16 septembre 2016

Hollande veut « réformer » le lycée

 

La gauche veut relancer la refonte du lycée
Aurélie Collas Le Monde 15.09.2016
http://www.lemonde.fr/education/article/2016/09/15/bilan-mitige-et-incomplet-pour-la-reforme-du-lycee-de-2010_4997837_1473685.html

« Faut-il réformer le lycée ? A huit mois de l’élection présidentielle, la question s’invite déjà dans une campagne qui n’a pas commencé. François Hollande a donné le ton en déclarant, à Orléans, le jour de la rentrée scolaire, que le lycée devait être « la prochaine étape de nos réformes ».

« Le lycée a connu sa dernière réforme en 2010, sous l’impulsion de Luc Chatel, ministre de l’éducation de Nicolas Sarkozy. Ce chantier, modeste, est venu remplacer le projet avorté de « lycée modulaire » de son prédécesseur, Xavier Darcos. Faisant du primaire et du collège sa priorité, la gauche n’est pas revenue sur cette réforme toujours critiquée, se contentant d’y apporter quelques retouches : un allégement de certains programmes, le rétablissement de l’enseignement de l’histoire et de la géographie en terminale scientifique (S), de nouvelles options… »


- S’attaquer à la « réforme » du lycée, un pari politique risqué
Mattea Battaglia Le Monde 15.09.2016
http://www.lemonde.fr/education/article/2016/09/15/s-attaquer-a-la-reforme-du-lycee-un-pari-politique-risque_4998021_1473685.html

Hollande candidat pourrait envisager la scolarité jusqu'à 18 ans, promettre plus d'interdisciplinarité...
3 types de difficultés l'attendent, selon François Dubet : le poids des disciplines scolaires, le coût du lycée, le bac.
Depuis 1973, tous les ministres « ont entonné, peu ou prou, le même refrain : casser les hiérarchies internes du lycée, faire évoluer des programmes encyclopédiques, alléger les horaires, bousculer les pratiques… » Pour des résultats insignifiants.


- François Hollande et la délicate reconquête du vote enseignant
Mattea Battaglia Le Monde 07.09.2016
http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/09/07/francois-hollande-et-la-delicate-reconquete-du-vote-enseignant_4993670_823448.html

Un immense gâchis - «  Des " années Sarkozy ", les profs n'ont pourtant oublié ni le ton (" L'instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le pasteur ", avait assuré l'ancien président en 2007) ni la " purge " des 80 000 postes supprimés en cinq ans. Que la gauche ait rétabli une dynamique, une écoute, un élan, tous - ou presque - le reconnaissent. Un budget aussi : l'un des seuls qui ne soit pas à l'économie. Et pourtant, " un sentiment de gâchis, de malaise s'est installé ", affirme Laurent Escure, de l'UNSA Education ».

« Peu de spécialistes de l'école croient vraiment à la tentation du FN chez les enseignants. Mais le risque de l'abstention, lui, est pris très au sérieux. Voire d'une " sur-abstention, conclut M. Dabi, comme en 2002, quand les enseignants avaient fait payer à Lionel Jospin les années Allègre ».


.


Posté par clioweb à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


30 décembre 2013

Au lycée d'adultes de Paris

 

Au lycée d'adultes de Paris, on passe le bac de 18 à 70 ans - Le Monde 28.12.2013 (et blog 03.12.2013)
http://mondeacsoc.blog.lemonde.fr/2013/12/03/passer-son-bac-a-20-50-ou-70-ans/

« Dans le 14e arrondissement de Paris, rue d'Alésia, près de 260 adultes se pressent, chaque soir, pour assister à quatre heures de cours. Depuis plus de trente ans, le Lycée municipal d'adultes, géré par la Ville de Paris, propose aux plus motivés de retourner en classe de 2de, de 1re ou de terminale, dans les trois filières générales - L, S et ES -, afin de décrocher le baccalauréat ».


