumission aux injonctions de l'autorité ».
http://clioweb.free.fr/presse/1temp/md/helou-md.jpg


A Rennes, Joël Roman a rappelé la différence de rapport au temps du capitalisme industriel et de la spéculation financière (rebaptisée loi du marché).
Yves-Charles Zarka a souligné le danger de vouloir gérer la société comme une entreprise, de faire passer l'intérêt privé avant le bien commun et l'intérêt général. C'est aussi prendre le risque de se soumettre au règne de la spéculation et à la faillite.


Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,