26 juillet 2018

1925 : J'assume à moi tout seul...

 

Le 25 juillet 2018, plusieurs tweets rappellent un épisode
sur un sujet qui n’a plus sa place dans les programmes d’histoire du lycée Chatel.


Le 30 mai 1924, Matteotti dénonce à la Chambre des députés, avec une grande véhémence,
le truquage manifeste des élections gagnées par le parti fasciste.

Le 10 juin 1924, il est enlevé  par des sbires de Mussolini.
Sa disparition provoque une grave crise politique
(des députés refusent de siéger pour cautionner un régime criminel – retrait sur l’Aventin).
Le cadavre est découvert le 16 août.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Giacomo_Matteotti


Le 3 janvier 1925, Mussolini déclare à la chambre des députés :
« Je vous déclare ici devant tout le peuple italien,
que j’assume à moi tout seul la responsabilité politique, morale et historique de tout ce qui est arrivé ».

« Si le fascisme n’a été qu’une affaire d’huile de ricin et de matraques
et non pas, au contraire, la superbe passion de l’élite de la jeunesse italienne,
c’est à moi qu’en revient la faute !
Si le fascisme a été une association de délinquants,
si toutes les violences ont été le résultat d’une certaine atmosphère,
à moi la responsabilité de tout cela ..
. »

« L’Italie, oui, messieurs, veut la paix, elle veut la tranquillité, elle veut le calme dans le travail. Nous, ce calme, cette tranquillité dans le travail, nous les lui donnerons, si c’est possible par l’amour, et si c’est nécessaire par la force... »

L'Italie est soumise à une dictature fasciste qui ne s'est effondrée qu'en 1944.

source : blog Charles Heimberg, 10 juin 2014
http://blogs.mediapart.fr/heimbergch/blog/100614/il-y-quatre-vingt-dix-ans-le-fascisme-tuait-giacomo-matteotti



.

 

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,