Le site du Lycée de la rue d'Alésia : http://www.lyceedadultes.fr/

Histoire-Geo
seconde
http://www.lyceedadultes.fr/sitepedagogique/pages/HG2S.html
première ES
http://www.lyceedadultes.fr/sitepedagogique/pages/HG1ES.html
terminale ES
http://www.lyceedadultes.fr/sitepedagogique/pages/HGTermES.html
Terminale S
http://www.lyceedadultes.fr/sitepedagogique/pages/HGTermS.html

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 septembre 2012

L'Ecole impatiente

 

- L'Ecole impatiente, Les Matins 03.09.2012
http://www.franceculture.fr/emission-les-matins-l-ecole-impatiente-2012-09-03
au format mp3 :
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10075-03.09.2012-ITEMA_20396608-0.mp3

invités :
Nathalie Broux, Coordinatrice du micro-lycée de la Courneuve et professeur de français au lycée Jacques Feyber à Epinay sur Seine
François Meroth,Président de l’association ADEP (Amis et défenseurs de l’école publique)
François Jarraud - Le café pédagogique

Ecouter entre 1h13 et 1h28, entre 1h47 et 2h04
Le changement ?
donner aux profs les moyens de faire leur métier, pas leur imposer des pratiques qui peuvent séduire des électeurs mais qui sont inefficaces ou contre-productives en classe.

Face à un système qui devient de plus en plus inégalitaire, quelle est la meilleure stratégie ?
Se battre sur les grands mots,
ou trouver des mesures concrètes qui changent le climat et apportent un début de solution ?

Après 2h04, dans la dernière demie heure, les sujets écran qui empêchent les vraies avancées : l'idéologue de service bondit sur les annonces ministérielles autour de la "morale laïque" et la carte scolaire pour déverser son fiel sur les profs parents ...

- Le retour de l'informatique au lycée - Place de la Toile 01.09.2012
Il existe à nouveau une option « informatique et sciences du numérique » en Terminale Scientifique.

invités :
Gilles Dowek (INRIA)

Alexis Kauffmann (Framasoft)
http://www.franceculture.fr/emission-place-de-la-toile-le-retour-de-l-informatique-au-lycee-2012-09-01

l'émission au format mp3 :
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10465-01.09.2012-ITEMA_20396188-0.mp3


.

Posté par clioweb à 09:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 juillet 2012

Des sciences sociales au lycée

 

Au lycée, (il faut) des sciences sociales pour former les citoyens - Le Monde opinions 13.07.2012

extraits :
« ... les choix opérés lors de la dernière réforme du lycée sont une nouvelle fois particulièrement révélateurs : inflation des notions et que les élèves sont censés maîtriser, priorité donnée à l'exposé de prétendus fondamentaux au détriment de l'étude des questions de société, cloisonnement rigide entre l'économie et les autres sciences sociales.

Or, les SES ont construit leur réussite sur les principes inverses : sélectionner un nombre limité d'objets d'études (l'entreprise, l'Etat, la culture, la famille, ...), et initier les élèves à leur observation raisonnée grâce aux concepts et méthodes des sciences sociales dont il convient justement de confronter les regards. Car c'est en partant des élèves tels qu'ils sont réellement que l'on peut leur permettre de progresser.

Il faut donc prendre au sérieux leurs représentations, leurs interrogations et leur appétence.
Ce n'est pas en proposant des programmes encyclopédiques que l'on permet à tous les profils d'élèves d'avoir le temps de développer leur curiosité et de s'engager dans des apprentissages et une réflexion véritables... »
http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/07/13/au-lycee-des-sciences-sociales


Les profs de SES ont eu à combattre des attaques frontales : des programmes cloisonnant économie (classique) et sciences sociales, des campagnes de stigmatisation d'une certaine droite.

Sur le site de l'APSES, deux exemples de ce combat :

- L'APSES demande un 
moratoire sur les nouvelles épreuves du bac 2013. http://www.apses.org/initiatives-actions/communiques-et-courriers/article/nouvelles-epreuves-du-baccalaureat

- La dernière offensive du ministre précédent consistait à vouloir fusionner deux disciplines, les SES et les PFEG (principes fondamentaux de l'économie et de la gestion), les sciences économiques et sociales et la gestion. Il espérait faire coup double : supprimer encore plus de postes de profs, réduire le recrutement d'une discipline trop peu docile au gré d'un certain patronat.
http://www.apses.org/debats-enjeux/ses-et-serie-es-dans-les-media/article/cme-le-refus-du-cse-revue-de

 


.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 avril 2011

Programmes : le tour des matheux

Terminale S : d’éminents mathématiciens contestent les nouveaux programmes.
http://lemonde-educ.blog.lemonde.fr/2011/04/26/

Après les profs de SES, ce sont les matheux qui entrent dans la danse.

Selon plusieurs d'entre eux « les ambitions affichées » par ce projet de programme « ne seront en aucun cas réalisables compte tenu des horaires assignés et des contenus proposés ». 

Les signataires déplorent l'improvisation actuelle, regrettent l'absence d'expérimentations préalables à la rédaction des programmes scolaires.

http://www-fourier.ujf-grenoble.fr/~demailly/communique_math_TS_2011.pdf

 

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,